• TORG - West End Games

    TORG - The Other Roleplaying Game - est un jeu de rôles multi-genres, de Greg Gorden et Bill Slavicsek, édité par West End Games (la maison de Star Wars D6 et Paranoïa), sorti en 1990.

    Le jeu - paru à l'époque où apparaissaient par ailleurs les premiers jeux narrativistes basés sur le storytelling TORG - West End Gamestel Vampire - La Mascarade - se veut davantage orienté vers l'action à la manière cinématographique !

    Le système de jeu reflète bien cette prise de position avec les traditionnels attributs qui permettent de lancer des dés à 10 faces et 20 faces, dont le résultat du jet est comparé à des seuils de difficultés - avec des relances additionnelles possibles en cas de succès ! Rapide et efficace !

    Il y avait, de même dans la boite de base, un jeu de cartes qui proposait des événements et des péripéties pour modifier le cours des intrigues et des scénarios. Dans le jeu, les joueurs incarnent des Chevaliers des Possibilités - ou "Chevaliers des Tempêtes de Réalités" - et disposent d'une réserve de "points de possibilités" pour augmenter temporairement leurs attributs ! Ces "Storm Knights" sont le dernier rempart de l'Humanité face à des envahisseurs extradimensionnels !

    La menace de Torg est liée aux "Seigneurs des Possibilités", venus d'autres dimensions qui se sont alliés pour mettre la main sur l’Énergie des possibilités dont regorge la Terre Ils disposent d'Obscurificateurs et posent des piliers, des "Stellae" entre les limites desquels la réalité est réécrite et devient un "cosm" étranger !

    Il y a donc divers univers et ambiances qui se mêlent dans ce jeu ! Citons celles qui sont présentes au début de la gamme !

    La Terre Vivante est un monde sauvage façon "Le Monde Perdu" ou "Jurassic Park", dirigé par Baruk Kaah. Elle s'étend sur le Nord des États-Unis et le Canada.

    Aysle est un royaume medfan qui recouvre la Grande-Bretagne et la Scandinavie. Dame Pella Ardinay a réussi a chasser son Seigneur, Uthorion, qui contrôlait son esprit !

    La Cyberpapauté et son pape Jean Malreaux occupe la place de la France. C'est une théocratie cyberpunk !

    Le Japon est devenu la proie d'une multinationale technologique assez mystérieuse... et inquiétante, aux buts obscurs !

    L’Égypte a vu se lever le Nouvel Empire du Nil, dirigé par le Dr Mobius ou Pharaon Mobius. L'ambiance est steampunk, pulp et super-héros mélangés à de la magie et des rites !

    Le royaume d'Orrorsh est un monde de "gothic-horror", à emplacement de l'Indonésie, où des Victoriens d'une autre dimension affrontent des horreurs sans nom !

    Un jeu à l'étonnante diversité mais à l'aspect un peu artificiel et bricolé ! Pour ma part, je n'ai pas adhéré à l'époque et n'adhère toujours pas ! Je devais y jouer et m'étais développé une "guerrière jazz", une sorte de punkette-tueuse façon Nikita, le film de Besson. Hélas, mon MJ n'avait rien à battre de mes développements de background, préférant l'aspect "optimisation" ! Deux conceptions du jeu de rôles : celle de "l'artiste" et celle du "consommateur" !

    A bientôt !

    « Thorgal - Tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran - Rosinski & Van HammeChroniques de World of Warcraft VIII - Le Gouffre de Ragefeu »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :