• Le personnage de Thrawn, Grand Amiral de son état, est une figure emblématique de l'Univers Etendu Star Wars ! Crée en 1991 par le romancier Timothy Zahn et apparu la première fois cette année là dans le récit plébiscité L'Héritier de l'Empire, premier tome de la Trilogie de "la Croisade Noire du Jedi Fou", Thrawn fait son retour par la suite dans d'autres récits du corpus "Légendes" !

    Avec le rachat par Disney et la mise à plat de cet Univers Etendu, Thrawn disparait un temps du Canon pour y revenir par l'entremise de la Saison 3 de la série d'animation Star Wars Rebels ! Son histoire est réécrite mais conserve néanmoins beaucoup d'éléments du passé notamment l'Ascendance Chiss ! Tout récemment, en 2017, Timothy Zahn se réapproprie le personnage et lui donne une nouvelle origin-story : c'est le roman Thrawn, un des plus épais du nouveau Canon !

    Jody Houser est par la suite chargée par Marvel d'adapter ce récit en comics - une série en six numéros - avec de superbes couvertures du Français Paul Renaud - et dessinés par Luke Ross ! J'avais commencé la lecture du roman et pour ce que je peux vous en dire, par comparaison, le comics semble assez fidèle à l'oeuvre originale, le roman de 2017 ! En réalité, si je me base sur les critiques de certains sites de fans comme Starwars-universe.com, c'est une adaptation assez moyenne qui passe sous silence des pans entiers du livre et est de ce fait parfois confuse (je l'ai ressenti, surtout vers la fin de la BD !). Je terminerais la lecture du roman un jour prochain et vous ferais un billet dessus aussi à ce moment là !

    Au début du récit, Thrawn est découvert par les Impériaux sur une planète éloignée ! Il est alors amené devant Palpatine - la BD en VF est sous-titrée "Le Protégé de l'Empereur" - qui s'intéresse à lui et lui donne un titre de sous-officier ! Mais Thrawn va vite grimper les échelons car il manifeste un sens aigu de la tactique et de la stratégie militaires ! Il se voit assigner un aide de camp en la personne d'Eli Vanto qui est dubitatif au début mais se lie de camaraderie pour le Chiss et le respecte !

    Thrawn, comme dans l'Univers "Légendes" et dans la série Star Wars Rebels, étudie notamment les formes d'art indigènes pour les percer à jour ! Il est un fin psychologue mais est plus faible dans les domaines de la manigance politique ! C'est pour cela qu'il va s'adjoindre les services de la femme persévérante et ambitieuse qu'est Arihnda Pryce, futur gouverneure de Lothal et personnage important de la série d'animation !

    Notre Chiss va mener des coups de maître ! Comme capturer des pirates ou mater une insurrection sur Batonn ! En arrière-plan, on voit déjà  la Rebellion s'organiser - et aussi le projet Etoile de la Mort qui ne remporte pas les suffrages de Thrawn qui préfère une flotte puissante et plus disséminée !

    Mais quel est l'agenda de Thrawn ? Il roule en fait pour l'Ascendance Chiss et mentionne à plusieurs reprises de puissantes menaces dans les Territoires inconnus ! Qui ? Une réintégration future des Yuuzhan Vongs dans le Canon se prépare-t'elle ? Snoke vient-il de ces contrées lointaines ? L'avenir le dira !

    La BD n'apporte rien de plus par rapport au roman de Zahn - pas de nouvelles scènes inédites hélas ! Le dessin de Luke Ross est de bonne facture et très agréable à l'oeil et c'est ce qui sauve ce comics !

    On reparlera de Thrawn dans le futur, soyez en sûr ! Un autre roman, Thrawn : Alliances est sorti en 2018 en VO, toujours de la main de Zahn !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La série de comics Star Wars, Docteur Aphra, scénarisée par Kieron Gillen et dessinée par Kev Walker est la série la plus inventive du moment dans cet univers, titre qu'elle se dispute avec l'autre série, Dark Vador, Seigneur Noir des Sith de l'avis de beaucoup !

    Le Tome 2, intitulé "L’Énorme Magot", nous fait oublier le fiasco qu'avait été le crossover précédent, "La Citadelle Hurlante" et continue les aventures de l'archéologue Chelli Aphra autour du Cristal de Rur qui contient une "I.A. fonctionnelle", la conscience d'un chevalier Jedi de l'Ordu Aspectu, une branche ancestrale dissidente des Jedi !

    Aphra est énormément intéressée par l'argent, représentant de la sorte une anti-héroïne ! Elle décide de louer une station spatiale et d'y organiser une vente aux enchères du fameux cristal et réunit la pègre à cette fin !

    Ce "meeting" est l'occasion pour les auteurs de nous dresser une belle galerie de personnages hauts en couleur : l'Université de l'Ombre, le Front Cybien, les Ezarra, Thomas Toov ou Papa Toren ne sont que quelques uns des invités les plus marquants et qui poursuivent tous leur propre agenda !

    La vente se déroule sans incident jusqu'à ce que Triple-Zéro et BT, les deux droïdes psychopathes, décident de contacter Dark Vador et de le faire venir sur la station. D'autre part, ils introduisent le cristal de Rur dans le corps d'un autre droïde dont l'I.A. technopathe prends le contrôle ! Le massacre des invités peut donc commencer !

    Aphra, trahi, ne pouvant compter que sur ses propres ressources et sur le Wookiee Krrsantan le Noir - qui doit régler une vieille dette ici ! - est prise entre deux feux ! D'un côté des droïdes tueurs et de l'autre Vador et des Impériaux ! Parviendra-t'elle à s'en sortir ? En tout cas, la pègre est décimée à l'issue de cet arc et cela renforce l'Empire qui va désormais pouvoir se consacrer aux seuls Rebelles ! La situation de Triple-Zéro et BT est aussi radicalement différente à la fin du récit et appelle de futurs développements !

    Bref, j'adore cette série qui apporte un vent frais à l'univers de Star Wars dans sa partie comics ! Là où la série principale, Star Wars, peine à décoller ! On souhaite que les aventures d'Aphra dure encore longtemps - ce qui pourrait être le cas vu qu'elle n’apparaît pas dans les films et donc qu'on ne risque pas d'incohérences avec le canon de ce fait !

    En réalité, ce Tome 2 s'ouvre avec l'Annual 1 de la série de l'archéologue galactique. Ce court récit introductif tourne autour du compagnon Wookiee d'Aphra, là encore il s'agit de Krrsantan le Noir qui rencontre deux journalistes indépendants et non-affiliés et leur raconte sa carrière de gladiateur amélioré cybernétiquement pour les Frères Xonti !

    Ceci n'est qu'une diversion pour permettre à Aphra de laisser une annonce sur la chaîne Undervine annonçant la vente aux enchères du Cristal de Rur qui occupe le reste de l'album ! Un bon récit de transition et qui apporte en plus du background sur un personnage crée pour les comics !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La série principale de comics Star Wars de Marvel a actuellement une dizaine de numéros de retard sur la Star Wars - Tome 6 : Des Rebelles naufragéspublication US mais néanmoins Panini continue de faire sortir régulièrement des tomes même si ils sont assez espacés dans le temps !

    C'est ainsi que sort en août 2018 Star Wars - Tome 6 : "Des Rebelles naufragés" qui marquent la fin du travail du scénariste Jason Aaron sur la série ! c'est toujours illustré par Salvador Larroca au style si ... "particulier" !

    Cette fois-ci, on a une sorte de série de récits one-shots - ce qui est assez antinomiques ! Les héros rebelles se sont dispersés et on les suit dans autant de récits qu'il y a de protagonistes !

    Dans "Des Rebelles naufragés" - premier récit qui donne son titre à l'album, Luke Skywalker et la princesse Leia sont en perdition sur une planète aquatique. On voit alors que les rebelles ne manquent pas de ressources et font fonctionner le système D dans un remake de Koh-Lanta. Ces deux-là parviennent même à mettre en déroute une escouade de Shore Troopers (vus dans Rogue One !) et finissent par redécoller !

    La série de comics a introduit ses propres personnages dont la contrebandière Sana Starros fait partie ! Dans le second récit, "Les treize caisses", celle-ci monte une arnaque à plusieurs niveaux, avec Lando Calrissian comme associé et témoin et qui lui est un peu dépassé ! Sana double à la fois des pirates, les Impériaux et Jabba le Hutt et récolte de l'argent pour un hôpital !

    Le récit suivant s'appelle "Passeur de Hutt" et mets en scène Han Solo et Chewbacca qui doivent escorter Grakkus le Hutt (qu'on a découvert dans le tome 2 de cet même série - et qu'on reverra dans le tome 2 de la série Poe Dameron !) jusqu'à une prison rebelle pour lui faire révéler l'emplacement d'une cache d'armes ! Mais le voyage se déroule mal ! En réalité, là encore, les Rebelles font preuve de ruse et ont mis au point un stratagème pour faire parler le Hutt, tablant sur son arrogance !

    Le quatrième récit, "La Revanche de l'Astromecano" est assez improbable ! Précédemment, C-3PO a été capturé par l'Escadron SCAR (Section Commando Autonome de Reconnaissance), des Stormtroopers d'élite menés par le sergent Kreel (c'était dans le tome 4, Le Dernier Vol du Harbinger). Dans ce récit, R2-D2, dont "l"armement a été amélioré par Chewbacca" se lance à la rescousse de son compagnon droïde et "terrasse" à lui tout seul des escouades entières de Stormtrooper ! Finalement, "Bouton d'Or" retrouve la liberté !

    Le cinquième et dernier récit, "Fierté impériale" mets précisément en avant l'Escadron SCAR - dont on développe ici les motivations - en particulier de Kreel ! Ces soldats dévoués à l'Empire, implacables, exterminent tout un camp de Rebelles sur la planète Horox ! Luke, Leia, Han, Chewie, Sana et les droïdes ne peuvent que constater la cruauté du commando après-coup et incinérer les corps ! La guerre est déclarée ! Le sort des SCAR semblera être réglé dans le récit one-shot "LesTempêtes de Crait" que j'ai déjà chroniqué ici ! On parie que non et qu'on les reverra, le dit comics étant assez vague sur le destin de ces tueurs !

    Voilà, ce qui clos les effort de Jason Aaron sur Star Wars ! C'est Kieron Gillen, déjà scénariste de la première série Dark Vador qui prends le relais à partir de l'issue US #38 avec un récit se déroulant sur Jedha et faisant le lien avec les aventures de Jyn Erso !

    Cet album contient deux autres récits, sur lesquels je ne m'attarderais pas car ils sont assez anecdotiques ! Le premier, qui ouvre le volume en fait, est l'Annual III où on retrouve Han et Leia qui cherchent une base pour l'Alliance sur un monde éloigné et sont pris à parti par trois chasseurs de primes menés par l'un d'entre eux qui a un contentieux avec la pilote du Faucon Millenium ! C'est un récit de Jason Latour, illustré par Michael Walsh.

    Le dernier récit est "extrait du journal de Ben Kenobi" et s'intitule "La sable pourvoira" qui nous montre les antagonistes auxquels font face les Tusken Raiders ou Hommes des Sables ! Ceux-ci n'ont pas la vie facile entre les malandrins de Jabba qui tuent leur bétail, les fermiers d'humidité revanchards et les Impériaux ! Mais il peuvent compter sur l'aide d'un vieux Jedi bien connu reclus sur Tatooïne !

    Voilà pour ce Tome 6 !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Il n'aura pas fallu attendre longtemps pour que Marvel donne une "suite" à sa série Dark Vador par Gillen et Larroca ! C'est chose faite à l'été 2017 avec Dark Vador, le Seigneur Noir des Sith  qui mets à nouveau le méchant le plus iconique du cinéma (osons l'affirmer !) en avant !

    Cette fois, c'est Charles Soule - au scénario - et Guiseppe Camuncoli - au dessin - qui sont à la tâche ! Le récit se focalise autour des événements survenus immédiatement après La Revanche des Sith qui implique un Anakin Skywalker déchu et son maître Sidious/ Palpatine !

    Le tome 1 se nomme "L’Élu" ! Sidious apprends à Vador qu'en tant que disciple, il n'est pas encore un Sith complet car il lui manque un sabre-laser ! On sait que les sabres-laser des Sith on une lame rouge et un pan de la mythologie Star Wars est réécrite en passant à ce sujet ! Jadis de nature synthétique, les cristaux des sabres des adeptes du Côté Obscur sont désormais des cristaux "ordinaires" qu'on a fait "saigner" ! Tirant parti du fait que les Kyber sont vivants, Vador va donc devoir l'imprégner de toute la souffrance d'Anakin qui l'a mené au Côté Obscur !

    Le nouveau Seigneur Noir des Sith se lance donc dans une quête qui l'amène dans la Bordure Médiane, d'abord sur une planète rocailleuse pour se doter d'un vaisseau puis au Foyer Radieux, un avant-poste Jedi et enfin sur une autre planète, la lune fluviale d'Al'dolemm, toujours dans la Bordure Médiane pour y affronter et terrasser Kirak Infil'a, un Jedi qui, il y a longtemps à fait vœu de Barash, c'est à dire de vivre à l'écart des affaires et de l'Ordre Jedi pour méditer sur la Force ! Ceci afin de lui voler son sabre !

    Vador se montre impitoyable et terrasse Kirak ! En sacrifiant les innocents habitants de la ville au passage ! Puis, sur Mustafar, monde de son déclin, il procède au rituel sur le cristal - après une brève hésitation ! - et devient enfin un vrai Sith !

    On a ensuite droit à une sorte d'épilogue où Palpatine présente à son élève un de ses "vieux projets" : l'Inquisitorius et en particulier son chef, le Premier Inquisiteur, un Pau'an que l'on a découvert dans la première Saison de la série Star Wars Rebels !

    Une très bonne BD - infiniment plus satisfaisante que celle que nous avions chroniqué la dernière fois (Mace Windu). ! Le scénario est très intéressant, tout en tensions et fait bien ressortir la noirceur de Vador qui achève ici sa transformation en Sith ! Le dessin est tout simplement superbe, d'une grande qualité !

    Hâte de découvrir les tomes suivants de cette série (que je connais déjà en VO car ils sont sortis aux USA où on doit en être à l'arc 4 ou 5 !?).

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La franchise Star Wars a toujours joué sur l'aspect trans-média et c'est ainsi que les jeux vidéo de la Galaxie Star Wars - Battlefront : Twilight CompanyLointaine se voit consacrer des bandes-dessinées ! Ce fut le cas des Ombres de l"Empire et du Pouvoir de la Force !

    Star Wars - Battlefront est une série de jeux vidéo - de type FPS - rebootée en 2015 ! On a alors droit à un roman - de plus de 500 pages ! - nommé Star Wars -Battlefront : Twilight Company, écrit par Alexander Freed qu'on avait déjà vu sur les romans associés à l'autre jeu vidéo Star Wars - The Old Republic  (Star Wars - TOR) !

    Ce roman est un peu le Band of Brother de l'Univers Star Wars ! On y suit des seconds couteaux au sein de la Twilight Company, une petite armée de soldats rebelles appartenant à l'infanterie (le 61ème escadron d'infanterie), basée à bord de la corvette Fulgurant ! On découvre ses membres, de l'officier à la recrue, Hurleur, Von Geiz, Hober, Gadren le Besalisk, Gueule-d'amour, Brand, Blatte entre autres ! Mais on s'intéresse plus précisément à Namir, le personnage principal dont on découvre le passé de combattant avant la Rébellion, sur la planète Crucival, au cours de chapitres flash-backs, remontant à la Guerre des Clones et l'installation de l'Empire !

    L'action se déroule après la Bataille de Yavin, alors que la Rébellion effectue un repli général depuis la Bordure Médiane, l'Empire ayant accéléré sa traque ! La Twilight Company fait donc partie de ces troupes censées couvrir le retrait des Rebelles ! Par diverses campagnes notamment sur le monde de Haidoral Prime ! Évidemment durant les diverses opérations évoquées au cours du récit, la Twilight subit maintes et maintes pertes ! Il n'est pas facile d'être un Rebelle !

    Sur Haidoral Prime, la Company trouve une alliée ne la présence de la gouverneur Chalis, une élève du Comte Vidian (ce qui fait un lien avec le roman Star Wars - Une nouvelle aube !). La Twilight  - et Namir - auront du mal à accorder leur confiance à Chalis mais la protégeront néanmoins car elle connaît tout le schéma logistique de l'Empire - et donc où frapper !

    De temps à autres, on suit aussi Thara Nyende, aka SP-475, une Stormtrooper de Sullust - qui vient en aide aux démunis - ce qui montre qu'il existe des Impériaux avec un cœur, entrés dans l'armée par nécessité et que tout n'est pas blanc et noir ! On avait déjà vu dans Rogue One  que les Rebelles n'étaient pas tout blanc ! Disney, qu'on a souvent accusé d'être sur le point d'édulcorer Star Wars, apporte au contraire de la nuance, ce qui correspond assez bien au monde complexe dans lequel on vit !

    La petite Histoire de la Twilight Company rejoint la grande puisqu'à un moment Chalis et Namir rendent visite au Haut Commandement de l'Alliance sur Hoth et on assiste alors à la fameuse Bataille de L'Empire contre-attaque mais d'un autre point de vue !

    Suite à Hoth, l'Alliance est en déroute et dispersée ! La Twilight décide alors de contre-attaquer - et d'après un plan de Chalis, vise les chantiers navals de Kuat ! Le roman comprends quatre moments : "Repli", "Regroupement", "Assaut" et "Siège" et se termine sur Sullust, par un siège, ce qui explique pourquoi on suivait SP-475 jusque là ! Les intrigues finissent par se rejoindre !

    Quel sera le destin de nos différents héros ? Ne comptez pas sur moi pour vous révéler la fin !

    Un roman excellent qui montre que l'on peut écrire des histoires intéressantes dans cet univers sans Anakin, Luke ou Rey ! Une bouffée d'oxygène ! Bref, j'ai adoré !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • J'ai déjà signé ici un article sur L'Arme du Jedi, une aventure survenue à Luke Skywalker, immédiatement après la Bataille de Yavin et la destruction de ses mains de l’Étoile de la Mort ! Ce roman jeunesse était signé Jason Fry !

    Mais ici, il s'agit de son adaptation en BD Jeunesse ! Les BD Jeunesse Star Wars sont d'assez bonne qualité et on trouve dans cette collection les récits adaptés de la série Star Wars Rebels (huit albums à ce jour je crois ?), avant cela on avait eu les BD tirées de The Clone Wars (quatre albums je crois mais épuisés !) et bien sûr les Épisodes numérotés et les spin-off comme Rogue One. Le style penche légèrement du côté du manga et c'est très coloré !

    La BD L'Arme du Jedi est adaptée par Alec Worley, dessinée par Ruriri Coleman et colorisée par Chris O'Halloran ! Je n'ai plus l'intrigue du roman jeunesse correspondant, dans les détails, en tête mais je crois qu'il y a quelques petites différences ! Sans certitude ! Déjà le récit n'est pas raconté par un C-3PO au moment du Réveil de la Force - et j'ai aussi l'impression que la partie du récit qui se déroule avant l'arrivée de Luke sur Devaron, et dans les ruines du temple Jedi d'Eedit et plus développé ! Ce temple Jedi, on l'avait aperçu dans les dernières Saisons de la série The Clone Wars quand il était attaqué par Savage Opress ! Entre temps, l'Empire - suite à la Purge ! - l'a bombardé et détruit  et en a fait un périmètre interdit !

    Au début du récit, Luke effectue des missions avec l'Escadron Red, Wedge Antilles et le commandant Narra ! Puis il est affecté à une mission de collecte de données sur la "piste des Constructeurs Navals" !

    Luke va échapper plusieurs fois à l'Empire - pour qui se serait une aubaine de capturer et juger le pilote qui a détruit l’Étoile de la Mort ! Il est ensuite appelé par Devaron et la Force et finalement contraint de s'y poser pour réparer ! La suite, je l'ai déjà raconté dans l'autre billet sur le roman jeunesse !

    Luke se rends au temple perdu, mené par la jeune Devaronienne Farnay et le chasseur Sarco Plank, lequel finira par le trahir une fois que Luke l'aura fait rentré dans le temple en contournant les alarmes impériales ! Sarco rêve en effet d'en dérober les trésors qu'il suppose à l'intérieur !

    Mais en fait de trésor, Luke trouve trois sphères d’entraînement Jedi et donc poursuis seul sa formation ! Ça se termine par un affrontement contre une escouade de Stormtroopers et Sarco Plank ! Luke finit par remporter la victoire et promets de restaurer l'Ordre Jedi un jour ! On sait, avec Les Derniers Jedi, ce que ça a donné !

    Une BD très plaisante, que j'ai trouve même plus intéressante que le roman ! Elle a au moins le mérite de se lire vite ! Force est de constater que les œuvres jeunesse du nouveau Canon sont plus abouties que les œuvres jeunesse de l'ancien Univers Étendu - devenu aujourd'hui "Légendes" ! C'est plus intéressant, mille fois, que "La Saga du Prince Ken" par exemple ! Mais il est vrai aussi qu'à l'époque, on n'a jamais eu toutes les séries jeunesses en traduction française !

    Là, c'est du Canon ! Et pour une fois, ce n'est pas publié par Panini mais par Delcourt qui ne se contente donc pas que du "Légendes" ! Un très bel album grand format donc - et très coloré ! Je crois savoir que d'autres romans jeunesse seront adapté en BD jeunesse notamment le récit sur Han Solo dans la même série !

    Bizarrement, Jason Fry est ici crédité James Fry ! Une erreur ?

    A bientôt !


    votre commentaire
  • A la fin de Star Wars - Les Derniers Jedi, les survivants de la Résistance se réfugiaient sur la planète de sel nommée Star Wars - Les Tempêtes de Crait - Acker, Blacker & MayhemCrait où jadis, nous disait-on, l'Alliance Rebelle avait installé une base. Dans le one-shot Star Wars - Les Tempêtes de Crait, on nous propose de revenir sur cet épisode de la Rébellion, durant la Guerre civile galactique, où nos héros portent leur dévolu sur Crait !

    C'est un récit scénarisé par le duo des deux Ben, Acker et Blacker et dessiné par Mike Mayhem ! Cette histoire aurait pu s'inscrire dans la série régulière Star Wars car elle reprends en effet des éléments introduits par Jason Aaron, comme l'Escadron SCAR ! On remarquera toutefois quelques incohérences ! Et beaucoup de fan-service ! Mais bon, c'est un récit one-shot pour des raisons purement marketing !

    Les deux scénaristes ont surtout signé jusque là, pour Star Wars, des romans "Jeunes adultes, comme la série "Join the Resistance". Cela explique peut-être pourquoi Les Tempêtes de Crait est assez édulcoré ! L'Escadron SCAR subit des pertes mais hors-champ !

    Les Rebelles sont toujours à la recherche d'une base après avoir quitté Yavin IV précipitamment ! La Princesse Leia se souvient alors que son père, Bail Organa, avait traité avec les mineurs de Crait, une planète très hostile, voire morte ! Elle se rends donc sur place avec Luke Skywalker, Han Solo et Chewbacca, le Faucon Millenium et un transporteur rebelle (qui contient les fameux glisseurs, encore neufs, de l'Épisode VIII). Là-bas, elle négocie avec Trusk Berinato, un Q'Itane d'Etrega Supérieure !

    Hélas, Trusk les trahit - ce qui ne surprends pas outre mesure Leia qui espère attirer ainsi les Impériaux - et les SCAR - dans un piège ! Finalement les méchants sont défaits (vraiment ? Ou ont pu fuir , on ne sait pas vraiment ?) et les Rebelles quittent alors ce monde, d'autant qu'une tempête de sel approche, vers de nouvelles aventures !

    Une histoire qui n'est pas ce qui se fait de pire ! Niveau incohérence, on nous disait dans Les Derniers Jedi que les Rebelles avaient établi une base sur Crait - or la base est déjà là (le camp de mineurs ! Et où sont les grandes portes et les renards de cristal ?) et les Rebelles n'y restent qu'une seule journée ! En conclusion, Acker et Blacker font un peu ce qu'ils veulent !

    Mention spéciale à une certaine scène avec Wedge Antilles où le personnage du pilote laisse éclater sa rage et défie l'Empire !

    Niveau dessin, j'aime bien ! Mike Mayhem fait un peu comme le si détesté Salvador Larroca, à savoir qu'il décalque des photos des films ! Mais pour Mayhem, c'est beaucoup plus uniforme et harmonieux que le travail de l'Espagnol tant décrié, notamment grâce au travail de colorisation. Pour ma part, j'aime bien ce dessin !

    Voilà ! Je vous livrerais bientôt ma critique de la suite de la série de comics Star Wars régulière ! En attendant, je vous laisse avec Les Tempêtes de Crait que vous pouvez retrouver dans le Star Wars comics Hors-série 3 en ce mois de juillet 2018 ! On retrouvera ce récit probablement ensuite en album !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Parmi la nouvelle production Star Wars de comics chez Marvel - ce qui constitue le Canon, on trouve du bon et duStar Wars - Mace Windu :  Jedi de la République - Owens & Cowan moins bon ! L'album Mace Windu : Jedi de la République appartient à la seconde catégorie !

    Ce récit se déroule durant la Guerre des Clones, au début du conflit semble-t'il ! Il oppose donc République et Séparatistes. Les Jedi, Gardiens de la Paix, sont devenus les généraux de l'armée de clones et cela leur pose des problèmes moraux ! Ne se sont -ils pas éloignés de leur mission d'origine ? Des Maîtres Jedi comme Yoda et ici Mace Windu font confiance à la Force pour les guider. Mais avec la renaissance des Sith, les voies de la Force sont brouillées !

    Cet album est scénarisé par Matt Owen, à qui on doit des contributions en matière de séries-télé, avec Luke Cage pour Netflix et Marvel - Les Agents du Shield pour ABC à partir de la Saison 4. On reste chez Disney ! Son scénario n'est pas vraiment un chef d’œuvre mais il n'est pas aussi catastrophique que je l'imaginais - même si il ne se passe pas grand chose dans ce récit !

    Le vrai problème, c'est le dessin de Denys Cowan qui est horrible ! Aucun personnage ne ressemble vraiment à ce qu'il est vraiment ! Ca manque cruellement de finesse et d'arrondis ! Les personnages ont des mâchoires carrées ! Bref c'est moche ! Et ca plombe bien cet album !

    Au niveau de l'histoire, quatre Jedi : Mace Windu, Kit Fisto et deux nouveaux que l'on découvre ici, Prossep Dibs, un Jedi aveugle et la pilote Rissa Mano, sont au cœur de l'intrigue ! Cette team est envoyée dans la Bordure Extérieure, sur le monde isolé et méconnu de Hissrich où les Séparatistes ont établi une tête de pont ! Il s'agira de découvrir ce que ces derniers fomentent sur cette planète de peu d'intérêt en apparence seulement !

    Les armées de droïdes sont en réalité menées là-bas par AD-4W, un mercenaire droïde, engagé par Grievous et qui n'a de passion que pour l'argent ! En fait, les méchants de l'histoire sont en train de ratiboiser la planète pour récolter des sortes de plantes énergétique à la photosynthèse particulière !

    Mais il n'est pas sûr que les Séparatistes soient les seuls méchant et un des Jedi, Prossep Dibs doute puis s'oppose carrément à ses compagnons et à Mace Windu en particulier ! Il est assez cliché de dire que c'est le Jedi aveugle qui "voit la vérité" ! Il accuse l'Ordre de poursuivre des buts en dehors de l'intérêt général ! Mais Windu le soumets et le mets en cellule en vue de le juger à Coruscant au retour de la mission !

    On a droit à un flash-back sur un jeune Mace Windu, alors Padawan, avec son Maître Cyslin Myr, qui est là encore un nouveau personnage ! Cette partie du récit est assurée par un autre dessinateur, Edgar Salazar, et est un peu plus  convaincante !

    Voila ! Un album qu'il faut bien évidemment avoir si vous êtes complétiste comme moi mais que les lecteurs qui ne font pas de collection Star Wars pourront aisément mettre de côté ! On est loin de chef-d’œuvres comme la série Docteur Aphra ou la nouvelle série Dark Vador, Seigneur Noir des Sith  qui se déroule juste après l’Épisode III ! Le prochain album annoncé, en juillet 2018, est justement le premier arc de cette dernière série !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Avec le rachat par Disney, la période de l'Univers Étendu Star Wars concernant l'Ancienne République a été fortement délaissée ! Auparavant, on avait quantités d'Histoire dans ce cadre, la Grande Guerre des Sith, la Guerre de l'Hyperespace, les Guerres mandaloriennes,etc... Parmi les auteurs qui ont développé tout ceci, il y a Drew Karpyshyn qui signe la trilogie Dark Bane !

    Ce triptyque nous raconte comment Dark Bane détruit l'ancien Ordre Sith (dans le tome 1 : La Voie de la Destruction) puis instaure la Règle des Deux (dans le tome 2 éponyme) et prends la jeune Zannah comme apprentie ! Ce tome 3 s'intitule La Dynastie du Mal et montre comment l’œuvre de Dark Bane est appelé à perdurer - et mènera jusqu'à Sheev Palpatine/ Dark Sidious !

    Se pose un problème à Bane, comment entraîner son apprentie, la fortifier alors que le but implicite de celle-ci est de terrasser son maître et de prendre sa place ? De plus, le Sith commence à souffrir des effets du temps et de la pratique du Côté Obscur !

    C'est alors que Bane entends parler d'un ancien artefact Sith à même de lui procurer la vie éternelle ! Mais Zannah n'est pas faible et décide de contrecarrer son maître ! La bataille entre les deux Sith s'engage et l'héritage du Mal se perpétuera !

    C'est un bon roman, sur un sujet intéressant, qui renouvelle bien l'Univers Star Wars et possède une fin étonnante ! L'intrigue est cadrée et bien menée avec peu de personnages ! Ca ne part pas dans tous les sens contrairement à d'autres romans Star Wars !

    L'atmosphère est sombre, Zannah est ambitieuse et Bane bien retors ! Ce dernier est un "bourrin" et n'y vas pas par quatre chemins ! On alterne les points de vue entre les deux antagonistes, le maître et l'apprentie !

    Les machinations de Dark Bane augurent et annoncent celles de Palpatine ! Le Sith qui a survécu à Ruusan tisse une toile et instaure une dynastie - le titre n'a pas menti !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Solo - A Star Wars Story - Ron HowardLe deuxième spin-off de la Saga Star Wars intitulé Solo - A Star Wars Story était précédé d'une réputation catastrophique ! En effet, le tournage avait été marqué par des aléas - en particulier le renvoi des deux réalisateurs, Phil Lord et Chris Miller - pour "divergences artistiques". On leur aurait reproché de laisser une trop grande part à l'improvisation ! Ron Howard reprenait la barque et retournait 80% des scènes !

    Ce film de 2018, présenté en avant-première en Sélection Officielle Hors Compétition à Cannes, est un préquel qui nous raconte la jeunesse de Han Solo ! Un jeune acteur, Alden Ehrenreich, vu dans le film des Frères Coen, Avé, César !, se voit confier la lourde tâche de succéder à Harrison Ford, une des figures majeures du cinéma de ses 40 dernières années  ! Là encore, nombre de rumeurs comme quoi son jeu aurait été catastrophique et qu'on lui aurait alloué un coach !

    Et alors verdict !? Et bien, malgré quelques critiques négatives que j'ai vu passer, ce Solo - A Star Wars Story est une bonne surprise et pas le désastre annoncé ! Je ne me fie pas aux critiques de (faux-)fans opportunistes qui sont "fans" parce que cela fait branché mais n'ont aucune connaissance de fond de cet univers ! Enfin, passons... Je ne veux pas polémiquer !

    Donc ce film est un bon divertissement - qui fait bien le taf - et contient un nombre impressionnant de références à tous les autres films, Rogue One compris et aux séries The Clone Wars  et Rebels  ! Il y a même des Easters Eggs à des éléments "Légendes" (comme les romans Lando ou le jeu vidéo Masters of Teras Kasi) ! Et Alden Ehrenreich tient bien son rôle, reprends certaines mimiques de Ford - sans être dans la parodie  ! - et livre un Han Solo qui se cherche et qui évolue entre le début et la fin du film !

    Toutefois, si ça fait le boulot, ce n'est pas non plus un chef d’œuvre absolu ! Si la photo est très belle, le scénario de Lawrence Kasdan et son fils Jonathan Kasdan est assez prévisible ! On a droit à tous les moments qui ont fait la légende de Han Solo - évoqués dans la Trilogie originale et pas encore montrés : le Kessel Run en 12 parsecs, la partie de Sabacc où Han gagne le Faucon Millenium, la rencontre avec Chewie/Chewbacca ou encore comment Han gagne son nom ou son blaster DL-44 !

    Dans ce film, Solo a un mentor en la personne de Tobias Beckett - joué par Woody Harrelson - et une petite amie, Qi'ra - interprétée par Emilia Clarke, - notre égérie de Game of Thrones - ici plus convaincante que dans Terminatoir : Genysis ! Mais le plus bluffant est sans doute Donald Glover qui campe un Lando Calrissian parfait ! C'est l'acteur noir en vue du moment à Hollywood, qui mène aussi une carrière musicale remarquée avec son groupe Childish Gambino. Il est ici tout à fait dans le ton de ce qu'avait fait précédemment Billy Dee William !

    Bon maintenant, je vais SPOILER ! Cessez ici la lecture de cet article si vous n'avez pas encore vu ce film !

    Au début de Solo, notre héros cherche à quitter l'"égout" qu'est Corellia, un monde industriel ou le crime sévit dans les marges ! Il échappe ainsi à Lady Proxima - dont la voix est celle de l'actrice oscarisée Linda Hunt, et son chien de garde, Moloch, et s'engage dans la Marine Impériale ! Il ne parvient pas à s'enfuir avec son amie Qi'ra, son amour de jeunesse, qu'il laisse derrière lui en se promettant de revenir la chercher plus tard !

    Han est ensuite viré de la Marine et finit dans l'infanterie et participe aux combats sur le monde boueux de Mimban ! Là il fait la rencontre de Tobias Beckett et de ses compagnons pirates qui ont infiltré les rangs impériaux pour voler un vaisseau. Han croise aussi la route de Chewbacca qu'il libère de captivité.  Par la suite, Han et Chewie suivent Beckett sur Vandor-1 pour participer au braquage d'un train afin de se fournir en coaxium, un hypercarburant, pour le compte du Syndicat "L'Aube Écarlate", dirigé par Dryden Vos - joué par Paul Bettany  - qui campe ici un méchant  "très méchant" et assez peu profond ! Val, la compagne de Beckett  - jouée par Thandie Newton, l'actrice de la série Westworld, y laisse la vie ainsi que Rio Durant, un alien à quatre bras dont la voix est celle du réalisateur Jon Favreau. Bref l'opération est un fiasco, compliqué par l'arrivée des "Cloud Riders", un gang de mercenaires mené par Enfys Nest.

    Par la suite, nos héros se retrouvent face à Dryden Vos et Han a la surprise de voir que Qi'ra est devenue le meilleur lieutenant de celui-ci. Ils ne doivent la vie sauve qu'à la promesse de ramener du coaxium non raffiné et non stabilisé depuis les mines de Kessel ! Mais pour réussir cette opération, et pour que le produit instable n'explose pas en route, il leur faut un vaisseau rapide !

    C'est là que Qi'ra introduit Han devant Lando Calrissian ! Solo ne parvient pas à gagner le Faucon au cours d'une partie de Sabacc car le dandy capé triche ! Puis, Han, Beckett, Chewie, Qi'ra, Lando et son droïde L3-37, le premier droïde féminin de la Saga, jouée en motion-capture par Phoebe Waller-Bridge. Ce dernier personnage qui revendique pour la cause droïde et l’égalité de leurs droits est une réussite !

    L'opération sur Kessel se déroule, contre le Syndicat des Pykes, puis on assiste enfin à la fameuse Kessel Run. La mission est un succès malgré les pertes et le groupe se rends sur une autre planète pour raffiner le coaxium, où les attends Enfys Nest - en fait une jeune fille sous le casque - qui revendique les premiers embryons de la Rébellion ! Solo et Qi'ra devront  choisir entre cette jeune fille et le redoutable Dryden Vos ! Trahisons en série en prévisions !

    La fin du film contient aussi son lot de surprises ! Des petites comme l'apparition de Warwick Davis qui reprends son rôle de l’Épisode I, en membre des "Cloud Riders" ! Des grosses comme l''apparition de Dark Maul (mais on savait déjà qu'il avait survécu à La Menace Fantôme si on avait suivi les séries animées The Clone Wars et Rebels !) ! Ron Howard rétablit aussi le "Han Shots First", clin d'oeil aux fans !

    Il y aurait encore beaucoup à dire sur ce film, rien qu'en citant toutes les références ! Dans les dernières minutes, Han Solo gagne finalement le Faucon dans une partie revanche contre Lando ! Cette fin de film semble poser des éléments pour de futurs films, romans, BD ou séries ! Alden Ehrenreich aurait signé pour trois films !

    N'écoutez pas les esprits chagrins qui vous disent que ce film est une catastrophe car ce n'est pas le cas ! De l'action, de l'aventure dans la veine Star Wars ! Ambiance western et braquage !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La dernière Trilogie Star Wars - la Postlogie - initiée en 2015 sur les écrans (plus tôt si l'on tient compte de la préproduction et du tournage du premier des trois films ! Bref dès le rachat par Disney en 2012 !), a introduit son lot de nouveaux personnages ! Il est une tradition dans cet univers, ce sont les personnages qui portent des masques, des casques, des armures ou des costumes ! On retrouve parmi ces nouveautés la redoutable et sans pitié Capitaine Phasma, reconnaissable à son armure de Stormtrooper chromée !

    A l'écran, Phasma est incarnée par l'actrice Gwendoline Christie - aussi connue pour son rôle de Brienne de Torth dans Game of Thrones, habituée des rôles un tantinet physique donc ! L'album de BD qui nous intéresse aujourd"hui - intitulé Capitaine Phasma : La Survivante nous explique dans son introduction que le personnage éponyme a été sollicité par le public, suscitant un "véritable engouement" ! Rien n'est plus faux ! Car Phasma est largement sous-exploitée ! De plus, Christie ne montre jamais son visage ! Rôle ingrat ?

    Pour combler ces lacunes, il a été décidé - juste avant la sortie de l'Épisode VIII - Les Derniers Jedi - de développer le background de Phasma à travers la BD sus-citée et aussi à travers le roman de Delilah S. Dawson, Phasma - dont je vous livrerais dans l'avenir aussi une critique ! C'est la gamme de produits :"Voyage vers Star Wars : Les Derniers Jedi" qui reproduit une initiative similaire qui avait eu lieu à l'époque pour Le Réveil de la Force !

    La BD qui nous intéresse est scénarisée par Kelly Thompson, romancière américaine qui a étudié l'Art Séquentiel à l'Université de Georgie ! Dans le domaine des comics, elle est connue pour trois titres qui l'ont lancé en 2015 : Captain Marvel & The Carol Corps, Jem and the Holograms et Heart in a Box ! Elle écrit par la suite A-Force, Hawkeye, Rogue & Gambit  et notre Capitaine Phasma  ! Elle se spécialise donc, semble-t'il, autour de personnages féminins, à quelques exceptions rares !

    Nous connaissons déjà les travaux de l'Italien Marcho Checchetto sur Star Wars :Les Ruines de l'Empire, Obi-Wan & Anakin  et le cross-over La Citadelle Hurlante  en alternance avec d'autres dessinateur dont le très honni par nous-même Salvador Larroca ! Le style de Checchetto est très lisible, propre et net, très détaillé, dynamique et parfois servi par les talents du coloriste quand il ne dessine pas des environnements gris de planètes crépusculaire comme dans Obi-Wan & Anakin  ou encore dans la présente BD !

    Les couvertures, magnifiques, sont signées du Français Paul Renaud ! Dont on savait déjà à quel point il était talentueux (par son travail sur Uncanny Avengers notamment !).

    On avait laissé Phasma à la fin du Réveil de la Force  dans un compacteur d'ordures - clin d'oeil à une scène ultra-célèbre de l’Épisode IV - Un Nouvel Espoir  ! Plus grave pour notre capitaine du Premier Ordre, Finn et Han Solo l'avaient obligé à désactiver les boucliers de la Base Starkiller, conduisant à la destruction de celle-ci !

    Ici, on en reprends là et Phasma parvient à s'échapper à temps, accompagnée du pilote TN-3465, une jeune femme qui ne survivra pas à cette aventure ! En vérité, Phasma a essayer d'effacer les traces de son irruption dans l'ordinateur centrale pour entrer les codes de désactivation et ne pas en endosser la responsabilité - ce qui signifierait sa disgrâce voire son exécution pour "trahison" ! Mais elle découvre qu'un autre officier, Sol Rivas, a accédé aux données et découvert le rôle de la capitaine dans ce fiasco !

    Phasma va donc le traquer jusque sur la planète Luprora, un monde très hostile, lui faisant porter le chapeau de la trahison alors qu'en réalité, elle veut l'éliminer pour ne pas qu'il parle ! La planète Luprora ne va pas lui faciliter la tâches avec ses créatures mortelles, les Tsw'ells et ses indigènes tout aussi dangereux, les R'ora ! Phasma va se montrer fin stratège en s'adjoignant l'aide des Lup'ror, des colons, et les pousser contre les R'ora pour atteindre Rivas, prisonnier de ces derniers !

    Au final, tout se goupille bien pour la capitaine sans pitié et sans scrupules qui éliminera tous les témoins et abandonnera aussi les colons Lup'ror à leur triste sort : l'extinction ! Elle regagnera la flotte du Premier Ordre et fera son rapport au Général Hux alors que ses armées et ses destroyers stellaires s’apprêtent à attaquer D'Qar et la Résistance  - cela nous est raconté dans Les Derniers Jedi !

    Que dire ? Cet album m'a à moitié convaincu ! Côté dessin, c'est assez beau et peaufiné même si comme je l'ai dit l'ambiance de Luprosa ne mets pas en valeur le style de Checchetto ! Cé scénario, c'est au final un récit assez anecdotique qui ne nous en apprends pas beaucoup plus sur Phasma, rien ou presque sur son passé, surtout sur son caractère implacable voire cruel - en tout cas déterminé et on pourrait même dire fanatisé ! Ça me fait dire que le personnage ne méritait pas d'être éliminé par Finn de la façon dont elle l'a été dans l'Épisode VIII ! Peut-être à t'on tout dit sur la capitaine - objet de fantasmes car masquée (à l'instar d'un Boba Fett !) Mais est-elle vraiment morte ? Je pense que oui ! Ou alors elle aurait une capacité surhumaine d'échapper à son destin à la fin de chaque film ?

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars : Poe Dameron - Tome 4 - Soules & UnzuetaParlons peu mais parlons bien du tome 4 de la série Poe Dameron, une des nouvelles séries régulières Star Wars, produite par Marvel depuis le rachat de la franchise par Disney et censé mettre peu à peu en place le nouveau canon ! Ce tome 4 n'a pas de titre car il regroupe plusieurs petites histoires - ou missions ! - de l'Escadron Black commandé par le héros éponyme, au service de la Résistance ! La lutte contre le Premier Ordre continue !

    Disons le tout de suite, je n'ai jamais été emballé par Poe Dameron, un personnage de pilote de haut vol de plus, on avait déjà Anakin, Luke et Han Solo ! Mais bon, je dois concéder qu'ici le scénario de Charles Soule se mets bien en place, pose bien les choses progressivement et ménage son suspens  - même si les enjeux sont limités ! Le conflit ouvert entre les factions opposées n'a pas encore débuté et ce ne sera le cas que dans les films de la Postlogie, Épisode VII et Épisode VIII surtout !

    Le tome 4 regroupe en fait trois récits "courts". On a d'une part "Disparition d'une légende" qui recouvre les comics US issues #14 à #16, l'histoire  "Prise de conscience" qui est en fait l'Annual #1 et enfin le dernier récit, "Histoires de guerre" qui couvre les issues #17 à #19 ! Ça fait déjà pas mal de matériel pour un seul album !

    "Disparition d'une légende" s'ouvre par les obsèques du pilote L'Ulo L'Ampar, un ami de nos héros et un vétéran de la guerre (sa première apparition est dans le comics one-shot "Les Ruines de l'Empire" - durant la Bataille d'Endor). Il faut rappeler qu'il s'est précédemment sacrifié pour sauver l'Escadron Black ! Poe lui rends donc un hommage émouvant et sait trouver les mots qui réconforte son équipe, ceux qui restent !

    Par la suite, Poe Dameron, Snap Wexley, sa copine Karé Kun et Jessica Pava, bref l'Escadron au complet, se voit confier la mission d'aller récupérer du carburant pour la Résistance ! Ils se retrouvent sur un vaisseau-cargo transformé en bombe à retardement - à la manière du film Speed avec Keanu Reeves (impossible de décélérer !) mais ils parviendront à damner le pion à la commandante Malarus, une blonde cruelle et vindicative ! Par ailleurs, celle-ci a fait de l'Agent Terex, le méchant précédent, son esclave par le biais des implants cybernétiques que Phasma a apposé à celui-ci !

    L'Annual est assez peu intéressant en lui-même ! C'est le format qui veut ça ! Difficile de développer un récit intéressant en une seule issue fut-elle de 40 pages ! Ici, Poe se retrouve naufragé dans l'espace, avec BB-8, au milieu d'un champ d'antiques mines impériales et doit empêcher le soldats du Premier Ordre de fait passer des armes sur une planète ! Ses collègues de l’Escadron Black sauveront la mise à notre héros !

    Le combat de Leia Organa, pour prouver l caractère maléfique du Premier Ordre, s'avère difficile et elle est en train de perdre la bataille de l'opinion ! Heureusement, elle peut compter sur les compétences et le dévouement de Suralinda Javos, une alien reptilienne à la peau bleue,introduite précédemment et qui est précisément journaliste ! Celle-ci se rends alors sur la planète Spalex, sur la Bordure Extérieure, pour recueillir des preuves des exactions du Premier Ordres en filmant leur oppression contre les indigènes du coin pour s'approprier des gisements de thorilide ! Jess et Karé accompagnent Suralinda pour cette mission mais les choses tournent mal ! Heureusement, la journaliste a plus d'un tour dans son sac !

    Pendant ce temps, Poe et Snap doivent retrouver le "traître" Oddy Muva, un Abednedo, ancien mécanicien de l'Escadron Black qui a vendu des informations au Premier Ordre ! Il s'avérera que le traître agissait sous la contrainte, sa femme étant en péril ! Poe et Snap se font capturer car la commande Malarus et Terex ont capturé Muva avant eux ! Finalement, toute notre équipe de héros se retrouve sur Spalex, et Oddy Muva revient du bon côté en même temps qu'un héros fait le sacrifice de sa vie !

    Au final, de bonnes histoires - peut-être au déroulement un peu lent !? - qui nous éclairent sur des événements hors-films, le propre des romans et comics en fait ! On attends le Tome 5 qui verra - enfin ! -  l'arrivée de Lor San Tekka et nous rapprochera des péripéties du Réveil de la Force !

    Le dessin - très réussi et très fin - est d'Angel Unzueta - qui succède donc à Phil Noto - hormis pour le court Annual, dessiné lui par Nik Virella !

    A bientôt !

    PS : Je tiens à remercier les lecteurs qui me suivent sur Overblog car je viens sur cette plateforme spécifique de dépasser les 10.000 pages vues (ce qui est peu en comparaison des 232.000 pages vues sur eklablog !).


    votre commentaire
  • Avec le rachat par Disney en 2012, Lucasfilm avait clôturé sa précédente série d'animation The Clone Wars de Star Wars Rebels - Saison 4manière très prématurée ! Dave Filoni avait retenu la leçon et a souhaité donner une fin satisfaisante avec sa série suivante, Star Wars Rebels et il y parvient avec le double épisode final de cette Saison 4 !

    Dans les trois précédentes Saisons, on avait suivi la constitution d'une petite cellule rebelle, très efficace, sur le monde industriel et éloigné de Lothal ! A la fin de la Saison 3, ce groupe du Ghost, le vaisseau d'Hera Syndulla, regroupait autour de la capitaine de ce cargo : Kanan Jarrus, Ezra Bridger, Sabine Wren, Zeb Orrelios et le droïde Chopper ! La Rébellion commençait aussi à prendre forme autour de Mon Mothma et nos héros rejoignaient ce groupe principal, dans sa base de Yavin IV, après la perte de leur propre base, sur Atollon, suite aux manœuvres d'un ennemi redoutable, le Grand Amiral Thrawn tout droit sorti de l'ancien Univers Étendu !

    Dans cette Saison 4, les héros vont s'évertuer à libérer leurs planètes natales ! C'est d'abord l'équipage du Ghost qui libère le monde de Sabine Wren, Mandalore, dans un double épisode ! Puis, ils se lancent dans la libération de Lothal, à l'initiative d'Ezra mais ne pourront pas pour se faire compter sur la Rébellion  - car Thrawn impose un trop gros blocus à ce monde ! Et il ne faut pas oublier qu'"historiquement", la première victoire de la Rébellion est celle de Scarif, dans le film Rogue One ! Si victoire sur Lothal il doit y avoir, ce sera du fait d'une cellule indépendante !

    Les compagnons de combat réunis autour d'Ezra vont se regrouper et s'organiser ! En fait, ce sont tous les alliés rencontrés au cours des Saisons précédentes qui vont embrasser la cause ! On a bien sûr les soldats clones à la "retraite", Rex, Gregor et Wolffe mais aussi Hondo Ohnaka le pirate, l'ex-gouverneur Azadi, l'Agent Kallus qui a précédemment fait déflexion, le contrebandier Vizago, et Ketsu Onyo, pour les principaux !

    Parmi les opposants, et lié à Thrawn, on retrouve avec grand plaisir le personnage de Rukh le Noghri, sorti lui aussi des premiers romans de Timothy Zahn dans l'univers Star Wars !

    Le combat pour Lothal s'annonce difficile  -et un des six personnages principaux fera le sacrifice de sa vie pour sauver ses compagnons du Ghost  ! Un autre personnage disparaît dans les Régions Inconnues à la fin de la Saison ! Quid de Kanan et Ezra sachant que Luke Skywalker est censé être le dernier Jedi ?

    Enfin, la mythologie de la Force est largement développée et prends des directions inattendues ! On a par exemple ces énormes Loup de Lothal ! Et plus encore les mystères du temple Jedi de Lothal sont  bien intrigants avec cette fresque représentant les Dieux de Mortis - de la série The Clone Wars ! - qui ouvre un passage vers le "Mondes entre les mondes" - et autorise le voyage dans le temps, reliant ainsi la Prélogie, la Trilogie originale, la Postlogie, The Clone Wars et Star Wars Rebels !

    Un autre personnage fait son grand retour ! Qui ? Quelqu'un qu'on croyait morte ! Est-ce en rapport avec ce t-shirt que Filoni portait à une convention sur lequel était écrit "Ahsoka lives !" ?

    Le dernier épisode double est haletant et épique à souhait ! Et donc un autre personnage - deux autres en fait ! - "disparaît" ! L'épilogue est aussi très émouvant - qui nous montre les différents "survivants" quelques années plus tard, après la victoire de la Rébellion à Endor ! Deux de ces personnages vont se lancer dans une quête dans l'Espace Sauvage pour retrouver un de leurs amis ! Ce qui laisse présager une troisième série d'animation dans le futur - dans la continuité ? Le sort de Thrawn est également en suspend !

    Concernant une éventuelle autre série, on n'a encore aucune info pour l'instant ! Mais il semble que les Régions Inconnues et l'Espace Sauvage soit mis en avant à l'avenir ! Thrawn et les Chiss en sont originaires, Snoke aussi semble-t'il et son  Premier Ordre ! On nous laisse entendre que Palpatine craignait quelques menaces dans ces régions de l'espace encore inexplorées ! Va-t'on assister à un retour des Yuuzhan Vongs dans l'Univers Canon ? L'avenir le dira !

    En tout cas, je trouve que Disney fait vraiment du bon travail ! Les artistes à l’œuvre renouvellent Star Wars : Rian Johnson - de façon polémique ! - avec l’Épisode VIII - Les Derniers Jedi - ou Filoni avec son "Monde entre les mondes", concept assez osé je l'avoue !

    J'adore Star Wars depuis 40 ans et ce n'est pas prêt de s'arrêter !

    Voilà, j'ai essayé de ne pas trop vous spoiler !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Le tome 2 de la Trilogie "Dark Bane" s'intitule La Règle des Deux - et est toujours signé par Drew Karpyshyn ! Il relate des événements Star Wars - Dark Bane : La Règle des Deux - Drew Karpyshynse déroulant entre mille ans et 990 ans avant la Bataille de Yavin ! C'est toutefois un roman "Légendes" qui a fait l'objet d'une réédition au sein d'une Intégrale fin 2017 !

    Dans La Menace fantôme, à la fin du film, Yoda évoque la Règle des Deux mise en place par Dark Bane : "Toujours par deux ils vont ! Un Maitre et un Apprenti" ! C'est en effet la nature du pouvoir au sein du Nouvel Ordre Sith ! Le Maître détient le pouvoir et le disciple le convoite !

    Dans le tome 1 de cette Trilogie "Dark Bane", La Voie de la Destruction, celui qui est devenu un puissant Sith a annihilé l'ancien Ordre Sith au moyen d'une sorte de "Bombe de Force" sur Ruusan. Cette fois-ci, il rebâtit sur ces ruines et se trouve une apprentie, la jeune Zannah, qui malgré son jeune âge, possède une affinité certaine avec la Force et est attirée par le Côté Obscur !

    On voit dans ce roman comment Bane et Zannah construisent leur ordre secret, en tissant un réseau de contacts, toujours dans le plus grand secret ! Le but est bien évidemment la destruction des Jedi à long terme, but qu'achèvera Palpatine, un millénaire plus tard dans la Prélogie !

    Les Jedi ne se doutent de rien ! Pourtant l'un d'entre eux, Johun, padawan de Maître Hoth, mort sur Ruusan, se doute qu'une menace plane et mène l'enquête !

    Bane, lui, est hanté par des visions du Côté Obscur et se rends sur une lune ! Là il va être confronté aux Orbalisks, des sortes de gastéropodes qui se collent à son corps et lui confèrent une armure protectrice ! Dès lors, Bane ne peut plus apparaître en public du fait qu'il ne passerait pas inaperçu ! Il œuvre dès lors dans l'ombre et par l'intermédiaire de Zannah !

    Zannah, elle, est visitée par le spectre de son cousin Darovit !

    Le livre fait une retcon concernant les films et l'Univers Etendu et efface des incohérences en clarifiant ce qui concerne la Réforme de Ruusan. La figure de Tarsus Valorum, un ancêtre du Chancelier de l'Episode I apparaît également !

    Si les personnages sont bien campés et définis, l'intrigue en elle-même est assez pauvre ! Ce roman se repose en partie sur les liens qu'il tissent avec le jeu vidéo Star Wars - Jedi Knight et le comics Jedi VS Sith ! Il ne prends son véritable intérêt qu'au sein de la Trilogie du personnage principal de son récit !

    Néanmoins, il y a eu pire en romans Star Wars et ce roman reste plaisant !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - La Citadelle Hurlante - Aaron & GillenAvec La Citadelle Hurlante, Marvel produit - après Vador : Abattu - son deuxième cross-over, cette fois entre la série Star Wars  de Jason Aaron et la série Docteur Aphra de Kieron Gillen. Cet arc se distribue - après un prologue illustré par Marco Checcheto - entre les numéros 31 et 32 de Star Wars - scénarisé par Aaron et illustré par Larroca  - et les numéros 7 et 8 de Docteur Aphra - avec Kieron Gillen à l'écriture et Andréa Broccardo au dessin !

    Que dire de cette nouvelle histoire ? Elle n'apporte rien et on est proche du désastre ! je passe sur le dessin toujours aussi affreux de Larroca qui est vraiment un artiste sans aucun talent - et dont je me dis qu'il doit avoir des "dossiers" sur ses patrons de Marvel pour qu'on le maintienne encore sur ces séries ! Ses visages de personnages sont photoshopés et de simples décalques de photos ! L'autre dessinateur, Broccardo - avec un style proche du cartoon carrément pas adapté à une histoire gothique - n'est pas beaucoup mieux ! Seul Checcheto fait le job avec pour lui des dessins d'une grande tenue !

    Mais le pire, c'est ici le scénario ! On n'est carrément pas inspiré ! Aphra a récupéré précédemment le cristal de Rur et veut présenter Luke Skywalker à une reine symbiote pour que celle-ci consente à libérer l'esprit emprisonné dans la pierre précieuse ! Luke espère pour sa part trouver en Rur un maître capable de le former !

    Mais voilà la Reine veut dominer tous nos héros y compris Han Solo, Leia Organa et Sana venus se jeter dans les griffes du loup ! Elle assujettit les gens au moyen de symbiotes -entraperçus dans le premier tome des aventures d'Aphra - symbiotes qui possèdent un esprit de ruche ! Voilà une histoire qui se veut gothique, voire d'horreur et c'est bien là le problème !

    Je  vous ferais grâce des nombreuses incohérences dont le scénario est truffé ! Le soucis, c'est que cela ne cadre pas avec l'"esprit Star Wars" ! De même, c'est quoi ce pouvoir de la Reine qui se téléporte façon Matrix ? Ou encore la scène où elle aspire le fluide vital de Luke ? Et évidemment, comme je vous l'ai dit le dessin de Larroca n'arrange rien !

    Ça sort ce mois de janvier 2018 en comics kiosque ! On est un peu obligé de l'acheter si on est fan complétiste ("vache à lait" ?). Si, un point positif est que ce roman creuse les rapports entre les personnages principaux ! Il faudrait aussi que je relise la série Vador pour voir si Aphra avait capté que Luke était le fils de Vador ! A priori non ! Elle doit savoir que Luke est le fils d'Anakin Skywalker mais n'a pas saisi que Vador était en réalité Anakin ! Or comme Luke sait déjà qu'il est le fils d'Anakin, pas de révélations fracassantes avant l'Épisode V qui viendrait casser la cohérence !

    Voilà pour ce cross-over ! Jusque ici, Marvel ne se dépatouille pas trop bien avec ses histoires partagées Star Wars ! Et Larroca vient sur la série principale Star Wars à partir du numéro /issue 38 ! Pas ça par pitié !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • L’Ère Disney a apporté son nouveau lot de personnages à la Saga Star Wars ! J'aime particulièrement la série télé Star Wars Rebels et avais apprécié aussi les deux tomes de la série de BD Kanan ! Le roman de John Jackson Miller - surtout connu jusqu'à présent pour sa série de BD Star Wars - Chevaliers de l'Ancienne République - intitulé Star Wars - Une nouvelle aube raconte la rencontre onze ans avant la Bataille de Yavin de Kanan Jarrus, Jedi qui se cache et l'activiste Hera Syndulla autour d'une histoire d'exploitation d'une ressource minière sur la planète Gorse et sa lune Cynda, la thorilide, nécessaire aux flottes de Star Destroyers de l'Empereur !

    Pourtant Kanan avait toujours voulu mener profil bas, en livrant du baradium, un puissant explosif, sur les sites miniers ! Mais cela change avec l'arrivée du comte Denetrius Vidian, un cyborg, venu sur Gorse en tournée d'inspection ! On s'apercevra qu'en réalité, le passé du comte est lié à cette planète, un passé qu'il a voulu enfouir avant sa renaissance en cyborg et que par ailleurs ce méchant nourrit de sombres projets pour les mineurs !

    En effet, l'Empereur, qui étends sa machine de guerre, exige qu'on triple la production de thorilide ! Vidian va mettre la main sur le rapport d'un lanceur d'alerte un peu fou, Skelly, avertissant que la lune Cynda pourrait exploser, pour précisément faire exploser le satellite et récolter plus de la précieuse substance - et ainsi aussi contrecarrer son rival, le baron Danthe !

    Kanan va faire la rencontre d'Hera venu glaner des infos sur Vidian et va devoir protéger ce monde. Il pourra aussi compter sur l'aide de Zaluna, une experte en surveillance sullustéenne qui sera bien utile pour berner l'Empire ! Vidian se révèle un cyborg cruel, par définition  totalement dépourvu d'humanité !

    On retrouve aussi dans ce roman la capitaine impériale Rae Sloane, déjà vu dans Kanan  - dont l'action se déroule après ! - et appelé à jouer un rôle dans l’Ère post-Endor à partir du roman Riposte de Chuck Wendig !

    C'est un bon petit roman d'aventures qui montre la rencontre des deux premiers membres de l'équipe de Rebels, les prémisses de la Rébellion ! En fait de Rébellion, on a encore là plutôt des francs-tireurs, nulle allusion à Bail Organa ou Mon Mothma ! Mais l'idée de résistance à l'Empire chemine ! Entre les Épisodes III et IV, la Galaxie est encore dans le plus grand désarroi et sous la botte de Palpatine !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Fin 2015, Le Réveil de la Force nous entraînait dans de nouvelles aventures dans une Galaxie Très Lointaine au côté de personnages que l'on découvrait pour cette occasion !

    Il y avait ainsi FN-2187, un Stormtrooper du Premier Ordre, qui déserte au début du film et prends le nom de Finn !

    On retrouvait aussi Rey, la pilleuse d'épaves sur Jakku, qui attends désespérément le retour de ses parents !

    Et aussi Poe Dameron, un piloté impétueux, prêt à tout donner pour la cause de la Résistance !

    Ceux-là constituaient le nouveau "Big Three" après Luke, Leia et Han ! Le roman jeunesse de Greg Rucka nous présentent leurs aventures avant l’Épisode VII - sans nous en apprendre véritablement plus !

    D'abord, commençons avec Finn ! On le suit dans son entraînement de Stormtrooper. Il fait preuve d'un peu trop d'empathie et on voit vite qu'il a des doutes par rapport à la cause qu'il sert. Il participe à ses premières missions, notamment pour mater une grève de mineurs. Le Premier Ordre est sans pitié et cela va aggraver les problèmes de conscience de notre jeune héros ! C'est ainsi qu'il désertera au début du Réveil de la Force !

    Jadis, il y eut une grande bataille entre l'Empire et la Rébellion sur Jakku dont il résultat un cimetière d'épaves ! C'est sur ce lieu que Rey, une jeune femme pleine de ressource mais assez pauvre dans son mode de vie, tire ses ressources ! Elle revends de la ferraille à Unkar et ne songe pas à quitter ce monde désert. Pourtant un jour, elle mets la main sur une épave de cargo qu'elle réussit à retaper en s'associant à deux autres locaux. Mais ceux-ci vont finir par la trahir ! Rey est-elle prête à quitter ce monde ! Les événements du film de J.J. Abrams lui forceront la main !

    La Nouvelle République n'a pas senti venir la menace du Premier Ordre et le paiera au prix fort lors de la destruction du système d'Hosnian Prime. Poe Dameron, le fils de Shara Bey, la pilote d'A-Wing de la BD Les Ruines de l'Empire, ressent beaucoup de frustration à ne pas pouvoir agir contre les ennemis de la liberté.  Il perds même un ailier lors d'une opération du Premier Ordre. Il est alors recruté par la générale Organa qui va lui donner les coudées franches. Par la suite, Poe et Leia découvrent les manigances et la puissance de ce nouvel ennemi et la générale envoie alors Poe à la recherche de Lor San Tekka qui commence dans les comics Poe Dameron et s'achève aussi dans Le Réveil de la Force !

    Mine de rien, Disney continue de développer le nouvel univers canon de Star Wars, se concentrant pour l'instant sur deux périodes, l'entre Épisodes IV et V et la Postlogie !

    Ce roman de Greg Rucka est intéressant à lire mais pas essentiel ! Il colle bien à l'image que l'on se fait de nos trois protagonistes dans les films. Ce qui est là pour le coup l'essentiel !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Désormais, il semble que chaque période de Noël doive s'accompagner d'un nouveau film Star Wars ! Cette année Star Wars - Les Derniers Jedi - Le Guide visuel - Pablo Hidalgo2017, on nous a gratifié d'un étonnant Star Wars - Épisode VIII : Les Derniers Jedi de Rian Johnson qui fait déjà couler beaucoup d'encre ! A côté de la sortie du film, on a aussi droit à une ribambelle de livres et de guides : Encyclopédies illustrées, guide des vaisseaux et engins, "Tout l'Art de", une "tradition" qui remonte à la Prélogie ! Je vous présenterais ces différents ouvrages en fonction de mon budget pour les acquérir !

    C'est Pablo Hidalgo, du Lucasfilm Story Group, qui une fois de plus s'y colle et nous donne ce Star Wars - Les Derniers Jedi - Le Guide visuel  ! La recette est la même que précédemment ! On nous présente, dans de courtes descriptions, les protagonistes, les engins, les objets divers, dans l'ordre d'apparition à l'écran !

    Je suppose dans cet article que vous avez vu l’Épisode VIII. Ce film nous raconte la fuite de la Résistance depuis sa base de D'Qar, jusqu'à l'ancienne base rebelle de Crait ! On passera ici sur certaines incohérences du film - comme pourquoi le Premier Ordre n'a pas envoyé ses centaines de chasseur TIE détruire le Raddus, le vaisseau de commandement de Leia ? On nous présente les vaisseaux de la petite flotte de nos héros, ses commandants - dont certains reviennent du Réveil de la Force tel la lieutenant Connix - jouée par la fille de Carrie Fisher : Billie Lourd, à l'écran ! On nous fait un point sur l'évolution de Finn et Poe - ce dernier beaucoup plus mis en avant dans le dernier film ! On retrouve avec joie Leia - dans sa dernière apparition suite au décès de son actrice. Une place de choix est également accordé aux nouveaux personnages de rebelles telles la vice-amiral Holdo - Laura Dern - et Rose Tico sans oublier des personnages plus secondaires comme Paige Tico ou Tallisan "Tallie" Lintra !

    On passe ensuite au Premier Ordre qui représente une menace grandissante dans cet épisode ! Armitage Hux - qui ne dépareillerait pas dans un film de Warhammer 40.000 - tourné en ridicule tout au long du film, le Suprême Leader Snoke - dont on n'en saura pas plus sur les origines, ni dans le film de Rian Johnson, ni dans ce guide de Pablo Hidalgo, et sa garde prétorienne ! La capitaine Phasma - dont on a un peu creusé les origines depuis l'Épisode VII - a droit aussi à une double page ainsi bien entendu que Kylo Ren dont on hésite à dire si il est plus un ado perturbé ou le vilain le plus intéressant de toute la Saga Star Wars ?

    Des pages sont consacrées aussi à l'île d'Ach-To, sa faune, ses habitants et ses secrets liés aux Jedi ! C'est là que Luke Skywalker se cache depuis la trahison de son neveu Ben Solo et là aussi que se termine le film de J.J. Abrams ! On a droit à quatre pages sur le Dernier Jedi et aussi à des informations sur Rey ! Mais je constate que ce guide n'apporte pas vraiment d'infos capitales par rapport au film et reste dans l'anecdotique ! On est certes heureux de savoir que la mère des Gardiennes de l'île s'appelle Alcida-Auka mais franchement, cela ne nous avance pas beaucoup ! On aurait préféré savoir qui sont les parents de Rey ! Le guide ne nous renseigne pas plus que le film de décembre 2017 sur ce point ! C'est un peu dommage !

    Pour être complet, ajoutons que nous avons aussi des informations liées à Cantonica, la planète du casino de Canto Bight et enfin à la Bataille de Crait ! Je remarque toutefois avec joie que quelques éléments de l'Univers "Légendes" sont repris, bien caché par-ci par-là dans ce torrent d'informations - anecdotiques ! On a ainsi mention du Secteur Corporatif, à l'empereur Atrisien de Kitel Phard ou de l'Art martial Teräs Käsi !

    Au final, un guide dispensable - qui n'apporte pas d'informations cruciales sinon une foule de petits détails - mais ce sont les petits détails et le soin qui leur est apporté qui font aussi la richesse de cet univers : - dispensable donc sauf si vous êtes un fan "complétiste" et désirez posséder tous les guides de cette collection !

    Avant de vous dire "à bientôt !", je voudrais pousser un coup de gueule ! J'ai pour ma part adoré Les Derniers Jedi - même si il n'est pas exempt de défauts, il a au moins le mérite d'apporter du nouveau ! - et le bashing sur ce film venant de certains "fans" intégristes me répugne et m'agace ! Les gars, vous pouvez pas simplement cesser d'être dans l'analyse et le jugement à outrances et simplement vous laissez bercer par le film, apprécier quoi !

    Il se trouve que peut-être un quart ou un tiers des "fans " ont détesté ce film mais ce sont ceux qui donnent le plus de la voix, inondant les réseaux sociaux de leur vindicte, pourrissant le site Allociné ou allant même jusqu'à mettre en ligne une pétition contre Rian Johnson !

    Les mecs, à un moment faut arrêter d'être con ! Comme cet abruti sur Youtube qui mettait en commentaire d'une critique du film : "je me suis fait violer par Star Wars 8 !". Quel manque de respect ! Qu'on manque de respect à l'égard d'un film, ça à la limite je m'en fiche mais qu'on soit insultant envers les personnes qui dans leur vie ont été réellement victimes d'un viol, ça ça me dégoûte ! Les mots ont un sens et ne doivent pas être utilisés à la légère ! Le connard en question, à qui j'ai fait la remarque, a enfonce le clou en me sortant "à la limité, j'aurais préféré être tabassé et violé pour de vrai plutôt que de voir ce film !". Je vois que certains en tout cas on encore bien du chemin à faire pour acquérir de la maturité ! Bref, des crétins !

    Voilà, sans rancune et à bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - Episode VIII - Les Derniers JediChaque année, désormais, nous avons droit à notre Star Wars pendant la période de Noël !

    Disons le tout de go, j'ai adoré Star Wars - Les Derniers Jedi, sorti ce 13 décembre 2017 et réalisé par Rian Johnson - dont j'avais vu le précédent film, Looper - qui était déjà pourvu d'un scénario inventif ! Il n'y a pas à dire, Disney maîtrise de plus en plus la formule Star Wars même si avec cet Épisode VIII, Johnson s'est montré couillu avec une prise de risques véritable tant au niveau de l'écriture que de la réalisation ! Ce n'est pas pour rien que Kathleen Kennedy lui a confier une nouvelle Trilogie dans le futur !

    Après, les cyniques pourront toujours dire "ouais, Star Wars c'est devenu une affaire de fric !". Mais c'était déjà le cas du temps de George Lucas ! Alors vous, vous faites ce que vous voulez mais moi, je ne boude pas mon plaisir ! Je suis un fan de la première heure à 45 ans !

    Attention, dans le billet qui suit, je vais SPOILER ! Ne le lisez donc pas si vous n'avez pas vu le film et si vous désirez conserver la surprise ! En fait, je vais essayer d'être subtil et de ne pas trop spoiler mais je pars du principe que je vais le faire quand même pour vous éviter les mauvaises surprises !

    Si je devais résumer ce Star Wars - Episode VIII d'un seul mot, ce serait : "surprenant" ! C'est l'impression générale qui semble émaner du public ! C'est un film qui va cliver les fans ! On peut adorer les directions inattendues prises par le réalisateur aussi scénariste ou bien les détester pour les mêmes raisons mais au moins, il conduit la Saga vers de nouvelles voies !

    Le film dispose d'un très bon scénario - peut-être l'un des meilleurs de toute la Saga ! On pouvait craindre de voir une redite de L'Empire contre-attaque - avec la Bataille  de Crait avec ses Quadripodes aux allures de gorilles ou encore la formation de Rey par Luke - comme Le Réveil de la Force  avait été qualifié de remake de l’Épisode de 1977 - mais en fait pas du tout ! Le scénario de ce huitième opus innove totalement, surprends même ! J'ai failli plusieurs fois m'en décrocher la mâchoire ! Mais le film se permet tout de même des clins d'oeil et des références aux autres films !

    L'intrigue reprends pile là où on l'avait laissé à la fin de l'Épisode VII ! Rey tente de sortir Luke de sa retraite ! On va enfin comprendre dans cet opus pourquoi il s'est exilé ! Kylo Ren - joué par Adam Driver -  affronte toujours ses démons et Leia et Poe tentent de sauver ce qu'il reste de la Résistance ! Snoke et le Premier Ordre sont en effet passer à l'attaque après la destruction de la Base Starkiller !

    Au niveau du jeu des acteurs, ils sont tous épatant ! Daisy Ridley qui joue Rey est dans le registre révolte/doute, Mark Hamill est parfait ! Il donne ici un Luke tourmenté et Carrie Fischer, décédée en décembre 2016, donne ici son ultime rôle - celui qui l'a fait connaître ! - et a droit à quelques scènes particulièrement touchantes !

    Il y a de nouveaux personnages ! Kelly Marie Tran joue Rose Tico, une mécanicienne de la Résistance, en admiration devant Finn - toujours joué par John Boyega  et les deux vont avoir une mission dans un casino galactique pour trouver un hacker - D.J. est son nom de tournage - joué par l'excellent Benicio Del Toro mais ici sous-exploité à mon avis !

    Un autre personnage que l'on découvre dans cet opus est la vice-amiral Holdo - jouée par Laura Dern - qui est ici en conflit de commandement avec Poe Dameron - joué par Oscar Isaac ! Un personnage de femme de pouvoir qui se révélera finalement héroïque !

    Il y a beaucoup d'action, d'humour, d'informations dans ce film très dense et qui dure pourtant 2 heures 30 - le plus long de tous les Star Wars à ce jour ! La réalisation se renouvelle et est très dynamique à l'image des premiers plans du film ! On est loin du style parfois poussif de George Lucas - qui dit par ailleurs avoir aimé Les Derniers Jedi. Le film est l'histoire d'une fuite et une course contre la montre !

    Au niveau de la musique, rien de bien marquant ! Soit John Williams vieillit ou plus sûrement, je me suis habitué un peu trop à tous ces thèmes depuis 40 ans que je ne les remarque même plus !?

    Les personnages sont davantage développés que dans le film précédent de J.J. Abrams - qui sera de retour sur l’Épisode IX ! Il y a même une histoire d'amour à la toute fin ! Il y a aussi du drame et de nombreuses morts dans cet opus - même de personnages importants - des décès inattendus qui contribuent de la surprise ! Le syndrome Game of Thrones est passé par là !

    Parlons maintenant des Porgs ! Ces bestioles entre le piaf et je-ne-sais-quoi ! On voit tout de suite qu'ils sont là pour vendre des peluches aux gamins ! Toutefois, ils n’apparaissent qu'anecdotiquement et leurs interventions sont toujours hilarantes ! Mon neveu et ma nièce vont les adorer !

    Il y a un passage de géopolitique assez intéressant sur Canto Bight, la ville du casino galactique ! Une scène cependant un peu trop vite traité qui aurait pu nous donner un équivalent de la cantina de Mos Esley pour ce film ! Il est question des riches de la Galaxie qui accumulent leurs fortunes en vendant des armes aux deux camps du nouveau conflit ! Une sorte de critique du capitalisme - ce qui est assez intéressant, venant de la part de Disney, multinationale du divertissement ! A coté, il y a un éloge des gens qui combattent par idéal !

    Un grand moment du film fut la réapparition d'un personnage emblématique que l'on n'avait pas vu depuis Le retour du Jedi ! Il y avait eu des bruits de couloirs sur sa présence à l'écran mais je n'y croyais pas - et pourtant il est là pour notre plus grand plaisir !

    De nouveaux pouvoirs de la Force carrément "What The Fuck" !

    Par contre, il y a certaines questions qui ne trouvent pas de réponses - et n'en trouveront peut-être pas non plus dans le prochain film qui terminera cette Postlogie ! Je parle évidemment des origines de certains personnages !

    Au final, je dirais que Les Derniers Jedi est un excellent Star Wars  - mieux un excellent film ! Il est dans mon TOP 3 personnel des films de la franchise !

    Courez-vite le voir !

    A bientôt les Forceux !


    votre commentaire
  • On termine cette série de billets sur les BD estampillées "Clone Wars" avec le dernier tome intitulé "Epilogue" ! Dans cet ultime volet, on Star Wars - Clone Wars - Tome 10 : Epilogueassiste à la fin du conflit entre Républicains et Séparatistes et plus précisément aux retombées de l'Ordre 66 et l'instauration de l'Empire par Dark Sidious/Palpatine ! Les Sith l'ont finalement emporté et les Jedi sont en déroute, proches de l'éradication !

    On a donc plusieurs récits dans ce tome ! Celui intitulé "Trahison" - toujours par Ostrander et Durrsema -  vient clore la série d'histoires sur Quinlan Vos et nous montre son destin sur Kashyyyk ! Le Comte Dooku est mort mais Vos doit encore échapper à l'Ordre 66 ! Va-t'il refaire sa vie avec Khaleen et son fils tout juste né ? Arrivera-t'il à tromper la vigilance des clones ? Par la suite, on n'entendra plus parler de ce Jedi hormis dans un récit "Infinity" mettant en scène un jeune Han Solo ! Et on n'en saura sans doute jamais plus, tout ceci n'étant plus Canon mais "Légendres" ! Toutefois, Vos apparaît aussi dans le nouveau Canon - dans la série d'animation "The Clone Wars" et dans le roman de Christie Golden, "Sombre apprenti" tiré d'épisodes de cette série restés inachevés !

    On a ensuite le récit "Vers l'inconnu..." où on suit d'une part deux survivants de l'Ordre 66 sur la planète Toola : un maitre et son Padawan qui doivent alors se résoudre à mener une nouvelle vie hors des voies de la Force et de l'Ordre Jedi ! Il y eut en effet des survivants à la Purge - Yoda et Obi-Wan Kenobi étant les plus célèbres ! Le scénario est de Welles Hartley - qui est si je me rappelle bien un pseudonyme de Mike Richardson, le boss d'alors de Dark Horse et le dessin - que j'aime énormément pour sa clareté - dans un récit sombre ! - et sa limpidité est de Doug Wheatley ! Un de mes illustrateurs préférés d'alors avec l'Italien Davide Fabbri ! Dans ce récit, nos héros devront ruser pour survivre ! Seuls contre toute la Galaxie ! On retrouvera des problématique similaires dans les BD "Kanan" du Canon !

    Mais et j'ai gardé le meilleur pour la fin concernant ce second récit, "Vers l'inconnu..." alterne avec un autre récit, celui de Dass Jennir qui s'associe avec les Nosauriens - au premiers chef avec Bomo Vertemousse dans une histoire qui sert de transition vers la série "Dark Times" ! Je n'en dit pas plus mais vois laisse découvrir ces aventures alors que la trahison des clones se profile !

    Le titre du troisième et dernier récit de l'album - par Ostrander et Wheatley - est emblématique puisqu'il s'intitule "Purge" et paru par la suite dans un album de la nouvelle série "Dark Vador" ! Une dizaine de Jedi se réunit sur le monde d'Eriadu et décide de contre-attaquer en lançant une "invitation" à Vador obsédé par la traque de Kenobi ! Nos Jedi pensent disposer de l'avantage du nombre mais il mourront tous - ce qui témoigne de la férocité du Seigneur Noir des Sith au passage ! Petite anecdote : on trouve dans le récit le personnage de femme Jedi Sui-Lan Wezz qui est en réalité une pré-tirée d'une boite d'initiation au jeu de rôles Star Wars version an 2000/ D20 de Wizards of the Coast, "Invasion of Theed" ! Quand on vous dit que tout est lié !

    Voilà, ceci termine une série de 10 albums que la série "The Clone Wars" est venue contredire dès 2008 dans sa narration des évènements préfigurant le futur nouvelle univers Canon !

    Je vous dis à la semaine prochaine pour ma critique des "Derniers Jedi" !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Kieron Gillen a réussi la gageure - avec sa série de comics Dark Vador en 25 issues - de créer un personnage Docteur Aphra - Tome 1 : Aphra - 2000ème billetseulement décliné - pour l'instant ! - en BD dans l'univers Star Wars mais tout aussi marquant que ceux des films !

    Dans Dark Vador, Chelli Aphra est une jeune archéologue dont le Seigneur Noir des Sith s'adjoint les services pour jouer un double jeu ! A la fin de la série, Vador "tue" Aphra mais en réalité, celle-ci a simulé son décès et s'en est tirée ! Dans sa propre série, Docteur Aphra, notre baroudeuse prends "un nouveau départ" toujours accompagnée des droïdes tueurs Triple-Zéro et BT et du chasseur de primes wookiee, Krrsantan le Noir ! C'est aussi toujours scénarisé par Kieron Gillent et cette fois dessiné par Kev Walker !

    Le Tome 1 de cette nouvelle série ongoing se nomme sobrement Aphra et nous la retrouvons dans les Steppes Cosmataniques. Elle trafique toujours des objets anciens mais s'aperçoit qu'elle ne peut les refourguer car on a annulé son diplôme de doctorat ! Qui ? Quelqu'un qu'elle connaît bien, son propre père !

    Dans la relation entre Aphra et son géniteur, on retrouve des éléments de celle qui unissait Indiana Jones, un autre archéologue, à son père Henry ! A savoir que le paternel est obsédé par une quête personnelle ! Je pense qu'il faut y voir là un clin d'oeil et un hommage ! Ce qui turlupine le père d'Aphra, c'est l'Ordu Aspectu, une sorte de branche hérétique des Jedi ! Papa Aphra recherche leur forteresse cachée et sa fille va l'y aider si elle veut récupérer son diplôme !

    Ceci va mener notre fine équipe sur Yavin IV, où l'Empire, mené par la Capitaine Tolvan, cherche des indices pouvant mener à l'actuelle localisation des Rebelles ! Aphra est son père vont activer un mécanisme dans les temples massassi qui vont les mener dans un coin désolé de l'espace où ils trouveront la forteresse en ruine de l'Ordu Aspectu !

    L'acte final se déroule dans cette place-forte où nos héros se retrouvent coincés entre Tolvan et Rur, le chef de l'Ordu qui a réussi il y a plus de 1000 ans à transférer sa conscience dans des cristaux - et qui a le pouvoir d'investir des machines et des droïdes ! Aphra trouve une astuce pour les tirer de ce guêpier, dépose son père sur une planète et récupère son doctorat - non sans berner son géniteur au passage ! La fin de l'arc augure des développements pour la suite !

    Aphra est véritablement un personnage haut en couleurs ! Un récit additionnel nous raconte la tricherie qui lui a permis d'obtenir son diplôme - récit qui mets en jeu une race de parasites qu'on retrouvera dans "La Citadelle Hurlante", l'arc suivant qui est un cross-over entre Star Wars et Docteur Aphra ! Pour l'anecdote, on a affaire avec notre archéologue de l'espace à un autre personnage lesbien dans la culture populaire !

    Bref, c'est excellent et je recommande fortement ! Le dessin de Kev Walker est très dynamique pour le coup ! A lire séance tenante pour tous les fans de Star Wars !

    Ce billet est le 2000ème billet  sur Overblog et eklablog ! Mais il ne sera bientôt plus le 2000ème billet justement, dans l'ordre de présentation de ces blogs car je me charge de rajouter des billets antidatés entre 2008 et 2016 ! Pourtant, c'est bien le 2000ème billet écrit historiquement (hors billets Skyblog secret !) !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars -Tome 5 : La Guerre Secrète de YodaJason Aaron est toujours le maître d’œuvre sur la série principale de comics du Nouveau Canon, publiée par Marvel - même si cela va changer à partir de l'issue 38 ou Kieron Gillen - qui nous avait livré la série Dark Vador ! - prends le relais !

    Aaron continue de nous livrer des arcs scénaristique qui sans être mauvais ne sont pas particulièrement enthousiasmant non plus ! L'ensemble des histoires de cette série manque en effet de ligne directrice générale ! Ça part un peu dans tous les sens !

    Difficile de dire si ce Livre V - en VF, en VO, en comptant le cross-over "Vador abattu", c'est en réalité le Livre VI - est potable ou non ? Cela ne semble pas être le cas ! Le problème est que parfois un dessin réussi rattrape un scénario médiocre ! Or ici, c'est toujours l'Espagnol Salvador Larroca qui est à illustrer le truc ! Si son style et son coup de crayon collent bien lorsqu'il s'agit de représenter des armures (comme celle de Vador ou d'Iron Man dans la série de Matt Fraction), en ce qui concerne les personnages humains, c'est une horreur ! Son dessin est d'une laideur absolu, le type ayant pour habitude apparemment de décalquer les visages des héros des films ! Tous les fans sont dépités par le travail de ce dessinateur et pourtant Marvel s'obstine à la maintenir sur cette série - qui méritait bien mieux !

    Revenons au scénario ! Dans les récits précédents, Luke s'est vite rendu compte qu'il allait avoir besoin de compléter sa formation de Jedi. A cette fin, il a trouvé - dans le Tome 1 - le Journal d'Obi-Wan Kenobi dans la maison abandonnée de celui-ci ! Il suit donc les pistes laissées par la carnet et dans ce Tome 5, se rends sur une planète où  est allé des années de cela "le maître Jedi" qui est en réalité Yoda - dont le nom n'est jamais mentionné pour être raccord avec L'Empire contre-attaque !

    C'est donc le premier récit de Yoda - avant l’Épisode I - dans le Nouveau Canon ! Et c'est décevant...

    En fait, c'est assez fumeux ! Yoda se rends sur une planète peuplée de tribus d'enfants - avec des éléments type shamanisme autour de la Force et d'un culte de pierres vivantes ! Le récit ne décolle jamais et on ne s'y intéresse pas vraiment tant les enjeux sont faibles ! Le seul truc qui pourrait être intéressant, c'est qu'on encore une variation autour de la Force - avec les Rocheux ! Mais c'est bien mince au bout du compte !

    Et Aaron semble avoir été marqué par la scène ou Yoda sort le X-Wing de Luke du marécage dans l’Épisode V - puisqu'il lui fait soulever ici pas moins qu'une montagne ! Selon l'adage de Yoda : "La taille importe peu !".

    La seule bonne scène de cette BD est à la toute fin ! Mais cela ne rattrape pas le coup ! Non, je ne parle pas de la scène où Luke fait un massage cardiaque à une montagne !

    On oubliera bien vite ce récit - et on se consolera avec le Tome 1 de la nouvelle série Doctor Aphra bien meilleur et bientôt chroniqué ici ! En espérant qu'après le changement de scénariste - Gillen après Aaron, ils virent aussi Larroca ! La série ne pourra que s'en porter mieux !

    L'album contient en outre un autre récit, l'Annual 2 de la série Star Wars,  une histoire mettant en scène la Princesse Leia - et qu'on peut voir rétrospectivement comme un hommage posthume à Carrie Fisher ! Dans ce récit de Kelly Thompson, mis en images par Emilio Laiso, Leia se retrouve isolée et traqué par les Impériaux sur le monde de Skorri-Lei. Elle ne pourra compter que sur l'aide de Pash Davane, une locale, anciennement ingénieur qui survit d'expédients sur des chantiers après que la Guerre Civile Galactique ait ruiné l'industrie de ce monde ! Finalement, Leia parviendra à rallier Pash à la Rébellion !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Pour tout vous dire, j'attendais beaucoup du dernier livre du spécialiste geek de Star Wars, Daniel Wallace, et en Star Wars - Sur le Front : Le Guide des Grandes Batailles - Daniel Wallacevérité, ai été un peu déçu de ce large bouquin, Star Wars - Sur le Front : Le Guide des Grandes Batailles ! Je trouve que cela ne fait que survoler ces événements guerriers, là où j'aurais voulu décomptes précis des effectifs des forces en présence, ou schémas tactiques de déploiement des troupes !

    Néanmoins, tout n'est pas à jeter dans ce guide et ça reste très bon - même si en deçà de mes attentes donc ! Le livre s'articule en trois moments : Guerre des Clones, Guerre Civile Galactique entre l'Empire et les Rebelles et Nouveau Conflit Galactique contre le Premier Ordre - bref chacune des trois trilogies est abordées mais si la dernière trilogie - la Postlogie - n'est bien sûr qu'une ébauche (à ce sujet, Star Wars - Épisode VIII - Les Derniers Jedi sort le 13 décembre 2017 en France et irais le voir sans doute après mes partiels d'Histoire et de Philo de décembre !?). En tout, ce sont 11 Batailles qui sont esquissées !

    Chaque Bataille suit le même formatage : récit du déroulement de la Bataille (découpé en "Avant la Bataille", "Analyse Stratégique" et "Après la Bataille"), avec présentation des commandants en chef de chaque camp, présentation des - types de - combattants, récit du point de vue de l'un d'entre eux dans"J'y étais", présentation d'un héros de la Bataille ou d'un combattant tombé au champ d'honneur dans "Honneur aux braves", présentation de l'armement puis enfin, pour clore le sujet, une illustration sur une double pages !

    Les Batailles de la Guerre des Clones comprennent le prologue de Naboo, dix ans plus tôt où la Fédération du Commerce fait des siennes, la Bataille de Geonosis - où se constituent les armées de clones de la République et les armées de droïdes des Séparatistes et qui débute ce conflit proprement dit ! On a ensuite deux Batailles vues dans la série The Clone Wars, à savoir Christophsis et Ryloth ! Le conflit se clôt avec la Bataille Spatiale de Coruscant - car on on aussi bien des luttes au sol que dans les airs ! Naissance de l'Empire !

    C'est ensuite le tour de la Guerre Civile Galactique - les trois célèbres Batailles des films de 1977 à 1983 : Yavin, Hoth et Endor auxquelles il faut rajouter celle du spin-off récent Rogue One : la Bataille de Scarif ! Et aussi la Bataille terminale de Jakku qu'on ne voit pas dans les films mais dans les romans et aussi à travers le cimetière d'épaves du Réveil de la Force !

    Le Réveil de la Force  est au cœur - et apporte la seule Bataille de - la troisième Section : la Bataille de la Base Starkiller ! Sans nul doute, les prochains films apporteront leur lot de nouvelles Batailles !

    Un guide tout de même agréable à lire au final - et qui d'ailleurs se lit vite en 1 ou 2 heures en prenant son temps !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - Atlas GalactiqueLa Galaxie Très Lointaine de Star Wars frappe par le caractère exotique de ses planètes ! Entre Naboo, Tatooine, Coruscant, Kamino, Utapau, ou encore Mustafar, ou Jakku, c'est le dépaysement assuré !

    Le guide paru chez Hachette Heroes, intitulé Star Wars - Atlas Galactique (à ne pas confondre avec Star Wars - L'Atlas chez Huginn & Muninn - dont il sera question une autre fois !) est un ouvrage de large format (je n'ai pas pris mon décimètre mais je dirais facilement plus de 30 cm de haut pour 25 de large, soit le format d'une feuille A3 !?) qui présente les planètes de l'univers Canon - soit les sept films de la Saga, le Spin-off Rogue One, les séries d'animation The Clone Wars et Star Wars Rebels, les romans et les comics !

    Ainsi, on a droit à des doubles pages monumentales qui représente le panorama de chacune des planètes principales de la Saga sous forme de fresque dessinée et annotée ! Ainsi par exemple, pour prendre le cas de Geonosis, on a une représentation du désert et sont mentionnés la Bataille de l'Épisode II - L'Attaque des Clones - qui ouvre la Guerre des Clones - mais aussi la Seconde Bataille de Geonosis que l'on fois dans la série The Clone Wars, les péripéties avec la Reine Karina et ses vers parasites mais aussi les événements de la série de comics Dark Vador avec l'archéologue Aphra ! Chaque planète est donc assez bien détaillée !

    Sorti en même temps que Rogue One, ce livre - qui est parfait pour les plus jeunes ! - inclut aussi la planète Jedha !

    En plus des planètes déjà citées, on trouve Dathomir, Mon Cala, Rodia, Yavin 4, Hoth, Dagobah, Christophsis, les Étoiles Noires et la Base Starkiller, Mortis, Lothal, Kashyyyk, Mandalore, Endor, Bespin et Ryloth ! D'autres planètes sont plus sommairement présentées sous forme de petits résumés à intervalles réguliers dans l'ouvrage !

    Star Wars - Atlas Galactique

    Enfin, pour être complet, il faut mentionner que ce livre contient un Who's who des principaux personnages - "Figures historiques", une chronologie, une carte générale de la Galaxie et une échelle comparative de tailles des créatures !

    Ce n'est pas trop mal fichu et cela vaut le détour car cela montre que Star Wars est un ensemble riche et cohérent !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Dark Maul est apparu pour la première fois en 1999, dans l'Épisode I : La Menace fantôme où on le pensait mort à laStar Wars - Dark Maul : Soif de sang fin, coupé en deux ! Mais il est réapparu des années plus tard dans les séries The Clone Wars et Star Wars Rebels. La plupart de ses histoires sur les autres supports, comics et romans sont devenues "Légendes" en 2014 après le rachat par Disney. Toutefois, un récit est resté dans le Canon : Dark Maul : Fils de Dathomir.

    Dark Maul : Soif de sang est un récit de 2015, en cinq parties, scénarisé par Cullen Bunn et dessiné par Luke Ross. Le premier a œuvré sur Superman/Batman chez DC puis sur Wolverine, Magneto, Venom et surtout Deadpool chez Marvel Le second est né en 1977 et s'est fait connaître dans les années 1990 sur la gamme Marvel 2099. Il est en contrat avec la Maison des Idées depuis 2008. Sur Star Wars, chez Marvel, on lui doit le dessin de l'adaptation comics du Réveil de la Force, comics sans grande originalité où il fait le service minimum ! Il est beaucoup plus inspiré sur Dark Maul : Soif de sang !

    L'intrigue de cette BD se passe avant La Menace fantôme. Dark Sidious ourdit ses plans contre la République - pour en prendre le contrôle !  - et contre les Jedi. Mais le Sith a besoin de plus de temps ! Il doit refréner les ardeurs et les instincts de vengeance de son apprenti, Dark Maul qu'il a formé au combat !

    Le début du comics contient de nombreuses références à l'univers Star Wars ! On retrouve les créatures de l'Épisode VII, les Rathtars, la planète Malachor de la série Star Wars Rebels où Sith et Jedi s'affrontèrent jadis ! Par la suite, Cade Bane et Aurra Sing font une longue apparition en hommes de main de Maul ! Et on a aussi droit au nombreux cartels et gangs que l'on voit dans la série The Clone Wars, le Syndicat Pikes, les Falleens du Soleil Noir, etc,...

    Maul va, lors d'une mission pour son maître, apprendre que Xev Xrexus, la dirigeante d'un syndicat du crime, organise la vente aux enchères d'une Padawan qu'elle a capturé suite à un crash ! Les bandits des quatre coins de la Galaxie se rendent à l'événement dans le système Drazkel ainsi que Maul avec ses hommes de main chasseurs de primes (mention spéciale à la créature en forme de moustique suceur de sang !).

    Évidemment, Maul n'a pas les crédits pour remporter l'enchère alors il use de la méthode forte et s'échappe avec Eldra Keitis la Padawan ! Mais la dirigeante du cartel fait exploser une bombe dans le vaisseau du Sith qui s'écrase sur une planète toute proche ! S'ensuit alors des combats entre les chasseurs de primes et les gangs d'un côté au cours d'une chasse à l'homme improvisée avec ticket d'entrée ! De son côté, Maul se débarrasse d'autres bandits avec la Jedi - qui est une Twi'lek au passage - et finit par l'affronter et la tuer, ce qui ne le satisfait pas complétement !

    Le soucis pour Maul est de cacher son identité de Sith lors de ses missions pour ne pas compromettre les plans de Sidious ! En effet, l'apprenti-Sith agit en secret en espérant que ses activités ne viendront pas aux oreilles de son maître ! A cette fin, il élimine tous les témoins ! Mais comme d'habitude, on apprends à la fin que Sidious est au fait de tout et à même tout manigancé comme un test pour le Zabrak ! Il est vraiment retors ce Dark Sidious autant que Dark Maul est sans pitié au combat !

    Avec Eldra Keitis, Maul tuait son premier Jedi ! il récidivera dans le Canon avec Qui-Gon Jinn !

    Un bon album - avec un début sur les chapeaux de roues qui, comme je les dit, enchaîne les références ! Par la suite, le récit est plus attendu et plus classique ! Globalement, tous ces nouveaux comics Star Wars sont satisfaisants ! Certains émettent des réserves toutefois sur la série régulière Star Wars  - qui en cette fin 2017 -  va atteindre son 40ème numéro, lui reprochant de manquer d'unité et de cohérence globale - critique que je ne partage pas !

    L'album, chez Panini comics, contient à la fin en bonus un nouveau court récit humoristique - très cartoony ! - de Chris Eliopoulos et Jordie Bellaire, mettant en scène des droïdes, cette fois, les droîdes-sondes de Maul !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - Clone Wars - Tome 9 : Le Siège de SaleucamiLa série de BD Star Wars, Clone Wars parue entre 2003 et 2005 est sur le point de s'achever avec cet avant-dernier tome avant l'épilogue, "Le Siège de Saleucami" où Ostrander et Duursema mettent un point final aux aventures de Quinlan Vos,le personnage qu'ils ont crée quelques années plus tôt !

    On a vu dans les tomes précédents que Quinlan Vos était engagé dans une sorte de mission d'infiltration auprès de Dooku afin d'identifier et d'éliminer le maître de celui-ci ! Cette mission le fait par ailleurs dangereusement flirter avec le Côté Obscur, notamment lorsqu'il affronte des éléments de son passé sur Kiffu et Kiffex !

    Dans ce tome 9, une grande bataille a lieu, sur le monde de Saleucami entre les clones et les droïdes ! Les troupes républicaines sont menées par la maître stratège Oppo Rancisis. L'intrigue est bien menée et tout es bien lié. Des Jedi et des clones vont encore perdre la vie !

    On est tenté d'établir un parallèle entre les destinées d'Anakin et de Quinlan ! En fait, Quinlan est sauvé par l'amour de sa compagne, la voleuse Khaleen ! Il peut aussi, dans la Bataille de Saleucami, compter sur ses alliés, son maître Tholme, sa Padawan Aayla Secura et aussi l'ex-garde républicain Sagoro Autem - tous ces personnages ayant été savamment introduits dans des récits précédents !

    Il faut dire qu'en face, il y a de l'opposition ! On a en effet affaire aux Jedi noirs Skorr et Sora Bulq, aux assassins Anzati, et aux guerriers nikto Morgukaï dont fait partie le redoutable Bok ! Nos héros vont devoir infiltrer une base séparatiste et combattre tout ce beau monde afin de détruire un canon à ions et cela avant un bombardement !

    Au final, Quinlan Vos mène sa mission à bien et est sur le point de quitter l'ordre Jedi pour vivre avec Khaleen ! Hélas, l'Ordre 66 ne tardera pas à survenir ! On ne sait pas ce qu'il advient de Vos par la suite, hormis un récit isolé avec un jeune Han Solo ! Si Quinlan est cité dans l’Épisode III - "Maître Vos combat sur Boz Pity" - l'abandon de l'Univers Étendu a un peu relégué son sort aux oubliettes ! Mais comme le canon actuel puisse souvent des idées dans l'Univers "Légendes", on ne sait jamais !?

    Côté dessin, Jan Duursema est toujours au meilleur de sa forme ! C'est nerveux, dynamique et coloré ! Une aventure agréable qui se lit d'un trait !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - L'Encyclopédie visuelleOn avait déjà eu droit aux Visual Dictionnaries pour les différents films Star Wars - toutes trilogies comprises ! On a désormais le Star Wars - L'Encyclopédie visuelle - qui est une sorte de récapitulatif des éléments de cet univers de space-opéra si riche qu'est la Saga crée par George Lucas - et reprise par Disney ! Mais la forme est légèrement différente ! en effet, c'est un peu ici à des inventaires à la Prévert auxquels on a droit ! Je vais y revenir...

    Tous les films sont couverts, de l’Épisode I à l’Épisode VII, Rogue One et les séries The Clone Wars et Star Wars Rebels - donc ça n'inclut évidemment pas l'Univers "Légendes" mis de côté et les romans, comics et jeux vidéo de l'Univers Canon !

    Le guide en question est abondement illustré avec "plus de 2500 images" ! L'ouvrage comporte cinq parties : Géographie, Nature, Histoire, Culture et Science et technologie.

    Dans la section "Géographie", on passe en revue les différentes zones de la Galaxie qui sont désormais bien connues : Noyau, Bordures Intérieure, Moyenne et Extérieure, Colonies, Espace Sauvage et Régions Inconnues ! On nous propose des photos des planètes, on passe en revue les lunes et les astéroïdes. La géographie physique avec les types de climats et de géologie est également abordée.

    La Section "Nature" présente les créatures, animaux, plantes, bref les écosystèmes mais aussi les types de peuples, aliens etc, suivant le type là encore de milieux ! C'est dans cette section que vous retrouverez les rancors, banthas, tauntauns, éopies et d'autres créatures moi connues comme le roggwart, le blixus, le ginntho ou encore le milodon ! Je vous renvois par ailleurs à l'autre ouvrage Star Wars : Le Bestiaire !

    La partie "Histoire" revient donc sur la chronologie des événements de la Galaxie, les trois guerres (Guerre des Clones, Guerre Civile Galactique, Nouvelle Guerre entre la Résistance et le Premier Ordre). On nous présente surtout les organisations et les factions : Jedi, Sith, Sénateurs, Séparatistes, les diverses armées (Clones, Stormtroopers,..), les syndicats du crime, etc,...

    L'avant-dernière section est également bien fournie puisque dans la rubrique "Culture", on nous présente tous les différents items de la vie quotidiennes ! Cela va des vêtements, des armures, des casques, des bijoux, des instruments de musique ou de la nourriture, en passant par les sacs, les cannes, les jeux de sociétés et les loisirs, l'art, les design d'intérieurs ! La liste est longue et c'est abondement illustré !

    Star Wars - L'Encyclopédie visuelle

    Le livre se conclut avec la section "Science et technologie" ! C'est là qu'on trouvera toutes les armes, les sabres-lasers, les blasters, mais aussi les véhicules, vaisseaux spatiaux, walkers, les droïdes de différents types (de guerre, de protocole, astromécanos, médecins,...).

    Un très beau livre mais je regrette un peu le côté inventaire et catalogue ! Ce n'est en fait qu'une longue énumération d'objets ! J'aurais aimé un peu moins d'illustrations et un peu plus de textes explicatifs !

    Mais c'est du tout bon et un ouvrage de référence !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • rs : Poe Dameron - Tome 3 : La tempête approcheLa série Star Wars Poe Dameron continue sa publication chez Panini avec ce tome 3 intitulé "La tempête approche" et qui contient les issues US #8 à 13 !

    Précédemment, on a suivi les aventures de Poe Dameron sur la piste de Lor San Tekka et Luke Skywalker sur Ovanis et Megalox Béta ! On rencontrait ainsi un nouvel antagoniste de nos héros, le perfide Terex, du Bureau de la Sécurité du Premier Ordre. Ce tome 3 nous permet de découvrir le passé de ce vilain !

    Poe part sur une nouvelle mission ! En effet, un des droïdes du réseau d'espions - pardon, d'"agents" ! - mis en place par C3PO posséderait des informations sur la position du Suprême Leader Snoke... Il s'agira donc de rapatrier ce droïde depuis Kaddak sur la Bordure Extérieure. Problème: il y a un traître dans l'Escadron Black et Poe en est très contrarié !

    Parallèlement, on revient sur le passé de l'agent Terex, peu après la fameuse Bataille décisive de Jakku ! Celui-ci rejoint des membres de la pègre et monte son propre gang, les Rancs ! Or ceux-ci opèrent depuis Kaddak ! Ce n'est nullement un hasard car en réalité cette histoire d'informations sur Snoke est un traquenard tendu par Terex pour découvrir l'emplacement de la base de la Résistance !

    Mais Poe flaire le piège et découvre dans le même temps l'identité du traître ! Un combat a lieu au dessus d'une planète puis à sa surface tandis que l'Escadron Black débarque en renfort ! Au passage, un des amis de Poe, Temmin "Snap" Wexley, fournit un coup de main à son leader en activant le programme de personnalité de Sac d'Os, son vieux droïde commando qu'on a déjà pu voir à l’œuvre dans le roman Riposte ! Mine de rien ce nouvel univers Canon tisse des liens entre ses différents supports et ses multiples récits ! Il faudra cependant du temps pour que cela atteigne la complexité - et le foutoir ? - de l'ancien UD estampillé désormais "Légendes" !

    Terex est mis en déroute et même sanctionné par ses supérieurs ! Hélas, l'Escadron Black ne s'en tire pas non plus indemne et perds un de ses membres au combat !

    Voilà ! Au départ, je n'étais pas trop fan de cette série Poe Dameron, et n'en attendais à vrai dire pas grand chose, n'aimant pas trop le personnage du pilote de la Résistance que je trouvais trop insipide ! Mais en réalité, c'est plutôt une bonne surprise que ces récits bien menés dans une série qui se prolonge et atteint désormais la vingtaine de numéros aux USA ! Et progressivement, nous allons arriver aux événements du Réveil de la Force !

    Évidemment, c'est encore Charles Soule qui est au scénario et Phil Noto au dessin - et ils remplissent le contrat !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - Dark Lord : L'Ascension de Dark Vador est un roman one-shot qui se situe un peu au-dessus du lot ! Il est Star Wars -Dark Lord : L'Ascension de Dark Vador - James Lucenol’œuvre de James Luceno - qui adore jouer avec la continuité et placer des tas de références aux autres récits de l'Univers Étendu dans ses propres histoires !

    Évidemment, c'est du "Légendes" ! L'intrigue se déroule juste après l’Épisode III - La Revanche des Sith et Vador traque les derniers Jedi ! Il y a d'ailleurs des passerelles avec la série de BD de Dark Horse/Delcourt, Star Wars - Dark Times ! Les Jedi traqués par Vador ne vont avoir aucune chance d'en réchapper dans cette période très sombre en quête d'un "Nouvel Espoir" !

    La Purge des Jedi a donc commencé et se déroule sur les Bordures Intérieure et Extérieure et on suit le Jedi Roan Shryne, en mission sur la planète Murkhana, en compagnie de Bol Chatak et de sa Padawan Olee Starstone. Ces héros là viennent de remporter une dernière victoire sur les Séparatistes lorsque l'Ordre 66 est activé ! Mais les Clones se rebellent et refusent d'exécuter leurs généraux Jedi ! D'où la venue de Vador sur ce monde ! Il s'agit évidemment de faire un exemple !

    Avec l'aide d'un ami contrebandier, Roan Shryne et ses amis vont se faire exfiltrer de Murkhana puis ensuite rejoindre d'autres groupes de Jedi et s'organiser pour éventuellement réagir à la situation et contre-attaquer ! On croise alors de nombreux autres Jedi à ce stade, dont je ne dresse pas la liste ! Ça se complique pour Vador, l'union faisant la force/ Force !

    Le groupe se scinde alors en deux ! Roan part pour Alderaan pour venir en aide au sénateur Fang Zar tandis que Olee se rends sur Kashyyyk en espérant retrouver des maîtres Jedi ! Mais le monde des Wookiees s'avèrent un piège et un blocus est en place par Tarkin et Vador !

    Vador va remporter une victoire sur Kashyyyk et éliminer tous les Jedi ! On voit l'évolution du Seigneur Noir et comment celui-ci s'habitue à son armure ! On voit aussi sa détermination dans le Côté Obscur !

    Au niveau stylistique, l'écriture est fluide, l'intrigue bien menée, les images évocatrices et les scènes d'action sont éclatantes ! J'adore chaque immersion de Luceno dans l'Univers Star Wars ! Il a d'ailleurs signé quelques-uns des romans du nouveau Canon !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Les Lieux de l'Action - Star Wars : L'Attaque des ClonesOn retrouve maintenant une de ces encyclopédies visuelles Star Wars que l'éditeur Dorling Kindersley - DK - sait nous concocter - traduite au moment de la sortie de l'Episode II aux Editions Nathan ! Il s'agit de Les Lieux de l'Action - Star Wars : L'Attaque des Clones écrit par Simon Beecroft

    L'Episode II de la saga Star Wars, sorti sur les écrans en 2002, nous raconte la Sécession d'une partie de la Galaxie, la scission de la République, à cause des manigances des Sith ! C'est le début du conflit connu sous le nom de "Guerre des Clones" ou "Guerre Noire" ! Je ne reviens pas sur le détails des événements car ai déjà commis un billet sur ce film précis ! Disons qu'Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker vont se lancer dans des quêtes personnelles : enquêter sur les agissements du Comte Dooku, protéger - et accessoirement tomber amoureux de - la Sénatrice Padmé Amidala ! Tout cela se finira sur le monde de Géonosis où débute la première des Batailles du conflit destructeur !

    Le livre - un livre très grand format ! - nous présente de magnifiques dessins et croquis sur deux pleines pages à chaque fois, savamment  légendés ! On commence avec Coruscant et la poursuite du speeder de Zam Wessel ! On découvre la vie et la faune nocturne de Galactic City avec le Club Le Barbare !

    Puis on embarque pour Kamino avec un schéma montrant la cité de Tipoca où est crée l'armée de clones pour la République ! De son côté, Anakin recherche sa mère disparue Shmi et là encore on nous retrace son trajet à motojet dans les déserts de Tatooïne !

    Tout se conclut donc pour le moment sur Géonosis où on nous présente les Fonderies Droides, l'Arêne d'Execution puis la Bataille proprement dite avec les effectifs en présence ! La Bataille tourne à l'avantage de la République et des Jedi et on nous montre enfin la fuite du Comte Dooku !

    Voilà ! Un très bel ouvrage mais qui se lit vite ! Les grands dessins sont de vraies fresques et demandent souvent une loupe pour distinguer les détails ! On note quelques "erreurs" cependant tel tel maître Jedi annoncé comme mort durant la Bataille finale de Géonosis mais qu'on revoit dans la série "The Clone Wars" de Dave Filoni (enfin il me semble que c'est une erreur !)...

    Je vous avais déjà proposé sur ce blog un article sur "Les Lieux de l'Action" de l'Episode I ! En fait, ce guide là n'est plus disponible sous cette forme Episode II uniquement mais a été compilé avec tous les guides similaires des Episodes I à VII aux Editions Hachette : "Les Lieux Emblématiques" mais je continuerais cependant à vous faire des critiques de ces lieux épisode par épisode !

    A bientôt !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique