• Buffy contre les Vampires - Saison 5

    Revenons un peu sur Buffy the Vampire Slayer, série sur laquelle j'ai déjà il y a quelques temps maintenant proposé un billet sur le Tome 1 de la prolongation en comics à savoir la saison 8.

    En effet, la série télé proprement dite comporte 7 saisons étalées de 1997 à 2003. L'objet de cet article est la saison 5. A ce stade les personnages et le décor sont déjà bien posés. Pourtant, Joss Whedon n'hésite pas à introduire de nouvelles figures dans des rôles principaux qui viennent agrandir le Scooby-Gang, la petite équipe autour de l’héroïne, ainsi nommée en hommage à la team du dessin animé des années 70 Scooby-Doo.

    La saison 5 introduit donc Dawn Summers la jeune sœur de Buffy. Quoi? Mais Buffy était fille unique jusqu'à présent, me direz-vous, et Dawn a déjà 15 ans. D'où sort-elle? Il y a de la magie là-dedans. Dawn est en fait la Clé que recherche Gloria - la grande Méchante de la saison (après le Maître, Angel, Le Maire et Adam), une Déesse du Chaos, déchue de sa dimension d'origine et qui veut se l'approprier pour pouvoir ouvrir la portail et rentrer chez elle. Seulement l'ouverture de ce portail fera tomber "les murs entre les dimensions" et conduira à l'apocalypse, titre du dernier épisode de la saison. Buffy et ses amis pourront-ils empêcher cela ? La réponse est bien évidemment oui mais cette fois le prix à payer sera très élevé et c'est la grande surprise de la fin de saison ! 140244724 small

    Les personnages déjà établis se développent, à commencer par l’héroïne. Dans le dernier épisode de la saison 4 intitulé "Cauchemars", on découvrait la Tueuse Originelle. Dans cette saison 5, la Tueuse actuelle, Buffy, s'interroge sur la nature profonde de son pouvoir et de sa mission. Déjà le départ du lycée de Sunnydale, la précédente saison, avait apporté son lot de remises en question mais cette fois-ci c'est encore plus marqué. On découvre que le pouvoir de la Tueuse résulte en fait d'un pacte avec les Forces du Mal. Buffy a bien une part démoniaque en elle.

    Le développement le plus intéressant de cette saison est celui du vampire Spike. Précédemment, celui-ci avait été rendu inoffensif par une puce que l'Initiative lui avait greffé dans le cerveau. La grande nouveauté, c'est qu'il s'est épris à son corps défendant de Buffy. Son évolution relève au fil des saisons du grand écart et cela rend le personnage d'autant plus attachant. Il fera preuve d’héroïsme et de loyauté au cours de cette saison et son évolution va continuer jusqu'à la fin de la série et dans la série spin-off Angel, par la suite.

    Une autre évolution remarquable est celle de Willow Rosenberg. D'abord, cela permet aux scénaristes d'introduire un personnage lesbien ce qui a une époque n'était pas si courant à la télévision (sur ce point, les séries US sont en avance sur les séries françaises) mais surtout les pouvoirs de sorcière de miss Rosenberg se développent en puissance de manière exponentielle. Ceci préfigure - notamment le passage où elle use de magie noire contre Gloria - son importance dans la saison 6, son attachement pour Tara et la menace qu'elle représentera lorsqu'elle perdra le contrôle.

    Enfin, je voulais signaler un épisode qui mérite de retenir l'attention, l'épisode "orphelines" qui voit le décès brutal - mais de mort naturelle dans une série où toutes les morts sont surnaturelles - d'un personnage qui était là dès le début de la série. Ceci donne un épisode tout en finesse, très touchant sur le travail de deuil, épisode très sobre dans la lignée épisodes expérimentaux que tente régulièrement Whedon et son équipe depuis la saison 3 et "Un silence de mort".

    De moindre importance, il y a aussi le départ de l'insipide Riley Finn au milieu de la saison.

    Voila, j'aurais l'occasion de revenir sur Buffy en reparlant des tomes suivants de la saison 8 et, dans "Quelques lectures de divertissement II", des romans Buffy au Fleuve Noir.

    En attendant, je vous invite à lire mon "Petit essai sur les croquemitaines" (qui cite le Buffyverse) et ma nouvelle "Et si le disco n'était pas mort", largement inspirée de Buffy.

    Voila ! A bientôt !

    « Des bibliothèques pleines de fantômes - Jacques BonnetCryozone - T. Cailleteau et D. Bajram »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Laura
    Vendredi 11 Octobre à 23:26

    "De moindre importance, il y a aussi le départ de l'insipide Riley Finn au milieu de la saison." he Tu as tellement raison ce mec sert tellement à rien ^^.

    Au début Spike devait apparaître seulement pour quelques épisodes, mais son personnage a tellement été aimé du public qu'au final il est resté jusqu'à la fin. Perso, c'est mon personnage préférée. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :