• Le Vieux Fusil - Robert Enrico

    Le Vieux Fusil - Robert EnricoLes guerres sont toujours des traumatismes et de ce point de vue là l'impact de la Seconde Guerre mondiale fut énorme ! A la Libération, il y eut certes des procès de collabos mais l'heure était au rassemblement du fait de De Gaulle et à la réconciliation ! On ne pouvait décidément pas mettre en prisons tous les industriels qui avaient collaborer ! Des films tels La Bataille du Rail ou Le père tranquille de René Clément exaltaient la Résistance ! L'immense majorité des Français n'avaient été ni collabos ni résistants mais tentaient de survivre !

    A partir des années 1980, avec François Mitterrand et Helmut Kohl, l'heure était à la réconciliation franco-allemande mais déjà dès 1957 avec Jean Monnet et le Traité de Rome et la constitution de l'Europe !

    Dans les années 1970, Robert Enrico délivre sur les écrans un film qui s'inspire directement du massacre d'Oradour-sur-Glane, le 10 juin 1944, en pleine débâcle allemande où la Panzerdivision "Das Reich", des fanatiques de la Waffen-SS, ont exterminé tous les habitants d'un village ! Heures noires de la fin du conflit !

    Ce film, sorti en 1975, dont le scénario dans le registre hautement dramatique a été écrit pas Robert Enrico avec Pascal Jardin - pour les dialogues - et Claude Veillot, c'est Le Vieux Fusil ! C'est l'histoire d'un médecin  - incarné par Philippe Noiret, praticien dévoué à la vie et pacifiste de nature  qui venge les morts violentes de son épouse - incarnée par Romy Schneider - et de sa fille sauvagement assassinées par des soldats SS sans pitié ! Ainsi que tout un village !

    Un film poignant donc qui divisa initialement la critique professionnelle ! ll y a beaucoup de pathos dans ce film qui joue avec nos tripes ! Mais Le Vieux Fusil fut un énorme succès ensuite - le cinquième plus grand succès français en 1975 au box-office, et nommé dans neuf catégories aux Césars, il en remporte trois (meilleur film, meilleur acteur pour Philippe Noiret et meilleure musique pour François de Roubaix). Et oui, la musique du Vieux Fusil a aussi marqué les esprits toute empreinte de la nostalgie d'un temps idyllique disparu ! Le bonheur humain demeure dans la mémoire ! Le film a aussi reçu un "César des Césars" en 1985 !

    Julien Dandieu, notre chirurgien humaniste, va subir une profonde transformation mentale et morale en découvrant que sa femme a été violée et brûlée vive au lance-flammes ! Il va utiliser des tactiques de guérilla, connaissant bien le château ou se passe l'intrigue et tuer un à un les tortionnaires ! Doit-on voir dans ce film un prémice aux film de Bruce Willis (Piège de Cristal), de Jean-Claude Van Damme et de Steven Seagal où un héros isolé bute des méchants un par un en se faufilant comme une ombre ! Ca a l'air d'une boutade mais il y a certaines similitudes même si le ton du Vieux Fusil est beaucoup plus grave ! On songera aussi à des films comme Un justicier dans la ville, sorti à la même période, autre film de "justice expéditive" !

    Ce film a été tourné dans le Tarn-et-Garonne. Des scènes ont aussi été filmées à Montauban. Le rôle du médecin devait initialement être confié à Lino Ventura qui avait déjà tourné avec Robert Enrico puis fut finalement confié à Noiret qui avait aussi déjà tourné avec le réalisateur. On notera aussi la présence de Jean Bouise.

    On a reproché au film des invraisemblances dans le scénario, la lourdeur des flash-backs et surtout son manichéisme !

    Bref un film intéressant à voir mais pas exempt de défauts ! On appréciera la performance de Philippe Noiret qui tient le film et la présence à l'écran à lui seul ! Pour la beauté de Romy Schneider aussi !

    A bientôt !

    « La Belle Epoque - 2ème partieFerragus - Honoré de Balzac »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :