• Mozart, l'opéra rock

    Mozart, l'opéra rockLes comédies-musicales sont l'apanage de Broadway ! Mais en France, nous avons aussi une longue tradition dans ce domaine, depuis Starmania de Michel Berger et Luc Plamondon ! Dans les années 1990 puis 2000 et 2010, on a eu une flopée de production française qui ont connu des succès divers ! Mais souvent le public répondit présent !

    On eu ainsi (liste non-exhaustive !) : Notre-Dame de Paris, Les Dix Commandements, Cléopâtre, Le Roi-Soleil, La Légende du Roi Arthur et celle qui va nous intéresser aujourd'hui : Mozart l'opéra rock !

    Je ne suis pas fan de ce genre de spectacle - outre que les places pour ces événements sont souvent prohibitives ! - je trouve que c'est du "divertissement bon marché", facile ! Même si dans le lot, on a eu droit à quelques belles chansons marquantes !

    Mozart, l'opéra rock est le fruit du travail d'Olivier Dahan qui signe la mise en scène et c'est une production de Dove Attia et Albert Cohen.  Le spectacle, qui mêle morceaux de musique de Mozart et titres pop-rock modernes, s'est joué de septembre 2009 à juillet 2011, au Palais des Sports de Bercy, en tournée en France, Belgique et Suisse pour finir en apothéose au Palais omnisports de Paris-Bercy !

    Wolfgang Amadeus Mozart fut un personnage atypique, génie précoce au destin tragique ! Je vous renvoie au film romancé de Milos Forman ! Sa vie est donc matière à spectacle ! Celui-ci se décline en deux actes !

    Dans l'acte 1, Mozart se retrouve au service d'un nouveau souverain qui succède au Prince-archevêque de Salzbourg ! Or Hieronymous von Colloredo-Mannsfeld  - tel est son nom - est un homme austère et autoritaire, insensible à la musique du jeune prodige !

    Mozart décide alors de quitter sa ville natale avec sa mère pour une meilleure vie dans une capitale européenne. il va alors d'échecs en cruelles déceptions. Aucune cours ne l'engage, il connaît une déception amoureuse avec Aloysia Weber et perd sa mère à Paris, ville qui ne l'accepte pas et pire l'humilie ! Cependant, Mozart commence à se faire connaître !

    Dans l'acte 2, Mozart est de retour à Salzbourg où il apprends le décès de l'impératrice d'Autriche. Le compositeur doit alors accompagner Colloredo à Vienne pour rendre hommage à Joseph II du Saint-Empire, le nouvel Empereur ! C'est à Vienne que Mozart va rencontrer la gloire, l'amour, la rivalité, puis la chute et la misère ! La capitale autrichienne scellera son destin !

    Comme dans le film de Forman, Mozart meurt dans le plus grand dénuement en laissant inachevée sa plus belle œuvre, le Requiem !

    Un casting qui a eu le mérite de révéler de nouveaux talents, assez jeunes ! Ainsi Mikelangelo Loconte est Mozart, Florent Mothe est Antonio Salieri, son rival jaloux, Claire Pérot puis Diane Dassigny est Constance Weber, Melissa Mars (connue auparavant pour "Papa m'aime pas !") est Aloysia Weber, Solal incarne Leopold, le père, et enfin Merwan Rim endosse divers rôles, l'aubergiste et le clown ! Mais cette distribution est en réalité plus large, avec les doublures, les changements de rôles pendant la tournée, les chanteurs et les comédiens...!

    Côté critique, on n'a pas été tendre avec Mozart, l'opéra rock ! Si le travail sur la lumière a été salué, les textes ont souvent été jugés médiocres voire "insipides", porté par un casting inégale et des interprètes"pas tous à la hauteur" ! On a jugé qu'il manquait un "élan"  - peut-être aussi la lassitude après tant de comédies chantées/spectacles musicaux ?

    Parmi les influences musicales, on peut citer Queen, The Sparks, Muse ou Placebo ! Le récit est peut-être mieux construit et les chorégraphies moins envahissantes et systématiques !

    En 2013, le spectacle s'est aussi produit en Russie, à Kiev, Moscou et Saint-Pétersbourg, en 2014, en Tunisie et en 2016 en Corée du Sud ! Enfin, en 2018, à Shanghai ! C'est une production qui est parvenue à se faire connaître mondialement !

    Bien entendu, Mozart, l'opéra rock a été décliné en plusieurs single sortis dans le commerce, à la radio, sur les chaînes de télé et sur le net (Youtube) ! On eut droit à "Tatoue-moi", "Vivre à en crever", "L'Assasymphonie", "Le bien qui fait mal", "J'accuse mon père" ou "C'est bientôt la fin" ! Avec des clips assez réussis dans l'ensemble je trouve ! Un album simple de 12 titres est sorti suivi d'un album intégral de deux CD  - et 27 titres - sont disponibles, respectivement en avril et septembre 2009 puis en novembre de la même année une édition de luxe avec un DVD sur les coulisses, des making-of et les clips ! Un DVD du spectacle sort enfin en novembre 2010, filmé au Palais des Sports !

    J'ai un petit faible, avec mon ami Vincent D. pour 'Le bien qui fait mal" !

    Ça s'écoute bien ! J'aime particulièrement la voix de Claire Pérot ! Dans ses chansons " Six pieds sous Terre" et "Si je défaille"  ou encore "Ah ! Vous dirais-je maman" ! J'ai pour ma part eu accès à une version album 2 CD mais incomplète avec onze et dix titres pour un total de vingt-et-une chansons ! Ça permets déjà de se faire une  bonne idée de la qualité - ou non-qualité ! - du spectacle ! Je pense personnellement que cette qualité est globalement au rendez-vous !

    Bonne écoute et à bientôt !

    « Marvel - Le Guide du CosmosUndertaker - Tome 3 : L'Ogre de Sutter Camp - Dorison & Meyer »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :