• Ça, c'est Poussy - Peyo

    Quand on mentionne le dessinateur belge Peyo, on pense bien évidemment aux Schtroumpfs, plus rarement à Johan et Pirlouit et Benoît Brisefer ! Mais Pierre Culliford avait également réalisé une très courte série de trois albums sur un chat domestique ! Il s'agit de Poussy !

    A vrai dire, on connaît surtout le chat Azräel, l'animal de compagnie de Gargamel dans la Ça, c'est Poussy - Peyosérie des lutins bleus. Poussy, lui, est un chat au pelage noir et au ventre, à l'extrémité des pattes et de la queue blanches ! Il n'est pas le dernier pour faire des bêtises ! Un personnage méconnu qui plaira aux plus jeunes !

    Poussy naît en 1949 dans les pages du supplément jeunesse du grand quotidien belge Le Soir. Au moment où il publie les premiers gags de Poussy, gags en une demi-page, presque toujours sans paroles et très inspirés de Disney, Culliford se cherche encore ! Il a travaillé quelques mois comme coloriste au sein d'un studio de dessin animé belge nommé Compagnie belge d'actualité (CBA) à la fin de le Seconde guerre mondiale. Puis, postulant chez Hergé et chez Spirou, il reçoit des lettres de refus, son travail étant encore considéré comme amateur ! Il va alors chercher à améliorer son style et naîtront alors ses premières séries : le Pied-Tendre, un petit amérindien, le scout Puce puis le personnage de Johan en 1946.

    Poussy permet à Peyo de se faire une place dans le grand quotidien qui publie les gags du chat malicieux. il retrouve son collègue de la CBA, André Franquin et lui confie son souhait de rentrer dans le journal éditions Dupuis, Spirou, dont Franquin est un des piliers ! Par la suite, Peyo quitte Le Soir et abandonne Poussy lorsqu'il rentre chez Dupuis et va se consacrer aux aventures de son page Johan !

    Il paraîtra par la suite trois albums de Poussy regroupant ses gags : "Ça, c'est Poussy" - dont il est question ici, "Faut pas Poussy" et "Poussy Poussa"! Je n'ai pas compté mais il y a grosso modo peut-être entre 60 et 100 gags dans ces albums ! En une demi-pages donc, regroupé selon des thématique comme la passion de Poussy pour le lait, sa défiance des chiens, son appétit pour les oiseaux qu'il aime chasser, des gags sur Pâques, sur l'élégance féline, la nourriture etc...

    Poussy aura une courte carrière et l'intérêt de cette BD s'impose surtout pour les historiens de cet art graphique !

    Voilà ! Pour ma part, j'ai eu cet album, "Ça, c'est Poussy" en cadeau bonus de la collection "Les Schtroumpfs" chez Hachette-collection ! Il n'est donc pas certain que je chronique un jour - pas avant longtemps en tout cas ! - les deux derniers tomes !

    A bientôt !

    « Traité des passions de l'âme - DescartesStar Wars - Clone Wars - Tome 5 : Les meilleures lames »

  • Commentaires

    1
    lisa
    Lundi 29 Janvier à 13:42

    Your website is terribly informative and your articles are wonderful. cetyl myristoleate

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :