• La Folie des grandeurs - Gérard Oury

    On pourrait croire que le film comique de Gérard Oury, de 1971, La Folie des Grandeurs, est une adaptation d'une pièce de Molière. On peut en effet voir en Don Salluste, l'ignoble, cupide et hypocrite ministre des finances du roi d'Espagne - interprété par l'expansif Louis De Funés une figure d'Harpagon, d'Avare ! En réalité, il s'agit, dans cette coproduction franco-hispano-italo-allemande, d'une adaptation très libre du Ruy Blas, drame romantique de Victor Hugo, dans l'Espagne du XVIIème siècle !

    Gérard Oury venait de connaître deux gros succès coup sur coup avec Le Corniaud en 1965 et La Grande Vadrouille en 1966. Bourvil était d'ailleurs pressenti pour donner une troisième fois la réplique à De Funès en incarnant son valet rusé, Blaze. Mais il devait décédé de son cancer en septembre 1970 ! Sur les recommandations de Simone Signoret, Oury engagea alors Yves Montant pour le rôle du coquin !

    Ce fut une véritable superproduction avec un budget de 20 millions de francs et des tournages en Espagne et en France. Michel Polnareff composa la musique du film en parodiant les bandes originales des "westerns spaghettis" de l'époque. Une attention particulière fut aussi portée aux costumes qui s'inspirent de l’œuvre de Velasquez. Le film remporta un vif succès avec 5 millions de spectateurs mais cependant en dessous des scores de box-offices des deux précédents gros succès de Oury !

    Don Salluste est un ministre des finances corrompu qui profite de sa fonction pour s'enrichir à titre personnel. La reine Marie-Anne de Neubourg - jouée par Karin Schubert (qui devait s'illustrer par la suite dans le genre pornographique !) -  le déteste et réussit à le porter en disgrâce à l'instar de Fouquet en France à la même époque.

    Salluste va alors décider de se venger en faisant appel à son séduisant neveu, César - joué par Gabriele Tinti ! Mais César refuse de marcher dans la combine et Salluste se replie alors sur son valet, le débonnaire Blaze et envoie son neveu aux Barbaresques. Blaze doit se faire passer pour César et séduire la reine.

    Mais en fait de reine, Blaze ne parvient qu'à attiser la flamme de Dona Juana, - jouée par Alice Sapritch, la vieille duègne repoussante ! Notons au passage la capacité reconnue de Sapritch, une femme pleine d'esprit, à se moquer d'elle-même et de son physique particulier !

    La situation se complique avec les nombreux complots - dont une tentative d'empoisonnement ! - qui ont lieu à la cour, ainsi qu'avec le retour de César !

    Au final, César par avec le reine et Salluste part aux Barbaresques, le premier à cause du complot qu'il a ourdi, le second pour avoir refuser d'épouser la duegne qui le poursuivra jusque dans le désert !

    La Folie des grandeurs possède son lot de scènes cultes dont la fameuse scène du bain au début du film ! Ou encore la scène du réveil !

    Un film très drôle et extravagant qui joue sur le cocasse des situations et les caractères outrés des personnages !

    A bientôt !

    « Star Wars - Les X-Wings Tome 1 : L'escadron RogueRenegade - Taïto »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :