• Star Wars - L'Encyclopédie visuelleOn avait déjà eu droit aux Visual Dictionnaries pour les différents films Star Wars - toutes trilogies comprises ! On a désormais le Star Wars - L'Encyclopédie visuelle - qui est une sorte de récapitulatif des éléments de cet univers de space-opéra si riche qu'est la Saga crée par George Lucas - et reprise par Disney ! Mais la forme est légèrement différente ! en effet, c'est un peu ici à des inventaires à la Prévert auxquels on a droit ! Je vais y revenir...

    Tous les films sont couverts, de l’Épisode I à l’Épisode VII, Rogue One et les séries The Clonce Wars et Star Wars Rebels - donc ça n'inclut évidemment pas l'Univers "Légendes" mis de côté et les romans, comics et jeux vidéo de l'Univers Canon !

    Le guide en question est abondement illustré avec "plus de 2500 images" ! L'ouvrage comporte cinq parties : Géographie, Nature, Histoire, Culture et Science et technologie.

    Dans la section "Géographie", on passe en revue les différentes zones de la Galaxie qui sont désormais bien connues : Noyau, Bordures Intérieure, Moyenne et Extérieure, Colonies, Espace Sauvage et Régions Inconnues ! On nous propose des photos des planètes, on passe en revue les lunes et les astéroïdes. La géographie physique avec les types de climats et de géologie est également abordée.

    La Section "Nature" présente les créatures, animaux, plantes, bref les écosystèmes mais aussi les types de peuples, aliens etc, suivant le type là encore de milieux ! C'est dans cette section que vous retrouverez les rancors, banthas, tauntauns, éopies et d'autres créatures moi connues comme le roggwart, le blixus, le ginntho ou encore le milodon ! Je vous renvois par ailleurs à l'autre ouvrage Star Wars : Le Bestiaire !

    La partie "Histoire" revient donc sur la chronologie des événements de la Galaxie, les trois guerres (Guerre des Clones, Guerre Civile Galactique, Nouvelle Guerre entre la Résistance et le Premier Ordre). On nous présente surtout les organisations et les factions : Jedi, Sith, Sénateurs, Séparatistes, les diverses armées (Clones, Stormtroopers,..), les syndicats du crime, etc,...

    L'avant-dernière section est également bien fournie puisque dans la rubrique "Culture", on nous présente tous les différents items de la vie quotidiennes ! Cela va des vêtements, des armures, des casques,  des bijoux, des instruments de musique ou de la nourriture, en passant par les sacs, les cannes, les jeux de sociétés et les loisirs, l'art, les design d'intérieurs ! La liste est longue et c'est abondement illustré !

    Star Wars - L'Encyclopédie visuelle

    Le livre se conclut avec la section "Science et technologie" ! C'est là qu'on trouvera toutes les armes, les sabres-lasers, les blasters, mais aussi les véhicules, vaisseaux,spatiaux, walkers, les droïdes de différents types (de guerre, de protocole, astromécanos, médecins,...).

    Un très beau livre mais je regrette un peu le côté inventaire et catalogue ! Ce n'est en fait qu'une longue énumération d'objet ! J'aurais aimé un peu moins d'illustrations et un peu plus de textes explicatifs !

    Mais c'est du tout bon et un ouvrage de référence !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • rs : Poe Dameron - Tome 3 : La tempête approcheLa série Star Wars Poe Dameron continue sa publication chez Panini avec ce tome 3 intitulé "La tempête approche" et qui contient les issues US #8 à 13 !

    Précédemment, on a suivi les aventures de Poe Dameron sur la piste de Lor San Tekka et Luke Skywalker sur Ovanis et Megalox Béta ! On rencontrait ainsi un nouvel antagoniste de nos héros, le perfide Terex, du Bureau de la Sécurité du Premier Ordre. Ce tome 3 nous permet de découvrir le passé de ce vilain !

    Poe part sur une nouvelle mission ! En effet, un des droïdes du réseau d'espions - pardon, d'"agents" ! - mis en place par C3PO posséderait des informations sur la position du Suprême Leader Snoke... Il s'agira donc de rapatrier ce droïde depuis Kaddak sur la Bordure Extérieure. Problème: il y a un traître dans l'Escadron Black et Poe en est très contrarié !

    Parallèlement, on revient sur le passé de l'agent Terex, peu après la fameuse Bataille décisive de Jakku ! Celui-ci rejoint des membres de la pègre et monte son propre gang, les Rancs ! Or ceux-ci opèrent depuis Kaddak ! Ce n'est nullement un hasard car en réalité cette histoire d'informations sur Snoke est un traquenard tendu par Terex pour découvrir l'emplacement de la base de la Résistance !

    Mais Poe flaire le piège et découvre dans le même temps l'identité du traître ! Un combat a lieu au dessus d'une planète puis à sa surface tandis que l'Escadron Black débarque en renfort ! Au passage, un des amis de Poe, Temmin "Snap" Wexley, fournit un coup de main à son leader en activant le programme de personnalité de Sac d'Os, son vieux droïde commando qu'on a déjà pu voir à l’œuvre dans le roman Riposte ! Mine de rien ce nouvel univers Canon tisse des liens entre ses différents supports et ses multiples récits ! Il faudra cependant du temps pour que cela atteigne la complexité - et le foutoir ? - de l'ancien UD estampillé désormais "Légendes" !

    Terex est mis en déroute et même sanctionné par ses supérieurs ! Hélas, l'Escadron Black ne s'en tire pas non plus indemne et perds un de ses membres au combat !

    Voilà ! Au départ, je n'étais pas trop fan de cette série Poe Dameron, et n'en attendais à vrai dire pas grand chose, n'aimant pas trop le personnage du pilote de la Résistance que je trouvais trop insipide ! Mais en réalité, c'est plutôt une bonne surprise que ces récits bien menés dans une série qui se prolonge et atteint désormais la vingtaine de numéros aux USA ! Et progressivement, nous allons arriver aux événements du Réveil de la Force !

    Évidemment, c'est encore Charles Soule qui est au scénario et Phil Noto au dessin - et ils remplissent le contrat !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - Dark Lord : L'Ascension de Dark Vador est un roman one-shot qui se situe un peu au-dessus du lot ! Il est Star Wars -Dark Lord : L'Ascension de Dark Vador - James Lucenol’œuvre de James Luceno - qui adore jouer avec la continuité et placer des tas de références aux autres récits de l'Univers Étendu dans ses propres histoires !

    Évidemment, c'est du "Légendes" ! L'intrigue se déroule juste après l’Épisode III - La Revanche des Sith et Vador traque les derniers Jedi ! Il y a d'ailleurs des passerelles avec la série de BD de Dark Horse/Delcourt, Star Wars - Dark Times ! Les Jedi traqués par Vador ne vont avoir aucune chance d'en réchapper dans cette période très sombre en quête d'un "Nouvel Espoir" !

    La Purge des Jedi a donc commencé et se déroule sur les Bordures Intérieure et Extérieure et on suit le Jedi Roan Shryne, en mission sur la planète Murkhana, en compagnie de Bol Chatak et de sa Padawan Olee Starstone. Ces héros là viennent de remporter une dernière victoire sur les Séparatistes lorsque l'Ordre 66 est activé ! Mais les Clones se rebellent et refusent d'exécuter leurs généraux Jedi ! D'où la venue de Vador sur ce monde ! Il s'agit évidemment de faire un exemple !

    Avec l'aide d'un ami contrebandier, Roan Shryne et ses amis vont se faire exfiltrer de Murkhana puis ensuite rejoindre d'autres groupes de Jedi et s'organiser pour éventuellement réagir à la situation et contre-attaquer ! On croise alors de nombreux autres Jedi à ce stade, dont je ne dresse pas la liste ! Ça se complique pour Vador, l'union faisant la force/ Force !

    Le groupe se scinde alors en deux ! Roan part pour Alderaan pour venir en aide au sénateur Fang Zar tandis que Olee se rends sur Kashyyyk en espérant retrouver des maîtres Jedi ! Mais le monde des Wookiees s'avèrent un piège et un blocus est en place par Tarkin et Vador !

    Vador va remporter une victoire sur Kashyyyk et éliminer tous les Jedi ! On voit l'évolution du Seigneur Noir et comment celui-ci s'habitue à son armure ! On voit aussi sa détermination dans le Côté Obscur !

    Au niveau stylistique, l'écriture est fluide, l'intrigue bien menée, les images évocatrices et les scènes d'action sont éclatantes ! J'adore chaque immersion de Luceno dans l'Univers Star Wars ! Il a d'ailleurs signé quelques-uns des romans du nouveau Canon !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Les Lieux de l'Action - Star Wars : L'Attaque des ClonesOn retrouve maintenant une de ces encyclopédies visuelles Star Wars que l'éditeur Dorling Kindersley - DK - sait nous concocter - traduite au moment de la sortie de l'Episode II aux Editions Nathan ! Il s'agit de Les Lieux de l'Action - Star Wars : L'Attaque des Clones écrit par Simon Beecroft

    L'Episode II de la saga Star Wars, sorti sur les écrans en 2002, nous raconte la Sécession d'une partie de la Galaxie, la scission de la République, à cause des manigances des Sith ! C'est le début du conflit connu sous le nom de "Guerre des Clones" ou "Guerre Noire" ! Je ne reviens pas sur le détails des événements car ai déjà commis un billet sur ce film précis ! Disons qu'Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker vont se lancer dans des quêtes personnelles : enquêter sur les agissements du Comte Dooku, protéger - et accessoirement tomber amoureux de - la Sénatrice Padmé Amidala ! Tout cela se finira sur le monde de Géonosis où débute la première des Batailles du conflit destructeur !

    Le livre - un livre très grand format ! - nous présente de magnifiques dessins et croquis sur deux pleines pages à chaque fois, savamment  légendés ! On commence avec Coruscant et la poursuite du speeder de Zam Wessel ! On découvre la vie et la faune nocturne de Galactic City avec le Club Le Barbare !

    Puis on embarque pour Kamino avec un schéma montrant la cité de Tipoca où est crée l'armée de clones pour la République ! De son côté, Anakin recherche sa mère disparue Shmi et là encore on nous retrace son trajet à motojet dans les déserts de Tatooïne !

    Tout se conclut donc pour le moment sur Géonosis où on nous présente les Fonderies Droides, l'Arêne d'Execution puis la Bataille proprement dite avec les effectifs en présence ! La Bataille tourne à l'avantage de la République et des Jedi et on nous montre enfin la fuite du Comte Dooku !

    Voilà ! Un très bel ouvrage mais qui se lit vite ! Les grands dessins sont de vraies fresques et demandent souvent une loupe pour distinguer les détails ! On note quelques "erreurs" cependant tel tel maître Jedi annoncé comme mort durant la Bataille finale de Géonosis mais qu'on revoit dans la série "The Clone Wars" de Dave Filoni (enfin il me semble que c'est une erreur !)...

    Je vous avais déjà proposé sur ce blog un article sur "Les Lieux de l'Action" de l'Episode I ! En fait, ce guide là n'est plus disponible sous cette forme Episode II uniquement mais a été compilé avec tous les guides similaires des Episodes I à VII aux Editions Hachette : "Les Lieux Emblématiques" mais je continuerais cependant à vous faire des critiques de ces lieux épisode par épisode !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La série Dark Vador, scénarisée par Kieron Gillen et illustrée par Salvador Larroca, s'achève au bout de 25 issues Dark Vador - Tome 4 : En bout de courseaux USA et donne 4 albums - plus l'album "Vador : Abattu" - en VF !

    Dans le tome 4, intitulé "En bout de course", tous les intrigues se résolvent et atteignent leur terme ! Après la destruction de la première Etoile de la Mort, Dark Vador est en disgrâce auprès de l'Empereur ! Il a de plus appris que Palpatine lui a menti et qu'il a un fils qui n'est autre que Luke Skywalker, le pilote qui a détruit la super-arme ! Pour revenir au sommet, Vador va donc accumuler les ressources et les avantages cachés au cours de sombres machinations dignes de son maître !

    Vador commence par s'allouer les service du docteur Aphra, une aventurière et archéologue, qui va être son "homme de main", accompagnée de ses deux droïdes assassins, Triple -zéro et BT-1 Le sombre Seigneur des Sith mène son enquête sur son fils et son épouse défunte, détourne des fonds et se construit une armée de droïdes !

    Mais Vador doit rester prudent car il est placé sous l'autorité de l'arrogant général Tagge, sous la surveillance de l'officier Tanoth et doit de plus affronter un rival, Cylo-V et ses guerriers cybernétisés. Cylo est une sorte de savant fou versé dans le transhumanisme !

    Précédemment, Vador a commencer à parvenir à ses fins, a éliminé quelques cyborgs et regagner un peu d'autorité ! Tout cela était bien sur une manœuvre de l'Empereur pour amener Cylo à se découvrir et à faire un faux pas pour que Vador puisse l'abattre ! Dans ce tome 4, le savant passe à l'attaque et prends même le contrôle du nouveau Super-Destroyer Stellaire, l'Exécuteur, encore amarré dans son chantier.

    Mais Vador vainc enfin ceux qui voulaient le renverser ! Il affronte la flotte de "baleines volantes" de son ennemi, défait même un rancor "augmenté" et sort victorieux ! Il revient dans l'"estime" de Palpatine qui n'a jamais été dupe et apprécie l'esprit retors dont a fait preuve son disciple !

    Ce comics, c'est donc l'ascension nouvelle de Vador après un échec cuisant ! Vador se débarrasse en outre de Tagge, de Tanoth et pense avoir en outre évacuer le problème Aphra ! En réalité, l'aventurière a survécu et reviendra dans de nouvelles aventures toujours scénarisées par Kieron Gillen !

    Une BD qui forme un tout cohérent - pensé avec un début, un milieu et une fin, là où l'autre série ongoing Star Wars de Marvel semble parfois un peu "errer" ! Un excellent ensemble qui sera prochainement publié - fin 2017 je crois ? - en Intégrale !

    Enfin, ce tome 4 rassemble aussi une courte histoire sur Triple-zéro et BT-1 ainsi qu'un épilogue, "Coda" sur la légende de Vador auprès des Hommes des Sables !

    Malgré un dessin souvent contestable de Larroca, un excellent investissement ! Vador est prêt pour que "l'Empire contre-attaque" !

    Au passage, ceci, si on tient compte de tous les billets recensés dans cette catégorie - à supposer que je n'en ai oublié aucun (ce qui m'étonnerait pas ailleurs !), est le 300ème billet "Bande-dessinée" sur Overblog !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - Rogue One - Le Guide Visuel UltimeVous savez déjà si vous avez lu le billet idoine tout le bien que j'ai pensé de la première "Star Wars Story", à savoir Rogue One, sorti sur les écrans en décembre 2016 ! Comme c'est désormais la tradition depuis la Prélogie dans les années 2000, on a droit à un "Visual Guide", une encyclopédie visuelle bourrée de photos détaillant l'intrigue, les personnages, les équipements, les lieux, les véhicules, avec moults descriptions sur cet univers si riche et qui ne cesse encore de s'enrichir !

    Ce Star Wars - Rogue One - Le Guide Visuel Ultime est l’œuvre de Pablo Hidalgo, la Bible du Lucasfilm Story Group, qui assure la cohérence - bref la continuité ! - entre toutes les histoires, sur tous les supports : films, séries-télé, comics, romans et jeux vidéo ! Jusqu'à présent, ils ont réalisé du bon boulot, les auteurs puisant des éléments dans l'ancien Univers Étendu désormais "Légendes" !

    Le guide s'organise en six parties ! Rapide petit tour du propriétaire !

    Le chapitre 1 s'intitule "Une paix fragile" et on suit la trame chronologique du film en partant de la planète Lah'Mu où se cache Galen Erso et sa famille : Lyra Erso, propriété des Erso, enfance de Jyn Erso, mode de vie des Erso ayant fuit Orson Krennic qui voulait faire travailler le génie de Galen à la création du superlaser de l’Étoile de la Mort ! Cette "paix" est brisée lorsque le Directeur des Projets d'Armement débarque sur la planète ! Dès lors le destin de Jyn se mets en place ! Je ne saurais que trop vous conseiller la lecture du roman Star Wars - Rogue One : Catalyseur !

    Le chapitre 2 s'attarde sur l'Alliance Rebelle ! Le parti de Mon Mothma retrouve Jyn Erso et requiert ses services ! On a donc une double page sur cette fille tête brûlée, en réalité "blessée" ! C'est dans ce chapitre qu'on nous explique la mission de Jyn et qu'on nous présente quelques leader de l'Alliance : Mon Mothma bien sûr mais aussi l'amiral calamari Raddus, les généraux Draven et Merrick, le général Dodonna, les sénateurs rebelles ! On assiste par ailleurs à la naissance de cette Rébellion dans la série  Star Wars - Rebels ! Présentation aussi de Cassian Andor, de son droïde impérial détournée K-2SO, d'une partie du personnel et de l'équipement - le U-Wing par exemple ! - de la base de Yavin IV !

    Le chapitre 3, "Territoires occupés" est consacré à Jedha ! On découvre une situation dramatique d'une Cité Sacrée sous occupation de l'inflexible machine militaire impériale ! On nous dévoile une partie des autochtones - très exotiques ! - et surtout, on voit la milice de Saw Gerrera et ses risques-tout ! Enfin, l'aspect religieux, lié à la l'Eglise de la Force et au temple des Whills , dans un film dépourvu de Jedi, est introduit ainsi que les très emblématiques Gardiens des Whills, Chirrut Imwe et Baze Malbus ! C'est aussi ici qu'on nous parle de Bodhi Rook !

    Star Wars - Rogue One - Le Guide Visuel Ultime

    Après la Rébellion au chapitre 2, le chapitre 4 revient sur l'Empire ! C'est ici qu'on nous présente ses plénipotentiaires, ses officiers et ses moyens semblant illimités ! On trouvera donc ici Orson Krennic mais aussi et surtout Dark Vador, l’Étoile de la Mort - on explique sa conception ! - les Stormtroopers, les Star Destroyers etc,...

    Le chapitre 5, "Une bande à part" raconte l'assaut sur Scarif proprement dit, détaille le commando rebelle constitué d’Éclaireurs des SpecForces et en face les Shoretroopers, les TIE Strikers et les CB-TT, bref les forces en présence ! Y figurent beaucoup de soldats du commando rebelle avec leurs motivations, leurs planètes d'origine ainsi que pas mal de pilote des escadrons rouge et vert surtout !

    Le sixième et dernier chapitre se nomme " Une chronique de Star Wars" et pose quelques détails du tournage : concepts-arts et dessins préparatoires - je vous renvoie à L'Art de Rogue One, production, tournage aux studios Pinewood avec le style "cinéma-vérité" de Gareth Edwards !

    Bref, un guide aussi beau visuellement - "visual guide" hé hé ! - que riche en informations ! Pour ma part, je fais la collection de ce genre d'ouvrage ! A recommander, un ouvrage et supplément indispensable pour prolonger le plaisir du film et assouvir votre curiosité pour un peu plus d'une trentaine d'euros !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - Clone Wars - Tome 8 : ObsessionLe texte défilant de La Revanche des Sith sous-entends que, durant la Guerre des Clones, il y a "des héros dans les deux camps" ! Par héros, il ne vaut pas entendre forcément "motivés par des intentions louables" - des gentils quoi ! - mais plutôt des champions, au sens grec "des dieux et des héros". Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker font partie de ces héros dans le camp de la République et Asajj Ventress et le chasseur de prime Durge des mêmes dans le camp des Séparatistes !

    L'intérêt d'Obi-Wan pour Ventress tourne à l'obsession dans cet album - d'où son titre "Obsession" - et Maitre Kenobi, persuadé que l'élève de Dooku n'est pas morte, se lance à sa recherche ! Sa traque le mène d'abord sur la planète Trigalis, un monde de mangroves, sur la Bordure Extérieure ! Là il soumet à la question un Xist, un seigneur du crime falleen local ! Kenobi obtient alors une info comme quoi les Séparatistes veulent assassiner une femme d'affaire de Corellia ! Il se pourrait que Ventress soit l'assassin et donc, le temps de récupérer Anakin, qui se repose avec Padmé sur Naboo, les deux Jedi se rendent à Maramère, dans le Secteur de Karthakk, au devant du yacht de la personnalité !

    Mais Ventress ne sera pas présente et ils devront affronter un autre sbire de Dooku, le redoutable Durge qui semble invincible ! Pourront-ils le terrasser ! Nos deux héros vont utiliser une méthode radicale !

    Puis la piste mène à Boz Pity, cimetière d'une race de géants, où les flottes de la République et des Séparatistes s'affrontent ! C'est là que Obi-Wan et Anakin, accompagnés d'autres Jedi du Conseil, retrouveront la trace de Ventress - et du Général Grievous ! Le destin de l'assassin apprentie Sith semble alors scellé ! Pourtant attendez-vous à un épilogue étonnant !

    Voilà ! Tout ceci est bien évidemment "Légendes" ! Le destin véritable de Ventress vous est en réalité narré dans le roman canon Sombre apprenti  - dont il sera question une autre fois - dès que je l'aurais lu !

    Le récit principal de ce tome 8 de Clone Wars est signé Haden Blackman et Brian Ching ! Il est complété par une aventure plus courte et plus classique, "Ils étaient frères..." qui raconte une aventure de concert entre Kenobi et son "frère" Skywalker, toujours durant la Guerre des Clones !

    Quant à nous, nous nous approchons lentement mais sûrement de la conclusion de cette série puisqu'il ne nous reste que 2 tomes à chroniquer - très bientôt !

    A bientôt justement !


    votre commentaire
  • Star Wars - Un Nouvel Espoir StoryEn 2017, nous fêtons les 40 ans de Star Wars, c'est à dire du premier film - l’Épisode IV - en fait : Un Nouvel Espoir ! En 1977 ! Je me rappellerais toujours cette soirée, avec mes parents et mon grand-père, dans mon bon vieux cinéma Le Cabieu - tandis que défilait à l'écran, aliens et droïdes ! Il me semblait alors que jamais la Rébellion ne vaincrait l'Empire et qu'il faudrait au moins une douzaine de films pour cela ! Nous sommes 40 ans plus tard et avons déjà 8 films - bientôt 9 en décembre 2017 ! Ainsi qu'une quantité de comics, romans, jeux vidéo - tous chroniqués au fur et à mesure dans ce blog !

    Star Wars a accompagné ma vie ! Chaque pièce de cet univers est associée à un moment de mon existence !

    Mais je vais maintenant vous parler de Star Wars - Un Nouvel Espoir Story - Le film décrypté en infographie ! Ce sont les éditions Hachette qui nous proposent ce genre de guides ! On avait déjà eux toute la Saga décryptée en infographie puis le Réveil de la Force sous forme de statistiques et de tableaux ! Cette fois-ci, c'est un livre entièrement consacré à un seul Épisode, le quatrième !

    Nous avons donc droit à toute sorte d'infos qui décortiquent le film : moment d'apparition des personnages à l'écran, temps à l'écran, répliques cultes, données techniques des X-Wing, des TIE, de l’Étoile Noire, présentation des planètes, organisation de la Rébellion, de l'Empire, plus leurs effectifs !

    Mais on a aussi droit aux itinéraires des personnages, à leurs armes cultes et aux nombres de morts qu'ils ont fait avec, les confrontations entre les factions et leurs résultats, les proportions humains/aliens/droïdes, le comparatif de tailles des personnages façon "Usual Suspects", la Cantina et sa faune, les utilisations de la Force, la ligne éditoriale des figurines Kenner/ Meccano entre 1977 et 1985, les caractéristiques du Faucon Millenium, les approximations de la traduction de la VF, les durées des films, le générique et sa distribution !

    Bref, c'est savoureux, souvent surprenant et original, en tout cas instructif ! Toutefois, cela se lit très vite ! En une demie-heure, vous ferez le tour de cet ouvrage ! Il fait une soixantaine de pages en très grand format !

    En attendant les Épisodes suivants ! En 2020 pour celui sur L'Empire contre-attaque ? Qui vivra verra !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La série Clone Wars, publiée entre la sortie de l'Episode II et celle de l'Episode III, compte dix tomes et nous en sommes déjà à Star Wars -Clone Wars - Tome 7 : Les Cuirassés de Rendilichroniquer le tome 7 : Les Cuirassés de Rendili. Evidemment, tout cela est désormais "Légendes" ! C'est principalement toujours Ostrander et Duursema qui sont à la tâche !

    En fait, il y a deux intrigues majeures dans cette série de BD ! D'une part, on suit Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker sur les champs de batailles de la Guerre des Clones et d'autre part, on nous révèle les intrigues de Dooku et sa relation avec Quinlan Vos qui est en mission d'espionnage !

    Ces deux plots se rejoignent dans le récit principal de ce tome 7 qui donne son titre à l'album. Rendili est une planète qui a rejoints les Séparatistes, néanmoins la République compte bien récupérer la flotte de cuirassés de la planète. C'est le même modèle que l'on retrouve lors du Vol vers l'Infini ou dans la Flotte Katana, un modèle assez obsolète mais ici enjeu de tractations !

    Les intrigues se rejoignent car en effet, Obi-Wan retrouve Quinlan Vos qui a des informations à transmettre ! Les deux affrontent Ventress tandis que Jace Dallin, un officier, s'oppose à Mellor Yago pour récupérer les vaisseaux et mater une mutinerie !

    On a aussi droit à un rancor dans ce tome et une allusion très furtive est faite au Jedi Jerec, qu'on retrouvera passé du Côté Obscur dans le jeu vidéo Jedi Knight !

    Quatre autres récits - plus courts ! - complètent l'album mais ne vais pas m'éterniser dessus car ils sont très moyens !

    On a d'abord "L'arme d'un Jedi" où un Anakin en formation se fait voler son sabre-laser par une des courtisanes du Roi Kashir ! C'est Obi-Wan qui la récupérera, prenant son apprenti en défaut et le sermonnant gentiment à la fin ! Sénario de Henry Gilroy et dessin de Manuel Garcia.

    Puis, on a "Vagues de terreur" où Aayla Secura et Kit Fisto, par ailleurs très proche, presque amants, déjouent un complot séparatiste sur Kamino visant à propager un nano-virus touchant les clones ! Scénario de Milton Freewater Jr. et dessin d'Adriana Melo.

    "La Lumière au milieu des Ténèbres..." est un récit de Jeremy Barlow, mis en images par Greg Tocchini où on suit un duo maitre/padawan Jedi qui se trouve face à une communauté de colons sur un astéroïde lesquels pratiquent le clonage ! Issue tragique pour les deux Jedi !

    Enfin, le dernier récit, "Fantômes du passé" se déroulent entre la Prélogie et la Trilogie originale où on croise un jeune Han Solo qui tombe sur un Jedi qui se cache de la Purge, un Jedi qui a changé d'identité et que nous connaissons bien - et dont il est d'ailleurs question plus tôt dans ce même album même si les deux récits ne sont pas liés (non, pas Obi-Wan !). Cette fois, ce sont Jan Duursema et Dave McCaig qui sont à l'œuvre !

    On approche tranquillement de la fin de cette série !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - Tome 4 : Le Dernier Vol du HarbingerOn retrouve la série officielle - c'est à dire Canon ! - de comics Star Wars, à savoir Star Wars, racontant la Guerre Civile Galactique autour des héros des films entre l’Épisode IV et l’Épisode V !

    En réalité, ce tome 4 n'est annoncé en "album dur" - hardcover/TPB, en France chez Panini, que pour le 14 juin 2017 ! Mais nous disposons d'ores et déjà de ces épisodes US #21 à 25 dans les numéros du magazine Star Wars 11 à 13, parus en début d'année 2017 ! Récapitulons donc l'intrigue de cet arc signé toujours Jason Aaron au scénario et cette fois Jorge Molina au dessin !

    La planète Tureen VII - qui aide la Rébellion depuis la destruction de l'Etoile Noire - est assiégée par l'Empire ! Pour briser le blocus, Luke et Leia propose au Haut Commandement un plan audacieux sinon fou : s'emparer d'un destroyer stellaire et foncer dans le tas !

    Contre toute attente, ce coup de poker réussit - grâce à l'aide de l'Escadron Red ! Luke, Leia, Han, Chewbacca, Sana et les droïdes - accompagné de 200 Rebelles se retrouvent aux commandes d'un "capital ship" qui requiert 2000 membres d'équipage ! Mais l'Empire veut reprendre son bien sans tarder et envoie pour cela l'Escadron SCAR - la Section Commando Autonome de Reconnaissance - composée de sept Stormtroopers ultra-spécialisés !

    Ces soldats d'élite - menés par le sergent Kreel - anciennement le Maître de l'Arène de Grakkus le Hutt - vont semer la pagaille dans les rangs rebelles et ces derniers ne vont parvenir à remplir leur mission que d'un cheveux ! Par ailleurs, avant le récit du vol du Harbinger - le nom du destroyer stellaire dont il est question - on a droit à un autre récit court d'une mission de l'Escadron SCAR sur la Lune Fantôme, contre des Rebelles qui ne font pas le poids ! Ces types là sont redoutables et on est appelé à les revoir ! Ils obéissent directement à Vador et, même si ils ont échoué dans leur mission et que Tureen VII a bénéficié d'assistance, ils ne reviennent pas les mains vides et ont capturé l'un de nos héros à la fin de l'arc !

    L'histoire va se poursuivre donc !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La série animée de Dave Filoni, Star Wars Rebels,  essuie toujours de nombreuses critiques mais mine de rien, elle Star Wars - Saison 3en est déjà à sa Saison 3 et la qualité est en hausse ! Moi, pour ma part, j'aime beaucoup cette série et ne comprends pas les accusations de "Série pour les Gamins" !? En même temps, si les fans qui disent cela - "Série pour gosses" - sont les mêmes que ceux qui ne jouent que des Sith dans le jeu Star Wars - The Old Republic, bonjour le degré de maturité ! Enfin bref...

    A la fin de la Saison 2, nos héros, Hera Syndulla, Kanan Jarrus, Ezra Bridger, Zed Orrelios, Sabine Wren, Chopper, Rex, le Commandant Sato, bref notre petite cellule de Rebelles, ont installé une base secrète sur la planète cachée Atollon ! On voit la Rébellion encore se développer dans cette Saison 3 ! Avec de "nouveaux" personnages dans cette Saison - ou plutôt la réintroduction de héros de la Guerre Civile Galactique des Épisodes IV à VI... Jugez plutôt : Wedge Antilles, Mon Mothma ou le Général Dodonna !

    La Rébellion commence à se structurer et devient une menace pour l'Empire ! Celui-ci réagit et dépêche le Grand Amiral Thrawn - tout frais sorti de l'Univers "Légendes" - pour débusque les Rebelles ! Ce Thrawn là est différent du Thrawn que l'on connaissait avant mais partage tout de même pas mal de caractéristiques : Grand Stratège, génie militaire, connaisseur et amateur d'art, d'un grand self-contrôle ! D'ailleurs Timothy Zahn doit revisiter bientôt son personnage dans le roman Thrawn dans le nouvel univers Canon !

    Sur Atollon, Kanan fait la rencontre d'un être bien singulier (non pas l'Araignée !) mais le Bendu, une énorme créature qui représente en quelque sorte la neutralité de la Force ! Kanan, devenu aveugle à la fin de la Saison précédente, va alors apprendre quelques leçons de ce mystérieux colosse à la philosophie si particulière, ni Jedi, ni Sith ! Un peu d'originalité dans la série qui l'éloigne du manichéisme !

    Les intrigues des Saisons précédentes sont reprises, notamment l'intrigue autour de Maul - qui trouve son épilogue dans cette Saison ! L'ancienne apprenti de Dark Sidious se retrouve ici lié à Ezra Bridger dont il va abuser de la gentillesse pour servir ses causes, principalement retrouver Obi-Wan Kenobi dont il apprends qu'il est vivant et sur Tatooine ! Ultime confrontation entre le vieux Jedi - sous l'apparence d'Alec Guiness ! - et fin du voyage pour Maul ! Définitif cette fois !

    Une autre intrigue lancée depuis longtemps - depuis la série The Clone Wars (comme celle de Maul en fait !) - est celle autour des Mandaloriens ! Sabine va récupérer un artefact très symbolique de son peuple et retrouver sa famille pour se dresser contre l'Empire ! Mais là, la suite sera dans la Saison 4 !

    Thrawn traque donc les Rebelles ! Ceux-ci sont aidés par un traitre dans les rangs de l'Empire ! Fulcrum a pris une nouvelle identité ! Mais de qui s'agit-il ? De Kallus, du Gouverneur Pryce ou de l'Amiral Konstantine ?

    La Rébellion se construit ! L'équipe du Ghost rallie Wedge Antilles et Hobbie Klivian à l'Académie ! Mon Mothma, elle, fait sécession du Sénat, est déclarée "traitre à l'Empire" et lance un appel de ralliement ! De même, les Rebelles retournent sur Lothal et planifient une attaque sur les usines du nouveau Tie Defender !

    Des passerelles sont également lancées avec Rogue One - même si la série se situe encore chronologiquement avant ! - et on voit Saw Gerrera enquêtant avec nos héros sur le monde désormais mort de Geonosis sans se douter qu'un projet ultra secret de l'Empire a été construit là !

    Bref une très bonne Saison dont le seul défaut est d'être trop courte ! Pourtant, il y a bien le minimum syndicale de 20 épisodes ! Mais que voulez-vous, quand on aime, on ne compte pas ! Et comme d'habitude, on a droit à un magnifique double épisode final - d'une durée totale de 44 minutes qui est l'occasion d'une grande bataille spatiale ! Thrawn a trouvé l'emplacement de la base des Rebelles et passe à l'attaque ! Ceux-ci ne doivent leur salut qu'à l'arrivée inattendu de deux types d'alliés dont il a été question plus haut dans ce billet !

    Je vous dis rendez-vous à la Saison 4 et à bientôt !


    votre commentaire
  • On retrouve les talentueux Charles Soule et Phil Noto à l'oeuvre sur le tome 2 de la série consacrée au pilote de la Résistance que l'on a découvert dans Le Réveil de la Force, à savoir Poe Dameron - que pour ma part, je ne trouve pas charismatique du tout et même un peu caricatural ! - et son Escadron Black !

    Pourtant, même si je trouve le héros de cette série régulière bien fade, la façon dont les deux auteurs mènent leur barque rends ses aventures intéressantes ! Mandaté par la Sénatrice - pardon Générale ! - Organa, notre bon Poe est toujours sur la piste de Lor San Tekka supposé lui révéler où se cache le dernier Jedi, le légendaire Luke Skywalker !

    La piste est encore chaude et les Blacks se rendent cette fois sur Mégalox Béta, une planète à forte gravité qui abrite une prison gérée par des instances privées ! Là on retrouve une "vieille connaissance" du nouvel Univers Canon, le Hutt Grakkus, collectionneur d'artefacts Jedi de son état et que l'on avait déjà vu dans la série régulière Star Wars  (Tome 2 - "Epreuve de Force sur Nar Shaddaa") où il posait déjà des problèmes à un jeune fermier de Tatooine !

    Grakkus le Hutt est prêt à révéler les infos qu'il détient sur Lor San Tekka à condition qu'on le fasse évader ! Seulement un autre individu accepte le marché et c'est une course de vitesse qui s'engage entre Poe et ses hommes et l'agent Terex du Bureau de la Sécurité du Premier Ordre !

    Peu à peu, le nouveau Canon s'installe, entrecroise les histoires, autoréférence ses personnages secondaires, ses planètes et plus largement ses intrigues ! Ainsi, parmi les caids de la prison, on a la surprise - et la joie pour ma part! - de retrouver le criminel Papa Toren et ses étranges petits créatures volantes (que l'on avait découverts dans la BD Lando du même Charles Soule accompagné de Maleev !). C'est aussi cela qui fait qu'un univers partagé est crédible et vivant ! Et ce nouveau Canon prends le même chemin que l'ancien Univers Légendes dont il lui arrive parfois de recycler des éléments et des idées !

    Pour compléter l'album, on a droit à un récit one-shot, intitulé "Avis de tempête" toujours scénarisé par Soule mais dessiné par Angel Unzueta ! Poe se rends seul et désarmé sur la planète Phéryon afin de rencontrer une amie journaliste qui a des infos à vendre sur le Premier Ordre ! Il s'avérera que c'est un leurre et que la femme en question poursuit d'autres buts !

    Une série Star Wars dont je n'attendais rien et qui s'avère au final une bonne surprise ! Soule est un artiste récurrent sur les nouveaux comics Star Wars chez Marvel ! Et Panini continue à faire un excellent travail éditorial de traduction et de mise en forme des albums cartonnés !

    Je vous recommande cette série si vous être fan de Star Wars car elle constitue une excellente introduction à l’Épisode VII dans une période post-Retour du Jedi qui reste encore à explorer !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Han Solo est une véritable icône de la pop-culture, bien au-délà de Star Wars, dont il est l'un des personnages les Star Wars - Han Solo : La Course du Vide du Dragonplus appréciés ! Ce héros aux allures de vaurien a, de plus, au même titre qu'Indiana Jones, lancer la carrière d'Harrison Ford ! Enfin, en 2018, le second spin-of, "A Star Wars Story" tournera autour du contrebandier corellien, dans une version plus jeune, incarnée à l'écran par Alden Ehrenreich !

    Néanmoins, Disney exploite le filon et fait même plus que cela, puisqu'avec l'album Han Solo - La Course du Vide du Dragon, la maison aux grandes oreilles nous livre une oeuvre d'une richesse rare, totalement maîtrisée tant du point de vue du scénario - complexe et bien ficelé ! - de Marjorie Liu (une femme dans les comics !) que des dessins majestueux et d'une grande beauté de Mark Brooks ! Et George Lucas ne s'y est pas trompé qui a fait l'acquisition de toutes les planches originales pour sa collection d'art !

    Han Solo a rejoints la Rébellion par une certaine forme d'idéalisme qui ne s'avoue pas ! Sa chère Princesse Leia le recontacte afin de récupérer des espions rebelles. Pour se faire, notre contrebandier disposera d'une "couverture", à savoir participer à la "Course du Vide du Dragon", censée désignée le "meilleur pilote de la Galaxie" ! Mais ce serait trop facile et il y a un traître parmi les informateurs !

    Solo et son éternel Chewbacca se lancent donc dans la course, à bord du mythique Faucon Millénium,  au milieu des pilotes professionnels ! Un personnage intéressant est l'alien mystérieuse, Loo-Re-Anno, la dernière de sa race et pour la coup, la "meilleure pilote" et dôtée d'une très grande longévité ! Associée à une intrigante porte extradimensionnelle, cette Loo-Re-Anno et son peuple ajoutent de l'exotisme à un Univers déjà très riche ! Il y a aussi un Pantorien fair-play et des nanas Twi'leks un brin railleuses !

    Star Wars - Han Solo : La Course du Vide du DragonBien vite, l'Empire s'en mêle et Solo devra protéger les trois derniers espions si il veut réussir sa mission - tout en démasquant le traître  - ce qui implique de se désengager de la Course ! Mais Solo est un battant et ne renonce pas facilement, ni sur aucun des deux tableaux !

    Et comme, je vous ai dit, le dessin de Mark Brooks - à qui on doit déjà les couvertures de Vador : Abattu !  et des deux tomes de la série Kanan est une merveille, un éblouissement pour les yeux ! On est loin du style "affreux" d'un Larroca ! ses illustrations fourmillent de détails, le trait est clair et précis, le tout est magnifiquement colorisé ! Même si le scénario avait été bancal - ce qui n'est pas ! - le dessin a lui seul aurait sauvé l'album !

    Un excellente BD donc ! Le meilleur de la gamme comics de Star Wars depuis la reprise par Marvel en 2015 et peut-être même supérieur à tous les albums Dark Horse/Delcourt "Légendes" !

    Si vous ne deviez jamais n'acheter qu'un seul album BD Star Wars dans votre vie, c'est celui-là qu'il vous faut ! Et quel contraste avec l'adaptation comics du Réveil de la Force qui sort aussi ce mois chez Panini Comics et qui elle est une horreur sans nom !

    Pour infos, enfin, le site Starwars-universe.com, la référence, à mis la note de 100% à cet album Han Solo ! Amplement méritée ! Chef-d'oeuvre !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Nous allons maintenant nous lancer dans l'analyse d'une série de BD Star Wars "Légendes" chez Delcourt que nous avions négligé jusque-là, la série "X-Wing Rogue Squadron" - non pas en commençant par le tome 1 - qui est assez dispensable ! - mais directement par le tome 2 : "Darklighter"

    Tout d'abord, précisons que dans l'ancien Univers Étendu, l'Escadron Rogue - fondé par Luke Skywalker et Wedge Antilles après la Bataille de Yavin, n'a pas fait que l'objet de BD mais aussi de jeux vidéo et de romans - tous estampillés désormais "Légendes" !

    Star Wars - X-Wing Rogue Squadron - Tome 2 : DarklighterBiggs Darklighter, c'est le pote de Luke, qui a grandi comme lui sur Tatooine mais qui à contrario de Luke, a pu s'envoler vers l'Académie et quitter ce caillou ! C'est lui qui apparaît dans des scènes coupées du film de 1977 et qui se sacrifie dans la Tranchée de l’Étoile Noire pour que le dernier Jedi puisse mettre son coup au but !

    Ce tome 2 de la dite série raconte le passage de Biggs par l'Académie des pilotes et comment il découvre ce qu'est réellement l'Empire à savoir une tyrannie ! Les faits sont connus ! Le pilote moustachu est ensuite assigné au vaisseau Rand Ecliptic et déserte avec d'autres pilotes dont Hobbie Klivian (d'ailleurs la Saison 3 de Star Wars Rebels nous donne une autre version contradictoire de la defection de Klivian, cette fois en compagnie de Wedge ! Enfin...).

    Dans la réalité de cette Galaxie lointaine, ce sont des héros anonyme comme Wedge - ou les commandos de Jyn Erso ! - qui ont permis de remporter la Guerre Civile Galactique ! Biggs accomplit différentes missions, avant la Bataille de Yavin, pour la Rébellion récupérer les X-Wing cédés par Incom ou des astromecanos avec l'aide de la contrebandière Nera Dantels - avec qui il aura une courte idylle ! On encore lorsqu'il aide à l'installation sur Yavin IV à répertorier la faune, la flore et les remèdes avec une exobotaniste !

    Mais la fin est connue ! Néanmoins, l'histoire - qui est une traduction de numéro de la série US Star Wars : Empire à partir du numéro 9 - est intéressante de la manière dont elle est narrée par le scénariste Paul Chadwick ! Mais un autre des gros points forts de l'album est aussi le dessin magnifique et précis et détaillé de Doug Wheatley (à qui on doit aussi les dessins de la série Dark Times dans le même univers !).

    Voilà une BD que je vous recommande ! Pour ma part, c'est le seul album notable de cette série "X-Wing Rogue Squadron" très passable - la suite des autres albums après celui-ci s'attachant sur la période "Nouvelle République"  - avec un dessin globalement moins abouti ! Enfin, ce n'est que mon avis !).

    Normalement, lorsque je fais un article sur une œuvre sur ce blog, je n'en fais jamais qu'un seul et tâche d'éviter les doublons ! Mais suite à une étourderie - et ne m'en suis rendu compte que récemment ! - il se trouve que j'ai fait deux billets à deux ans d'écart sur la même BD et c'est une BD Star Wars ! J'ai effectivement fait deux articles sur "Dark Maul :Le Fils de Dathomir" et donc il y a des redites ! Mon choix fut d'abord de ne supprimer toutefois aucun de ces deux billets, ni de les condenser en un seul - ce qui serait fastidieux - car il y a aussi des infos et précisions inédites ! Mais au final, j'ai donc décidé de supprimer ces deux billets après les avoir fusionnés en un seul article qui fait désormais office de référence sur cette BD sur le blog !J'ai donc décidé de supprimer ces deux billets après les avoir fusionnés en un seul article qui fait désormais office de référence sur cette BD sur le blog !

    J'avais failli faire aussi un doublon sur l'article "Moravia - Le Conformiste" et finalement m'en était rendu compte en cours de rédaction et cette fois là avait allongé l'article original ! Cela risque bien de se reproduire dans le futur d'une part lorsque je traiterais de la même œuvre sur multi-supports (par exemple One Piece en anime ou manga, ou les films Star Wars en films, romans, comics pour ne citer que ces exemples !). D'autre part, si comme je l'espère, mon neveu ou ma nièce - ou mes enfants ? -poursuivent ce blog dans quelques décennies, rien ne les empêchera de donner leur propre analyse -redondante ? - de quelques œuvres, romans, ou films que j'aurais déjà analysé !

    Pour en revenir à "Dark Maul : Le Fils de Dathomir", disons que l'un des articles supprimés - celui de 2014 - concernait sa parution en feuilleton dans "Star Wars Comics Mag" - et l'autre - celui de 2016 - en album "Le Côté Obscur" - toujours chez Delcourt ! Voilà pour cet aparté pour ceux qui auraient remarqué ce doublon - ils sont rares ! - et s'interrogeraient !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Comme pour les précédents films, Rogue One fait l'objet d'un "Art of" !

    C'est Doug Chiang, directeur de la création et vice-président de Lucasfilm, qui est chargé de mener l'équipe des "Concepts Artists". Comme pour chaque film, la préproduction débute par d'intenses séances de brainstorming où les artistes dessinent à tout va toutes sortes d'idées dont seule une petite partie sera retenue pour le projet final !

    Chiang n'est pas un nouveau venu car il a œuvré sur les Épisodes I, II et VII.

    Ce superbe ouvrage nous montre un grand nombre de ces dessins, regroupés par planète : Lah'Mu, Yavin 4, Jedha, Eadu, Mustafar et Scarif - par ordre d'apparition dans le film !

    Petit à petit le scénario va se faire visuel. L'idée de base vient de John Knoll, un gars des effets spéciaux, qui pense à une équipe d'espions qui va subtiliser les plans de l’Étoile de la Mort. a l'origine, ce pitch devait être utilisé pour l'hypothétique série télé Star Wars en Live Action, évoquée à partir de 2005 mais qui est devenue depuis une Arlésienne !

    Le défi pour les concepteurs - et Gareth Edwards le réalisateur - était de trouver un bon compromis entre fidélité et innovation ! Sur ce point, c'est parfaitement réussi ! On est en terrain connu et pourtant, on est surpris ! Il faut dire que cette Galaxie est très vaste !

    Ralph McQuarrie est vraiment l'artiste dont tout est parti, qui a posé les fondations ! En effet, on retrouve dans ces dessins et dans le film, le Château de Vador, qui à l'origine est une création du dessinateur de Boeing, pour Le Retour du Jedi - mais qui n'avait pas été retenue à l'époque !

    L'intérêt de ces "Art of" est qu'on voit l'évolution des concepts et il y a  fort à parier que des idées non retenu sur Rogue One seront recyclées dans l'avenir !

    On constate aussi que les décors des différentes planètes, au fil du film, s'éclaircissent - pour signifier que Jyn Erso, l'héroïne principale, a les idées de plus en plus claires !

    Voilà, je ne développe pas plus car l'expérience de ce livre est avant tout visuel et ne passe pas forcément avec des mots !

    Je vous dis à bientôt avec le "Rogue One - Le guide visuel ultime" !

    PS : Et évidemment alors que 2016 se termine, une petite pensée pour Carrie Fisher et Kenny Baker qui nous ont quitté !  


    votre commentaire
  • Avec le rachat et la reprise en main de Lucasfilm par Disney, des changements drastiques ont eut lieu dans la Star Wars - Le Côté Obscur - Dark Maul - Le Fils de Dathomir "Galaxie lointaine, très lointaine" ! D'abord mise en place des Épisodes VII à IX - avec J.J. Abrams, Ryan Johnson et Colin Trevorrow à la réalisation -, mise de côté de l'Univers Étendu existant, sous le label "Légendes" au profit d'un nouvel UE plus cohérent sous la houlette du nouveau Story Group et enfin, changement de plusieurs licenciés, notamment pour les comics, Marvel - autre filiale de Disney - au dépend de Dark Horse - qui a fait de l'excellent travail jusqu'à présent !

    Ajoutons à cela la fin de la série The Clone Wars, remplacée par la très prometteuse série Star Wars - Rebels !

    En France, Panini et Delcourt se partagent désormais le marché des comics Star Wars !

    Delcourt devra alors se cantonner à la publication des comics "Légendes" - pourtant le tome 15 de la série "Le Côté Obscur" et intitulé "Dark Maul - Le Fils de Dathomir" fait bel et bien partie de l'Univers Canon ! Ce récit a paru préalablement dans Star Wars Comics Mag #11 et 12 !

    "Darth Maul : Son of Dathomir" en VO est un comic-book - en 4 parties - adapté par Jeremy Barlow  (à qui on doit le tome 6 de la série "Star Wars Rebellion : Petites Victoires") - à partir d'un script abandonné pour cause d'annulation de la série animée The Clone Wars - et dessiné par Juan Frigeri !

    C'est un comics important à double titre ! D'une part, c'est la dernière contribution de Dark Horse avant que la maison d'édition ne passe le relais à Marvel et d'autre part, c'est la conclusion d'un arc de The Clone Wars, les histoires mettant en scène le Dark Maul "ressuscité" - à ce titre, cette histoire ne fait pas partie des "Légendes" mais comme je viens de vous le dire de l'Univers officiel.

    Cette série ramenait d'entre les morts - enfin pas exactement ! - Dark Maul et le voyait monter un syndicat, le "Collectif des Ombres" rassemblant le Soleil Noir, les Pykes et les Mandaloriens - et bénéficiant du soutien de Mère Talzin et des Soeurs de la Nuit de Dathomir ! Maul faisait un coup d'état sur Mandalore, tuant la Duchesse Satine devant Obi-Wan Kenobi !

    Mais Sidious ne pouvait laisser son ancien apprenti lui faire de l'ombre et il le terrassait dans un duel incroyable au sabre-laser après avoir tué le frère du Zabrak, Savage Opress !

    Star Wars - Le Côté Obscur - Dark Maul - Le Fils de Dathomir Il est amusant de constater que le récit commence dans la prison de Stygeon Prime - que l'on retrouvera d'ailleurs dans un épisode de Rebels ! Dark Maul, après son combat contre Sidious dans la saison 5 de The Clone Wars, y est détenu et bientôt délivré par ses alliés mandaloriens (décidément cette prison est une vraie passoire !). Dès lors, il va essayer de regagner le terrain perdu !

    Maul retrouve son "conglomérat de l'Ombre" regroupant toujours guerriers de Mandalore, sbires du Soleil Noir et mercenaires Pykes. Avec cette petite armée, il espère se venger de Sidious et des Séparatistes !

    C'est donc un combat avec trois camps impliqués ! On a les Jedi et la République, Sidious et les Séparatistes et enfin Maul et ses alliés ! Beaucoup de figures de méchants dans ce tome ! Maul, Sidious, Dooku, Grievous, Talzin et tous les larbins ! Des comptes sont réglés !

    De son côté, Sidious veut mettre la main sur Mère Talzin, la Sorcière de la Nuit de Dathomir et la détruire pour qu'elle n'interfère pas dans ses plans de conquête ! Il compte pour cela utiliser Maul pour remonter jusqu'à elle et éliminer cette dangereuse rivale ! Sans grande surprise, il y parvient et Maul prends la fuite ! On en le reverra que dans la Saison 2 de Star Wars Rebels !

    C'est donc aussi un règlement de compte entre bad-guys auquel on assiste dans cette histoire ! D'un côté Maul et Talzin, de l'autre Sidious, Dooku et Grievous !

    Le récit règle certains points mais appelle encore d'autres développements. Pour ne rien vous cacher, le sort de Maul n'est pas réglé !

    Une bonne histoire - très "raccord" avec le reste ! Le scénario est efficace, cela a l'avantage d'être de "l'Univers officiel"  et le dessin  - de Juan Frigeri - m'a bien convaincu même si il aurait pu être plus "soigné". On se prend à rêver de ce que cela aurait donné si ce récit avait été porté sur le petit écran !

    On pourra regretter l'arrêt de The Clone Wars au profit de Star Wars Rebels ! Cette dernière série est pas mal critiquée - jugée trop édulcorée peut-être ! Moi, elle me convient bien ! Evidemment, les fans nés après 1990 ne peuvent pas avoir connu cette période de la deuxième moitié des années 80 - entre 1985 et 1991, où on n'avait rien à "se mettre sous la dent" ! Moi, je trouve que Rebels  a de belles trouvailles - comme par exemple montrer la constitution de l'Alliance Rebelle !

    Sur ce, à bientôt !

    Ceci termine mon 1700ème billet sur eklablog et Overblog !


    votre commentaire
  • Le Réveil de la Force fut le départ d'une nouvelle aventure pour Star Wars ! Avec le recul et en le comparant au récent Rogue One, il est maintenant clair que l'Episode VII est une relative déception ! Sans doute J.J.Abrams, pourtant un type plein de talents n'a-t'il pas disposé d'assez de temps pour "innover" ! Le film de Gareth Edwards, pourtant dans une période hyper balisée et connue, réussit à être plus inventif qu'un récit se déroulant 30 ans après Le Retour du Jedi ! Un comble ! Il n'y a qu'à voir la reprise des chasseurs TIE et des X-Wing à l'identique dans le film de fin 2015 ! La situation géopolitique floue de cet Épisode VII, copier-coller de l’Épisode IV !

    Mais tel n'est pas mon sujet du jour ! Partons tout de même du film de J.J. Abrams ! Il allait susciter nombres de questions parmi les fans, précisément parce qu'il n'y avait pas répondu ! Rapidement, on eut donc des romans et des comics qui allaient "combler les trous" : Riposte, Les Ruines de l'Empire, le comics C3PO Special et enfin la série de comics Poe Dameron !

    Star Wars : Poe Dameron - Tome 1 - Charle Soule et Phil NotoPoe Dameron revient sur les aventures du nouveau pilote iconique de Star Wars, membre de la Résistance de Leia qui s'oppose au Premier Ordre ! Au scénario, on a Charles Soule (Swamp Thing chez DC et Thunderbolts chez Marvel) qui a travaillé aussi sur Star Wars à travers les histoires des comics Lando et Obi-Wan & Anakin, le premier étant plus convaincant avec une plus grosse prise de risques que le titre se déroulant durant la Prélogie ! Au dessin, on a Phil Noto - qui a œuvré auparavant sur Black Widow - pour Marvel - et sur le comics Chewbacca - chez le même éditeur ! Des gars habitués de l'Univers de Lucas à priori !

    La série Poe Dameron s'organise en arcs narratifs de trois numéros inclus dans une trame - une fresque ! - plus globale ! Notre héros pilote est chargé par la générale Organa de trouver Lor San Tekka qui devrait être en mesure de lui indiquer où est Luke Skywalker, parti en exil après le massacre de ses élèves par les Chevaliers de Ren ! Lor San Tekka est un membre de l’Église de la Force - dont il est question par ailleurs dans Rogue One  - un nouveau concept très intéressant qui renouvelle l'Univers et étend le cadre !

    Dans ce premier tome - traduit chez Panini Comics comme d'hab ! - et qui regroupe les trois premières issues US sous le titre "L'Escadron Black", Poe Dameron et ses coéquipiers/ailiers se rendent sur une planète de grottes et notre héros - isolé avec BB8 de son groupe, s'aventure dans la montagne et croise des ermites qui adorent un mystérieux oeuf bleu fluorescent géant ! Finalement, quelque chose finira par en sortir !

    Poe espère obtenir d'eux la localisation de Lor San Tekka mais l'agent Terex, une pointure de l'équivalent du B.S.I.Star Wars : Poe Dameron - Tome 1 - Charle Soule et Phil Noto pour le Premier Ordre, est aussi sur place ! Un face- à-face tendu s'engage et Poe doit prendre des précautions car la guerre n'est pas encore officiellement déclarée contre le parti de Snoke !

    Il est intéressant aussi de retrouver le "Pic de la Charogne" qui est la vaisseau furtif de Tarkin - qu'on voyait dans le roman éponyme !

    Un bon petit récit - pas renversant ! - mais intéressant néanmoins et une bonne entrée en matière ! On jugera par la suite ! Mais perso, n'ai jamais trouvé le personnage de Poe Dameron vraiment "excitant" ! On nous le présente comme la crème des pilotes - j'attends de juger sur pièces ! Il n'a pas d’Étoile de la Mort ou de Raid de Kessel à son tableau de chasse que je sache !

    Panini a regroupé dans cet album les trois issues précédentes avec le one-shot sur C3PO ! Ce second récit explique comment il a obtenu son bras rouge ! Je ne vais pas vous gâcher la surprise ! Disons que c'est une histoire de droïdes échoués sur une planète ! Il y a des liens avec une des séries Lego Star Wars ! Plusieurs droïdes - dont un spécialement ! - vont faire le sacrifice ultime ! Cela parle de déterminisme, de cause à défendre et de libre-arbitre ! Ou encore "les droïdes rêvent-ils de moutons électroniques ?". Une histoire signée par James Robinson et Tony Harris au dessin si particulier ! D'après une idée de J.J.Abrams !

    Enfin, un troisième récit est ajouté - très court ! Une sorte d'histoire très cartoony qui mets en scène BB8 ! Ce serait un parfait récit de Saint-Valentin - qui accentue l'"aspect cute" du petit droïde en forme de sphère roulante ! Je vous laisse là encore la surprise ! Cette fois de Chris Eliopoulos !

    Et je vous dis, sur ces mots, à bientôt !


    votre commentaire
  • Gareth Edwards est en passe de réussir un petit miracle : mettre tous les fans d'accord ! Je suis allé voir Rogue One  - ce film qui redonne tout son sens au mot "Wars" dans Star Wars et je dois dire que je me suis pris une mégabaffe ! Le film enterre Le Réveil de la Force et La Prélogie !

    Revenons sur le dossier de presse avant d'entrer dans les détails - sans trop gros spoiler ! Rogue One nous est Rogue One - A Star Wars Story - Gareth Edwardsvendu comme la première "Star Wars Story", c'est un film dans l'Univers de Star Wars mais indépendant de la Saga des Skywalkers, les épisodes numérotés ! C'est particulièrement visible sur des aspects formels comme l'absence de menu défilant au début, la mention des noms de planètes en bas de l'écran, une bande sonore signée Michael Giacchino et non plus John Williams - le thème musical d'ouverture est aussi absent ! Pas de fondu- enchainé si caractéristique non plus !

    Dans le film de 1977 - Star Wars - Episode IV - Un Nouvel Espoir, on pouvait lire dans le dit  texte d'ouverture que " C'est une époque de guerre civile. A bord de vaisseaux spatiaux opérant à partir d'une base cachée, les Rebelles ont emporté leur première victoire sur le maléfique Empire Galactique. Au cours de la bataille, des espions rebelles ont réussi à dérober les plans secrets de l'arme absolue de l'Empire : l'Etoile de la Mort, une station spatiale blindée dotée d'un équipement assez puissant pour annihiler une planète tout entière." Qui sont donc ces Rebelles ? C'est cette histoire que nous raconte Rogue One -  un film de guerre et de casse dont la fin est connue mais dont on ne connait pas les détails ! Le film de Gareth Edwards - sur une idée de John Knoll et scénarisé par Gary Whitta, est une belle démonstration du pouvoir de la fatalité !

    Un casting de luxe avec des acteurs de renom comme Mads Mikkelsen, Diego Luna, Ben Mendelsohn, Forrest Whitaker (putain d'acteur !), Donnie Yen (pas ici que pour le marché chinois !), Jiang Wen, Riz Ahmed  ou Alan Tudyk ! En tête d'affiche, à nouveau un personnage féminin - dans la lignée de Leia, Amidala ou Rey, la magnifique Jyn Erso interprétée par la non moins magnifique Felicity Jones (déjà remarquée dans Une Merveilleuse Histoire du Temps et les Spider-Man avec Richard Garfield !). Casting international qui prouve que Star Wars peut décidément toucher toutes les cultures tant il réfère à des archétypes !

    Galen Erso (Mads Mikkelsen) s'est fourvoyé avec l'Empire - on est donc entre les Épisodes III et IV - et ne comprends que trop tard qu'il œuvre sur une arme de destruction massive ! Le directeur Orson Krennic (Mendelsohn), le superviseur du projet le retrouve alors qu'il se cache et le force à collaborer de nouveau ! Galen mets alors sa fille Jyn en sécurité et va saboter le projet de l'intérieur en incluant un point faible : le fameux puit d'évacuation thermique où Luke Skywalker réussira un magnifique tir dans un film bien connu ! On a aussi une magnifique relation père-fille dans ce Rogue One !

    Les personnages sont très bien caractérisés et - vous l'aurez compris les acteurs jouent à la perfection ! Tout s’emboîte parfaitement et est parfaitement raccord avec le reste de la Saga ! Évidemment, on n'évite pas le fan-service mais celui-ci est assumé et pas trop lourd ! On croise des personnages connus - Vador a une scène d'une rare violence et les SFX franchissent une étape cruciale en ressuscitant des acteurs décédés ou en en rajeunissant d'autres ! Des liens avec la Trilogie originale, avec la Prélogie et même avec The Clone Wars ou Rebels - citons aussi le roman prélude Catalyst qui sera traduit en 2017 !

    Un autre point marquant de Rogue One est son côté tragique et sombre...et violent ! Shooté caméra à l'épaule - et cela rends bien ! Mais ce côté film de guerre a semble-t'il choqué le "brave" critique cinéma du Monde qui a trouvé le film trop déprimant et trop réaliste dans ces scènes de combats ! J'ai envie de lui dire " c'est le but mon coco !" Et ne déplore pas non plus l'aspect commercial car qu'est-ce que vous faites Le Monde sinon vendre aussi du papier ! Perso, j'ai arrêté mon abonnement à votre torchon il y a deux mois ! En tout cas, Disney n'essaie pas d'édulcorer les films Star Wars !

    Le côté manichéen des Star Wars est beaucoup moins présent dans cet opus ! Voire pas du tout ! Les personnages ne sont pas noir ou blanc mais gris ! Je vous ai présenté les acteurs, voici les personnages ! On a Cassian Andor (Luna), l'officier du renseignement qui n'hésite pas à se salir les mains pour la cause, le duo constitué du mystique (mais pas de Jedi dans ce film !) Chirrut Imwe (Yen) et de la gâchette Baze Malbus (Wen). Sans oublier le pilote Bodhi Rook (Ahmed) ! On a enfin le droide en CGI, K2SO (Tudyk en motion-capture) qui apporte la touche d'humour -là ou Jar-Jar Binks avait échoué - dans un film qui plus est  - ai-je dit ! - sombre !

    Vous l'aurez aussi compris Rogue One revisite le mythe Star Wars, jongle entre le connu et la nouveauté - nouvelles planètes (Jedha, Eadu, Scarif), nouveaux vaisseaux et engins (le U-Wing...), nouveaux concepts (L’Église de la Force), nouveaux aliens, nouveaux troopers ! Parmi le connu, on a Yavin 4 et ses fameux temples style incas si reconnaissable ou Saw Gerrera (personnage d'une des séries animées - joué par Whitaker) - et je ne vous dit pas tous les caméos pour vous préserver la surprise ! On est aussi loin de la réalisation plan-plan pépère de Tonton Lucas qui a dit avoir aimé le film, consécration suprême pour son réalisateur, Edwards ! Mec tu peux mourir heureux !

    Bref, je vais m'arrêter là ! Rogue One  est une merveille, une totale réussite ! L'enjeu est de savoir si les héros survivent et là je ne parlerais pas même sous la seringue d'un droïde d'interrogation IT-0 de l'Empire ! Il vous faudra aller voir le film ! La dernière demi-heure et plus encore les dernières cinq minutes sont ORGASMIQUES ! Par moment, on a aussi les larmes aux yeux - de bonheur comme de tristesse !

    Cela présage bien pour les autres récits "Star Wars Story" avec "La jeunesse de Han Solo" à venir en 2018 ! Pour ma part, je ne serais pas contre revoir Edwards (Monsters, Godzilla) sur un autre film Star Wars - pourquoi pas un film sur Kenobin, Ewan McGregor s'étant dit prête à rempiler ! En tout cas, on a le droit de ne pas aimer ce film - avis que je respecte ! - mais ceci dit il faudrait être d'une sacré "mauvaise foi"  - surtout si on se dit fan de la Saga !

    Que la Force soit avec vous mes Padawans ! Elle est avec Edwards indubitablement !

    A bientôt !


    1 commentaire
  • Delcourt - qui n'a plus la licence Star Wars concernant les nouveautés à paraître chez Marvel depuis 2014, continue de râcler les fonds de tiroir dans le troisième album de la série "Icônes" ! Le point positif, c'est qu'on a enfin en albums des récits qui étaient auparavant parus dans "La Saga en BD" et dans "Star Wars Comics Mag"; le moins, c'est que ces histoires sont très dispensables !

    Star Wars Icônes - Tome 3 : Luke SkywalkerAprès Han Solo, après La Princesse Leia, on retrouve le troisième membre du "Big Three", à savoir Luke Skywalker, dans huit récits complets mais là encore très courts !

    Le premier récit - le plus long de l'album - sur une quarantaine de pages, s'intitule "Général Skywalker", est l'oeuvre du scénariste Ron Marz et des dessinateurs Adriana Melo et Nicola Scott qui fournissent ici des crayonnés très "moches" ! C'est originellement le contenu des issues US du comics "Empire", numéros 26 et 27  et cela se déroule environs sept mois après la Bataille de Yavin ! Évidemment, je ne l'ai pas précisé mais ce sont tous des récits "Légendes" et qui se déroulent à différents moment de la vie de Luke !

    Dans "Général Skywalker", Luke et des pilotes sont en mission sur un monde de jungle, une planète isolée, pour installer un poste d'écoute ! L'Empire débarque et les héros ne doivent leur salut qu'à l'arrivée d'un vétéran de la Guerre des Clones, un Soldat Clone donc, échoué là des décennies plus tôt ! Passée la stupeur, le Robinson décide de rallier l'Alliance ! On a donc ici un des récits qui lancent des ponts entre la Prélogie et la Trilogie Classique ! C'est le meilleur récit de l'album et c'est tout dire !

    Dans "Pente Glissante", de Scott Lobdell et Sean Murphy, Luke s'entraîne sur Dagobah avec Yoda et subit un nouveau test face à un chasseur de Prime ! Luke soupçonne son maître Yoda d'avoir tout fomenté et réussit l'épreuve !

    Dans "Menaces fantômes", de Joe Casey et Francisco Paronzini, Luke est confronté à un vieil ennemi des Jedi que l'on a vu dans La Menace Fantôme ! Cela se passe du temps de la Nouvelle République !

    Puis, Luke, Han et Leia affronte une menace droïde dans le récit suivant : "L'Effondrement de Nouveaux Empires" - aussi durant l’Ère de la Nouvelle République - décidément plein de menaces - et une fois de plus les héros l'emportent ! C'est cette fois une histoire de Jim Pascoe et Ramon Bachs !

    La cinquième histoire s'intitule "Fais-le ou ne le fais pas" dans lequel le dernier des Jedi fait part de ses doutes, concernant l'avenir à sa sœur Leia ! Cette fois, Jay Laird et Timothy II Green sont à la tâche !

    Puis presque pour finir, on a deux récits qui se déroulent sur Tatooine durant l'enfance et l'adolescence de Luke - mettant tous les deux en scènes les dangers du coin, à savoir tempêtes de sable et dragon Krayt !

    Dans "Tempête de sable, de Jason Hall et Sunny Lee, par une étrange circonstance, un Luke enfant rencontre un Anakin enfant dans le désert - voyage temporel, manifestation de la Force ou hallucination dûe à la fièvre des sables. Le récit ne tranche pas et le lecteur fera sa propre interprétation !

    Enfin, "La Ballade de Luke" montre Luke ado et son ami Windy à nouveau perdus dans le désert et cette fois secourus par Ben Kenobi ! Le tout raconté par Phil Norwood et Shannon Denton

    Le dernier récit, "La Main de Luke" de Henry Gilroy - collaborateur des séries animées Star Wars - et Dario Brizuela montre Han Solo qui raconte à son fils curieux, Anakin Solo, pour qu'il aille au lit, le destin de la Main de Luke, confrontée au bras du Wampa, au bras de Ponda Baba, à la main de Vador et au pied de l'Empereur - ce qui nous rappelle à quel point les amputations sont monnaies courantes dans la Saga - ce qui doit avoir une explication psychanalytique à n'en pas douter !

    Voilà pour ce rapide tour d'horizon de l'album ! Si vous êtes complétiste comme moi alors vous achèterez cet album mais si vous ne l'êtes pas et possédez les précédents magazines de BD ou si vous ne prenez que quelques opus de comics, c'est dispensable !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Progressivement, le nouveau canon Star Wars s'étend, réinitialisé en 2014 - et je vais vous parler cette fois-ci du troisième roman de ce nouveau "standard" - après Riposte et Tarkin  - chroniqués de ci de là - à savoir Star Wars : Les Seigneurs des Sith - et en attendant Sombre disciple !

    Ce roman est l’œuvre de Paul S. Kemp - qui a auparavant signé des romans Star Wars -Star Wars - Les Seigneurs des Sith - Paul S. Kemp The Old Republic dans l'Univers "Légendes" ! Pour Les Seigneurs des Sith qui se déroule 14 ans avant la Bataille de Yavin - donc entre les Episodes III et IV - Kemp s'est appuyé sur des éléments des séries animés The Clone Wars  et Rebels en particulier le groupe d'insurgés de Cham Syndulla sur Ryloth !

    On suit une "petite" cellule de "rebelles" - enfin pas vraiment "petite" car disposant tout de même de moyens mais disons locale et pas encore un mouvement global et unifié comme le sera l'Alliance Rebelle ! Cham Syndulla et ses "Combattants de la Liberté" vont tendre un piège à l'Empereur et à Vador qui se rendent en personnes sur Ryloth à bord du destroyer stellaire, le Périlleux ! Avec un certain panache, les résistants parviennent à détruire le destroyer, tuant du même coup des centaines voire des milliers d'Impériaux !

    Hélas, les deux têtes de l'Empire s'échappent et se posent en catastrophe dans une zone désertique de la planète ! Cham et ses rebelles vont alors les traquer en bénéficiant de l'aide d'un dignitaire impérial mouillé jusqu'à l'os !

    La suite est une démonstration de force du pouvoir des deux Seigneurs Sith ! Palpatine et Vador réussissent en effet le tout de force d'anéantir une horde de lyleks, comprenant des centaines de ces prédateurs locaux gigantesques, faits de griffes et de tentacules ! L'Empereur se montre en outre un excellent bretteur au sabre-laser et un individu sans pitié qui ne va pas hésiter à éradiquer tout un village de Twi'leks !

    Cham échouera dans son entreprise de décapiter l'Empire et sa Résistance en prendra un sérieux coup ! On comprend à la fin qu'une fois de plus Palpatine a tout manigancé, a allumé la flamme d'une cellule rebelle locale pour mieux ensuite la souffler ! On voit en effet dans la série Rebels dans quel état de désarroi se trouve Cham Syndulla tandis que Ryloth est régulièrement bombardé par l'Empire !

    Cela reste un bon roman - qui se lit bien ! - avec une intrigue qui ne concerne qu'un coin déterminé de la Galaxie mais établit des connexions entre différents médias ! Et renforce l'aura de malfaisance des méchants de la Saga !

    A bientôt !

    PS : A noter qu'il existe également une BD "Les Seigneurs des Sith" dans la série "La Légende des Jedi" dans l'Univers "Légendes" mais qui se passe 4000 ans plus tôt et n'a donc rien à voir ! Vous en parlerais un autre jour !


    votre commentaire
  • Star Wars a frappé l'imaginaire collectif - et suscité nombre de vocations dans les domaines créatifs - à bien des égards ! C'est en effet un monde très riche, de personnages, d'objets, de vaisseaux, d'intrigues et aussi... de lieux !

    Les Lieux de l'Action - Star Wars Episode ICar les planètes de La Guerre des Étoiles marquent les esprits et restent ancrées dans nos mémoires par leur caractère unique - souvent une planète, un climat, à l'image de Tatooine, de Hoth, d'Endor - pour n'en rester qu'à la Trilogie Originale !

    Ces mondes sont nés dans l'imaginaire d'artistes visionnaires derrière leur chef de file et meneur, George Lucas ! Nathan et LucasBooks ont par ailleurs initié toute une politique de publications autour des différents éléments des films ! C'est dans cette lignée que s'inscrivent les guides "Les Hauts Lieux de..." qui présentent les lieux de chaque film à l'aide de magnifiques dessins très détaillés - panoramiques et surplombants - sur de pleines doubles pages ! Aujourd'hui, intéressons-nous à Les Lieux de l'Action de l’Épisode I - La Menace Fantôme !

    Cet Épisode I tourne autour de trois planètes : Naboo où tout démarre, l'inévitable Tatooïne et la clinquante Coruscant, siège du pouvoir galactique ! Le livre nous montre de lieux essentiels à l'intrigue de cet opus - dans l'ordre d'apparition à l'écran - qu'il s'agit d'endroit très vastes comme les plaines de Naboo, les déserts de Tatooine ou la ville de Theed ou plus confidentiels comme la maison d'Anakin ou l'échoppe de Watto !

    Vous vous amuserez sans doute comme moi à rechercher les petits détails sur les cartes et les schémas en coupe et en apprendrez beaucoup sur les à-côtés de l'intrigue du film ! Dessins et photos abondent dans ce magnifique livre ! Hangar de Theed, ville d'Otoh Gunga, parcours de la course de modules, vaisseau-amiral droïde, Temple des Jedi, Sénat Galactique, tout cela vous attend dans ce guide qui vous permets de vous replongez dans le récit de l’Épisode I ! Un parfait complément aux autres séries de guides : "Tout sur" et "Vaisseaux et engins de...".

    Il existe un guide pour l’Épisode I, pour l’Épisode II, pour l’Épisode III ainsi que pour la Trilogie Originale  -et en 2016 est même paru un épais volume regroupant tous ces livres additionné des plans du Réveil de la Force ! Mais avec les Épisodes VIII et IX à venir en 2017 et 2019, cela est encore appelé à évoluer et à être complété !

    Je ne peux que vous souhaiter une bonne lecture !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • En 2014, lorsque Disney, ayant racheté Lucasfilm et fait main basse sur l'Univers de Star Wars, décide de faire tabula rasa sur l'ancien Univers Etendu, afin de se donner plus de latitude de développer quelque chose de plus cohérent ! Pour assurer, cette cohérence, un groupe a été formé, le Lucasfilm Story Group et désormais, les films, les séries télé, les romans et les BD auront le même niveau de "canonicité".

    Ce groupe de réflexion et de validation des trames narratives compte parmi ses membres Star Wars Propaganda - Pablo Hidalgoles plus importants, Pablo Hidalgo, un fan de Star Wars de la première heure - qui prends ici un peu le relais de Leland Chee, auparavant responsable de l'"Holocron", la base de données à usage interne de l'Univers de Star Wars ! Dans le cadre de ses fonctions, Hidalgo livre un certain nombre de très beaux ouvrages dont le Star Wars Propaganda - L'art de la propagande dans la Galaxie ! Voilà, et moi j'en termine enfin avec cette très longue mise en bouche !

    Pour avoir étudié récemment la propagande dans le cadre de notre monde réel et de la Seconde Guerre mondiale, je sais qu'elle est très importante historiquement ! Elle forme les opinions publiques et peut faire fléchir des gouvernements !

    Dans le cadre de la Galaxie très lointaine, les pages du très beau livre dont il est question maintenant couvre les sept films à ce jour de la Saga, ainsi que les séries animées The Clone Wars  et Rebels, les comics Star Wars et Dark Vador entre autres BD, les romans (Riposte, Bloodline - pas encore traduit en VF etc...), le jeu vidéo Star Wars Uprising - bref tout le nouveau canon - et même un peu Rogue One qui sera fin 2016 sur les écrans !

    En fait, le livre est découpé en cinq parties : La République, La Guerre des Clones, L'Empire en construction, L'avènement de la Rébellion et enfin La Nouvelle Grande Guerre - ainsi que sont enfin désignés les événements faisant suite au Réveil de la Force  ! Dans chaque section, après une entrée en matière très survolante de deux pages, on nous présente une galerie de tracts, d'affiches de chaque périodes, réalisés par des artistes in-univers - et qu'on a dotés d'une biographie au sein même de l'Univers de Star Wars - ce que j'appelle in-univers ! Chaque affiche a droit à un commentaire et si le texte est en anglais sur l'affiche, il est traduit à côté !

    Star Wars Propaganda - Pablo HidalgoCe que j'apprécie particulièrement dans cet ouvrage, c'est que les documents présentés nous donnent un peu le "pouls" de la Galaxie, ont des côtés analyse historique et sociologique ! Quelques exemples maintenant ! On apprends que les citoyens, au moment de la Crise de Naboo, se désintéressaient de la politique - en regardant par exemple des courses de pods  - le "du pain et des jeux" de l'Empire romain chez nous ! - et que dans ce cadre, Sheev Palpatine a pu accéder au pouvoir ! Ou encore, c'est parce que les planètes des Bordures intérieures, médianes et extérieures étaient accablées d'impôts que ces mondes de la périphérie ont rejoints la Confédération des Systèmes Indépendants !

    Voilà, je ne détaille pas plus - et ferais des billets encyclopédiques sur ces sujets tôt ou tard !

    Quelques petites anecdotes pour finir ! On retrouve parmi les artistes de la propagande une figure bien connue des plus jeunes fans, à savoir la Mandalorienne Sabine Wren : D'autres part, ce livre est sorti quelques jours plus tôt en France qu'aux Etats-Unis ! Enfin, il est présenté dans un boîtier/fourreau en carton et accompagné de dix tirés à parts fournis dans des pochettes/ enveloppes collées derrière la couverture !

    Bref, du très bel ouvrage pour le coup et Disney fait vraiment du très bon boulot et un sans faute pour le moment !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La Grande Guerre de l'Hyperespace est déclenchée dans Star Wars - La Légende des Jedi - Tome 2 : La Chute des Sith ! A ne pas confondre avec la Guerre Hyperspatiale de Stark ! La première se déroule 5000 ans avant la Bataille de Yavin !

    Star Wars  - La Légende des Jedi - Tome 2 : La Chute des SithNaga Sadow a tracé le StarBreaker 12 dans l'Espace de la République et après avoir écarté son rival Ludo Kressh du pouvoir, il mène la flotte Sith, qu'il a rassemblé, transportant d'innombrables troupes à l'assaut des mondes libres de l'influence de cette civilisation du Côté Obscur !

    Une poignée de Jedi - avec Odan-Urr et Memit Nadill ont bien, dans le tome 1, essayé de prévenir le Sénat Galactique mais on les a pris pour des Cassandre, des oiseaux de mauvais augure ! Seule l'impératrice Téta - que ces Jedi ont aidé à libérer son système des affres d'une guerre civile - a entendu l'appel et pris la mesure de la menace et elle résiste avec ses flottes aux envahisseurs ivres de conquêtes !

    Naga Sadow joue son va-tout dans cette guerre et le conflit va jusqu'à toucher Coruscant ! Tandis que Jori Daragon oeuvrait aussi pour avertir la République, son frère Gav se faisait manipuler/duper par le Seigneur Sith qui tenta d'user de ses facultés dans la Force ! Mais finalement, le jeune homme se retourne contre Sadow, signant leur perte à tous deux, et précipitant la défaite des Sith !

    A la fin, Sadow se retire sur une planète bien connue des fans de Star Wars de la première heure et on le reverra en 4000 avant Yavin - mille ans plus tard ! - lors de l'insurrection d'Exar Kun et Ulic Qel-Droma ! A la suite de ce récit également, la Tribu Perdue des Sith s'établit sur un monde isolé et un autre Sith va constituer l'Empire Sith qu'on verra dans le jeu vidéo Star Wars - The Old Republic !

    Un récit devenu un classique et classé aussi désormais "Légendes" ! Le scénario est de Kevin J. Anderson et le dessin de Dario Carrasco, Jr. Une histoire parue au milieu des années 1990 au relancement de l'Univers Etendu !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • L'Empire Galactique de Palpatine tire sa force militaire essentiellement du nombre de ses contingents et des vastes ressources dont il dispose ! Contrairement aux Rebelles dont le soldat est plus multivalent que le Stormtrooper de base, l'Empire espère remporter ses victoires - outre la politique de la terreur qui repose sur des symboles aisément identifiables - en écrasant l'ennemi sous le nombre. C'est vrai dans le domaine du combat spatial où les amiraux impériaux ont opter pour un appareil à faible coût, facile à produire en masse, le chasseur TIE !

    A l'origine, le chasseur TIE - qui est le modèle de base de la gamme TIE et le plus fréquemment rencontré - a pour prototype, le modèle T.I.E. dont l'acronyme signifie "Twin Ion Engine" qui représente son double moteur ionique. Le principe est simple, l'appareil expulse un gaz ionisé par ses moteurs, qui selon le principe actoin/réaction le propulse en avant !

    Le chasseur TIE - ainsi que la plupart des modèles de TIE, bombardier, intercepteur et lesEncyclopédie Star Wars - Les modèles TIE variantes, ne possèdent pas de boucliers déflecteurs, ni de dispositif d'hyperpropulsion - ce qui les rends d'une part assez facile à dégommer - et oblige leurs pilotes à "faire des prouesses" - et d'autre part les rattache à un "capital ship", comme un Star Destroyer - et donc réduit les risques de désertion ! Ce sont des choix d'équipement de ces chasseurs stellaires qui sont délibérés dans cette politique !

    La gamme TIE est développée par la société Sienar Fleet Systems. Ces appareils, dépourvus aussi d'équipement de survie hormis la combinaison du pilote, sont aussi caractérisés par leurs panneaux solaires (6 de chaque côté sur un chasseur TIE).

    Il y a de nombreuses variantes de TIE ! Mentionnons d'abord ceux qui apparaissent dans les films puis ceux de l'Univers "Légendes" !

    Les Bombardiers TIE ont donné bien du soucis à l'équipage du Faucon Millénium lors de sa fuite de Hoth dans le champ d'astéroides du Système Anoat. Ces appareils oeuvrent en tant que vaisseaux d'escorte et sont équipés de lance-missiles, de lance-torpilles, d'un assortiment de bombes à portons, de mines orbitales et de détonateurs thermiques. ils peuvent faire de gros dégats sur des installations fixes, telles des bases ennemies ou de gros vaisseaux mais sont démunis face aux chasseurs plus rapides - d'où la nécessité de les escorter !

    L'Intercepteur TIE apparaît peu avant la Bataille d'Endor ! C'est une amélioration du chasseur TIE, disposant d'une plus grande ergonomie grâce à ses ailes incurvées. Il est de ce fait plus véloce mais encore en trop petit nombre dans la Marine Impériale !

    Dark Vador disposait pour sa part, durant la Guerre Civile Galactique, d'un modèle spécial - pourvu d'un Hyperpropulseur, le TIA Avancé X1 qui fit des ravages dans la tranchée de l'Etoile Noire mais ne put empêcher la destruction de la Station. Toutefois le Seigneur Noir des Sith doit sa survie à cet appareil - et à ses talents de pilote !

    Toujours dans l'Univers Canon Disney, on a le TIE Avancé v1 qui est une version modifiée du TIE de Vador mais destiné aux Inquisiteurs Impériaux qui traquent les derniers Jedi tel Kanan Jarrus et Ezra Bridger !

    Le Premier Ordre, lui, utilise des TIE modifiés, les modèles de Sienar-Jaemus Fleet Systems : le TIE/FO et le TIE/SF - aux carlingues noires !

    Enfin, pour en terminer avec les vaisseaux "officiels", on a les chasseurs TIE de la Guilde des Mineurs qui sont des chasseurs TIE de base alloués à la Guilde en question par l'Empire pour protéger leurs installations. On leur a retiré deux panneaux solaires à chaque aile pour plus de visibilité et on les a peint en jaune, la couleur de la Guilde, pour les différencier de leurs homologues impériaux !

    Encyclopédie Star Wars - Les modèles TIEPour être vraiment complet sur les TIE des films, je mentionnerais juste un modèle dont on ne sait pas encore grand-chose, le TIE Striker qu'on verra bientôt dans Rogue One. Apparemment, c'est un modèle conçu pour le combat en-atmosphère !

    Passons à l'Univers Etendu "Légendes" et je vais être plus rapide et ne décrire que quelques appareils par une seule phrase à chaque fois car il doit y avoir plus d'une trentaine de variantes ! On trouve de très bonnes vidéos sur le sujet sur Youtube et j'en mets d'ailleurs une pour illustrer cet article - en anglais !

    Allons-y !

    Nous avons d'abord le Défenseur TIE, caractérisé par ses trois panneaux solaires,  son générateur d'Hyperdrive et ses boucliers déflecteurs ! Il était réservé aux pilotes ayant survécus à leur vingt dernières missions. On le voit apparaître pour la première fois dans le jeu vidéo Tie Fighter !

    Le Fantôme TIE apparaît dans un autre jeu vidéo Star Wars à savoir Rebel Assault II : The Encyclopédie Star Wars - Les modèles TIEHidden Empire ! Que dire, sinon que c'est un appareil capable de disparaître - de se faire invisible ! - grâce à son champ d'auscultation - à base de cristaux de Stygium - , dispositif dont disposait déjà le Scimitar de Dark Maul, déjà conçu à l'époque par Raith Sienar !

    Les Griffes Chiss n'ont en commun avec les modèles TIE que la capsule de pilotage qu'elles reprennent ! Passons !

    L'Oppresseur TIE est un mixte entre un chasseur et un bombardier, un peu l'équivalent du BTL Y-Wing des Rebelles ! Ce TIE est pourvu d'un Hyperdrive ! Appareil là encore très minoritaire en effectifs et réservé à la crème des pilotes de l'Empire !

    Conçu en très petite série avant la Bataille de Yavin, le TIE Agressor dispose d'une tourelle laser capable de tirer sur ses poursuivant - donc vers l'arrière ! Sa production a très vite été abandonnée !

    Le TIE Interdictor est une version "renforcé" du Bombardier TIE, plus lourd avec ses 4 nacelles pourvu de bombes en plus de sa nacelle de pilotage !

    Le TIE Hunter est la réponse de l'Empire au X-Wing T-65 des Rebelles ! Avec ses ailes à la configuration variable comme celles du X-Wing, il apparaît dans le jeu vidéo Star Wars: Rogue Squadron III - Rebel Strike !

    Le TIE Droide est un chasseur de l'Empire sans pilote, entièrement automatisé comme l'étaient les Chasseurs Vautour de la Fédération du Commerce et de la CSI. Ils furent utilisés par l'Empereur Ressuscité lors de la Bataille de Mon Calamari et montrèrent très vite leurs limites face à de vrais pilotes de chairs et de sang !

    Le TIE Predator est un chasseur de la Flotte du Nouvel Empire Galactique de Roan Fel en 130 après la Bataille de Yavin ! Il était capable de moduler sa configuration en vol en rétractant ou étendant ses ailes !

    Le TIE Scimitar fut développé lors de la Campagne du Grand Amiral Thrawn pour remplacer le Bombardier TIE. Ils combattirent ensuite contre les Yuuzhan Vong ou pour l'Amiral Daala.

    Le TIE Vengeur est né du projet qui allait conduire au TIE Avancé. Mais le chef de projet, le Grand Amiral Demetrius Zaarin était un traître - qui roulait pour son propre compte et il utilisa ces/ses  appareils contre l'Empire. Un autre traître, l'Amiral Harkov, eut aussi recours à ces engins lors du conflit Sepan ! Là encore, ces événements sont relatés dans le jeu vidéo Tie Fighter - excellent jeu dont je vous parlerais bien un jour ! Lors de la trahison de Zaarin, Thrawn - alors encore seulement Amiral - le contra en utilisant les prototypes de Defenseur TIE. Zaarin répliqua en détruisant les usines de TIE Vengeur et de Défenseur TIE !

    Voilà pour ce tour d'horizon finalement assez long mais loin d'être exhaustif tant l'Univers de Star Wars est riche !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La destruction de l’Étoile Noire à Yavin a ravivé la flamme de la Rébellion en même temps qu'elle a affaiblit les ressources de l'Empire Galactique. Des gouvernements locaux osent se révolter et c'est le cas - de façon à demi-couverte - du monde volcanique de Shu-Torun qui fournit par ailleurs la machine de guerre impériale en minéraux !

    Or, pour citer Vador, "l'Empire se renforce" et le Seigneur des Sith est envoyé sur Shu-Torun pour mater la révolte !

    Dark Vador - Tome 3 : La Guerre Shu-TorunCe récit - qui formera le tome 3 de la série régulière Dark Vador - et donc intitulé "La Guerre Shu-Torun", regroupe l'Annual Dark Vador #1 et les issues 16 à 19 ! Ce tome 3 n'est pas encore paru en album relié en France à l'heure où j'écris ces lignes mais les numéros concernés ont tout de même vus le jour dans la revue comics Star Wars - toujours chez Panini ! J'adopte donc ici la même démarche que pour le récit "Prison rebelle" et vous en parle de manière anticipé !

    Dans l'Annual 1, Vador arrive une première fois sur Shu-Torun, accompagné des droïdes malveillants du Docteur Aphra ! Droïdes dont j'ai oublié le nom ! Il va mettre au pas le roi, en le trucidant en fait, et porter la fille de celui-ci sur le trône comme Reine Trios !

    Dans les issues #16 à 19, l'arc "Guerre Shu-Torun" à proprement parlé, Vador est de retour sur ce monde de feu pour contrer les Ducs Minéraux en rébellion à leur tour contre Trios ! Le Seigneur Noir est aidé pour cela du scientifique cyborg immortel et cloné Cylo et les "créations" de celui-ci, à savoir Voïdgazer et les jumeaux Morit et Aiolin. Mais Cylo joue double jeu et va trahir Vador et de ce fait l'Empire en prenant le parti des Ducs renégats !

    La bataille se déroule donc dans les profondeurs de la planète, entre deux fleuves de magma ! Cylo parvient à s'enfuir mais, après Karbin - dans "Vador : abattu" - , perds encore des serviteurs. Vador rétablit la situation sur Shu-Torun !

    On s'approche du dénouement et du retour en grâce de Vador auprès de Palpatine/Sidious après l'échec de Yavin ! Cette série ne comptera au final que 25 numéros et je vous donne rendez-vous pour le dernier acte !

    Ah oui ! On gère aussi les effets et conséquences de "Vador : abattu" dans les deux séries régulières ! En effet, Vador a envoyé des chasseurs de primes sur les traces du Docteur Aphra, capturée par les Rebelles à la fin de l'arc précédent, le fameux cross-over précité ! D'où des recoupements avec "Prison Rebelle" le tome 3 de la série mère Star Wars !

    Le scénario de Kieron Gillen, en lui-même est assez satisfaisant, même si ses "délires" de cyborgs autour de Cylo font bien peu "esprit Star Wars" de l'avis de beaucoup de fans !

    Par contre le problème reste le dessin de Larroca. Cet artiste est certes doué pour dessiner les robots et les armures - ayant officié sur Iron Man chez Marvel - et s'en tire bien avec Vador mais les visages des persos humains ! Pitié ! Je préfère largement un Mike Deodato Jr. !

    Voilà ! Bientôt, très bientôt même, je vais commencer à publier ici des billets sous le label "Encyclopédie Star Wars" qui évoqueront en détails divers aspects de cet univers ! Enjoy !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Les chroniques de la Guerre des Clones - estampillées Univers "Légendes" - continuent dans le tome 6 de la série Clone Wars intitulé "Démonstration de Force". Cet album regroupe trois nouveaux récits et fait intervenir des artistes comme le duo "inséparable" Ostrander et Duursema ou encore Randy Stradley et Brandon Badeaux !

    Le premier récit de cet album s'intitule "Démonstration de Force" et donne son titre au Star Wars - Clone Wars - Tome 6 : Démonstration de Forcerecueil ! En dehors de l'éternel affrontement Bien/Mal, Rébellion contre Empire, Star Wars dépeints le monde de la "Fringe" - en VO - autrement dit la Pègre, les racailles, les contrebandiers et les chasseurs de primes ! C'est de la Guilde des Chasseurs de Primes dont il est ici question ! Il se trouve que ces marginaux ont osé répondre à des offres de récompenses mises sur la tête de Jedi et cela n'est guère du goût de Mace Windu qui a formé une "Task Force" pour "remettre les pendules à l'heure" ! La discussion va être musclée ! Ce qui est intéressant ici, c'est précisément la composition de ce groupe d'intervention qui regroupe les mêmes Jedi qui vont tenter d'interpeller Palpatine dans son bureau dans l'Episode III et se faire éliminer à plate couture ! Pourtant, on voit dans le récit ici présent que ce sont loin d'être des novices puisqu'à eux quatre, tout seul, il rétame tout une guilde de méchants ! Cela donne donc une idée de l'échelle de puissance avec Dark Sidious !

    Le second récit revient sur Anakin et Obi-Wan qui se trouve sur un nouveau théâtre d'opérations, une planète glacée où se trouve des ruches géonosiennes qui sont en réalité des fabriques de droides de combat ! "Immortel" se déroule en effet sur le monde de Laadja et montre le sacrifice d'une Jedi pour accomplir sa mission, ce qui confronte une fois de plus Anakin à l'idée de perte et d'impuissance face à ces pertes ! J'adore particulièrement ici le trait stylé de Brandon Badeaux !

    Le troisième et dernier récit mets en scène Aayla Secura et son commandant clone Bly qui se rendent sur la planète Honoghr, monde des Noghri pour récupérer un pack concernant une arme chimique, le THX 1138 ! Cette histoire recoupe donc ce que l'on savait sur les Noghri dans la trilogie de Timothy Zahn de 1991, à savoir que leur planète avait été contaminée par un agent chimique lors d'un conflit ! Est également mis en scène un temple Rakata ! On constate ici que les aliens à la peau grise et au tempérament guerrier sont redoutables et ne font pas de quartier ! Enfin, Aayla - qui fait tout pour récupérer le pack - est confrontée à Quinlan Vos et amenée à s'interroger pour savoir si il a vraiment rejoint le Côté Obscur ! Intrigue générale de fond à suivre donc !

    Voilà un album avec des récits disparates et qui poursuit ses schémas narratifs sur le long terme ! Pour ma part j'aime assez cette série de manière générale ! Je vous donne rendez-vous au tome 7 dorénavant !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Les aventures des Héros de Yavin - le Big Three ! - après la Bataille de Yavin et l’Épisode IV continuent chez Marvel - toujours scénarisé par Jason Aaron dans un tome 3 intitulé "Prison Rebelle" et à paraître en album en novembre 2016 ! Ce tome 3 est dessiné par Francis Leinil Yu et les récits - dont fait aussi partie l'Annual Star Wars 1 - de Kieron Gillen et Angel Unzueta - ont été prépubliés dans le magazine comics qui sort en kiosque régulièrement - numéros 9 et 10 et Hors-série 1 - ce qui me permets de vous en parler à l'avance !

    Les deux séries principales Star Wars de Marvel - à savoir Star Wars et Dark Vador - ont Star Wars - Tome 3 : Prison Rebelletoutes les deux été impactées par le crossover "Vader abattu" ! Notamment, dans la série qui nous intéresse aujourd'hui, Star Wars, le Docteur Aphra, le bras droit secret de Vador a été capturée par nos héros et est donc conduite dans la "Prison du Zénith" située dans l"Ombre" d'un soleil, la fameuse "Prison Rebelle" !

    Mais parlons auparavant de l'Annual 1 de manière très concise ! Le récit étendu mets en scène Eneb Ray, un des rares espions rebelles à être en place sur Coruscant, le cœur de l'Empire ! Il va devoir infiltrer une prison pour délivrer des opposants mais va y voir une occasion d'éliminer Palpatine ! En réalité, l'Empereur étant - comme toujours - très retors, c'est un piège pour éliminer les espions rebelles présents dans la capitale et Ray y court tête baissée ! Le récit a un lien avec l'autre histoire, "Prison Rebelle" - même si ce n'est pas évident de prime abord !

    Dans "Prison Rebelle", nos héros sont divisés en deux groupes pour deux missions différentes ! Luke et Han sont à bord du Faucon pour acheter du matériel pour l'Alliance hélas le Corellien perds la somme allouée au Sabacc !

    De leur côté, Leia et Sana Starros - l'"ex-femme" de Solo introduite dans le tome 2 - escortent Aphra sur la Prison du Zénith ! Les choses tournent mal quand un commando de droïdes part à l'assaut de la forteresse - menés par un seul humain ! Qui est-il ? On le découvre à la fin ! On voit donc ici trois héroïnes fortes, Leia, Sana et Aphra, s'allier provisoirement contre l'adversité !

    C'est au final un récit de qualité - comme tout ce qu'à fait Aaron jusque là sur Star Wars ! Le moins qu'on puisse dire est qu'il sait varier les styles d'histoires !

    L'album contient en outre un récit rétrospectif centré sur Kenobi lors de son exil sur Tatooine, veillant sur le jeune Luke et ici affrontant le terrible Wookiee, Krrsantan le Noir, récit superbement illustré dans un style quasi photoréaliste par le talentueux Mike Mayhew !

    Je vous dis à bientôt pour le Tome 3 de l'autre série Dark Vador intitulé "La Guerre Shu-Torun" !

    A bientôt donc !


    votre commentaire
  • Revenons maintenant sur une série de comics Star Wars de 1996 - regroupée par Delcourt dans quelques albums intitulés "La Légende des Jedi". A l'œuvre sur les deux premiers volumes, on trouve Kevin J. Anderson - à qui l'on doit aussi des romans Star Wars - notamment la trilogie L'Académie Jedi, Le sabre noir ou les romans jeunesse ​Les jeunes chevaliers Jedi​. Et au dessin, on a Chris Gosset et Dario Carrasco Jr.

    Le tome 1 a pour titre "L'Âge d'Or des Sith" ! L'auteur explore ici, pour la première fois en 1996, une Star Wars - La Légende des Jedi - Tome1 :  L'Âge d'Or des Sith période encore obscure de la timeline Star Wars puisque les événements relatés se déroulent 5000 ans avant la Bataille de Yavin ! La Galaxie est alors bien différente et toutes les routes hyperspatiales ne sont pas encore balisées ! C'est la tâche de Gav et Jori Daragon, deux jeunes explorateurs qui ont perdu leurs parents lors des Guerres de l'Impératrice Téta !

    Mais rappelons auparavant des événements hors cadre ! Deux mille ans plus tôt, en 7000 avant Yavin donc !, des Jedi créèrent un schisme avec l'ordre et un conflit s'ensuivit qui dura 100 ans ! C'est ce que les Historiens nomment le "Siècle des Ténèbres" ! Les Jedi noirs furent bannis de la République et atteignirent le Système de Korriban où vivaient les Sith, une race alien sensible à la Force et plus particulièrement à son côté Obscur ! Les Jedi noirs se mêlèrent aux Sith et devinrent les Seigneurs Noirs des Sith !

    Or voilà que Gav et Jori Daragon, par un coup du destin, arrivent sur le monde de Korriban, en plein milieu des funérailles de l'ancien dirigeant, Marka Ragnos ! Naga Sadow, le prétendant au titre y voit une opportunité de raviver la flamme des Sith et prétextant d'une possible attaque de la République se lance à l'assaut de celle-ci ! Le Côté Obscur est de retour ! De plus, Sadow va aussi instrumenter les deux jeunes gens, en gardant un prisonnier et en faisant son disciple et libérant l'autre pour que Jori le mène jusqu'à l'espace de la République !

    Parallèlement, on suit la situation du système de Téta où le Jedi archiviste Odan-Urr est commissionné. Celui-ci est quelques autres ont perçu le retour des Sith par quelques visions hélas le Sénat de la République ne les a pas cru ! Ils ne peuvent donc compter que sur l'Impératrice Téta qui mobilise !

    Voilà une BD à la trame assez classique par ailleurs mais qui pose beaucoup de jalons qui seront utilisés par la suite dans les séries "Chevaliers de l'Ancienne République", les jeux vidéo Star Wars KOTOR I & II ou Star Wars TOR ! Certes c'est dépaysant mais pas transcendant !

    Que va-t'il advenir de la République ? Réponse dans le tome 2 !

    A bientôt !

     


    votre commentaire
  • Nous abordons maintenant le cinquième tome de la traduction chez Delcourt de la série ongoing US "Republic/Clone Wars" sortie originellement en 2003 et qui n'est plus dans le canon depuis ! Ce tome 5 se nomme "Les meilleures lames" !

    Star Wars - Clone Wars - Tome 5 : Les meilleures lamesOn a différents récits dans ce tome qui retracent le conflit et les batailles de la Guerre des Clones !

    Dans " De haine et de peur", récit de Haden Blackman, dessiné par Tomas Giorello, on retrouve Obi-Wan Kenobi, porté disparu après les événements du tome 3 - "Dernier combat sur Jabiim" et en réalité détenu prisonnier - avec le clone Alpha ! - par Asajj Ventress, sbire du Comte Dooku, dans la citadelle de celle-ci sur Rattatak où elle règne en Seigneur de guerre ! C'est l'occasion d'en apprendre plus sur cette femme sombre, sur son maître Ky Narec et sur ses origines !

    Puis, on a droit à un "interlude" - intitulé "Sans issue" - scénarisé par John Ostrander et dessiné magnifiquement par Brandon Badeaux - qui mets en scène le Sénateur Bail Organa qui tente d'endiguer la Guerre des Clones sur le terrain politique ! Celui qui sera avec Mon Mothma et Garm Bel Iblis - et d'autres ! - à l'origine de la Rébellion par la suite, se rends déjà compte que le Chancelier Palpatine profite du conflit pour accumuler le pouvoir ! Il est contacté par un personnage crucial de La Menace Fantôme sur cette scène politique - qui trouvera la mort !

    Le récit suivant se nomme "No Man's Land" et montre les liens qui unissent Kenobi et son Padawan Anakin Skywalker ! Ce dernier a senti que son maître s'était enfui de la forteresse de Ventress et vole à son secours dans l'espace ! On connaît la relation compliquée entre ces deux Jedi - faite de respect mutuel mais aussi d'impatience du côté d'Anakin ! Cette histoire est signée de la même équipe que "De haine et de peur" car elle en constitue la suite directe !

    Puis, on alterne à nouveau avec les gens de "Sans issue" - Ostrander et Badeaux ! - à nouveau sur le terrain politique qui nous montrent les manipulations des Sith ! Un Jedi, ami de jeunesse de Palpatine, fait une suggestion pour démasquer les Seigneurs Sombres mais a le malheur de s'en confier au Chancelier qui pratique un double jeu avant même d'en informer Yoda et consort ! Sidious lui tends alors un guet-apens sur une planète éloignée et l'idée brillante - "tester les midi-chloriens des Sénateurs" tombe dans l'oubli !

    Le cinquième et dernier récit de l'album est l'adaptation d'un one-shot aux USA intitulé "Yoda" - comme on avait auparavant eu "Mace Windu" et "Shaak Ti" ! Yoda se rends sur une planète dirigée par un des ses vieux amis mais celui-ci a choisi le camp Séparatiste ! Leur amitié ne résistera pas à la guerre - ce qui illustre une fois de plus les sacrifices des Gardiens de la Paix dans la Guerre des Clones ! Un récit par Jeremy Barlow et illustré par Hoon !

    Voilà ! On alterne dans cet album entre action et intrigues politiques et c'est assez plaisant ! Mine de rien, nous voilà arrivés à la moitié des dix albums de cette première série " Clone Wars" !

    A bientôt !

    PS : Ce billet est le 400ème de mon Skyblog - billets publics et secrets confondus !


    votre commentaire
  • La ligne de comics Marvel Star Wars traduite par Panini en France continue son bonhomme de chemin ! Ce mois de septembre 2016 voit la sortie du premier crossover Star Wars par la Maison des Idées... Petit rappel sur les crossovers !

    Concevoir un crossover consiste comme le dit l'étymologie anglaise à "croiser" plusieurs Star Wars - Vador abattu - Aaron & Gillenséries - régulières - le temps d'une histoire ou d'une mini-série ! Ici, en l’occurrence, ce sont les séries Star Wars par Jason Aaron et Mike Deodato Jr et Dark Vador par Kieron Gillen et Salvador Larroca qui mèlent leurs intrigues le temps d'un récit !

    Les crossovers chez Marvel - précisons-le ! - ont vus le jour au début des années 1980 - entre 1982 et 1984 - avec les events Contest of Champion (Le Tournoi des Champions en VF) et Secret Wars (Les Guerres Secrètes en VF aussi) mais auparavant on avait eu droit à un Avengers/Defenders et par ailleurs Stan Lee faisait faire des allers et retours à ses héros d'une série à l'autre dès 1961 ! De nos jours, on a droit à un - voire deux ! - crossovers par an chez Marvel ! Overdose ? Peut-être surtout que cela ne change jamais vraiment le statu quo !

    Pour Star Wars, on n'a eu droit qu'au crossover Vector qui mêlait quatre époques de la saga - chez Dark Horse et disponible chez Delcourt ! Mais pour les albums Star Wars de l'Univers "Légendes", il existait maintes et maintes connexions entre les tomes !

    Mais venons en à Star Wars - Vador abattu ! Dark Vador recherche le pilote qui a détruit l’Étoile Noire dont il a appris précédemment par le biais de ses agents, Boba Fett et le Docteur Aphra, qu'il s'agissait de son fils ! Celà, Luke l'ignore encore - et ne l'apprendra que lors de L'Empire contre-attaque ! Le Seigneur des Sith a suivi la piste du jeune héros jusqu'à Vrogas Vas, une planète désertique où Luke, guidé par le "Journal de Ben Kenobi", est venu explorer les ruines d'un temple Jedi pour en apprendre plus sur son "héritage" !

    Sur ces entrefaits, Vador se pointe et s'engage d'emblée une bataille assez hallucinante entre Vador et une trentaine de X-Wing en haute atmosphère ! Le méchant perpétue évidemment, fidèle à sa réputation, un massacre mais son TIE X1 Advanced est abattu par un geste héroïque de Luke ! Le sbire de Palpatine se retrouve alors "coincé" sur la planète et la Rébellion va tout faire pour avoir sa peau - et venger Aldorande ! D'où le titre "Vador abattu" !

    Les crossovers de Super-héros, chez Marvel, montrent traditionnellement des affrontements entre les bons et leurs contreparties maléfiques ! Cette recette s'applique bien au genre mais ici n'est pas trop adaptée ! Je rejoins en cela l'avis publié sur le site Starwars-universe.com ! La BD se résume à des confrontations entre Luke/Leia et leur Némésis Vador, entre Han Solo et son double négatif, le Docteur Aphra, entre deux Wookiees, un gentil et un mauvais et entre deux duo de droïdes ! Heureusement, il y a l'humour (les nids de vers-guêpes, les répliques des droïdes maléfiques...). au bout du compte, si cela reste plaisant à lire, on aurait aimer quelque chose de plus élaboré et de plus poussé ! Il y a des situations exagérées comme Vador venant à bout d'une foule innombrables de soldats rebelles en plus munis de chars et de bombardiers !

    Niveau dessins, on alterne entre le style de Deodato Jr et celui de Larroca ! J'ai une net préférence pour le premier !

    Après ce crossover, les séries régulières vont reprendre leurs cours et gérer les conséquences de cet event comme cela se fait habituellement !

    A bientôt !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique