• Star Wars - Dark Maul : Soif de sang - Cullen Bunn & Luke Ross

    Dark Maul est apparu pour la première fois en 1999, dans l'Épisode I : La Menace fantôme où on le pensait mort à laStar Wars - Dark Maul : Soif de sang fin, coupé en deux ! Mais il est réapparu des années plus tard dans les séries The Clone Wars et Star Wars Rebels. La plupart de ses histoires sur les autres supports, comics et romans sont devenues "Légendes" en 2014 après le rachat par Disney. Toutefois, un récit est resté dans le Canon : Dark Maul : Fils de Dathomir.

    Dark Maul : Soif de sang est un récit de 2015, en cinq parties, scénarisé par Cullen Bunn et dessiné par Luke Ross. Le premier a œuvré sur Superman/Batman chez DC puis sur Wolverine, Magneto, Venom et surtout Deadpool chez Marvel Le second est né en 1977 et s'est fait connaître dans les années 1990 sur la gamme Marvel 2099. Il est en contrat avec la Maison des Idées depuis 2008. Sur Star Wars, chez Marvel, on lui doit le dessin de l'adaptation comics du Réveil de la Force, comics sans grande originalité où il fait le service minimum ! Il est beaucoup plus inspiré sur Dark Maul : Soif de sang !

    L'intrigue de cette BD se passe avant La Menace fantôme. Dark Sidious ourdit ses plans contre la République - pour en prendre le contrôle !  - et contre les Jedi. Mais le Sith a besoin de plus de temps ! Il doit refréner les ardeurs et les instincts de vengeance de son apprenti, Dark Maul qu'il a formé au combat !

    Le début du comics contient de nombreuses références à l'univers Star Wars ! On retrouve les créatures de l'Épisode VII, les Rathtars, la planète Malachor de la série Star Wars Rebels où Sith et Jedi s'affrontèrent jadis ! Par la suite, Cade Bane et Aurra Sing font une longue apparition en hommes de main de Maul ! Et on a aussi droit au nombreux cartels et gangs que l'on voit dans la série The Clone Wars, le Syndicat Pikes, les Falleens du Soleil Noir, etc,...

    Maul va, lors d'une mission pour son maître, apprendre que Xev Xrexus, la dirigeante d'un syndicat du crime, organise la vente aux enchères d'une Padawan qu'elle a capturé suite à un crash ! Les bandits des quatre coins de la Galaxie se rendent à l'événement dans le système Drazkel ainsi que Maul avec ses hommes de main chasseurs de primes (mention spéciale à la créature en forme de moustique suceur de sang !).

    Évidemment, Maul n'a pas les crédits pour remporter l'enchère alors il use de la méthode forte et s'échappe avec Eldra Keitis la Padawan ! Mais la dirigeante du cartel fait exploser une bombe dans le vaisseau du Sith qui s'écrase sur une planète toute proche ! S'ensuit alors des combats entre les chasseurs de primes et les gangs d'un côté au cours d'une chasse à l'homme improvisée avec ticket d'entrée ! De son côté, Maul se débarrasse d'autres bandits avec la Jedi - qui est une Twi'lek au passage - et finit par l'affronter et la tuer, ce qui ne le satisfait pas complétement !

    Le soucis pour Maul est de cacher son identité de Sith lors de ses missions pour ne pas compromettre les plans de Sidious ! En effet, l'apprenti-Sith agit en secret en espérant que ses activités ne viendront pas aux oreilles de son maître ! A cette fin, il élimine tous les témoins ! Mais comme d'habitude, on apprends à la fin que Sidious est au fait de tout et à même tout manigancé comme un test pour le Zabrak ! Il est vraiment retors ce Dark Sidious autant que Dark Maul est sans pitié au combat !

    Avec Eldra Keitis, Maul tuait son premier Jedi ! il récidivera dans le Canon avec Qui-Gon Jinn !

    Un bon album - avec un début sur les chapeaux de roues qui, comme je les dit, enchaîne les références ! Par la suite, le récit est plus attendu et plus classique ! Globalement, tous ces nouveaux comics Star Wars sont satisfaisants ! Certains émettent des réserves toutefois sur la série régulière Star Wars  - qui en cette fin 2017 -  va atteindre son 40ème numéro, lui reprochant de manquer d'unité et de cohérence global - critique que je ne partage pas !

    L'album, chez Panini comics, contient à la fin en bonus un nouveau court récit humoristique - très cartoony ! - de Chris Eliopoulos et Jordie Bellaire, mettant en scène des droïdes, cette fois, les droîdes-sondes de Maul !

    A bientôt !

    « Avengers (V3) : Ultron Unlimited - Busiek & PerezCroire au merveilleux - Christophe Ono-Dit-Biot »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :