• A la fin des Derniers Jedi, la Résistance avait presque perdu la partie, réduite à quelques éléments, quelques combattants qui tenaient dans les coursives du Faucon Millenium ! Rebecca Roanhorse, dont c'est la première irruption dans le monde de Star Wars, nous raconte dans le roman Star Wars : Renaissance comment le mouvement de la Générale Leia Organa va se reconstituer peu à peu.

    Nos héros sont donc en fuite et sur la brèche. Dans ce roman de 400 pages, Leia, Rey, Poe, Finn, Rose, Chewbacca, R2D2, C3P0, BB-8, Connix et quelques autres vont redoubler d'efforts et se lancent dans quelques audacieuses missions pour trouver des hommes, des vaisseaux, des ressources et des informations. Le Premier Ordre, lui, se montre toujours aussi impitoyable! !

    On regrettera que Rey soit trop en retrait dans ce récit ! Par contre, montrer que Leia est affaiblie est une bonne idée et prépare la suite ! On sait que son décès dans l'Episode IX est inévitable, l'actrice Carrie Fisher étant elle même passée de vie à trépas.

    La Résistance a besoin de leaders et elle va recruter Rieekan et Orrimaarko, des vétérans de la Rébellion dont on se demande quels âges ils peuvent bien avoir ici ! Wedge Antilles fait aussi son grand retour avec sa compagne Norra (introduite dans la trilogie romanesque Riposte), la mère de Snap Wexley !

    En fait, ce qui est bien avec ce roman, c'est qu'il lance des ponts vers plein d'autres histoires de l'univers Star Wars et réunit plein de personnages ! On retrouve ainsi l'Escadron Black juste après les évènements de Grail City sur Ikkrukk, lors du sixième et dernier Tome de la série de comics Poe Dameron. Le roman Liens du sang de Claudia Grey est également connecté à ce récit par le personnage du Sénateur Ransolm Casterfo, ici très affaibli. Et les jeux vidéo ne sont pas oubliés puisqu'on revient sur la planète dépotoir Bracca introduite dans Star Wars - Jedi : Fallen Order et on a aussi des références à Iden et Zay Versio, Shriv et au Corvus de la campagne solo de Star Wars - Battlefront II !

    Le groupe de résistants se réfugie d'abord sur Ryloth, accueilli par un certain Yendor, un ami de Leia puis différentes missions de recrutement sont organisées ! C'est ainsi que Wedge et Norra reviennent dans les rangs et une ex-Impériale devenue Seigneur de Guerre est mobilisée contre l'oppression depuis Rattatak.

    Ensuite, le récit tourne autour de trois missions (en plus des événements sur Ryloth) : on a la mission sur Bracca par le groupe de Shriv pour récupérer des chasseurs stellaires et deux missions sur Corellia, à Coronet City, par le groupe de Poe qui va devoir mettre la main sur une liste de "personnes séditieuses" auprès de l'organisation Le Collectif et le dernier groupe, celui de Wedge qui doit délivrer certains de ces prisonniers politiques !

    En parallèle à cela, on suit les mauvais choix de Winshur Bratt, un bureaucrate zélé du Premier Ordre !

    Un roman de transition qui fait partie du projet "Voyage vers L'Ascension de Skywalker" - comme il y avait eu pour les Episodes VII et VIII ! Ca se lit bien en parallèle du comics Star Wars : Allégeance qui se déroule après !

    A bientôt !

    PS : A noter qu'il existe un roman homonyme Star Wars : Renaissance dans le "Légendes", dans le Nouvel Ordre Jedi très exactement (mais qui n'a évidemment rien à voir, aucun lien !) !


    votre commentaire
  • Parlons un peu de la Postlogie Star Wars de J.J. Abrams et Rian Johnson, qui clôt la Saga Skywalker autour d'une nouvelle génération centrée autour d'un nouveau trio ! Après Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi et Padme Amidala, après Luke Skywalker, Leia Organa et Han Solo, voici venus Rey, Finn et Poe Dameron pour reprendre le flambeau et porter l'Héritage de 40 années de franchise par-delà les étoiles !

    Dans Le Réveil de la Force, on part de Rey, une pilleuse d'épave, abandonnée jadis par ses parents, qui voit son destin changer suite à la rencontre avec BB-8 comme jadis Luke avec R2D2 et C3P0 (ce qui fait dire à la plupart que l"Episode VII n'est jamais qu'un remake du film de 1977 !). Rey doit rapporter le petit droïde-sphère à son propriétaire Poe Dameron ou/et à la Résistance de Leia Organa car le petit compagnon  renferme en lui une carte qui doit conduire à la cachette du Maitre Jedi Luke Skywalker afin de lutter contre le nouveau péril représenté par le Premier Ordre qui a succédé à l'Empire !

    Rey fait la connaissance de Finn, un Stormtrooper déserteur, vole le Faucon Millenium placé au rebut sur Jakku et quitte cette planète de déserts pour les étoiles, croise ensuite Han Solo et Chewbacca venus récupérer leur légendaire vaisseau !

    L'équipe fait halte chez Maz Kanata, une alienne millénaire dans son château sur Takodana quand la Base Starkiller du Premier Ordre anéanti le Système Hosnian Prime, le coeur de la Nouvelle République et sa flotte ! Après avoir touché l'ancien sabre-laser d'Anakin et Luke, Rey est alors confrontée à Kylo Ren, bras droit et disciple du Suprême Leader Snoke, qui parvient à l'enlever pour lui arracher les secrets de la carte révélant la position de Luke, carte qu'elle a vue et qu'elle a en mémoire !

    Par la suite, Finn, Han et Chewie lancent une infiltration au sol sur la Base Starkiller tandits que Poe et son escadron qui ont décollé de D'Qar attaquent par les airs. Les héros délivrent Rey qui assiste ensuite avec Finn et le compagnon Wookiee de Han à la mort du Corellien des mains de Kylo Ren, qui n'est autre que Ben Solo son fils passé autrefois au Côté Obscur !  La jeune pilleuse d'épaves affronte Kylo Ren au sabre-laser et se débrouille plutôt pas mal  !

    Nos héros survivants rentrent sur D'Qar après avoir détruit la SuperArme ennemie et la carte assemblée, Rey se rend sur Ahch-To et fait face à Luke Skywalker ! Mais dans Les Derniers Jedi, on apprend que l'ancien fermier de Tatooine a renoncé à la voie des Jedi et refuse de former la jeune femme qui s'est trouvée une affinité avec la Force lors de sa détention sur la Base Starkiller !

    Pendant ce temps, Finn, Poe, Leia et tout le commandement et les troupes de la Résistance fuient leur refuge de D'Qar, poursuivi par la Flotte du Premier Ordre, perdant leurs vaisseaux un à un ! Après une mission fiasco sur Canto Bight, les rescapés se  cachent sur l'ancienne base rebelle de Crait !

    Finalement, Rey a reçu un début de formation de la part de Luke et en a appris plus sur le passage vers le Côté Obscur de Ben Solo, suite à une erreur de jugement de Luke, qui a mené à la destruction de la nouvelle Académie Jedi et à l'exil de l'ancien héros de Yavin ! Rey n'a pas renoncé à l'idée de ramener Kylo Ren vers la lumière ! Elle se rend donc sur le vaisseau amiral démesuré de Snoke, le Supremacy et elle et Kylo confrontent le Suprême Leader dans un remake de la rencontre entre Luke, Vador et Palpatine à la fin du Retour du Jedi.

    Kylo Ren finit par trahir et assassiner son maître et propose à Rey de régner avec lui à la tête du Premier Ordre ! Comme Rey refuse son offre, il lui révèle qu'elle est la fille de ferrailleurs qui n'ont rien de remarquables. Rey prend la fuite et va sortir ses amis d'un mauvais pas sur Crait, soulevant un éboulis de rochers pour leur ménager une sortie tandis qu'une projection mentale de Luke distrait Kylo Ren et son armée !

    Au début de L'Ascension de Skywalker, la Résistance, quasiment anéantie sur Crait, s'est reconstituée et installée sur Ajan Kloss un monde de jungles où Rey qui a récupéré des livres d'enseignement Jedi sur Ahch-To s'entraine aux disciplines de l'ancien "ordre de sorciers" mais ne parvient pas à entrer en contact avec ses anciens membres malgré les enseignements de Leia ! C'est ce moment qu'un Sheev Palpatine qui a ressuscité sous la forme d'un clone choisi pour se manifester à la Galaxie, rallier Kylo Ren qui est devenu Suprême Leader à la place de Snoke, et révéler une flotte de centaines de Destroyers stellaires capables de raser des planètes !

    La Résistance cherche alors à se rendre sur Exegol, le monde Sith pour tuer la menace dans l'oeuf mais pour en trouver le chemin, il leur faut un Orienteur Sith ! La quête les mène d'abord sur Pasaana récupérer une dague Sith puis sur Kijimi pour modifier la programmation de C3P0 pour déchiffrer un texte sur la dague et enfin sur un Destroyer stellaire du Premier Ordre délivrer Chewbacca fait prisonnier entre temps et qu'on a cru mort suite à un déferlement de puissance incontrôlé de Rey !

    Au-dessus de Kijimi, Kylo Ren dévoile ses véritables origines à Rey : elle est en réalité la petite-fille de Palpatine, ce qui explique sa puissance et la rend potentiellement sensible au Côté Obscur ! Pour trouver l'Orienteur Sith, les héros, Rey, Finn, Poe, Chewie et C3P0 se rendent sur Kef Bir, une autre lune d'Endor, dans les décombres de la Seconde Etoile de la Mort !

    Là, Rey confronte pour la dernière fois Kylo Ren - qui détruit l'Orienteur au passage - a une vision d'elle en adepte du Côté Obscur mais avec l'aide à distance de Leia qui y laisse ses dernières forces, ramène Ben Solo du bon côté !

    Rey décide de s'exiler comme Luke sur Ahch-To mais le fantôme de Force du Maitre Jedi la convainc de lutter contre la tyrannie de Palpatine et de ne pas craindre de tomber du Côté Sombre ! Ayant mis la main sur le deuxième Orienteur, elle se rend sur Exegol, guidant la Flotte de la Résistance à distance !

    C'est l'heure de la Confrontation et tandis que ses amis se battent dans le ciel, flotte contre flotte, Rey confronte son grand-père, qui a jadis fait tuer ses parents, et qui veut qu'elle l'abatte pour se réincarner en elle ! Elle est finalement épaulé par Ben Solo qjui a vaincu sur le chemin les Chevaliers de Rey ! Au cours d'un duel épique, Rey, soutenue par les esprits de nombreux Jedi d'envergure l'emporte sur le tyran maléfique. Hélas elle succombe et Ben Solo se sacrifie pour la ramener à la vie !

    Rey a assumé son héritage, celui des Palpatine et plus encore des Skywalker et se rend à la fin où tout a commencé, à l'ancienne Ferme des Lars enfouie sous les sables ! Elle a fabriqué entre temps son propre sabre-laser, à lame jaune, et est prête à fonder un Nouvel Ordre Jedi ! Elle enterre les sabres de Luke et Leia sous le regard de leurs Fantômes et à une vieille femme qui passe par là qui lui demande son nom, elle répond "Rey... Rey Skywalker" !

    Ainsi s'achève la Saga Skywalker avec la Saga de Rey !

    Ces infos sont tirées du visionnage des films, Episodes 7 à 9 et du tome dédié de l'Encyclopédie Altaya : "La Saga de Rey" - volume 47 !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Totally Games, avant de mettre la clé sous la porte, a développé la série des jeux vidéo de combats spatiaux débutée en 1993 avec X-Wing et achevée en 1999 avec X-Wing Alliance. Un jeu assez réussi, très fun et bénéficiant d'une histoire solide ! Ce jeu a même bénéficié d'un "upgrade" avec de nouveaux graphismes mais un gameplay à l'identique en 2020 ! Par la suite, LucasArts s'est davantage tourné vers ses similis shoot-them-up avec la série des Rogue Squadrons mais Lucasfilm revient à ses anciennes amours fin 2020 avec le jeu Star Wars Squadrons !

    Vous dirigez dans ce jeu Ace Azzameen, cadet d'une famille propriétaire d'une respectable entreprise de transports spatiaux mais qui va entrer dans la Rébellion suite à une spoliation par l'Empire. Vous dirigez donc des individus parmi la frange dans un monde entreprenarial où la concurrence est dure et où la corruption endémique règne. D'autant que la famille Azzameen doit faire face à l'hostilité du lcan rival Viraxo !

    Les Azzameens se retrouvent pris entre deux feux à la Bataille de Hoth et le jeu s'achève à la Bataille d'Endor avec la destruction de la Seconde Etoile de la Mort dans un affrontement spatial avec des centaines de chasseurs à l'écran puis dans les entrailles de la station de combat.

    Votre transporteur est un vaisseau corellien YT-2000 "Otana" mais vous piloterez aussi les habituels chasseurs des Rebelles ! Mais le fait de diriger un cargo est la grande nouveauté du jeu !

    Niveau intrigue, on est bien dans l'ancien univers partagé, étendu du "Légendes" avec des allusions au projet multimédia les Ombres de l'Empire !

    La difficulté est certaine mais le jeu est automatiquement sauvegardé à la fin de chaque mission qui se déroulent évidemment toutes dans l'espace ! Cette difficulté est réglable. Il s'agit de gérer l'énergie vers les armes, les boucliers et les moteurs dans une juste répartition suivant les circonstances.

    Parviendrez-vous au bout des 53 missions - en 1 Prologue et 8 Batailles ! Il le faudra si vous voulez connaitre l'histoire et admirer les belles cinématiques ! Vous alternez entre missions familiales et missions pour la Rébellion, ce qui ajoute une nouvelle dimension !

    Il y a aussi un système de rangs et de grades et un simulateur et il est possible de créer des "missions personnalisées" ! Vous accumulerez aussi trophées et objets dans votre chambre qui deviendra vite un vrai souk !

    Les mécanismes du jeu et le gameplay sont les même que les précédents jeux de la série mais Lucas Arts et Totally Game ont retenu les critiques du jeu sorti juste avant dans cette lignée - X-Wing VS TIE Fighter  qui n'avait pas de mode "Histoire" en incluant cette fois une longue campagne scénarisée !

    A vous de combattre l'Empire dans l'espace avec en fond sonore les musiques de Star Wars !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • On retrouve déjà le Tome 5 des aventures de notre archéologue intergalactique, Chelli Aphra, dans un scénario de Si Spurrier et avec des dessins de Emilio Laiso. Ce nouveau récit a pour titre "Les Pires du Pire".

    Précédemment, le Docteur Aphra échappait à la menace de Dark Vador, menait profil bas mais en mettant tout de même la main sur un Cristal de l'Ordu Aspectu et tombait sous la coupe des droïdes-tueurs Triple-0 et BT-1. Elle finissait dans la prison Accresker où son amante, l'Impériale Magna Tovan venait la secourir. Mais au bout du compte, sa route croisait celle du psychopathe Cornelius Evazan qui lui implantait une bombe ainsi qu'à Triple-0 avec la consigne de ne pas s'éloigner de l'autre de plus de vingt mètres l'un de l'autre sous peine de se faire exploser !

    Aphra est donc dans de beaux draps ! Mais ce Tome 5 commence en fait par l'Annual 2 de la série qui nous introduit les chasseurs de monstres Winloss et Nokk, un humain et son épouse Trandoshan ! Dans ce récit, Aphra loue les services du duo et les manipule pour qu'ils tuent un monstre et lui sauvent la mise ! Cela aura des répercussions dans "Les Pires du Pires" où le tandem réapparait !

    J'adore cette série "Docteur Aphra" car outre Aphra, elle introduit plein de nouveaux personnages : Triple-0 et BT-1, Magna Tolvan, Winloss et Nokk, Krrsantan le Noir, ou Vulaada Klam et son Gurtyl ! Tous des personnages très réussis !

    Dans le récit principal, l'archéologue et le droïde-tueur se rendent sur la planète Milvayne, un monde urbain sous contrôle impérial en espérant y trouver un chirurgien pour leur retirer les bombes ! Le volume va montrer leur périple à travers la ville, avec Triple-0 qui complique les choses en trucidant et écorchant tout ce qui bouge ! "Les Pires du Pire" permet d'approfondir la relation entre ces deux personnages et de faire ressortir les blessures d'Aphra qui semble condamner à trahir tous ses amis !

    Le moins que l'on puisse dire est que Milvayne est un monde de cauchemar, une dictature comme n'en auraient pas désavoué nos Talibans où le moindre contrevenant est balancé du haut des tours pour le plus petit délit (les insolvables, les immigrants,...). Aphra et son compagnon vont subir ce traitement mais en réchapper et rencontrer une certaine gamine des rues !

    Leur route croisera celle de Tam Posla, devenu un espèce de fantôme/zombie fongique mu par la Force qui cherche "Justice" ou plutôt la vengeance ! Et Winloss et Nokk seront de la partie et auront un grand rôle à jouer dans le dénouement de l'histoire !

    En bon sadique, Cornelius Evazan suit les pérégrinations du duo, avec son compagnon Ponda Baba à travers les yeux de Triple-0 ! Star Wars façon Disney aime bien montrer des relations "hors-normes" de type humain/alien ou homosexuelle voire les deux en même temps ! C'est le nouveau "politiquement correct" à Hollywood ! Je ne suis pas contre si ça sert le récit et en l'occurrence, ici, c'est le cas ! Evazan va même plus loin et retransmet le périple de ses deux victimes sur les chaines d'holovid de Milvayne, ce qui aboutira à la fin à une révolte de cette population par essence égoïste et méfiante qui aura compris la leçon sur l'entraide donnée sur les canaux par notre héroïne qui au dénouement commet un geste de bravoure pas calculé et désintéressé !

    Cet acte de bravoure et la révolte qu'elle va engendrer ne sont pas du coup du tout d'une certaine ministre des Relations Publiques Impériales, femme à poigne appelée à jouer un grand rôle dans le Tome suivant !

    Une des meilleures séries de comics Star Wars du moment ! Indéniablement !

    Et le dessin de ce Tome 5 d'Emilio Laiso est tout bonnement magnifique ainsi que le travail de coloration et les couvertures !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • L'Empire Galactique a perduré durant un peu plus de décennie, permettant à Palpatine de régner en maître sur des millions de planètes ! Comme tous les régimes totalitaires réels ou de fiction, cet Empire se tenait debout en jouant sur la peur. L'Empire disposait pour cela de l'Armée et de la Marine Impériales, composées de milliards de soldats ! Une poigne de fer s'est resserée sur la Galaxie !

    Les Troupes de l'Empire avaient toutes en commun de subir un endoctrinement poussé pour être convaincues d'être les derniers remparts contre l'anarchie et le désordre dans la Galaxie, notamment le chaos amené par la Rébellion ! Ces soldats étaient des machines à tuer qui ne remettaient jamais en question les ordres ! Ils sont supposés être des tireurs d'élite même si dans les films de la Trilogie originale et la série Star Wars Rebels, ils ont tendance à tirer à côté !

    Le soldats de l'Empire, au début du règne de Palpatine, étaient encore des soldats clones, comme dans les derniers temps de la République. Mais progressivement, on remplaça la Grande Armée de la République par des conscrits recrutés sur différentes planètes, mais principalement dans le Noyau Galactique !

    Les Stormtroopers forment l'ossature de cette armée impériale, reconnaissables à leurs armures blanches constituées de 18  pièces en plastoïde sur une combinaison noire. Cette armure offrait une certaine protection quoi que limitée.

    Au fur et à mesure des films Star Wars, de nouveaux corps de soldats plus spécialisés ont été révélés ! On s'en tiendra dans cet article à l'univers Canon !

    On a les Sandtroopers, ces soldats des mondes désertiques, pourvus de systèmes de survie bien spécifiques permettant de les hydrater et pouvant monter des animaux locaux comme les Dewbacks sur Tatooïne ! Sur ce monde, les Sandtroopers furent envoyés à la recherche de deux droïdes fugitifs ! On les trouve aussi sur Jedha !

    Les Snowtroopers se sont distingués au cours de la Bataille de Hoth à travers la Force Blizzard sous les ordres du Général Maximillien Veers ! Conduit pas Dark Vador, ces soldats au look hérités des Marines Galactiques de la Guerre des Clones, ont pris d'assaut et fait tomber la base Echo des Rebelles !

    Les Scout  Troopers sont les éclaireurs de l'Empire. Equipés de motojets Z-74, ces soldats récoltent des informations au cours des patrouilles puis appellent des renforts ! Ils ont reçu un large panel de compétences et sont très autonomes.

    La Garde Royale de l'Empereur illustre bien la politique de terreur de Palpatine ! Parés d'une armure rouge, ces hommes munis de piques de force sont l'élite des troupes, chargés de la protection rapprochée de l'Empereur ! On ignore leur nombre exact ! Ils ont remplacé l'ancienne garde sénatoriale !

    Les pilotes de chasseurs TIE sont formés dans les Académies impériales au pilotage d''appareils au maniement particulier ! Les artilleurs de l'Etoile de la mort, chargés du tir du superlaser, étaient des soldats ultraspécialisés. La Marine Galactique possédait ses propres troupes sur les vaisseaux de la Navy, tout aussi redoutable que les autres soldats !

    A côté de l'infanterie, on avait les pilotes de véhicules et il faut compter avec les pilotes de TB-TT, TR-TT (ou TS-TT) et Tanks TX-225.

    Les nouveaux films de l'Ere Disney ont mis en lumières d'autres troupes ! On retrouve les Shoretroopers dans Rogue One  et les Rangetroopers, Swamptroopers et Patrol Troopers dans Solo. Les Shoretroopers sont chargé de la défense des mondes avec des littoraux comme Scarif, les Rangetroopers, équipés de bottes à fixations magnétiques, protégeaient le Conveyex et son chargement de coaxium sur Vandor. Les Swamptroopers sont les troupes qui affrontèrent les Mimbanites dans une guerre de tranchées dans un monde de marais équipés de filtres et de protections contre les maladies. Enfin, les Patrol Troopers sont des sortes de flics qui patrouillent dans les mondes urbains sur des motos C-PH sur les chantiers de Coronet, la capitale de Corellia.

    Les Deathtroopers sont aussi un corps d'élite ultra-endoctrinés reconnaissable à leurs armures noires équipées d'appareils de cryptage pour communiquer entre eux ! Ils sont chargé de la protection des hauts dignitaire comme Orson Krennic ou le Grand Amiral Thrawn ! Ils sont redoutable au combat comme Baze Malbus et Chirrut Imwe en ont fait les frais lors de la Bataille de Scarif !

    Les JumpTroopers sont surtout visibles dans la série Star Wars Rebels, notamment lors de la Bataille d'Atollon.  Ce sont des Stormtroopers équipés de jet-packs ! Ils sont très réactifs !

    Voilà pour les différents corps de l'armée de l'Empire ! Pour les cas particuliers, mentionnons la 501ème Légion qui était le corps d'élite assigné à Anakin Skywalker durant la Guerre des Clones puis à Dark Vador  où elle fut renommée "Poing de Vador" !

    A bientôt !

    PS : je me suis basé sur le tome 35 - "Les Troupes de l'Empire" de l'Encyclopédie Star Wars Altaya pour rédiger ce billet !


    votre commentaire
  • La Postlogie Star Wars de J.J. Abrams et Rian Johnson est une histoire d'héritage ! L'héritage des Skywaker, l'héritage de Dark Vador ! Et il y a en un qui a du mal à porter tout cela au-dessus de sa tête, partagé entre l'Ombre et la Lumière, c'est le jeune Ben Solo, neveu de Luke Skywalker, fils de Leia Organa et Han Solo, petit-fils d'Anakin Skywalker !

    Star Wars - L'Ascension de Kylo Ren (dont le titre fait judicieusement écho à Star Wars - Épisode IX : L'Ascension de Skywalker), est une mini-série de Charles Soule et Will Sliney, et raconte comment Ben Solo tombe du côté obscur et devient Kylo Ren ! La destruction de l'Académie Jedi de Luke et la tentative du Maître Jedi et ses hésitations à assassiner son neveu qu'il sent dévoré par le Côté Obscur sont déjà racontés dans Star Wars - Épisode VIII : Les Derniers Jedi. Mais ici, l'intrigue reprend pile au moment ou le sanctuaire de la Force brûle !

    Luke a disparu et est présumé mort (il prendra l'exil !) et Ben est encore éberlué de ce qu'il vient de faire ! Trois étudiants Jedi, Voe, Tai et Hennix, qui étaient partis en mission, reviennent au Temple sur ces entrefaits et se confronte à Ben Solo qui prends la fuite, bien qu'ayant l'ascendant sur le trio. Le jeune homme va rejoindre Snoke qui tire les fils dans l'ombre et l'influence depuis des années !

    En parallèle, nous sont présentés les mystérieux Chevaliers de Ren et leur leader, Ren donc, qui suivent la Voie du Ren qui se trouve dans les ombres ! Ben va chercher à les rejoindre. Des années auparavant, Luke, Ben et Lor San Tekka ont débarqué dans un vieux site d'artefacts Jedi datant de la Haute République (cette période du passé de Star Wars, anciennement "Projet Luminous", qui sera déclinée en romans et comics à partir de janvier 2021 aux USA - si pas de reconfinement d'ici là !). Là  le trio a rencontré une première fois les Chevaliers de Ren au nombre de sept individus lourdement armés mais nos héros - et Luke surtout ! - ont vite eu le dessus ! Luke n'est pas une légende de la Galaxie pour rien !

    Ben rejoints les Chevaliers de Ren mais doit faire ses preuves ! Direction la planète Mimban (aperçue dans Solo : A Star Wars Story) pour mettre la main sur une relique de la Force : le Cristal de Kaiburr (tiré de l'Univers "Légendes" - voir mon article récent sur un certain comics éponyme  ! - et réintroduit ici dans le Canon !

    Pendant que les Chevaliers affrontent et massacre les pauvres mineurs qui protègent désespérément le Cristal, Ben et Ren affrontent Voe et Tai (Hennix la Quarren ayant succombé des mains de Ben plus tôt dans le récit !). Tai est tué par Ren puis Ben tue Ren et Voe et devient le nouveau leader des Chevaliers de Ren !

    Conformément à ce qui avait été montré dans la série Dark Vador : Le Seigneur Noir des Sith, Ben Solo, sur le point de prendre le nom de Kylo Ren (mais qui n'a pas encore le masque !) fait "pleurer" le Cristal de Kaiburr bleu (je suppose que c'est lui ou alors le cristal de son ancien sabre-laser) pour en faire un cristal Kyber rouge et activer sa célèbre arme à trois branches ! Ainsi se termine le volume qui clôt la boucle !

    Le scénario est de Charles Soule, un des plus prolifiques scénaristes du nouveau Canon Star Wars chez Marvel depuis 2015 et le dessin de Will Sliney à qui on doit aussi pas mal d'illustrations de récits de ce Canon !

    J'ai trouvé ce récit au-dessus de la moyenne et j'aime beaucoup les quelques références subtiles à d'autres récits dudit Canon !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Avec le Tome 11 de la série régulière Star Wars, intitulé "Le Châtiment de Shu-Torun", Kieron Gillen clôt brillamment toutes les intrigues qu'il avait lancé depuis le Tome 7 - et même avant dans la première série Dark Vador chez Marvel, reprenant par exemple le personnage de la Reine Trios ! La série Star Wars avait pourtant connu un début molasson dans les six premiers volumes chez Panini Comics sous la houlette de Jason Aaron ! Mais Gillen a su redresser la barre et son run prend fin en apothéose !

    Précédemment, la Reine Trios a trahi les Rebelles conduisant à la destruction de presque la moitié de leur flotte nouvellement acquise, en orbite autour de Mako-Ta ! La Princesse Leia a décidé de rendre les coups et de frapper à son tour l'Empire dans ce qui ne se veut pas vraiment un vengeance et doit faire le moins de victimes civiles possibles en mettant Shu-Torun, le monde minier parcouru de lave de la Reine Félone à genoux ! Leia a eut le temps de mettre au point son plan dans le Tome précédent lors du séjour forcé sur Hubin !

    Nos héros vont donc recruter des alliés ! Il leur faudra un métamorphe pour se faire passer pour les hauts dignitaires de Shu-Torun et le Clawdite, acteur de son état, Tunga fera parfaitement l'affaire et trouvera un rôle à la hauteur de son talent ! L'ingénieure Meorti apportera aussi son concours pour pirater les systèmes informatiques de la planète. Par contre Benthic et ses Partisans, fanatiques sur les bords, risquent de poser quelques problèmes.

    Le plan de notre princesse est de faire tomber la Flèche qui maintient en état tous les systèmes de survie et autres boucliers de Shu-Torun ! Lors du désastre de Mako-Ta, les Rebelles ont pu récupérer des données sur le monde de lave de Trios et comptent s'en servir. Une escapade par les Chambres Abyssales, lors d'une réception de la Reine, permettra de récupérer son scan rétinien. Pourvus de ces éléments, les Rebelles et les Partisans se rendent maïtres de la Flèche et condamnent le système ! Mais Benthic et ses hommes ont d'autres plans !

    Benthic a en effet décidé de détruire Shu-Torun pour lui faire connaître le même sort que Jedha. Heureusement, Leia parviendra, là où Luke , a échouer à faire entendre raison à ce fanatiques en lui faisant comprendre qu'il tuerait le rêve de son mentor Saw Gerrera en utilisant les mêmes méthodes de terreur que l'Empire !

    Les Rebelles quittent la planète sur une victoire - et j'ai même trouvé que leur succès était un peu trop facile ! Et ce ne sont pas le Destroyer Stellaire et les Chasseurs TIE du commandant impérial Kanchar qui parviendront à les arrêter !

    Ainsi se termine l'ensemble des intrigues de Kieron Gillen, superbement illustrées ici, dans ce Tome 11, conjointement par Andrea Broccardo et Angel Unzueta (qui remplacent avantageusement Salvador Larroca, ce qui me fait dire qu'on n'a pas perdu au change !) ! Un bon album qui relève la sauce !

    Mais la première série de comics Star Wars n'est pas tout à fait terminée et il y aura un Tome 12 et un Tome 13, scénarisés par Greg Pak qui prend le relais (avec Phil Noto au dessin) dans une intrigue un peu plus "bof" qui termine de remplir la période de temps entre Un Nouvel Espoir et L'Empire contre-attaque soit un intervalle de trois ans avec de multiples récits !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Après mon article sur les modèles de chasseurs TIE, ces vaisseaux emblématiques de la Saga Star Wars, nous allons revenir sur une icône encore plus représentative de ces films à savoir Dark Vador !

    Altaya sort en effet une nouvelle collection encyclopédie sur les films de George Lucas, passés chez Disney, "L'Encyclopédie Star Wars" qui fait a vue de nez dans les 90 fascicules ! Je m'étais dit que je ne ferais pas cette collection car la place commence à manquer chez moi mais finalement, j'ai craqué !

    Le présent article n'est pas une reprise du fascicule N°27 consacré au Seigneur Noir des Sith (quoi que si en fait !) mais se base plus sur mes connaissances personnelles mais on retrouve ces infos fatalement dans ce tome ! Mon billet, le fascicule et la collection encyclopédique, précisons-le, concernent l'Univers Canon depuis Disney et pas le "Légendes" !

    Dark Vador fut anciennement le chevalier Jedi et héros de guerre, Anakin Skywalker (je consacrerai un article spécifique à Anakin en temps voulu) avant de succomber au Côté Obscur ! Trop de colère en lui ! Lorsque les Jedi découvrirent l'identité secrète du chancelier Palpatine qui était en fait Dark Sidious, Anakin trahit sa "famille" et pris alors le nom de Dark Vador !

    L'Ordre 66 fut déclenché et Vador marcha sur le Temple Jedi de Coruscant à la tête de la 501ème. Il massacra même les Padawans ! Puis Sidious l'envoya sur Mustafar assassiner à leurs tours les dirigeants du Conseil des Séparatistes ! Anakin devenu Vador avait franchi un point de non-retour !

    Vador désirait avant tout sauver Padmé dont il avait eu la vision d'elle en train de mourir mais il retourna sa rage intérieur contre sa femme lorsqu'elle débarqua sur la planète de laves accompagnée à son insu par Obi-Wan Kenobi, le maître, ami et même frère d'armes d'Anakin ! Les deux s'affrontèrent et Kenobi laissa Vador amputé de trois membres et en train de brûler au bord d'un lac de lave.

    C'est alors que Sidious sauva Anakin en le maintenant encore plus sous sa coupe. Vador revêtt alors son armure cybernétique, fut doté de membres artificiels et sombra dans le désespoir, pensant être responsable de la mort de Padmé dont il ignorait qu'elle avait donné la vie !

    Dans les années qui suivirent, soient près de deux décennies, Vador fut l'instrument de domination de l'Empire, le symbole de la Terreur, lançant ses Inquisiteurs traquer les derniers Jedi et n'hésitant pas non plus à éliminer les incompétents dans la hiérarchie militaire impériale ! Sidious conservait l'ascendant sur lui,  notamment lors d'un périple sur Ryloth où les deux Sith affrontèrent seuls les combattants de l'insurgé Cham Syndulla !

    Quinze ans après l'avénement de l'Empire, Vador se retrouva confronté aux Rebelles de Lothal qui comprenaient deux Jedi, Kanan Jarrus et son Padawan Ezra Bridger ! A cette occasion, le Sith découvrit que sa propre Padawan, Ahsoka Tano avait survécu à la Purge et la confronta sur Malachor où se trouvait une super-arme Sith. La Togruta fut sauvée, depuis un monde entre deux temporalités, par Ezra et la super-arme fut détruite !

    Par la suite, Vador, qui avait appris l'existence du Projet Etoile de la Mort, dut pallier aux insuffisance d'Orson Kennic le responsable du projet. La cellule rebelle Rogue One et Jyn Erso avaient réussi à dérober les plans de l'Etoile de la Mort, espérant découvrir une faille dans la super-arme et le payant de leur vie sur Scarif, et étaient parvenus à le transmettre à l'Amiral Raddus. Vador aborda le Profundity et fit un nouveau massacre de soldats rebelle mais la Princesse Leia Organa  - dont Vador ignorait à l'époque qu'elle était sa fille cachée, parvint à s'enfuir d'extrème justesse avec les plans codés à bord du Tantive IV, la corvette diplomatique de son père d'adoption Bail Organa, fondateur de l'Alliance Rebelle.

    Alors, juste avant d'être capturée par Vador lancé à sa poursuite, Leia contacta Obi-Wan Kenobi qui vivait en reclus sur Tatooïne. Un petit groupe de héros, constitué de Kenobi, de Luke Skywalker, le fils d'Anakin, du contrebandier Han Solo, de son copilote le Wookiee Chewbacca et du duo de droïdes C3P-O et R2-D2, qui devaient initialement apporter les plans sur Alderande (ou Aldorande) finit par délivrer Leia de sa cellule. Obi-Wan se sacrifia pour permettre au groupe de s'échapper, succombant lors d'un duel avec Vador et ne faisant plus qu'un avec Vador !

    Par ailleurs, Vador entretenait une relation avec Wilhuff Tarkin le commandant de l'Etoile de la Mort faite davantage de respect mutuel que de peur du militaire envers le bras droit de l'Empereur.

    Par la suite, les Rebelles devaient l'emporter à Yavin IV et un tir précis guidé par la Force, mis fin au règne de terreur de l'Etoile de la Mort. Vador n'eut de cesse de poursuivre le pilote de X-Wing qui avait réussi cet exploit mais la perte de la super-arme et un autre échec sur le monde-usine de Cymoon 1 entraina sa disgrace provisoire auprès de l'Empereur. Grâce au chasseur de primes Boba Fett qu'il avait engagé, le Seigneur Sith eut la surprise de découvrir qu'il avait un fils ainsi que son identité de Luke Skywalker, le pilote de Yavin IV qui utilisait par ailleurs l'ancien sabre-laser d'Anakin qu'Obi-Wan lui avait donné ! Grâce enfin au Docteur Aphra, une archéoloque en marge, Vador eut confirmation par le biais de celui qui avait mis Padmé en terre qu'elle avait bien eu un fils mais Commodex Tahn passa sous silence l'existence d'une jumelle.

    Vador traqua ensuite les Rebelles et l'Empire remporta une victoire durant la débâcle de Hoth. Le Sith n'avait plus qu'une obsession : rallier son fils au Côté Obscur et en faire son allié pour détrôner Palpatine ! Il piéga alors ses amis dans la Cité des Nuages de Bespin puis confronta Luke en lui assénant la révélation finale de sa filiation, tout en lui tranchant la main droite ! Luke préféra mourir en se jetant dans le vide que de rejoindre Vador ce qui troubla profondément ce dernier qui n'avait pas fait les mêmes choix par le passé ! Luke fut heureusement sauvé par ses amis !

    Luke allait de nouveau confronter son père, en étant plus aguerri dans la Force, ainsi que Dark Sidious sur la Seconde Etoile de la Mort lors de la Bataille d'Endor. Comme Vador découvrit alors l'existence de sa fille Leia et la mis dans la balance, déclarant projeter de la convertir au Mal, Luke sentit la colère monter en lui et vainquit son père dans son accès de rage alors qu'il s'était précedemment rendu à lui pensant qu'il y avait encore du bon en lui et un peu de la personnalité d'Anakin. Luke trancha à son tour la main droite de son père qui gisait à ses pieds puis du subir les assauts de Sidious qui projetait de faire de Luke son nouvel apprenti en remplacement de Vador et qui avait constaté qu'il avait échoué dans cet objectif.

    C'est alors que Vador connut sa rédemption, voyant son fils en danger de mort, et se saisit de Sidious, usant dans ses dernières forces et au prix de sa vie et expédia son Maître dans le vide en contrebas dans le Noyau de l'Etoile de la Mort. Luke avait vu juste, il y avait encore du bon en Vador et il put alors lui retirer son casque et voir le visage vieilli mais serein de son père, Anakin Skywalker.

    Luke brûla alors l'armure de Vador sur la lune forestière d'Endor, Ankin ayant fusionné dans la Force et étant devenu un Fantôme de Force comme Obi-Wan Kenobi et Yoda. La vérité sur Vador fut longtemps tenue secrète mais près de trois décennies plus tard, ce secret fut révélé et brisa la carrière politique de Leia au coeur de la Nouvelle République et sema le doute sur les intentions de Luke et de son Nouvel Ordre Jedi !

    Ben Solo, le fils de Leia Organa et de Han Solo, neveu de Luke Skywalker et petit-fils d'Anakin fut profondément perturbé de découvrir qu'il était le petit-fils de Dark Vador. il y avait en lui la même noirceur que son grand-père et "aidé" par l'influence néfaste de Snoke, Ben Solo tomba à son tour du Côté Obscur et pris le nom et le masque de Kylo Ren, bras armé du Premier Ordre, né des débris de l'Empire, comme Vador avait jadis été le bras armé de l'Empire ! Kylo Ren souhaitait bel et bien parachever "l’œuvre" de Dark Vador !

    Voilà, avec Vador, on a un des méchants emblématiques su cinéma avec Dracula, Hannibal Lecler ou l'Alien de Ridley Scott ! C'est assez rare d'avoir des histoires où un gentil devient un méchant à la fin (on a eu récemment Daenarys Targaryen dans la Saison 8 de Game of Thrones mais c'est une série-télé et pas un film de cinéma !).

    J'espère que vous avez aimé ce billet et je vous renvoie aux films de la "Saga Skywalker" à la "Star Wars Story" : Rogue One, à la série d'animation Star Wars Rebels, à la première série de comics de 2015 "Dark Vador" par Kieron Gillen et Salvador Larroca chez Marvel et au roman Les Seigneurs des Sith de Paul S. Kemp !

    A bientôt -peut-être pour un article sur le Faucon Millenium ?

    PS : Ceci est le 1900ème article sur mes Skyblogs tandis qu'il y a deux articles de cela, ai rédigé le 3000ème de tous mes blogs confondus (Overblog, eklablog et Skyblogs) !


    votre commentaire
  • Depuis les origines de la Saga Star Wars, nous avons eu droit à des centaines de romans et comics dérivés dans ce qu'on a appelé l'"Univers Etendu" (subdivisé désormais en "Légendes" et "Canon"). Ce que le grand public ne sait pas, c'est que le premier roman dérivé sorti est un certain opus intitulé Splinter of the Mind's Eye, de la plume d'Alan Dean Foster et paru dès 1978. Jamais traduit en Français !

    Mais près de deux décennies plus tard, l'éditeur de comics Dark Horse Comics a donné une adaptation en BD de ce récit, cela nous donne Le Cristal de Kaiburr,  scénarisé par Terry Austin et dessiné par Chris Sprouse. Ce one-shot fut publié en France dès la fin des années 1990 par alors Dark Horse France, sous le titre lègèrement différent, La Pierre de Kaiburr. Delcourt attendra encore bien dix ans de plus pour le publier en quatre parties dans son magazine "Star Wars - La Saga en BD" puis encore quelques années pour enfin le réediter, en 2020, en album. Avec une superbe couverture reprise de l'édition originale en Français !

    De quoi s'agit(il ? Peu après la destruction de la Première Etoile Noire, Luke Skywalker et Leia Organa se rendent à un sommet de Rebelles sur la planète Circapous IV mais connaissent des accidents mécaniques touchant leurs vaisseaux et doivent se poser en catastrophe sur Circapous  V aussi connu sous le nom de Mimban.

    Là, nos deux héros vont découvrir une opération minière impériale secrete et plus encore de Halla, une vieille femme, adepte de la Force de troisième ordre (qui arrive à peine à faire léviter une salière) qui leur parle du Cristal de Kaiburr, une pierre mythique cachée dans le Temple de Pomojema qui a la faculté d'amplifier les pouvoirs Jedi. Luke réalise alors qu'il doit trouver la pierre avant Dark Vador qui d'ailleurs ne tard pas à arriver sur place !

    S'ensuit un tas de péripéties : rixe avec des mineurs querelleurs, arrestation, interrogatoire et détention par le responsable impérial local, fuite à travers la jungle avec Halla, les droïdes R2D2 et C3P0 et deux massifs Yuzzem (à ne pas confondre avec les Yuzzum d'Endor !), rencontre avec une Wandrella, croisement entre une amibe géante et une chenille, déambulations dans des grottes, sur un lac souterrain puis confrontation avec les indigènes Coways ! Et pour terminer, duel contre Dark Vador dans le Temple de la divinité locale pour récupérer le cristal !

    Un bon petit récit, pas extraordinaire mais qui suit le fil d'une aventure classique du "Voyage du héros" avec épreuves et tout ! Parmi les scènes d'anthologie, celle où Luke mets une grosse gifle à Leia (qui fait un peu penser à une parodie - les féministes vont râler !). Toutefois on note des incohérences ! Leia avoue à un moment qu'elle ne sait pas nager, ayant pourtant été élevé sur Alderande qui ressemble à notre Suisse avec ses lacs et ses montagnes alors que Luke pratique la natation ayant pourtant grandi sur la désertique Tatooïne qui n'a que du sable à offrir !

    Parlons enfin du dénouement un peu baclé ! Avec un deus ex machina de Vador qui se fait couper son bras artificiel et glisse dessus tombant dans un trou profond, se prenant littéralement les pieds dans le tapis ce qui est une facilité scénaristique et franchement ridicule !

    Et qu'advient-il du Cristal de Kaiburr une fois que Luke l'a récupéré ? Le récit a été retconné par Pablo Hidalgo, Leland Chee et consort disant que la Pierre perd tout pouvoir une fois éloigné du Temple, là encore facile !

    Rien de bien transcendant dans cette histoire, un scénario basique (mais qui n'est que l'adaptation du récit d'Alan Dean Foster) mais un dessin agréable ! Des facilités donc ! C'est toutefois une bonne chose que Delcourt ai ajouté ce comics à son catalogue et à son panel d'albums car cela ravi les complétistes comme moi d'autant que l'éditeur au triangle rouge va bientôt cesser fin 2020/ début 2021 son activité sur Star Wars laissant la main à Panini Comics et l'Univers "Canon" ! On peut se demander ce qu'il va advenir du "Légendes" et si il ne va pas purement disparaître à plus ou moins long terme !?

    L'avenir le dire !

    A bientôt !

    PS : Pour compléter l'album, à la fin, l'habituelle galerie d'illustrations de couvertures et en plus un petit édito du dessinateur Chris Sprouse qui dit avoir réalisé là un rêve de gosse : dessiner du Star Wars !


    votre commentaire
  • J'ai déjà eu l'occasion de vous en parler mais Galaxy's Edge est la nouvelle expérience Star Wars, totalement immersive, qu'offrent depuis fin 2019 les parcs d'attraction Disney mais hélas pour nous Français uniquement aux Etats-Unis et pas encore à Disneyland Paris (et ce n'est pas demain la veille !).

    Ce nouveau parc à thèmes figure l'avant-poste Black Spire sur la planète Batuu du temps de la lutte entre la Résistance et le Premier Ordre ! Les attractions y sont entièrement scénarisées et on peut en retrouver des éléments dans divers romans et comics. Il va être question ici du comics Star Wars - Galaxy's Edge scénarisé par Ethan Sacks et mis en images par Will Sliney.

    En fait, tout tourne autour de la figure de Dok-Ondar, un antiquaire ithorien qui a réunit une belle collection de reliques dont on dit qu'elle est la plus riche de la Galaxie ! On trouve des mini-Sarlaccs, des sabres-laser de Jedi et des épées Sith ! Lé présent récit nous raconte les démélés d'un trio de mercenaires, l'humaine Kendoh Voss, le Clawdite Remex Io et l'Aqualish Wooro (qu'on avait déjà aperçus dans le comics Star Wars : Allégeance qui se déroule avant ce récit), leurs efforts pour s'approprier la deuxième moitié d'un objet Sith, l'Epée de Khashyun (dont on dit qu'elle rend fou son porteur !).

    En réalité, l'histoire va être l'occasion de revenir sur diverses périodes de la saga par des récits enchâssés sous forme de flash-backs, à chaque fois pour nous raconter comment l'Ithorien s'est procuré une de ses marchandises : bébé Sarlacc (quelles saloperies ces bestiolles !), sabre-laser de Ki-Adi-Mundi tombé sur Mygeeto pendant l'Ordre 66 (se reporter à la scène de La Revanche des Sith), statut représentant un Jedi taillée dans un crystal Kyber, et enfin la fameuse Epée Sith ! On retrouvera ainsi des personnages qu'on connaît bien ainsi on croisera Han Solo et Chewie, Greedo, Chirrut Imwe, Hondo Ohnaka et le Docteur Aphra ! On mélange donc ainsi allégrement films, séries d'animation et autres comics ! On ira aussi sur Jedha et sur Moraband le monde des Sith (si on exclut Exegol !).

    Au niveau du récit principal, nos trois mercenaires vont faire de leur mieux pour espionner Dok-Ondar, tout en évitant les ennuis avec le Premier Ordre ! A la fin, ils comprendront qu'ils se sont fait roulés car le commanditaire qui leur a demandé de récupérer la deuxième moitié de l'Epée chez Dok-Ondar est en fait Dok-Ondar lui-même qui voulait ainsi récupérer la première moitié dont il avait appris que le trio avait mis la main dessus !

    Un récit qui n'a pas vraiment emballé les fans, je ne m'attendais donc pas à une histoire révolutionnaire et est pourtant été agréablement surpris ! J'adore tous ces clins d'oeil qui ajoutent de la cohérence à l'Univers Etendu Canon même si ça fait inévitablement fan-service !

    Une bonne surprise donc ! A essayer !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Voila déjà 10 tomes de la série régulière Star Wars de Marvel et on arrive à la fin du run de Kieron Gillen qui, après avoir mis en place tous les éléments au fur et à mesure des volumes précédents, reprenant aussi des personnages et lieux de son autre série Dark Vador, nous amène vers sa conclusion ! Mais pour le moment, parlons du Tome 10 - "La Fuite" !

    Mais là après le mouvementé et tragique Tome 9 - "La Mort de l'Espoir" - qui avait vu la Flotte Rebelle se faire en grande partie anéantir lors du traquenard de Mako-Ta, on a droit à un récit ou la tension retombe ou du moins semble retomber - afin de repartir de plus belle dans le Tome 11 - "Le Châtiment deShu-Torun". C'est donc cette une sorte d'interlude, une pause, et encore une histoire de planète neutre qui ne veut pas prendre partie dans le conflit Empire/Rébellion.

    Les Rebelles sont en fuite ! Et Luke, Han et Leia ont loué les services de la contrebandière introduite précédemment, Sana Starros. Le Big Three essaie de rejoindre Ackbar, le vaisseau Home One et les vestiges de la Flotte éparpillée. Mais pour échapper à un Destroyer Stellaire, Sana largue nos héros en capsule de sauvetage sur la planète Hubin, un monde isolationniste, espérant venir les rechercher plus tard ! Rien ne se passera comme prévu !

    Sur Hubin, notre trio fait la rencontre du clan Markona, à la fois un clan de mercenaires et une famille, qui a récupéré la petite lune pour un dernier service rendu à l'Empire ! Leur chef, le thane Markona et sa fille Tula se montre accueillants et sans aucune tromperie, ils offrent l'hospitalité aux nouveaux venus.

    Hélas, ce monde étant vraiment isolé (ni communicateur, ni vaisseau), il semble que Luke, Han et Leia soient bloqué là pour des mois - ce qui est inacceptable car cela laissera l'occasion à l'Empire de renforcer son emprise sur la Galaxie ! Nos héros vont alors s'occuper ! Han coupera du bois torse nu et se fera offrir des bières rodiennes, Luke s'entraînera au sabre-laser avec le thane, sympathisera avec sa fille Tula (dont la grand-mère était une Jedi !) et fabriquera un transmetteur tandis que Leia analysera des données récupérées précédemment pour préparer une vengeance contre la Reine Trios et son monde !

    En réalité, le thane et sa fille et nos héros se jaugent mutuellement. Et leur confiance réciproque est accordée à la fin au moment ou débarque l'escadron S.C.A.R. qui a capturé Sana et l'a torturé pour avoir la localisation de nos Rebelles ! Après maintes ultimes péripéties, nos héros et tout le camp Markona quittent Hubin, pour reprendre le combat, en y laissant le redoutable escadron de Stormtroopers d'élite, bloqués sur la lune avec les féroces Thanrax, des espèces de gros ours/loups !

    Le Big Three retrouve Ackbar et Leia s'apprête à lancer son plan contre Shu-Torun ! A suivre donc !

    Une BD assez agréable à lire qui laisse une bonne part aux dialogues et à la psychologie au dépens de l'action échevélée et des batailles spatiales ! Bon scénario de Gillen et suis, comme beaucoup, ravi que Salvador Larroca ait dégagé pour laisser la place à Andrea Broccardo et Angel Unzueta au dessin un peu plus inspiré !

    On se retrouve très vite pour d'autres BD Star Wars du nouveau Canon et du "Légendes" !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Les comics et les romans Star Wars peuvent être vus comme des extensions des films, quoi que dans le nouveau Canon de Disney, ils aient la même importance que les films (au niveau de la Canonicité précisément !). Toutefois, on a aussi des BD dérivés des séries télé et d'animation, du parc à thème Galaxy's Edge et depuis longtemps de jeux vidéo !

    Star Wars - Jedi : Fallen Order est le grand succès 2019 du Studio Respawn Entertainment, qui narre le périple de Cal Kestis et ses alliés pour retrouver une liste de gamins sensibles à la Force après la Purge entre les Episodes III et IV ! On a donc eu un comics en cinq issues, Star Wars - Jedi : Fallen Oreder - Dark Temple,  scénarisé par Matthew Rosenberg et dessiné par Paolo Villanelli (dont je ne suis pas vraiment fan du style). L'intrigue du comics se déroule avant même les événements de la Menace Fantôme et on suit le Maître Jedi Eno Cordova, plutôt un érudit, et sa Padawan impulsive Cera Junda qui vont découvrir un ancien temple très mystérieux - qui serait un temple de la civilisation Zeffo, si je me fie au jeu vidéo, peuple qui a construit tout un réseau de temples liés entre eux !

    C'est Eno Cordova qui a fabriqué la liste d'enfants sensibles à la Force et Cere Junda et cette ancien Jedi du jeu vidéo, "maître" de Cal Kestis et qui a coupé ses liens avec la Force quand sa Padawan, Trilla, est devenue la Deuxième Sœur, une des Inquisitrices !

    Le récit de cette BD a donc un rapport assez lointain avec le jeu vidéo éponyme et permet surtout de faire le lien avec le temple de  la planète Bogano ! Il va s'agir ici pour notre duo de Jedi de savoir prendre parti pour le bon camp dans une "dispute" entre deux factions !

    Sur la planète Ontotho, les Fylari tiennent à rester une nation indépendante, sont les seuls à n'avoir pas signé d'accord avec la République et veillent sur un mystérieux temple que la Corporation Daa souhaiterait bien explorer ! De manigances en manigances, le conflit éclate et Cere Junda prend le parti de Fylar - avant de s'apercevoir qu'on la trompé !

    Dans le "présent", la Deuxième Soeur débarque avec ses troupes sur Ontotho et mate les dernières poches de résistance fylari puis mets le cap sur Bogano - ce qui est raccord avec le jeu vidéo semble-t'il !

    J'ai été globalement déçu par ce comics ! Outre que je n'aime pas son dessinateur, ça ne raconte pas grand chose, ça reste anecdotique et le potentiel du temple est largement sous-exploité ! Pourquoi ne pas s'être plus attarder sur les Zeffo par exemple ? Bref oui, une déception !

    Le jeu vidéo, lui, semble intéressant et je compte m'y mettre en septembre 2020 lorsque j'achèterai un nouvel ordinateur !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Une page est tournée ! Delcourt publiait les comics Star Wars en France depuis l'an 1999 et la sortie de La Menace Star Wars - Le Vol du Faucon MilleniumFantôme. Mais cette palpitante aventure prendra fin au 31 décembre 2020 car l'éditeur n'a pas renouvelé sa licence ! Delcourt, c'est plus de 150 albums de BD Star Wars à la présentation et à la traduction soignée ! Il nous reste donc Panini Comics mais l'Univers "Légendes" va en partir !

    Dans les derniers mois, l'éditeur au triangle rouge aura encore publié quelques albums, en particulier des traductions des comics Star Wars d'IDW Publishing mais, pour être honnête, on raclait un peu les fonds de tiroirs !

    Star Wars - Le Vol du Faucon Millenium est une aventure jeunesse qui joue sur les deux sens du mot "vole : voler dans les airs ou dérober quelque chose ! On apprend dans Le Réveil de la Force que Han Solo et Chewbacca se sont fait voler leur vaisseau par un certain Ducain. On en découvre plus ici.

    Dans cette BD scénarisée par un certain Michael Moreci et dessinée par Arianna Florean et Aidée de Michele Pasta, récit qui fait donc partie, vous l'aurez compris, du nouveau Canon et pas du "Légendes", les auteurs se montrent assez généreux et mélangent toutes les précédentes histoires !

    On retrouve ainsi Bazine Netal, l'espionne de l’Épisode VII et Maz Kanata et son château du même opus. On a aussi droit aux personnages des séries The Clone Wars - avec Hondo Ohnaka ou Embo le chasseur de primes - et Star Wars - Rebels avec l'Agent Kallus ! Il est aussi fait référence au film Solo  avec Lady Proxima et Enfys Nest ! Bref ces références et clins d'oeil abondent (et encore je ne vous ai pas parlé du Porg des Derniers Jedi, ici porte-bonheur d'Hondo !).

    On a donc différentes petites histoires du Faucon, ce vaisseau mythique, à lui seul emblème de la Saga, histoires reliées dans une grande trame ! On voit comment il échappe à divers péril ou Solo manque de le perdre puis finit par passer entre différentes mains ! Ca se passe aussi à différentes époques par le biais de récits enchâssés !

    Mais en fait, cette histoire est aussi là pour nous introduire au monde de Batuu, la planète au centre des nouveaux espaces Star Wars Galaxy's Edge dans les parcs Disney aux Etats-Unis ! En effet, Chewie a décidé de laisser le Faucon à l'avant-poste de "Black Spire", qui lui sert de garage et sous la protection d'Ohnaka (qui lui aura affaire au gang des Guaviens  - là encore Épisode VII !) ! Le Faucon est donc visible dans ces parcs d'attractions !

    Une BD qui plaira surtout aux plus jeunes "nés" dans l'Ere Disney !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Nous allons maintenant parler d'une trilogie de comics en abordant dans ce billet le Tome 1 de la série Star Wars : Invasion, qui se nomme "Réfugiés". C'est une des dernières séries publiées de l'Univers "Légendes" avant le rachat par Disney et c'est sorti donc chez Dark Horse en VO et chez Delcourt en VF ! Le récit est assez atypique dans la mesure où il se passe 25 ans après la Bataille de Yavin et se voit comme un complément, dans un contexte particulier, aux événements de la longue série de près de 20 romans : "Le Nouvel Ordre Jedi". Des connexions sont d'ailleurs ici établis avec la trame de "Vecteur Prime", le premier roman de cette série et la mort de Chewbacca, écrasé par la chute d'une lune sur la planète Sernpidal ! On est ici juste après !

    Les Yuuzhan Vong se lancent donc à l'assaut de la Galaxie Très Lointaine dans ce nouveau récit scénarisé par Tom Taylor et dessiné par Colin Wilson qui vient boucher des trous supposés ! La flotte des ExtraGalactiques approche de la tranquille et paisible planète d'Artorias, monde dirigé par la famille Galfridian : le père, le Roi Caled, la mère, la Reine Nina, le fils, Finn, sensible à la Force et la fille, Kaye ! Ceux-ci se retrouvent séparés pendant l'invasion et les choses tournent mal malgré l'arrivée du Maître Jedi Luke Skywalker !

    Finn ira s'entraîner à l'Académie Jedi de Luke sur Yavin IV et y fera la rencontre des enfants Solo, Jacen, Jaina et Anakin. Luke veut savoir si Finn est capable de contenir sa colère face aux Yuuzhan Vong et le jeune homme réussira le test en épargnant un ennemi, lequel s'interrogera alors sur l'acte du Jedi qui a semé le doute dans son esprit ! Mais la Galaxie subit des pertes et les mondes, comme les Jedi, à l'instar de Maître Le'ung, un Pau'an, tombent à la chaîne !

    Pendant ce temps, la Reine Nina et sa fille Kaye ont été emmenées prisonnières sur le T'Sam Pah, un vaisseau Vong ! Mais la jeune fille va lancer une révolte, alliée au dernier survivant d'un autre monde détruit par l'ennemi, un solide guerrier ! Ils prennent le contrôle du vaisseau au prix de lourdes pertes parmi les civils prisonniers tandis que la Reine semble en était de choc !

    Pendant ce temps, sur Artorias, le Roi Caled organise la résistance, depuis une ancienne base sous-marine de l'Alliance Rebelle, et harcèle les envahisseurs qui ont commencé la terraformation de la planète ! Mais il ignore encore qu'il y a un traître dans ses troupes !

    Traître dont les jeunes Jedi, les trois enfants Solo, Finn et son robot Prowl, et Han et Leia découvriront l'identité à la fin du Tome par un informateur sur Nar Shaddaa ! Mais pourront-t'ils transmettre l'info aux concernés ? On sait que les Vong avaient l'habitude d'infiltrer les planètes au préalable par leurs agents, à l'instar de Nom Anor !

    Voilà, le récit jette ici ses bases dans de multiples directions qui finissent par se faire échos voire se recouper ! Cette BD ne m'avait pas enthousiasmé à sa sortie en 2009 mais en la relisant des années plus tard, je trouve qu'elle n'est pas si mal que ça ! On a eu pire et mieux depuis donc elle est dans la bonne moyenne des productions Star Wars mais du fait de son statut désormais "Légendes" un peu une histoire sans lendemain (même si une suite avait été annoncée en 2011 puis avortée !). Pour être complet, ajoutons que l'artiste Jo Chen a réalisé toutes les superbes couvertures de la série ! J'ai racheté ça en Hachette-Collection avec un éditorial à la fin mais l'ai aussi en Intégrale avec les Tomes 2 et 3 dans le même fascicule !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • A côté de la série des X-Wing, LucasArts a développé dans les années 1990 une autre série de jeux vidéo basée sur la franchise Star Wars dans le genre simulateur de vol spatial mais plus orientés arcade, la Trilogie Rogue Squadron - dont le premier opus Star Wars : Rogue Squadron  est sorti en 1998 sur Nintendo N64 et sous le titre un peu différent de Star Wars : Rogue Squadron 3D sur PC !

    Le jeu est développé en réalité par le studio Factor 5 dont LucasArts avait été satisfait de la partie jeu vidéo sur le projet transmedia Star Wars : Shadows of the Empire. Dans Star Wars : Rogue Squadron 3D, vous incarnez les pilotes de l'Escadron Rogue, crée à partir des restes de l'Escadron Red qui avait détruit l'Etoile Noire dans l’Épisode IV, par le fait de Luke Skywalker et Wedge Antilles, entre les Épisodes IV et V ! En parallèle, était aussi sorti à peu près à la même époque éditoriale, des comics et des romans Rogue Squadron !

    Le gameplay de ce nouveau jeu de 1998 s'inspire de la séquence en snowspeeder de Star Wars : Shadows of the Empire. Le moteur de jeu permets de générer des terrains de grande échelle et il y a un brouillard de distance ! L'ensemble est assez maniable mais la difficulté n'est pas absente ! De longues séquences musicales accompagnent l'action !

    Le jeu comporte seize missions dont les quinze premières se déroulent entre Un Nouvel Espoir et L'Empire contre-attaque où la Rébellion affronte l'Empire ! Le dernier niveau se passe lui après Le Retour du Jedi durant le siège de Mon Calamari par les "Dévastateurs de Mondes" de l'Empereur cloné, soit durant les événements de la BD L'Empire des Ténèbres. Évidemment, depuis le rachat par Disney, L'Empire des Ténèbres  et les romans, comics et ces jeux estampillés Rogue Squadron font désormais partie de ce qu'on appelle le "Légendes" !

    Ce premier jeu Star Wars : Rogue Squadron 3D a connu un assez bon succès public en terme de ventes et de bonnes critiques dans la presse spécialisée, mais plus encore ses suites dont je parlerais en temps voulu ! En réalité, moi n'ai joué qu'à ce premier Rogue Squadron 3D mais que sur PC même si j'avais aussi la cartouche de la version Nintendo N64 (pour la collection car ne possédais pas la console ! C'est ballot me direz-vous mais j'ai quantité de jeux Star Wars PlayStation, Xbox et Gamecube sans avoir les machines, pour la collection aussi car hormis la Game Boy, n'ai jamais été pour les consoles modernes !). J'avais trouvé ce jeu de Factor 5 assez difficile et plus encore le jeu qui avait été développé sur le même moteur de jeu par le même studio à la sortie de l’Épisode I intitulé Star Wars : Battle for Naboo (dont j'ai déjà parlé par ailleurs !) !

    Pour en revenir à notre jeu, il s'agit d'une succession de missions d'escorte, de sauvetage, de raids ou de défense, sur diverses planètes à commencer par Tatooïne (mais aussi Corellia, sur la lune de Gerrard V ou sur les planètes Kessel, Kile 2, Thyferra, Taloraan, Fest, Chandrila, Sullust et Mon Cala !) ! Votre opposant sera le moff Kohl Seerdon et ses troupes ! Vous devrez détruire des infrastructues ou des appareils ennemis en l'air ou au sol : TIE Fighters, TR-TT et TB-TT, droïdes-sondes, Stormtroopers, speeder-bikes et et divers canons et tourelles !

    Vous disposez d'une jauge de vie et d'un radar ainsi que de compteurs de munitions pour les armes secondaires. La vue de fait depuis l'arrière de votre chasseur, généralement un X-Wing (le vaisseau type de l'Alliance) mais il y aura aussi des snowspeeders et après Le Retour du Jedi, les nouveaux V-Wing qui sont aussi des vaisseaux à répulseurs donc réservés aux missions qui ne déroulent pas dans l'espace, contrairement au X-Wing et aux A-Wing et Y-Wing aussi disponibles !

    Vos performances sont évaluées à la fin de chaque niveau et donnent lieu à l'obtention de médailles de différents métaux ! Des niveaux secrets sont également présents et peuvent être débloqués grâce à ces médailles ou à des mots de passe et il y a même bien caché dans le jeu le chasseur Naboo N1 dont la présence ici ne fut révélée qu'une fois La Menace Fantôme sortie sur les écrans !

    La modélisation du vol est ici améliorée par rapport aux précédents travaux de Factor 5 sur la franchise Star Wars avec "des mécanismes de tangage, de roulis et de virages réalistes". Il y a aussi plus d'ennemis et l'I.A. a été améliorée ! Enfin, ceci explique peut-être que ce jeu a reçu l'Origin Award du meilleur jeu d'action sur ordinateur en 1998 !?

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La série d'animation Star Wars - The Clone Wars - qui s'était arrêtée suite au rachat de Lucasfilm par Disney est de retour en 2020 pour une ultime Saison 7 qui vient clore les intrigues avec la fin de ce conflit galactique et ce point d'orgue qu'est l'exécution de l'Ordre 66.

    Cette Saison 7 ne compte que douze épisodes, organisés en trois arcs de quatre épisodes chacun. Pour schématiser, on peut dire que le premier arc est centré sur le Capitaine Rex, le second sur Ahsoka, la "chouchou" de Dave Filoni et le troisième et dernier réunit ces deux personnages ! Le tout est diffusé sur la nouvelle plateforme, Disney + à laquelle je compte définitivement m'abonner à la rentrée de septembre 2020 après l'achat de mon nouveau PC !

    Globalement la Saison est plaisante à regarder jusqu'au dernier acte sur "Le Siège de Mandalore" (ce n'est pas le titre des épisodes mais ça résume l'arc), qui est lui tout bonnement époustouflant, bluffant tant sur le fond (le scénario) que sur la forme (l'animation), surtout les deux derniers épisodes qui se passent au moment de l'Ordre 66.

    Passons en revue ces épisodes !

    Le premier arc et les quatre premiers épisodes mettent en avant un groupe de quatre clones un peu spéciaux car un peu différents, le "Bad Batch" qui ne contient que des spécialistes, le chef, l'ingénieur, le sniper et la grosse brute. Ils sont appelés sur Anaxes (un monde que l'on reverra dans la série Star Wars Rebels) où la situation s'enlise entre la République et les Séparatistes, ces derniers semblant deviner toutes les tactiques et stratégies de l'armée de clones.

    Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi, le capitaine Rex et le "Bad Batch" se rendent sur le monde de Skako Minor pour découvrir le secret et l'atout de leurs ennemis. Là, ils s'allient aux indigènes, les Poletecs, pour mettre en déroute le Techno-Syndicat ! Le clone Echo qui avait disparu dans la Citadelle dans une précédente Saison fait son retour ! Puis, par la suite, les Séparatistes sont défaits sur Anaxes en retournant leur atout contre eux !

    Il est intéressant de noter que cet épisode avait été proposé auparavant sous forme d'animatiques pas finalisées et on peut ainsi juger des différences !

    On retrouve Ashley Eckstein, la doubleuse d'Ahsoka dans la VO car la Padawan d'Anakin,qui a quitté l'Ordre Jedi à la fin de la Saison 5 est de retour. Elle s'enfonce et trouve refuge dans les Bas-Fonds de Coruscant, loin des Jedi, de la politique et du conflit, parmi les exclus notamment dans le Secteur 1313 (qui aurait du être le théâtre d'un jeu vidéo avorté !).

    Ahsoka rencontre les sœurs Martez, Trace et Rafa, qui bricolent de vieux speeders et vaisseaux dans le garage de Trace ou montent des combines douteuses et surtout dangereuses comme Rafa ! Ahsoka cache son identité de Jedi et va aider les soeurs que Rafa a embrigadées dans une livraison d'épices, depuis Kessel, pour le redouté Syndicat Pyke. L'ex -Jedi ne le sait pas encore mais Maul dirige ces organisations criminelles dans l'ombre - ce qui fait le lien avec le film Solo : A Star Wars Story.

    Comme Trace qui va paniquer se débarrasse de la cargaison d'épices en la balançant dans le vide spatial, le trio de jeunes filles va se retrouver emprisonné par les Pykes qui veulent récupérer leur marchandise ! La Togruta devra essayer de les faire s'échapper tout en cachant qu'elle est une Jedi ! Finalement, nos héroïnes s'en sortiront après maintes péripéties rocambolesques !

    A ce stade, je dois m'interroger sur un fait que j'ai lu sur les forums de starwars-universe.com car ils semblerait que les épisodes de cette Saison 7 avec Ahsoka, particulièrement cet arc avec les soeurs Martez, ne soit pas raccord avec le roman jeunesse Ahsoka, écrit par E. K Johnston. Je ne peux hélas vous en dire plus car ne l'ai pas lu et il ne paraitra pas en français avant juin 2020, étant possiblement retardé par la pandémie de coronavirus ! Il se pourrait, je pense, que les incohérences viennent du fait que le roman est davantage raccord avec une ancienne version de ce second arc où les soeurs Martez étaient remplacées par Nyx Okami, un jeune mécanicien, comme on peut le voir aussi dans des animatiques !

    Le gros avantage de cette ultime Saison de The Clone Wars est qu'elle fait le lien avec Star Wars Rebels, Solo : A Star Wars Story et même Rogue One : A Star Wars Story. Le dernier arc nous ramène sur Mandalore où Ahsoka s'allie avec Bo-Katan et son clan de Mandaloriens pour délivrer ce monde de l'influence de Dark Maul !

    Les combats vont être âpres et la Togruta dirige une partie de la 501ème tandis qu'Anakin et Kenobi volent au secours du Chancelier Palpatine au-dessus de Coruscant ! Les événements de ces quatre derniers épisodes (avec un générique un peu différent qui reprend notamment le tout premier logo de Lucasfilm et un logo rouge de The Clone Wars - ce dernier point ayant une signification particulière mais ai oublié laquelle ? Ah si ! Que ces épisodes sont liés à La Revanche des Sith) se passent simultanément à l'Episode III de la Saga Skywalker dont ils reprennent certaines scènes ! L'ambiance est pesante car on sait que la fin des Jedi est alors imminente ! Sentiment accentué dans l'avant-dernier épisode par la superbe musique de Kevin Kiner qui fait penser à celle de Blade Runner  et par l'absence de dialogues tandis qu'on voit des clones escorter un Maul prisonnier !

    Et donc les deux derniers épisodes sont de purs chef-d"oeuvres ! De grands concentrés d'action et d'émotions ! Mention spéciale à cette scène ou Ahsoka retire son casque à Rex pour parler à son humanité et pas au soldat et voit des larmes couler sur les joues de son capitaine et ami ! Maul de son côté, pur semeur de chaos et de destruction, fait un carnage de clones dans une scène qui rappelle le final avec Vador dans Rogue One. Et l'animation est vraiment TOP même si dans dix ans, elle sera très certainement dépassée !

    A propos de l'animation, il y a dans cet arc un combat de sabres-lasers entre l'apprenti déchu de Sidious et notre Padawan préférée, combat d'une grande qualité dans l'exécution et/car réalisé en motion-capture sur l'acteur et cascadeur Ray Park qui reprend son rôle de La Menace Fantôme  - l'Episode I !

    A la fin, Ahsoka et Rex passent pour morts tandis que Vador se déplace lui-même dans son armure noir pour constater le "décès" de sa Padawan ! Que peut bien ressentir le nouveau Seigneur Sith à ce moment là ? Une chose est sûre, Ahsoka a pas mal évolué tout au long de la série et on est appelé à la revoir dans Star Wars Rebels   -  et peut-être selon certaines rumeurs dans la Saison 2 de The Mandalorian, possiblement incarnée en live par l'actrice Rosario Dawson !

    Ce dernier acte a fait la presque unanimité parmi les fans, presque car je vois sur starwars-universes, des personnes qui pinaillent pour des détails débiles au lieu d'apprécier, histoire de faire genre "je suis le seul vrai fan de Star Wars, le Gardien du Temple". Je ne compte plus les scénaristes du dimanche qui se font leur propre Star Wars dans leur tête et qui sont forcément déçu lorsque la réalité ne rejoint pas leurs attentes ! Je ne sais pas quoi leur dire, sinon "Faites une école de cinéma et passez derrière la caméra !".

    Voila, l'histoire de Star Wars - The Clone Wars, débuté en 2008 - qui aura donc duré douze ans s'achève et aura couvert les trois années de guerre de manière assez détaillée et très satisfaisante pour ma part ! Il est temps de se tourner vers l'avenir en espérant que Disney nous donne des infos sur les prochains films Star Wars au cinéma en 2022, 2024 et 2026 (date où ma grand-mère sera centenaire !) après la pandémie de COVID-19 !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Finalement, la série d'animation de Lucasfilm, Star Wars Resistance, ne comptera que deux Saisons ! On retrouve donc Kazuda Xiono, Yeager, Neeko et la population du Colossus, cette station spatiale qui a précédemment fuit le monde aquatique de Castilon pour l'inconnu.

    La Saison 2 compte 19 épisodes et se déroule entre l’Épisode VIII et l’Épisode IX de la Saga Skywalker ! Dans la majeure partie des épisodes, nos héros doivent trouver différentes ressources (carburant, nourritures, crédits,...) car le Colossus manque de tout - et cela donne l'occasion d'autant de péripéties ! D'autant que l'ennemi traque nos héros !

    Dans le même temps, la mécanicienne Tam Ryvora a rejoint le Premier Ordre comme pilote de Chasseur TIE. Mais assez rapidement, celle qui avait l'impression d'avoir été trahie par ses "amis", Kaz et Yeager, a des doutes sur les actes du Premier Ordre, actes pleins de barbarie.

    En effet, suite à l’Épisode VIII, la Résistance est en déroute et la Galaxie mise au pas par les oppresseurs. On découvre ainsi le combat de Venisa Doza, une habile pilote de X-Wing au service de la Générale Organa, et épouse du Capitaine Doza. Les actes de bravoure ne manquent pas dans cette Saison notamment ceux des As, l'escadron de pilotes qui défendent la station !

    Des actes de bravoure mais aussi des trahisons, notamment celle des pirates de Kragan Gorr, qui seront contrés et aussitôt débarqués.

    Certes la série a aussi ses défauts avec notamment un propos assez enfantin. Et ses récits ne fonctionnent pas si on émets des doutes sur l'importance du Colossus dans le conflit qui n'est jamais qu'une station spatiale parmi des centaines dans la Galaxie !

    Evidemment, des liens sont aussi faits avec le reste des oeuvres Star Wars, soient les Trois Trilogies (on a notamment la présence de Super-Droïdes de Combat B2, reliques de la Guerre des Clones) !

    La fin aussi est assez décevante. Bien qu'on ait la satisfaction de voir Tam revenir dans le bon chemin et les méchants de la série périr, ça ne conclut pas vraiment ! Pas de manière satisfaisante !

    Une série pour les fans hardcore - et pas trop exigeants de Star Wars. C'est aussi une bonne porte d'entrée dans cet univers pour les plus jeunes !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Pour vous dire la vérité, je n'ai suivi la série Star Wars - Legacy Saison II, faisant partie des récits "Légendes"  que de loin car cette période, située 140 ans après le film Star Wars de 1977, ne me passionne pas du tout, trop fade à mon goût, néanmoins, je me sens obligé de vous en faire un compte-rendu !

    La série, achevée depuis quelques années, ne compte pas trois tomes comme je l'ai annoncé précédemment mais 4 car depuis un dernier récit s'est surajouté au moment où je chroniquais ici le tome 2.

    On retrouve donc Ania Solo, le Calamari Sauk et le droîde-assassin AG-37, accompagnés du Chevalier Impérial démissionnaire Jao Assam, tous sans le sous et bientôt obligés de prendre la fuite car une prime a été portée sur la tête d'Ania - dont la filiation avec Han Solo n'est toujours pas résolu ici !

    Notre Ania est une vraie tête brûlée et elle n'hésite pas à naviguer au cœur d'un champ de mine de la dernière guerre ! Elle et ses amis viennent au secours d'un équipage en perdition, dirigé par son ex-codétenu des camps de travail Sith, un certain Ramid ! Celui-ci la kidnappe par vengeance !

    En réalité, Ania est accusée d'avoir tué un Chevalier Impérial lors de la libération du camp de Drash-So. Mais un autre Chevalier Impérial, Yalta Val, découvre que l'assassin de Teemen Alton portait une main artificielle. Ceci pourrait disculper Ania !

    Tout ce beau monde va converger vers une planète très hostile où il pleut du verre et de l'acide (au choix  !). Là-bas un autre adversaire se pointe, une chasseuse de prime, une ancienne garde de Drash-So qui veut faire porter le poids de son passé à Ania ! Nos héros, unis, auront raison de cette femme démoniaque !

    Finalement, le procès d'Ania devant le Triumvirat qui contrôle la Galaxie a lieu et un jugement est rendu ! des preuves sont apportées et les chemins se séparent !

    A la dernière page, Jao est en cellule pour avoir rompu ses voeux et reçoit la visite de...Dark Wredd ! A suivre donc !...

    Voilà, ça se lit mais ce n'est pas folichon, je trouve ! Corinna Bechko et Gabriel Hardman ne se sont pas foulés au scénario - mais bon au moins, ils tentent de nouvelles choses en dehors des sentiers battus ! Le dessin lui est vraiment ignoble et là je n'aime pas beaucoup, même si ici Gabriel Hardman qui le signe n'est pas aussi agaçant qu'un Salvador Larroca sur le nouveau Canon !

    Une BD pour les Complétistes - comme moi ! - donc !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars : TIE Fighter - Houser  & AntonioL'Univers Star Wars est une oeuvre transmedia et les comics et les romans nous le prouvent encore ! En effet, vient d'être traduit en VF chez Panini Comics - donc dans le Canon - la BD Star Wars : TIE Fighter, écrite par Jody Houser et dessinée par Rogé Antonio.

    Une fois n'est pas coutume, cette BD nous montre la Guerre Civile Galactique, entre la Rébellion et l'Empire du côté des méchants. On suit l'Escadre de l'Ombre, des pilotes d'élite, à bord de leurs Chasseurs TIE quelques temps avant la destruction de la Seconde Etoile de la Mort et le décès présumé de l'Empereur. Ce comics fait bien partie d'un ensemble transmedia car il va de paire avec le roman Star Wars : L'Escadron Alphabet, à paraître fin février 2020, premier tome d'une Trilogie sur les pilotes de la Rébellion et rédigé par Alexander Freed.

    Star Wars : TIE Fighter nous introduit à une demi-douzaine de pilotes dont les noms sont Jeela Brebtin, Lyttan Dree, Zin Graw, Ganem Kahi et Teso Broish qui les dirige (je vous fait grâce de leurs grades !).  On suit leurs missions notamment pour contrer l'Amiral Gratloe qui a détourné un Destroyer stellaire et une mine pour satisfaire son avarice !

    Parmi les connexions avec d'autres oeuvres, on a Lyttan Dree que l'on a déjà aperçu dans la BD Star Wars : Han Solo, Cadet Impérial, ici sans son frère Tamu. Entre le récit de l'intrigue principale, on a des petits flash-backs qui se focalisent à chaque fois sur un des personnages et c'est un plus car dans l'ensemble, me suis assez ennuyé à la lecture de cet album où il ne se passe pas grand chose !

    Évidemment, il y a un traître dans l'Escadre, groupe qui va par ailleurs subir des pertes et qui se verra adjoindre des remplaçants au milieu du récit !

    Bref, je ne suis pas convaincu par Star Wars : TIE Fighter à voir ce que ca donne une fois que j'aurais lu L'Escadron Alphabet ?

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Vous croyez tout connaître de l'Univers de Star Wars !? Star Wars : L'Atlas, volumineux ouvrage à portée encyclopédique par les spécialistes pointus Jason Fry et Daniel Wallace va vous surprendre, notamment par son niveau de détails !

    La version américaine de ce gros livre date de 2009 et sa traduction française chez Huginn & Muninn de 2016. C'est le seul regret qu'on peut émettre sur ce magnifique guide, c'est que les informations qu'il contient concernent l'Univers désormais estampillé "Légendes" !

    Qui dit "Atlas" dit cartes et des cartes, il y en a pléthores ici ! Avec  quelques petites erreurs de légendes dans la VF ! Mais ce livre est aussi un manuel d'Histoire qui débute depuis les origines de la République (et même avant avec l'Empire des Rakatas, les origines des Jedi et les conquêtes de Xim le Despote !) et qui va jusqu'aux aventures de Cade Skywalker en 130 après la Bataille de Yavin (la série de Comics Star Wars - Legacy).

    En fait, l'ouvrage est constitué en trois parties. Tout d'abord des données générales sur la Galaxie lointaine : les différentes zones (Noyau, Colonies, Bordures intérieure, médiane et extérieure, Espace Sauvage...) les voies commerciales, les densités de populations !

    Ensuite, on trouve des fiches de description des principales planètes.

    Enfin, la partie qui détaille l'Histoire de la Galaxie - notamment en lien avec les six premiers films mais pas que, aussi avec les romans, comics, séries télé (The Clone Wars notamment). On saura tous sur le déroulement des campagnes de la Guerre des Clones, de la Guerre Civile Galactique, de l'Invasion des Yuuzhan Vongs.

    On a aussi droit par moments à des "focus" - comme par exemple sur les factions impériales restantes après la Victoire Rebelle à Endor, sur les Secteur Senex et Juvex, sur l'Ascendance Chiss, pour citer les trois derniers focus du livre qui me sont encore bien présents à l'esprit !

    On n'évitera pas les longues énumérations de planètes de certains secteurs avec entre une et six lignes par planètes, pour des mondes dont on n'a jamais entendus parler et crées pour ce livre !

    Ce guide peut notamment servir à ceux qui jouent encore aux différentes versions des jeux de rôles Star Wars du moment qu'ils jouent dans l'Univers "Légendes" (mais des adaptations peuvent être faites pour le nouveau Canon !).

    Bref, j'ai beaucoup aimé cet ouvrage qui figure en bonne place dans ma bibliothèque Star Wars !

    On espère dans quelques années une version pour le nouveau Canon établi par Disney.

    La Force est avec Jason Fry et Daniel Wallace à n'en pas douter !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La série de comics, Star Wars - Dark Vador, le Seigneur Noir des Sith  se clôt avec le Tome 4. C'est la seconde série "Dark Vador" chez Marvel alors qu'une troisième série va débuter en 2020, située entre L'Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi.

    Ce Tome 4 se nomme "La Forteresse de Vador" et va nous montrer la construction de sa "citadelle des ténèbres", nexus du Côté Obscur, vue pour la première fois dans le film Rogue One -  A Star Wars Story. On a aperçu depuis plus longuement le domaine de Vador, édiifiée sur Mustafar, - lieu de la Chute d'Anakin Skywalker - , dans le jeu vidéo en VR (Réalité Virtuelle) Vader Immortal et ses trois épisodes !

    Au début du récit, Vador continue la Purge des Jedi et mène  les Inquisiteurs. Il élimine ainsi Eeth Koth, qui avait pourtant quitté l'Ordre Jedi, et kidnappe le jeune enfant, tout juste né, de celui-ci, pour un mystérieux projet nommé "Projet Récolte" (dont on entendra peut-être reparler ?). Puis, se montrant toujours implacable, le Sombre Seigneur Noir des Sith punit par la mort deux Inquisiteurs qui ont fait preuve de faiblesse.

    Vador demande ensuite à Dark Sidious, l'Empereur, un monde pour lui-même et porte son dévolu sur la planète de laves, Mustafar ! Là, il fera édifier son château et sera confronté à Momin, un Seigneur Sith des Temps Anciens dont l'esprit désincarné possède les individus par le biais de son casque, un artefact puissant et une dangereuse relique.

    En réalité, Momin va essayer de doubler Vador en proposant de l'aider à ramener Padmé Amidala à la vie. Pour cela, différentes versions de la future forteresse seront construites afin d'ouvrir une sorte de portail vers ce qui ressemble au "Monde entre les Mondes", aperçu dans la dernière Saison de Star Wars Rebels, la Saison 4 !

    Pendant ce temps, les habitants de Mustafar vont lancer des assauts sur le chantier. Les guerriers montés sur leurs puces des laves sont sur le pied de guerre. Mais là encore Vador se montre implacable !

    A la fin, il franchit le portail et trouve des réponses mais pas celles qu'il attendait ! Il a notamment une vision de Luke Skywalker venu pour la rédemption de son père, vision qu'il est incapable de comprendre pour le moment ! Ainsi se termine cette brillante série de Charles Soule et Guiseppe Camuncoli.

    A bientôt !


    votre commentaire
  • L'Univers "Légendes" de Star Wars continue d'être exploité, notamment par Delcourt qui publie des récits plus ou moins inédits dans sa nouvelle gamme : "Star Wars : Icônes" qui s'intéresse à chaque fois à un héros - ou à un vilain - différent. Le Tome 10 est ainsi consacré à Jabba le Hutt dans des récits qui n'avaient été publiés jusque là que dans le "Star Wars - la Saga en BD", le bimestriel de Delcourt , pour trois d'entre eux, des histoires que personnellement j'attendais d'avoir au complet, dans leur intégralité, depuis longtemps ! Merci Delcourt et Thierry Mornet !

    L'album contient cinq récits dont les quatre premiers - oeuvre du duo Jim Woodring (scénariste) et Art Wetherell (dessinateur) forment un tout. On suit dans toutes ces histoires un Jabba le Hutt qui se révèle retors et d'une cruauté sans limites, entouré de complots visant à l'assassiner dans son palais de Tatooine notamment ! Ces récits ont donc un côté "sale gosse" mais véritablement un caractère un peu enfantin !

    Dans le premier récit,  "Business avec Gaar Suppoon, la grosse limace Hutt négocie avec un autre baron du crime, humanoïde celui-là et les enchères montent. On s'aperçoit bien vite que chacun essaie de duper l'autre mais la Némésis de Han Solo se montre finalement plus rusée et repart dans son vaisseau avec le magot.

    Dans la seconde histoire, Jabba et son équipage abordent un vaisseau civil supposé sans défenses pour en piller les ressources mais tombent dans un piège ourdi par la gigantesque princesse Nampi qui est la "Princesse affamée" du titre et s'avère aussi une grosse limace mais apparemment d'une autre espèce que les Hutts ! Là encore, Le seigneur du crime de Tatooine va se montrer retors et malin pour se sortir de ce guêpier !

    Ensuite, on a droit au récit intitulé " Le piège de la descendance" où le membre éminent du clan Desijilic décide de revendre le vaisseau de Nampi sur lequel il a fait main basse à un autre criminel. Mais ce dernier est devenu sénile et aidé des enfants de ce vieux fou, Jabba finira par l'assassiner avant de tuer aussi le frère et la soeur ! Sans pitié notre  Hutt !

    La série de récits se termine par "Trahison" où Jabba, revenu dans son palais, va être l'objet d'une tentative d'assassinat par son majordeome, le Twi'lek Bib Fortuna ! Mais d'autres criminels vont devancer le serviteur de Jabba et ce dernier, par un coup du sort, se retrouvera, à son corps défendant, à défendre son maître et même à lui sauver la vie !

    Ces quatre récits se déroulent à la suite les uns de autres, et cinq ans avant l'Episode IV.

    Le cinquième et dernier récit est à part et plus récent et se déroule après la mort de Jabba dans Le Retour du Jedi. Il a pour titre "Les Chroniques de Jabba" et voit la lecture du testament du célèbre criminel Hutt. Un autre Hutt de son clan, Gorga, espère bien récupérer le magot mais se voit déshérité !

    Finalement, on s'aperçoit que Jabba a caché un second vaisseau, plein de trésors, dans le désert et Gorga va vouloir mettre la main dessus mais va être devancé par ce qu'il reste du gang de swoops de Jabba, en l'occurrence, Big Gizz et son complice (introduits dans la BD Les Ombres de l'Empire). Au final, Jabba, par l'entremise d'un programme informatique, aura le dernier mot et tout le monde se retrouvera bredouille !

    Cinq récits plaisants - sur un personnage vraiment affreux et immoral - et qui suit ses bas instincts ! On s'en délectera car finalement, les méchants s'entretuent entre eux et sont toujours punis, rencontrant plus malin qu'eux en la personne de Jabba le Hutt !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Maintenant que la Saga Skywalker est terminée avec l'Episode IX, on n'attends pas de film Star Wars avant 2022, 2024 et 2026. Mais l'oeuvre de George Lucas, désormais entre les mains de Disney, a encore de beaux jours devant elle, en particulier à la télévision sur Disney + (disponible en mars 2020 en France). Pour nous faire patienter jusqu'en 2022, on aura donc plusieurs séries live-action : Cassian Andor et Kenobi mais on a d'ores et déjà la série The Mandalorian !

    Disons le tout de suite, la série est un succès critique et public et elle fait le buzz. C'est Jon Favreau qui est aux commandes et qui a écrit la quasi-totalité des scénarios de cette Saison 1 de 8 épisodes au budget de 100 millions de dollars. On lui devait déjà le premier film, Iron Man, qui a lancé le MCU en 2008 - déjà l'histoire d'un type en armure.

    Le Mandalorian est un chasseur de primes qui obéit au crédo de ce peuple de guerriers depuis qu'il a été recueilli par eux durant la Guerre des Clones (que l'on voit en flash-backs savamment distillés). Le héros a pour vrai nom Dyn Djarin et ne retire jamais son casque ce qui oblige l'acteur qui le joue, Pedro Pascal a faire tout passer dans sa gestuelle et son parlé, ce qui est en soi une performance d'acteur à laquelle il s'acquitte bien !

    Les épisodes de cette première saison peuvent se voir comme des stand-alones qui introduisent des personnages (tels Cara Dune jouée par  Gina Carano, l'Ugnaught Kuiil, joué par un Nick Nolte grimé, le droîde IG-11 dont la voix est celle du réalisateur Taika Waititi ou encore Greef Karga joué par Carl Weathers qu'on connait surtout pour son rôle d'Apollo Creed dans la saga Rocky) et dans les deux derniers épisodes de la Saison tous ces personnages se retrouvent ensemble pour le grand final face au terrible Moff Gideon - joué par Giancarlo Esposito.

    Au casting, il faut aussi signaler la présence du réalisateur Werner Herzog - qui joue "Le Client" et de Ming-Na Wen (vue dans Urgences et Marvel's Les Agents du Shield) dans le rôle de la redoutable tueuse Fennec Shand.

    Mais la série a surtout fait le buzz autour d'un de ses personnages trop mignon qui a envahi le net et qu'on appelle pour le moment  "Baby Yoda" en attendant que Bob Iger, le PDG de Disney révèle son vrai nom. En effet, une des premières mission de notre héros dans cette Saison est de récupérer cette version miniature de Maître Yoda - trop "cute" (vous les entendez comme moi les containers de peluches "Baby Yoda" sur le port, fabriquées par des enfants coréens !?). S'agit-il d'un clone de Yoda, comme le laisse penser la présence du Docteur Pershing qui arbore le symbole des cloneurs de Kamino ? L'avenir le dira !

    Au niveau des missions annexes, le Mandalorien aide à protéger un village contre des pillards disposant d'un bipode TR-TT, aide un jeune chasseur de primes sur Tatooïne (qui finira par le trahir) et délivre un détenu dans un vaisseau-prison de la Nouvelle République. Pour rappel, l'action se situe 5 ans après les évènements du Retour du Jedi.

    La réalisation des différents épisodes est soignée et du fait de gens de talents comme Dave Filoni, Rick Famuyiwa, Deborah Chow, Bryce Dallas Howard (la fille de Ron Howard qui a réalisé Soli : A Star Wars Story) ou Taika Waititi. Le double épisode final est très prenant !

    Une excellente série et une bonne surprise qui renoue véritablement avec l'esprit des tous premiers Star Wars ! Bon travail monsieur Favreau !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • A l'occasion de la sortie de l'Episode IX de Star Wars : L'Ascension de Skywalker - on a donc, comme pour les deux précédents épisodes, une série de romans et de comics sour le label "Voyage vers L'Ascension de Skywalker". Pour dire un dernier mot sur ce film et compléter le billet que je lui ai consacré, je dirais que ce film est bien très divertissant et généreux mais il est vrai, m'en suis aperçu en lisant des reviews et en écoutant des Youtubeurs qu'il recèle pas mal d'incohérences et de facilités scénaristiques, la faute en revient au manque de planification d'ensemble de Disney sur cette Postlogie, la firme aux grandes oreilles étant trop pressée de rentabiliser son investissement de 4 milliards de dollars de 2012 !

    Mais ici, je vais vous parler d'un petit roman sympa - même si il ne casse pas des briques ! - mais qui a au moins le mérite de nous proposer autre chose que les personnages que l'on connaît déjà ! Dans Star Wars : Le Collectionneur,  écrit par Kevin Shinick, on suit le parcours du jeune Karr Nuq Sin qui collectionne toutes sortes d'objets ayant trait à l'Histoire des Jedi.

    Car l'adolescent semble posséder la Force et a des visions quand il touche des objets - à l'instar du pouvoir d'un Quinlan Vos ou de Rey lorsqu'elle touche le sabre-laser de Luke Skywalker dans l'Episode VII. Notre jeune héros décide alors de commencer une formation de Jedi et pour cela il part de planète en planète à la recherche d'autres objets !

    Karr est accompagné pour cela par une jeune Mirialan, nommée Maize Raynshi et par le droide du garçon, nommé RZ-7. Pour situer le contexte, Karr et Maize vont dans une sorte de lycée sur la planète Merokia - ce qui fait plus penser aux Années Collège qu'à un Star Wars ! Karr est issu d'une famille d'artisans tailleurs réputée et le père de Maize travaille pour le Premier Ordre ! Ah oui, l'intrigue se situe peu avant Le Réveil de la Force.

    Karr a toujours été soutenue par sa grand-mère, J'Hara, qui pensait qu'il avait effectivement la Force. Mais est-ce le cas ou le garçon aurait-il en fait une tumeur au cerveau ? Il part alors en exploration à la recherche du passé.

    Le périple des deux ados et du droïde les mènera sur Utapau, sur Jakku, sur Oba Diah, sur Batuu ou encore sur Takodana. Karr revivra des évènements de la Prélogie et de la Trilogie originelle mais aussi des séries The Clone Wars (de "The Lost Episodes" - la Saison 6) et de Star Wars Rebels. Il croisera aussi la route de Dok-Ondar, l'antiquaire Ithorien de Black Spire ou encore de Maz Kanata.

    A la fin, notre jeune héros apprendra la vérité sur son héritage et rencontrera même un de ses ancêtres, un authentique Jedi vivant en ermite depuis l'Ordre 66.

    C'est plaisant mais ca fait un peu redites ! Beaucoup de "fan-service" dans ce roman qui fait aussi un peu le lien entre différentes oeuvres du nouvel univers Canon ! J'aime assez finalement même si il y a peu de nouveautés dans ce récit !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Kieron Gillen a repris les rênes de la série de comics Star Wars après Jason Aaron, série qui se déroule entre les Épisodes IV et V. Le Tome 9 de cette série, par Marvel et chez Panini Comics par chez nous, s'intitule "La Mort de l'Espoir" et fait écho au titre du film Star Wars de 1977 : "Un Nouvel Espoir". Gillen réussit à faire ce que Aaron n'a jamais été fichu de faire, construire une intrigue au long cours sur plusieurs arcs et "La Mort de l'Espoir" est son troisième arc sur la série !

    On retrouve la flotte de vaisseaux capitaux Mon Calamari, acquise par les Rebelles au cours du Tome 8 : "Mutinerie sur Mon Cala". La Rébellion se voit donc désormais dotée d'engins capables de lancer des attaques ciblées contre l'Empire. La Reine Trios a fourni la technologie nécessaire pour changer ces navires de plaisance en vaisseaux de guerre et la flotte se rassemble à la base orbitale de Mako-Ta au début du tome.

    Mais un récit parallèle sous forme de flash-back nous révèle que la régente de Shu-Torun a trahit ses alliés au profit de l'Empereur et de Dark Vador ! Un sabotage a lieu et les navires se retrouvent privés de communications, d'armement, de propulsion et d'hyperespace, faisant des cibles faciles pour la flotte de Vador et l'Exécuteur, son nouveau vaisseau amiral qu'on retrouvera pas la suite dans les films.

    C'est la panique chez les Rebelles ! Han Solo débarque de retour d'une mission au milieu de ce foutoir et parvient à faire ouvrir les portes des hangars des croiseurs, permettant aux X-Wings de décoller et de fournir une maigre protection. A cette occasion, en hommage à Jyn Erso et son groupe Rogue One, Luke Skywalker donne à son escadron de chasseurs stellaires son nom d'"Escadron Rogue" !

    Les Rebelles, menés par la Princesse Leia vont donc devoir se démener pour éviter le pire ! Mais les pertes sont tout de même conséquentes et la moitié des vaisseaux Mon Cal et une partie de l'Etat-Major Rebelle est décimée ! A la fin du récit, notre trio de héros, Luke, Leia et Han se retrouve isolé du reste des Rebelles et plus encore de Chewbacca et du Faucon Millenium !

    Un premier revers pour la Rébellion après la victoire de Yavin IV !

    Salvador Larroca, cet horrible tâcheron, est toujours là mais heureusement, c'est sa dernière prestation sur la série ! Il sera remplacé par la suite aux dessins par Andrea Broccardo, au style un peu similaire mais un peu plus satisfaisant !

    Un récit prenant qui s'inscrit dans un ensemble plus grand ! La Reine Trios ne perds rien pour attendre !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • J.J.Abrams s'est vu confier la lourde tâche de réaliser l’Épisode IX de ce qu'on appelle désormais la "Saga Skywalker" qui n'est plus qu'une partie de l'Univers Star Wars ! Le monsieur était attendu au tournant ! Il s'agissait de mettre un terme non seulement à la Postlogie, débutée en 2015 à l'initiative de Disney mais de conclure une histoire entamée le 25 mai 1977 avec le film de George Lucas Star Wars - rebaptisé peu après Épisode IV : Un Nouvel Espoir ! Soient un héritage de 42 ans pour une œuvre cinématographique qui a marqué l'Histoire !

    On craignait le syndrôme Game Of Thrones avec Benioff et Weiss (engagés par ailleurs sur un futur Star Wars avant de se désister !) qui n'ont pas su conclure convenablement huit années des aventures de Danaerys et Jon Snow !

    Qu'on se rassure, J.J. Abrams a remplit sa tâche avec brio avec Star Wars - Épisode IX : L'Ascension de Skywalker que j'ai vu à la première séance en fin de matinée ! L’Épisode VIII : Les Derniers Jedi de Rian Johnson et son "jeu de massacre" avait divisé mais le dernier opus devrait réconcilier tout le monde à part quelques bornés/faux-fans prêts à déféquer sur tout ce qui est estampillé Star Wars pour avoir le sentiment d'exister et parce que ça fait rebelle !

    Dans la suite de cet article, je vais spoiler à mort donc arrêter tout de suite la lecture si vous n'avez pas vu le film ! Personnellement, je lui attribuerais une notre entre 16 et 18 sur 20 ! Très certainement le meilleur film de la Postlogie !

    Une chose que l'on pourrait lui reprocher est d'aller trop vite ! Les séquences s'enchaînent rapidement - surtout dans la première moitié du film ! - à un rythme effréné et on n'a guère le temps de souffler ! Pour ma part, je connaissais déjà tout de l'intrigue du film car des sites américains en avaient révélé la teneur . Mais j'imagine que pour le spectateur "vierge", tous ces secrets qu'on nous expose font un peu trop, trop vite, à assimiler au risque d'être indigeste ! D'autres visionnages s'imposent de toute façon !

    Il y a beaucoup d'action dans cet opus, de l'humour, de l'émotion. Les relations entre les personnages principaux sont creusées - les personnages secondaires sont à peine esquissés ! - et le trio de têtes d'affiches, Daisy Ridley (Rey), John Boyega (Finn) et Oscar Isaac (Poe Dameron) sont très bons.

    Côté émotion, on ne peut se passer de mentionner la présence de l'actrice Carrie Fisher à l'écran, décédée dans la vraie vie, il y à trois ans, vers Noel 2016. Le réalisateur a utilisé des rushs qu'il avait d'elle des deux précédents films et ca fait illusion ! Initialement, l'actrice de la Princesse Leia aurait du être centrale dans ce film mais le sort en a décidé autrement ! L'émotion est donc grande quand la majore Connix annonce le décès de la sénatrice Organa, alors que Connix est interprétée par Billie Lourd, la propre fille à la ville de Carrie Fisher !

    Harrison Ford fait son retour en Han Solo et ça aussi c'est une surprise ! Sous la forme d'une vision de Ben Skywalker - joué par Adam Driver.

    Ce n'est plus une surprise par contre, car cela avait été teasé par les trailers, mais Dark Sidious est de retour ! Snoke n'était donc qu'une marionnette et c'est Palpatine qui se faisait passer pour la voix de Dark Vador dans l'esprit du petit-fils d'Anakin. Le diabolique Empereur revient à la tête d'une flotte de centaines de Destroyers Stellaires munis de canons destructeurs de mondes ! Le film va consister à trouver la planète Exegol et prendre Palpatine de cours avant qu'il ne lance son assaut vengeur sur la Galaxie !

    La piste les mènera, d'artefact en artefact, de  planète en planète avec les mondes de Pasaana, Kijimi, la lune forestière d'Endor (et oui, il y a des Ewoks dans le film !), jusqu'à Exegol !

    On apprends enfin le fin mot sur les origines de Rey ! ATTENTION BIG SPOILER !  Elle est la petite-fille de Palpatine qui espère se réincarner en elle et qui a fait assassiner ses parents ! Mais la jeune femme va demeurer fidèle aux Jedi et c'est bien elle, Rey, la Skywalker du titre comme elle endosse l'héritage de cette famille en reniant ses liens du sang !

    Aux maintes petites choses plaisante du film, le retour de Lando Calrissian joué par Billy Dee Williams, un "vieux de la vieille" ! Et parmi les nouveaux personnages, on a Zorri Bliss, jouée par Keri Russell et Jannah, jouée par Naomi Ackie ! Et le petit droïde D-O parfait pour des jouets ! Enfin, C-3P0 se voit donner une importance toute particulière dans ce film et est très émouvant ! Rappelons qu'Anthony Daniels est le seul acteur qui figure dans les neuf films !

    Terminons enfin sur la réalisation ! Elle est pêchue et énergique ! Visuellement, c'est très beau et c'est le moins qu'on attends d'un Star Wars ! J'ai vraiment adoré ce film !

    Désormais, nous allons pouvoir explorer de nouvelles histoires dans cet univers si riche et laisser un peu la Famille Skywalker derrière nous ! Prochains films annoncés pour 2022, 2024 et 2026 sans qu'on ait la moindre info sur ce quoi il retournera (car ce n'est peut-être même pas encore déterminé ?). En attendant après le flottement qu'il y a eu après mai 2018 et l'échec relatif du film Solo - A Star Wars Story, la licence Star Wars est reparti de plus belle pour 42 ans avec de beaux succès comme la série télé plébiscitée The Mandalorian  (bientôt l'article sur la Saison 1 !) et le jeu vidéo de Electronic Arts, Jedi : Fallen Order, qui bats des records de vente et a aussi un très bon accueil critique !

    La morale du film est que l'on est plus fort tous ensemble !

    Un film généreux, éblouissant et réjouissant !

    Que la Force soit avec vous !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Nous ne sommes plus qu'à moins d'une semaine de la sortie de l'Épisode IX de Star Wars : L'Ascension de Skywalker. Disney nous propose toute une gamme de romans et comics comme il avait fait pour les Épisodes  VII  et VIII sous le bandeau "Voyage vers Star Wars : L'Ascension de Skywalker".

    A la fin des Derniers Jedi, la Résistance au Premier Ordre était dans une très périlleuse situation avec à peine assez de survivants pour remplir les coursives du Faucon Millenium. De plus, Luke Skywalker s'est sacrifié pour permettre la fuite du parti de sa soeur ! Kylo Ren est devenu le nouveau Suprême Leader !

    Le comics Star Wars : Allégeance (tout comme le roman Resistance Reborn,  pas encore traduit en VF) raconte l'entre-deux films et comment les gentils reprennent du poil de la bête. On est dans une mauvaise passe comme à la fin de L'Empire contre-attaque. Ce comics en 4 parties est l’œuvre du scénariste Ethan Sacks et Luke Ross signe les dessins.

    Nos héros vont se diviser en petits groupes et remplir des missions pour se procurer des armes, des vaisseaux et des soldats et ça ne sera pas facile car le Premier Ordre resserre sa poigne de fer sur la Galaxie ! Ca augure un Épisode IX très animé !

    L'intrigue principale voit Leia, Rey, Rose Tico, Chewie et C-3PO se rendre sur Mon Cala, dans la cité de Dac, rencontrer le roi du peuple aquatique pour lui demander de rejoindre à nouveau le combat contre l'oppression ! Mais les Calamaris et les Quarrens ont des réticences car ils ont déjà consenti maints sacrifices par le passé - qu'on a pu voir dans la Saison 4 de la série animée The Clone Wars et dans des récits des séries de BD Dark Vador, Seigneur des Sith ("Mers de Feu") et Star Wars ("Mutinerie sur Mon Cala").

    Une intrigue secondaire voit Finn et Poe Dameron se rendre dans un dépôt d'armes secret sur un monde perdu mais sont confrontés à des chasseurs de primes. Cette histoire permets de mettre en avant les interactions entre les deux hommes, relations où certains fans ont voulu voir une liaison gay !

    Ce Star Wars : Allégeance pourrait se comparer à un épisode filler d'un animé ! C'est du remplissage et ces récits restent anecdotiques avant le hors-d'oeuvre la semaine prochaine ! Rian Johnson a tellement démolit nos héros dans  l'Episode VIII qu'il faut bien rebatir pour donner de la matière à J. J. Abrams !

    Moi, j'irais voir le prochain film dès sa sortie mercredi 18 décembre 2019 et vous tiendrai au courant ! Le scénario a déjà fuité et il m'enchante beaucoup ! Une bonne conclusion de la Trilogie de Trilogie !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Notre héroïne Chelli Lona Aphra est dans de beaux draps au début du Tome 4 de ses aventures, Tome intitulé "Un Plan Castrophique" (ce qui n'augure rien de bon !). Suite à ces frasques qui ont mené à la destruction des reliquats de l'Initiative Tarkin, notre archéologue galactique a été appréhendée par l'Empire et est détenue dans la prison Accresker, un amas de 80.000 tonnes de débris de vaisseaux tracté par un croiseur. Pour corser le tout, les prisonniers sont équipés de colliers explosifs et ne peuvent jamais s'éloigner trop des droïdes sentinelles !

    Mais Aphra a de la ressource comme on sait et a un "plan". Elle se lie avec Lopset un métamorphe aussi au nombre des prisonniers et réussit à passer un appel à l'extérieur entre deux raids effectués par l'armée de prisonniers sur des vaisseaux ou bases rebelles.

    Notre prisonnière va ainsi contacter l'impériale Tolvan - rétrogradée sur Coruscant - qu'elle a embrassé la dernière fois et qui est responsable de son emprisonnement. Car si Dark Vador découvre que la prisonnière enregistrée sous le faux nom de Joystick Chevron est en réalité Chelli Aphra, il ne tardera pas à remonter jusqu'à Tolvan ! Cette dernière doit donc la faire évader.

    De son côté, Sana Starros, la "meilleure contrebandière de la Galaxie" et ancienne amante d'Aphra (car oui, l'archéologue est lesbienne ! Les comics Star Wars surfent sur les évolutions des moeurs de la société !), Starros donc est contactée elle par Hera Syndulla qui a besoin que notre héroine "casse" un code informatique que cette dernière a posé sur les données du complexe de l'Initiative Tarkin. Mais la relation enre Chelli et Sana s'étant mal terminée, la contrebandière en garde une grande rancoeur et leurs retrouvailles ne vont pas être sans problème.

    On retrouve d'autres personnages dans ce tome, notamment Triple-0 et BT-1, le duo de droides mortels ! Et aussi un certain Seigneur de Sith, redouté par Aphra ! Et pour terminer Tam Posla, le mercenaire, bien décidé à venger son compagnon Caysin Bog mort durant le Tome 3 de la série.

    Tout semble aller de mal en pis pour la prisonnière et rien ne se déroule comme prévu mais elle va retomber sur ses pieds. Elle fera équipe avec Lopset, Sana Starros et Tolvan et parviendra un s'évader d'une prison condamnée à s'écraser sur un site rebelle ! La prison est un personnage à part entière du récit et elle abrite un esprit Jedi - un "Fantôme" - en réalité une espèce de moisissure consciente !

    Cette série n'en finit pas d'accumuler les surprises ! Le nouveau Canon de Star Wars se construit peu à peu avec ses allusions à l'Univers et aux autres oeuvres ! On retrouve ainsi le Beskar de la culture mando et un Bor Mairan, redoutable bestiole télépathe aperçue dans Rogue One.

    Le Tome 4 se conclut sur un ultime rebondissement très inattendu où on se rends compte qu'un personnage insignifiant nous a trompé tout du long et n'est pas qui il dit être ! La suite dans le Tome 5 !

    A la réalisation de ce Tome 4, toujours Si Spurrier au scénario et Kev Walker au dessin.

    Et ce billet est le 200ème billet Star Wars sur Overblog ! A l'origine, je comptais faire de ma critique de L'Ascension de Skywalker  qui sort le 18 décembre en France, le 200ème billet mais ne vais pas attendre aussi longtemps pour vous chroniquer d'autres livres, romans et BD Star Wars ! Le film sera donc le billet N°201, 202 ou 203 dans cette catégorie !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • En 2019, Marvel a sorti tout une gamme de comics consacrés aux Héros et aux Vilains emblématiques des trois périodes clés de la Saga Star Wars : celle de la République, celle de la Rébellion et enfin celle de la Résistance ! Nous allons nous intéresser ici aux histoires courtes de l'Ere de la Rébellion consacrées aux Héros, et scénarisées par Greg Pak et mis en images par différents dessinateurs.

    On aura donc droit à un récit sur Leia Organa, un autre sur Han Solo, encore un autre sur Lando Calrissian et enfin un dernier sur Luke Skywalker ! Enfin, pas tout à fait le dernier car il y a aussi deux récits plus courts d'un numéro "Spécial" consacrés à Yoda et au duo de pilotes Rebelles décédés durant l'Attaque de la Première Etoile Noire, Biggs Darklighter et Jek Porkins !

    Dans "Princesse ou vaurien", on est peu de temps avant Le Retour du Jedi et Leia, accompagnée de Chewie et Lando, s'est procurée la tenue du chasseur de primes Boushh et va être confrontée à d'autres mercenaires, avec à leur tête le reptilien, Bossk, le rdoutable Trandoshan qui a formé Boba Fett. C'est une sorte de test pour Leia qui devra montrer si elle a les "guts" pour endosser le costume d'un chasseur de primes, préalable avant de se jeter dans la gueule du loup (du Rancor plutôt !), le Palais de Jabba ! C'est donc scénarisé par Greg Pak et dessiné par Chris Sprouse dont j'aime beaucoup le style clair.

    Dans "Fuir la Rébellion", Han Solo a touché l'argent que lui avait promis Obi-Wan Kenobi dans la Cantina de Mos Eisley - et va pouvoir rembourser un certain Baron du Crime Hutt ! - mais hélas, pour lui, son grand coeur fait qu'il accepte des missions d'urgence pour le Rébellion et se retrouve embarqué dans le conflit galactique.

    Lando Calrissian a "Le blues de Bespin" dans le récit éponyme ! Il a lâché ses arnaques telles qu'il les pratiquait encore dans le film Solo : A Star Wars Story et se retrouve administrateur de la Cité des Nuages ! Mais les finances sont au plus mal et l'aide du dévoué cyborg Lobot ne suffit pas à purger les comptes ! Il va alors accepté une mission pour un alien de la race des Fantanine, des espèces d'insectes à la longue espérance de vie et qui-plus-est richissime ! Alors que notre héros semble avoir touché le jackpot, un dilemme moral lui fait renoncer à tout cet argent ! Adieu les Crédits !

    Luke Skywalker est très impliqué dans la lutte contre l'Empire dans "La lutte ou la fuite". Le récit, par le biais d'une vision, explore les deux options du titre ! En tant que dernier Jedi, Luke impressionne les soldats Rebelles sous ses ordres à l'exception d'un officier Pau'an. ce dernier aura aussi l'occasion d'être un héros à l'instar de Luke.

    On a là quatre histoires courtes, plus ou moins convaincantes ! En raison du court format, le récit n'est pas vraiment développé comme il conviendrait et je préfère, pour ma part, les histoires en six numéros qui forment un album (TPB) complet au final.

    En plus, on a donc deux autres récits encore plus anecdotiques sur lesquels je ne dirais pas grand chose si ce n'est que "L'épreuve de Dagobah" revient sur le quotidien - et les états d'âme durant son exil forcé - de Yoda sur la planète marécageuse et se conclut par l'arrivée de Luke tandis que "Valeur volée" à une orientation - et un dessin - clairement humoristiques ou deux pilotes Rebelles célèbres prennent des vacances sur une planète touristique.

    Dans moins d'un mois, nous aurons la sortie de Star Wars - Episode IX : L'Ascension de Skywalker - qui clot un nouveau cycle et en ferais évidemment assez vite un billet - qui sera mon 200ème article sur Star Wars ! J'irais sans doute le voir entre le 21 et le 24 décembre 2019 - après mes examens universitaires de Sociologie ! (?)

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Pendant longtemps, George Lucas a rêvé d'adapter Star Wars - qui se prête bien au format sériel ! - à la télévision. Jusqu'ici, cela a donné des séries d'animation - assez réussies ! - mais on attendait toujours une série live-action (avec des acteurs en chair et en os.). Lucas avait bien compris que l'avenir de la narration est à la télé et dans les années 2000 - aux alentours de 2005, après la sortie de La Revanche des Sith - il mets en chantier une série au nom de code Star Wars Underground dont une centaine de scripts sont écrits et censée se concentrer sur la pègre galactique dans une ambiance très "dark and gritty". Mais en raison de coûts trop faramineux, ça restera une Arlésienne !

    La suite, on la connaît. En 2012, Lucas vends sa société Lucasfilm à Disney et une Postlogie très controversée voit le jour. Controversée mais rentable et qui octroie l'argent pour des séries live-action. A ce jour, trois séries sont programmées pour la nouvelle plateforme de VOD Disney + : Cassian Andor, Obi-Wan et avant elles The Mandalorian.

    La Saison 1 de The Mandalorian - déjà renouvelé pour une Saison 2 - ne compte que huit épisodes qui devraient faire chacun une quarantaine de minutes, ceci s'explique par les sommes d'argent faramineuses investies dans cette série - autant que le budget de Game of Thrones (et ça se voit à l'écran !). C'est Jon Favreau - à qui on doit Iron Man qui a lancé le MCU en 2008 et le film live-action Le Roi Lion - qui est le showrunner de cette série à l'ambiance de western dans la Galaxie très lointaine. Dave Filoni, artisan des séries animées Star Wars, est à la réalisation du premier épisode.

    Le Mandalorian est un chasseur de primes appartenant à ce peuple de guerriers, en fait adopté par eux semble-t'il, interprété par Pedro Pascal (vu dans Game of Thrones), qui ne retire jamais son casque et fait son chemin dans une Galaxie où l'Empire s'est effondré, cinq ans après Le Retour du Jedi. L'action prends place dans la Bordure Extérieure, "repaire des malandrins les plus infâmes", comme dirait Obi-Wan.

    Le "Chapitre 1" de cette Saison 1, sans être une révolution, est une vraie réussite. La réalisation de Filoni - qu'on attendait au tournant, est soignée, autant que les effets spéciaux, tant au niveau des décors, des aliens et des créatures ou des vaisseaux et engins. La série est très respectueuse de l'univers crée par Lucas tout en apportant son lot de nouveautés rafraîchissantes.

    Le héros est certes un gars bien "badass" mais il n'est pas invincible. Des révélations restent encore à venir sur lui et seront révélées au compte-gouttes Tout le casting n'apparaît pas dans ce premier épisode mais on a déjà la présence de Werner Herzog qui joue un ancien gouverneur impérial et de Nick Nolte, grimé en Ugnaught. Taika Waititi donne de la voix pour un droïde de la série IG qui sait se servir de ses pétoires.

    Notre chasseur de primes remplit donc des contrats et notamment pour l'ex-impérial. Il traque une cible et l'action culmine dans la scène finale, une fusillade très explosive. L'épisode lui se termine avec une grosse surprise qui ajoutée à bien d'autres éléments de ce Pilote donne furieusement envie de voir la suite ! On nous avait promis une grosse révélation sur l'univers de Star Wars et elle est bien là et de taille ! Mais je ne vous spoilerais pas quoi que ce en quoi elle consiste va sûrement inonder le net d'ici les prochains jours !

    En France, il faudra attendre la fin du mois de mars 2020 pour avoir accès à Disney +. Moi, je vous donne rendez-vous fin décembre 2019 pour une review complète de cette très prometteuse première Saison !

    A bientôt !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique