• Vie de Sigmund Freud - II - La naissance de la psychanalyse

    Nous avions laissé Freud au commencement du XXème siècle alors qu'il publiait L'interprétation des rêves.Vie de Sigmund Freud - II - La naissance de la psychanalyse

    Très vite, il va regrouper un petit cercle autour de lui. En effet, en 1902, il fonde la Société psychologique du mercredi, avec notamment Alfred Adler et Wihelm Stekel. En 1905, il publie Trois essais sur la théorie de la sexualité.

    La psychanalyse va prendre de l'ampleur ! En 1908 se tient le Premier Congrès de psychanalyse à Salzbourg en Autriche avec quarante-deux participants venus de six nations.

    Les théories de Freud vont se faire connaitre jusque de l'autre côté de l'Atlantique et en 1909, il voyage aux Etats-Unis où il donne cinq conférences dans le Massachusetts à la Clark University qui donneront lieux aux Cinq leçons sur la psychanalyse.

    Le deuxième Congrès international de psychanalyse se tient en 1910 à Nuremberg. A cette occasion est fondé l'Internationale Psychoanalytische Vereinigung (IPV) qui deviendra en 1936 l'International Psychoanalytical Association (IPA).

    Mais des schismes vont bientôt se produire au sein du groupe, des scissions ont lieux. En 1911 et 1912, Alfred Adler et Wihelm Stekel quittent l'IPA. En réaction, Ernest Jones forme un "Comité secret" autour de Freud qui réunit Karl Abraham, Max Eitingon, Sandor Ferenczi, Otto Ranks et Hanns Sachs.

    Totem et tabou, livre au succès retentissant parait en 1913. Freud tente d'y appliquer la psychanalyse à certains pénomènes collectifs pour la première fois.

    Durant la Première Guerre Mondiale l'activité collective des psychanalystes est mise en veille. Freud rédige néanmoins Considérations actuelles sur la guerre et la mort et publie L'Introduction à la psychanalyse.

    On le voit la sexualité et la guerre sont deux sujets abordés par Freud et qui sont au coeur de son oeuvre et de la psyché humaine : Eros et Thanatos ou pulsions de vie et pulsions de mort qui tiraillent l'individu.

    1920 voit la parution d'un autre ouvrage essentiel : Au delà-du principe de plaisir où il est question de désir, de principe de plaisir et de principe de réalité.

    Mais 1923 est une année sombre pour Freud qui voit apparaitre les premiers signes de son cancer de la machoire. C'est pourquoi, en 1926, à l'occasion de son 70ème anniversaire, le penseur autrichien annonce qu'il cesse sa participation active au mouvement psychanalytique et se met un peu à l'écart. Il continuera néanmoins à réflléchir, à écrire et à publier, ainsi en, 1927 avec l'Avenir d'une illusion qui traite la question religieuse (et dont j'ai proposé un billet sur ce blog !).

    En 1930, Freud continue de réfléchir sur le destin collectif à l'aune de la discipline qu'il a fondée avec Malaise dans la civilisation.

    1933 annonce des lendemains qui déchantent, particulièrement pour le peuple juif. Or Freud est juif et en conséquence, Hitler arrivé au pouvoir condamne la psychanalyse comme "science juive". Les livres de Freud font l'objet d'autodafé à Berlin par les nazis. Dans le même temps, Freud s'entretient avec un autre juif de renom, Albert Einstein.

    En 1934 - 1935, avec l'accord de Freud, Ernst Jones trouve un compromis avec les nazis et met en place une politique de collaboration pour "sauvegarder la psychanalyse".

    Mais, en juin 1938, deux mois après l'Anschluss, Sigmund Freud se résout à quitter Vienne pour Londres.

    Il meurt le 23 septembre 1939, à Londres, six mois après la publication de son dernier livre Moïse et le monothéisme.

    La psychanalyse va connaitre un retentissement mondial (mais aussi des dissidences et des polémiques). Elle essaimera aux Etats-Unis, en France avec Marie Bonaparte où elle sera connue relativement tardivement.

    A côté des théories de Freud, il faudrait dire un mot de "l'inconscient collectif" de Carl Jung ou de l'analyse du langage selon Jacques Lacan.

    A bientôt !

    COMPTE A REBOURS...3

    « Némésis - Philip RothLes Aventures d'Alix - Jacques Martin »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :