• Star Wars : Dark Plagueis - James LucenoJames Luceno est un auteur prolifique de l'Univers Etendu de Star Wars doublé d'un expert en la matière ! Il le prouve avec ce roman qualifié par nombre de fans de la saga comme "le meilleur de la série".

    Dans La Revanche des Sith, lors de la scène de l'Opéra Galactique, le Chancelier Palpatine/ Dark Sidious, afin d'attirer le jeune Anakin Skywalker dans ses griffes, lui mentionne la légende de Dark Plagueis qui "avait réussi à éviter la mort pour ceux qui comptaient pour lui".

    Et bien, le roman dont il est question dans le présent billet revient sur le parcours de Plagueis, qui est le maître Sith de Sidious, depuis le jour où il renversa Dark Tenebrous, jusqu'à celui, contemporain de l'Episode I, La Menace fantôme, où il fût lui même vaincu par son apprenti !

    Ce roman fait parfaitement la transition entre la trilogie romanesque de Drew Karpyshyn, sur Dark Bane, qui établit la Régle des Deux Sith et la prélogie cinématographique. Il montre qu'en réalité, il y avait un autre acteur dans l'ombre, Plagueis, et change radicalement le regard que l'on peut avoir sur la Chute de l'Ancienne République. Dans le même temps, il révèle sur la jeunesse de Palpatine et apporte des éclaircissements sur la conception d'Anakin.

    Et puis, il y a pléthore de références à d'autres romans, comics, jeux vidéos de la période et ce livre permet de tous les relier. Je citerais pêle-mêle : Dark Bane, The Old Republic, Vent de Trahison, Dark Maul, Actes de guerre, Saboteur, l'ombre du chasseur, Bounty Hunters, Starfighter etc...

    C'est vraiment le roman qu'on ne peut laisser de côté si on est fan de Star Wars !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - The Old Republic : Revan - Drew KarpyshynNous allons clore - provisoirement - aujourd'hui la série de billets consacrés aux romans de la sous-franchise "Star Wars The Old Republic" avec le troisième roman a être paru dans ce cadre qui est en fait le premier chronologiquement dans l'ordre des évènements qui y sont relatés.

    L'auteur est le même que pour Dark Bane : la voie de la destruction et il confirme ici tout le bien que je pense de lui. Comme quoi, ce n'est pas forcément en confiant les rênes de l'univers étendu Star Wars a des pointures de la SF contemporaine, mais à des auteurs un peu plus secondaires mais qui en ont bien assimilé les caractéristiques, que l'on obtient les meilleurs romans Star Wars. Dans les auteurs sur lesquels je suis dubitatif, il y a Barbara Hambly, Greg Bear et même Timothy Zahn (qui a tendance à faire toujours à sa sauce, avec les même personnages : Mara Jade, Talon Kaarde, Thrawn) et dans la seconde catégorie, je classe Luceno et Karpyshyn.

    Avant de parler de Revan, il convient de revenir sur un jeu vidéo de 2003 - 2004 : Star Wars Knights of the Old Republic ! On y apprenait comment Revan et Malak, deux Jedi pervertis au Côté Obscur, s'opposaient à la République, après avoir sauvé celle-ci de la menace mandalorienne. Malak trahissait Revan qui était capturé par Bastila Shan, et, rendu amnésique, stoppait les plans de conquète de son codisciple.

    Dans Star Wars Kotor II - The Sith Lords, Meetra, dite l'Exilée, la disciple de Revan, combattait les derniers Sith alors que l'Ordre Jedi était une première fois pratiquement anéanti !

    Enfin, en décembre 2011, sortait le jeu vidéo MMORPG, Star Wars TOR, auquel j'ai déjà consacré un billet, qui se déroulait cette fois, 300 ans après KOTOR I et II, dans le contexte de la Guerre Froide entre Jedi et l'Empire Sith résurgeant pour le contrôle de la galaxie.

    Ce que l'on découvre, c'est que l'invasion des Mandaloriens, la conversion de Revan et Malak, tout ceci faisait partie d'un vaste plan de l'Empereur caché dans les Régions Inconnues pour affaiblir la République en vue de la véritable invasion !

    Tout d'abord, en lisant Revan, on ne voit pas le lien entre les deux histoires racontées ! D'une part, on suit Revan et sa femme Bastila entre Kotor I et II puis Scourge, un seigneur Sith mineur dans l'Empire Sith. Mais au milieu du livre, les deux intrigues finissent par se rejoindre très habilement. Par la suite, on croise aussi Meetra !

    Revan va partir dans les Régions Inconnues pour enquêter sur son passé. Cela,on le savait déja au début de Kotor II mais là on a les détails !

    Le point positif du roman est donc son intéraction avec les autres supports. il fait le lien et assure la cohérence alors que tout cela n'était probablement pas planifié au moment du premier Kotor ! On ne verra peut-être jamiais un Kotor 3 mais on a ce roman.

    Dans le jeu Star Wars TOR, si vous prenez la classe "Chevalier Jedi", votre route croisera celle de Revan et Meetra (sur Taral V) et aussi Scourge !

    Bref à lire si vous êtes fan de l'Ancienne République, et de préférence avant de jouer au MMORPG !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Dans l'épisode II de Star Wars : L'Attaque des Clones, le conseiller de la Reine Jamillia, Sio Bibble a une réplique sybilline : "Il n'y a pas eu de conflit majeur depuis plus de 1000 ans". A quoi fait-il allusion ?

    La réponse est la Bataille (ou les Batailles plutôt) de Ruusan où l'Armée de la Lumière des Jedi et du Seigneur Hoth périt en même temps que la Confrérie des Ténèbres des nouveaux Sith du Seigneur Kaan. Suite à ce conflit destructeur, on promulga les réformes de Ruusan et la République connut mille ans de paix. Mais à cette époque, mille ans avant la Bataille de Yavin, un Sith, Dark Bane, allait instituer la Règle des Deux. Selon lui, nombreux, les Sith sont faibles mais si il ne reste qu'un Maitre pour détenir le pouvoir et un Apprenti pour le convoiter, ayant recours à la ruse, tous les deux pourront faire chuter la République. Ce à quoi parviendra effectivement Dark Sidious/ Palpatine dans la Prélogie.

    Remontons à l'été 1997 et la sortie du jeu FPS (First-Person Shooter), Jedi Knight ! Vous incarnez le mercenaire Kyle 9782265086494.gifKatarn qui découvre son potentiel de Jedi. Il doit protéger le secret de la Légendaire Vallée des Jedi où reposent ensembles les âmes de milliers d'adeptes du Côté Lumineux et du Côté Obscur de la Force, victimes d'une rude bataille. Et bien, il s'agit là de la première occurrence de Ruusan. Ces âmes sont celles des combattants de cette planète.

    Plus tard - l'année m'échappe, je dirais aux alentours de 2001, Dark Horse l'éditeur US de comics publie la série Jedi VS Sith, (de Macan et Darko), assez violente, qui raconte la dernière Bataille de Ruusan. On y suit le destin de trois enfants, recrutés par les Jedi, Bug, Tomcat et Rain qui vont sur Ruusan. On assiste à l'explosion de la bombe psychique qui enferma les âmes des guerriers. Mais la BD est surtout centrée sur les trois gosses et pas sur Dark Bane !

    La publication en album VF a eut lieu chez Delcourt - Le Côté Obscur tome 9 : Dark Bane - en 2007.

    Mais Drew Karpyshyn, encore plus récemment (et un des meilleurs auteurs de l'Univers Etendu Star Wars aux yeux de nombreux fans avec Troy Denning -moi j'ai un faible pour James Luceno !), nous livre une trilogie "Dark Bane" qui revient sur les évènements de la BD (dont elle reprend quasi toutes les scènes en appuyant davantage sur les ressorst internes des personnages), certes pas dans le même ordre chronologique et aussi démarre bien antérieurement chronologiquement.

    En effet, on suit le futur Bane, jeune mineur de Cortosis sur Apatros (mineur dans les deux sens du terme) qui commet un meurtre , rejoint la Confrérie des Ténèbres comme soldat puis comme apprenti Sith. On suit ensuite sa formation sur Korriban. Là encore, il est sympathique de constater l'effort de cohérence de cet univers partagé. Des connexions sont établies avec le jeu vidéo KOTOR et Dark Revan, Rakata Prime et la Forge Stellaire.

    Bane va s'efforcer de changer l'ordre Sith et va y parvenir. Voilà un très bon premier tome pour une trilogie "Bane" qui s'annonce excellente... Et Karpyshyn a fait le grand saut temporel en signant un roman lié à Star Wars -TOR, intitulé Revan dont je vous parlerais prochainement !

    Sur ce, bon week-end !


    votre commentaire
  • Voici un autre produit dérivé du MMORPG Star Wars - The Old Republic, le deuxième roman de la gamme, Star Wars TOR :Complots !

    Comme j'ai déja du avoir l'occasion de le précision, le cadre de "The Old Republic" se situe 3652 ans avant l'Episode 4 Un Nouvel Espoir, en pleine guerre République/Empire des Sith, suite aux évènements du Traité de Coruscant... Une paix précaire a été signée entre les deux factions. Ce roman revient sur ces circonstances et l'intrigue s'étale sur deux jours.

    9782265093003.jpgCe qu'il y a de bien avec les romans et les BD The Old Republic, c'est précisément cet éclairage du conflit, à chaque fois par des protagonistes différents. Je le dis tout suite, j'ai préféré Complots  à Alliance fatale (qui reste assez anecdotique). Ici, dans complots, on est en prise directe avec le conflit. On retrouve le vilain emblématique et centrale, Darth Malgus, et les références au jeu sont nombreuses. Pour représenter les gentils, on a un contrebandier, ancien soldat de la République, Zeerid Korr, et une Jedi, Aryn Leener, qui cherche a venger son maitre Zallow.

    Je parlais d'allusions au jeu vidéo. Précisons les choses ! On retrouvera en effet, dans ce roman, une mise en mot de la toute première bande annonce du jeu nommée "Trahison" où Malgus mène l'assaut sur le temple Jedi de Coruscant et affronte Maitre Zallow. La mise en mots permet de s'attarder sur les sentiments du personnage, ce que ne permet pas la vidéo.

    Il est également question de "L'Usine" (qui s'appelle "La Fabrique" dans le jeu), cet endroit peuplé de machines qui oeuvrent au bien être de la Cité Galactique. A cette occasion, on retrouve T7, le droid qui accompagne la classe de Chevalier Jedi dans le jeu !

    Une mention spéciale à la scène ou Zeerid partage un moment d'affection familiale avec sa fille paraplégique Arra. Sans vouloir passer pour une midinette ou verser dans le sentimentalisme, j'ai trouvé cette séquence très émouvante et très juste et qui nous change des habituels combats, Sith rongés par le Côté Obscur de la franchise Star Wars !

    Sachant qu'Aryn cherche à venger son Maitre Zallow en affrontant Malgus et que celui-ci survit puisqu'on le retrouve dans le jeu qui est postérieur à ces évènements, je vous laisse nourrir les plus vives inquiétudes pour la Jedi ! Mais pour connaître son sort, ne comptez pas sur moi, lisez ce roman !

    Voilà, depuis quelques semaines, vous aurez sans doute remarqué que j'ai un peu laissé de côté les romans et la littérature générale au profit de la culture populaire, de la culture geek voire de la culture de masse (Star Wars, Marvel, James Bond, diverses BD...). Mais ne vous inquiétez pas, vous aurez bientôt de nouvelles chroniques de mes lectures (avec prochainement un billet sur l'ouvrage de Sam Savage; Firmin, autobiographie d'un grignoteur de livres...).

    Bonnes lectures ! A bientôt !

    Compte à rebours : 3...


    votre commentaire
  • Faisons à nouveau un tour dans une "galaxie lointaine, très lointaine" !

    J'ai déja produit un billet sur le jeu vidéo d'Electronic Arts/Bioware/LucasArts : Star Wars - The Old Republic. Ce jeu est un dérivé des films de la Guerre des Etoiles qui a lui-même généré une série de romans et de comics pour prolonger l'expérience immersive !

    C'est tout un pan de l'histoire galactique, jusque là caché, qui se révèle à nous !38153_fatal_alliance.jpg

    Après la signature du Traité de Coruscant, en 3653 avant la Bataille de Yavin, c'est le statu quo entre la République des Jedi et l'Empire des Sith.

    Mais voila qu'un contrebandier récupère les restes d'un mystérieux vaisseau, le Cinzia. dès lors, une vente aux enchères est organisée pour ces débris particuliers sur Nal Hutta, le monde des Hutts.

    Ce roman met en scène plusieurs factions qui sont un peu l'application des classes de personnage du jeu vidéo : il y a le contrebandier, le chevalier Jedi, le soldat, l'apprentie Sith, le chasseur de prime et l'agent impérial.

    Attention, car à partir de cette ligne, je dévoile des éléments de l'intrigue !

    En fait, les débris contiennent une usine miniaturisée de production de droids, les hex, qui va conduire tout ce petit monde sur la planète Had Sebaddon en dehors de la galaxie, un endroit où Lema Xandret, une opposante qui a fuit l'Empire a bati une société de droïdes qui contiennent des éléments organiques.

    Ce monde représente une source de richesse puis une menace pour la galaxie et République et Empire vont, pour une fois, s'allier pour écraser ce péril.

    Pour corser le tout, l'apprentie Sith, Ax Seldon, n'est autre que la fille que Xandret a abandonnée durant sa fuite.

    Bref, Sean Williams (voir aussi mon billet sur Star Wars - Le Pouvoir de la Force, aussi une novelisation de jeu vidéo) signe ici un gros pavé de plus de 500 pages, pas forcément transcendant, mais anecdotique et toutefois plaisant !

    Les fans du jeu vidéo lui préfèreront sans doute Star Wars TOR : Complots et/ou Star Wars TOR : Revan !

    Et ce n'est pas la première fois que l'on voit dans une oeuvre de (science-)fiction une société autoréplicative de robots hors de contrôle qui a la possibilité de s'emparer d'une galaxie. Je pense aux Réplicateurs de Stargate SG-1 ou aux Humanoïdes du dessin animé du début des années 1980 : Il était une fois l'espace.

    A bientôt !

    COMPTE A REBOURS : 7...


    votre commentaire
  • Kevin J. Anderson et Rebecca Moesta sont un couple à la ville et signent en commun la collection jeunesse (chez Pocket junior) Les jeunes chevaliers Jedi qui s'adresse à un public de jeunes adolescents. c'est un peu "le club des cinq" dans l'univers Star Wars et le jeune lecteur de 12 ans pourra s'identifier à Jacen et Jaina Solo du même âge.

    Cette série est dans la continuité de la relance éditoriale de l'univers de la Guerre des Etoiles opérée en 1991 avec L'Héritier de l'Empire de Timothy Zahn destinée à remettre la saga au goût du jour et à financer la nouvelle trilogie.

    L'action se déroule en l'an 23 après la Bataille de Yavin. Luke Skywalker a crée un praexum Jedi et ses neveux et sa nièce y font leur entrée. On est juste avant la série Le nouvel Ordre Jedi.

    Je vous parlerais ici des tomes 1 à 3 d'une série qui en compte 14 !

    Ces trois tomes servent surtout à caractériser les personnages : Jacen, Jaina, Tenel Ka, Lowbacca, Zekk, Tanith Kay, Brakiss.

    XY240.jpgLe tome 1, "Les enfants de la Force" montre l'apprentissage Jedi du petit groupe de héros. Lors d'une expédition dans la jungle de Yavin, ils mettent la main sur une épave de chasseur TIE datant de l'explosion de la première Etoile Noire. Ils le réparent et permettent malgré eux au pilote Qorl, embusqué depuis 20 ans et toujours endoctriné par l'Empire, de s'échapper.

    Dans le tome 2, "les cadets de l'Ombre", Jacen, Jaina et Lowbacca leur ami Wookiee et neveu de Chewbacca sont kidnappés alors qu'ils visitent la station des pécheurs de gemmes de Lando Calrissian. ils sont conduits à l'Académie de l'Ombre, le pendant obscur du praexum. On tente alors de les faire pencher du côté obscur. Le Second Impérium de Brakiss s'avère la nouvelle menace. Finalement nos héros parviennent à s'enfuir avec l'aide de leur oncle, Luke Skywalker. A noter une scène prophétique de Jacen se battant contre sa soeur du fait d'une tromperie et dissimulé sous un hologramme de Dark Vador, qui prfigure le Dark Caedus de la série L'Héritage de la Force (mais je doute que chez Lucasfilm, on ai prémédité l'intrigue sur une période aussi longue).

    Le tome 3, "Génération perdue" nous présente Zekk un gamin des bas-fonds de Coruscant, ami des jumeaux qui va se faire recruter par l'Acamdéie de l'Ombre.

    Je terminerais en disant que Kevin J. Anderson a beaucoup écrit sur Star Wars dans la période 1991 - 1999 : la trilogie L'Académie Jedi, Le Sabre Noir, la BD chez Dark Horse La guerre des Sith. Il a aussi dirigé les anthologies Tales from Mos Esley Cantina et Tales from Jabba's palace. Enfin, il a cosigné The Essential chronology (ces trois derniers ouvrages, les deux anthologies et le guide sont à ce jour inédites en VF)

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Après Kathy Tyers, c'est Greg Keyes qui se voit confier la tâche de poursuivre la saga du Nouvel Ordre Jedi - qui se déroule 25 ans après la Bataille de Yavin - et il remplit son rôle en rédigeant la duologie "L'aurore de la victoire" composé de "Conquête" et "Renaissance". Greg Keyes élabore également une oeuvre propre de fantasy dont Les Elus du Changelin fait partie.

    Nous en étions resté à l'invasion de la planète Duro à la fin du tome précédent. Là, Jacen Solo avait défié et battu le chef de guerre Yuuzhan Vong, Tsavong Lah. Donc au début de ce nouveau chapitre, les extragalactiques nourrissent du ressentiment à l'égard des "infidèles", ont temporairement stoppé leur avancée et lance une prime sur les têtes des Jedi. Ils sont aidés par les traitres de la Brigades de la Paix.

    Dans "Conquête", la Brigade de la Paix puis les Vong se lancent dans la traque des Jedi du praexum de Yavin 4. Anakin Solo vient à la rescousse de l'Académie. Malheureusement, son amie Tahiri est capturée et remise entre les griffes de la caste des Modeleurs. En effet, après les Guerriers et les Prêtres, le lecteur découvre deux nouvelles composantes de la société Vong : les Modeleurs (des bioingénieurs) et les Humiliés. Anakin va tout faire pour délivrer son amie avant que les Modeleurs ne fasses d'elle une Vong. Par ailleurs, dès ce roman et dans le suivant, la relation Anakin/ Tahiri se développe.

    Dans "Renaissance", Greg Keyes réussit le tour de force de mener quatre intrigues - parfois plus - en même temps sans baisse de rythme.On suit chacun des enfants Solo et leurs parents. Anakin, Tahiri et Corran Horn effectuent une mission qui les mènent jusqu'à Yag'dhul, Jaina, Kyp Durron et l'Escadron Rogue s'en prennent à une présumée superarme ennemie dans le système de Sernpidal. Yan Solo, Leia et Jacen cherchent des voies spatiales sûres et Luke Skywalker veille sur sa femme Mara sur le point d'accoucher.

    C'est du bon Star Wars, qui s'éloigne des habituelles luttes Jedi/ Sith, Rebellion/ Empire avec des réflexions sur la nature de la Force. Les auteurs qui se succèdent sur cette série ont, en outre, le mérite d'inventer une culture basée sur le refus de la technologie et le développement d'outils vivants. Je suis impatient de lire la suite !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - Republic Commando était à l'origine un jeu vidéo, un first-person shooter, qui vous mettait dans la peau des quatre commandos de l'escouade Delta durant la Guerre des Clones.

    Karen Traviss, écrivaine au passé militaire, déclina le concept en une série de romans qui comprend quatre titres ainsi qu'une suite - Imperial Commando 501 st. L'auteur se sert de son expérience personnelle pour décrire avec précision les procédures de ces soldats sur le terrain : infiltration, sabotage, surveillance, survie en milieu hostile, exfiltration. La routine militaire, transposée dans l'univers de la Guerre des Étoiles, est très bien retranscrite.9782265069503

    Le premier volume de la série se nomme Contact zéro. Après la Bataille de Géonosis -vue dans l'épisode II au cinéma - quatre commandos survivants, Darman, Neuf, Atin et Fi sont réaffectés et forment l'escouade Oméga. ils ont été formés par le Mandalorien Kal Skirata (qui joue un rôle plus grand dans les romans suivants puisque la série est en faite l'histoire de son clan) et si ils ont l'expérience du combat, ils n'ont pas l'expérience de la vie.

    Leur mission consiste à détruire un laboratoire qui développe un nanovirus sur la planète agricole Quilura et à exfiltrer une scientifique séparatiste. Or dès leur parachutage sur la planète, ils se retrouvent séparés de l'un des leurs.

    Heureusement, ils seront aidés dans leur mission par une Jedi, Etain Tur-Mukan, assez inexpérimentée et une métamorphe locale.

    La tâche s'annonce ardue car l'installation cible est défendu par Ghez Hokan, lui-même Mandalorien et à la tête d'une centaine de droïdes.

    L'action prédomine dans ce roman SF et militaire. Mais ce n'est pas tout : la psychologie et les relations entre les personnages sont aussi posées et ces aspects seront largement amplifiés dans les autres livres à la structure et à l'intrigue plus complexes.

    Une série Star Wars qui peut se lire indépendamment du reste de la saga !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • J'ai déja eu l'occasion d'écrire ici des billets sur La Guerre des Étoiles. En effet, je suis un "fou de Star Wars" depuis 1977 où à l'age de cinq ans, j'ai découvert le premier opus.

    Dès à présent, j'ouvre une sous-rubrique "Star Wars" sur biblio-drizzt et vous propose un article sur une BD dans cet univers.

    Delcourt fait un excellent travail éditorial depuis une décennie avec sa collection d'albums dans "la galaxie très lointaine". On compte près d'une centaine de titres classés en grandes séries : "Ancienne République", Jedi", "Clone Wars", "Rébellion", "Invasion", "X-Wing" ou "Legacy".

    Dark Vador - Trahison est le onzième tome de la série "Le Côté obscur" qui se focalise sur les grands méchants de la saga : Jango et Boba Fett, Dark Maul, Grievous, Aurra Sing, Mara Jade, Dark Bane et bien évidemment Dark Vador ! dark-vador--trahison

    L'intrigue de cet album se déroule quelques semaines avant l’Épisode IV (Un nouvel espoir) : la Rébellion en est encore à ses balbutiements et la menace pour l'Empereur Palpatine va venir d'une conspiration ourdie dans ses propres rangs. Un panel de Grands Moffs estime que la théologie des Sith est un frein pour l'Empire et souhaite renverser le dictateur galactique et son bras droit.

    Les conspirateurs ont des personnalités bien distinctes qui transparaissent dans leurs apparences physiques. il y a le type cyborg du Grand Moff Trachta, l'obèse Grand Moff Bartam, l'assassin de l'ombre Gauer et le jeune loup ambitieux, Grand Moff Kadir. Ces deux derniers vont éliminer les deux premiers pour mener la barque seuls.

    Le scénario est signé Scott Allie (qui semble avoir un faible pour les intrigues politiques dans l'univers de Star Wars car il a aussi signé la trame du récit "le prix du pouvoir"). Le dessin est de Ryan Benjamin (avec des couvertures pour les quatre numéros du comics original de Brian Horton)

    Aux USA, le récit Betrayal ouvre la série - dite ongoing - Empire qui comporte quarante numéros.

    Enfin, il faut signaler que le Star Wars - La Saga en BD numéro 26 de juillet 2010 a consacré un mini-dossier de quatre pages à cet album avec des esquisses et des dessins préparatoires.

    Une histoire à l'ambiance "panier de crabes" dans les hautes sphères de l'Empire qui nous montre une fois de plus que l'Empereur excelle à mener des intrigues à plusieurs niveaux et qu'il est vraiment le maître du jeu! Jubilatoire !

    Pour clore ce billet, je voudrais dire que je continue la lecture des romans Star Wars de la série "Le Nouvel Ordre Jedi" qui décrit l'invasion de la galaxie par les Yuuzhan Vong. Je viens de terminer le 4ème volume : Les agents du Chaos I - La colère du Héros. Je n'en parlerais pas en détails mais je dirais juste que cette fois-ci l'intrigue se concentre sur Han Solo qui cherche à venger Chewbacca. L'invasion progresse et les Vong mettent au point un stratagème pour assassiner les Jedi en masse. Mais c'est sans compter sur le Corellien...

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Parlons maintenant de la série jeunesse de romans Star Wars - "Les apprentis Jedi" qui est censée explorer la relation entre Qui-Gon Jinn et son Padawan Obi-Wan Kenobi.

    Précédemment nos deux héros avaient maille à partir avec Xanatos, un précédent apprenti revanchard de Qui-Gon. Leur histoire commune s'était mal terminé, ce qui expliquait que notre "Jedi Gris" ne veuille pas reprendre de nouveau Padawan !

    Dans ce tome 3 intitulé "Les Voleurs de Mémoire", l'écrivaine Jude Watson partait pour nous emmener sur la planète Gala afin de suivre Qui-Gon qui avait finalement accepté Obi-Wan comme Padawan, les deux étant en charge de superviser des élections sur ladite planète.

    Mais l'intrigue va se détourner - via le retour d'un personnage secondaire des précédents tomes, vers la planète Phindar, planète natal de ce personnage. Là, on découvre que toute la population est asservie mentalement au moyen d'une technologie cauchemardesque ! Un goût de 1984 - et une histoire qui questionne ce qui fait notre identité : notre mémoire !

    En réalité, ce qu'il se passe sur Phindar est aussi en lien avec la situation sur Gala !

    Jude Watson peut faire mieux niveau écriture car cette série est censée établir les liens entre les deux personnages principaux et donc creuser leurs traits de caractères ! Or ici, l'analyse psychologique se résume à quelques traits de personnalités ! Je veux bien que ce soit de la littérature jeunesse mais ce n'est pas pour cela qu'il faut que ce soit simpliste.

    A partir de 2014, cette série de romans, avec le rachat de Lucasfilm par Disney deux ans plus tôt, sera aussi classée "Légendes". Des histoires inégales pour une série oubliable  mais qui avait le mérite de creuser la période immédiatement pré-Episode I !

    Xanatos revient au Tome 4 et la série devrait retrouver un peu de souffle avec un vrai  antagoniste !

    Voilà, je classe ce billet en 2009 sur Overblog et eklablog et par la force des choses en 2021 sur mes Skyblogs mais ne lui attribue pas de numéro "Défi Lectures" car c'est une ancienne lecture que je n'ai pas faite cette année 2021 !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Alors que la Prélogie Star Wars venait de se terminer en 2005 avec la sortie de La Revanche des Sith dans les salles, trois ans plus tard, en 2008 donc, George Lucas et ses équipes décident d'investir le domaine de la télévision en lancant la première incarnation d'une lignée appelée à être longue de série télévisées d'animation ! C'est la sortie de Star wars  : The Clone Wars. Une série live-action devait être par ailleurs être mise en projet, nommée Star Wars : Underworld sur la Pègre Galactique mais qui n'aboutira pas !

    Star Wars : The Clone Wars est une série d'animation, fruit des efforts de Dave Filoni, chapeauté par Lucas qui donne des idées et les orientations ! Produite et diffusée entre 2008 et 2020, elle compte sept Saisons avec au fil du temps une qualité de rendu et d'animation en constant amélioration, l'expérience s'accumulant ! Je vous renvoie aux articles que j'ai écrit sur chacune de ces Saisons ailleurs sur ce blog.

    Mais dès 2008, pour lancer la série, ce qui peut être considéré comme le premier "film dérivé" Star Wars, bien avant les "Star Wars Stories" et qui fait partie au même titre du nouveau Canon (en 2014, Disney n'ayant conservé comme "canonique" que les six films des deux Trilogies et la série The Clone Wars), sort dans les salles de cinéma. C'est sobrement Star Wars : The Clone War,  ! Si Filoni est bien à la réalisation, le scénario est signé par Henry Gilroy.

    Le film va poser les bases de cette série consacrée au conflit de la Guerre des Clones dont on suivra tous les types de bataille, de l'escarmouche à la bataille rangée. On nous introduit à un nouveau personnage, la jeune Togruta, Ahsoka Tano, qui devient la Padawan d'Anakin Skywalker, devenu récemment chevalier Jedi. Cette jeune femme est véritablement la chouchou de Dave Filoni et on suivra son évolution dans The Clone Wars puis des années après dans Star Wars Rebels et selon certaines rumeurs non confirmées, on pourrait aussi la retrouver dans la Saison 2 de The Mandalorian - fin octobre 2020 - peut-être incarnée en live-action par l'actrice noire Rosario Dawson (vue dans Marvel's Daredevil sur Netflix) !

    Le film regroupe en fait quatre épisodes de la série, tous inédits et mis bout à bout pour faire un long-métrage ! Tandis que le conflit s'enlise, la République veut négocier une alliance avec les Hutts et en particulier avec Jabba.  Mais pour faire capoter les négociations, le Comte Dooku fait kidnapper par son assassin Sith Asaaj Ventress le fils de l'hermaphrodite Jabba, à savoir Rotta le Hutt ! Nos héros, Obi-Wan Kenobi, Anakin et Ahsoka vont devoir délivrer le jeune Hutt, détenu dans un monastère sur la planète Teth, en dirigeant une compagnie de clones. C'est l'aussi l'occasion d'introduire un autre personnage, un clone qui deviendra l'ami d'Ahsoka et qu'on retrouvera aussi dans Star Wars Rebels : le Capitaine Rex !

    L'intrigue démarre pendant le siège du monde de Christophsis, ce qui est l'occasion d'entrer dans le vif du sujet et de nous montrer une première bataille et aussi que Skywalker et Kenobi sont de véritables héros voire des légendes de ce conflit !

    Comme pour la série, Kevin Kiner a la lourde tâche de remplacer John Williams à la musique ! Il s'en tire pas trop mal !

    Le mieux est encore de vous laisser visionner le film en apéritif à la série !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Nous allons parler d'un jeu qui ne paie pas de mine aujourd'hui et peut plutôt se voir comme une sorte de mini-jeu, comme il en fleurit sur nos Smartphones !Star Wars : Yoda Stories est développé et édité par LucasArts en 1997. Il est spécifique aux systèmes Windows puis sera adapté sur Game Boy Color en 1999 par THQ.

    On peut voir ce jeu comme un mini-jeu donc, avec  des parties d'à peine 20 minutes, conçues pour les employés de bureau un peu geek qui ont du temps à tuer sur leur pause déjeuner et qui en ont marre de jouer toujours au démineur ou de faire des réussites !

    L'action prend place entre L'Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi au moment où Luke Skywalker termine sa formation auprès de Maïtre Yoda pour devenir un Jedi !

    Yoda va confier des petites missions à son élève, missions générées procéduralement. Toutes les aventures sont indépendantes et il n'y a pas, par exemple, de système de Points d'Expérience ! Vous devrez la plupart du temps ramener un objet ou sauver quelqu'un ! Les joueurs débutant peuvent recevoir l'aide de R2D2 qui vous donnera des indices !

    Niveau graphismes, c'est aussi très simple ! Ca fait un peu penser aux premiers Zelda avec des vues de dessus en 2D ! En fait, ce sont des écrans de 12 cases sur 12 cases, vu de haut. Vous vous déplacez grâce au clavier et tirez au blaster ou maniez le sabre-laser par l'action de la souris. La Force est considérée comme une arme mais vous devrez trouver le spectre d'Obi-Wan Kenobi pour l'obtenir !

    Vous devez d'abord trouver Yoda qui vous donne votre mission. Au départ, votre inventaire et votre avancement sont vides (et se réinitialisent à chaque nouvelle mission/partie). Chaque jeu est composé d'environ 100 écrans. Vous réalisez des petites quêtes qui vous rapprochent de l'objectif final. Ca reste assez basique !

    Un jeu pour combler les temps morts mais dont personnellement, je me suis assez vite lassé ! C'est très répétitif comme vous vous en doutez !

    A noter qu'il existe aussi un jeu similaire avec Indiana Jones nommé Indiana Jones and His Desktop Adventures, sur le même principe (un jeu de Bureau) sorti un an plus tôt en 1996 sur Windows et Mac auquel Star Wars : Yoda Stories doit son moteur de jeu !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Avant d'être une série d'animation, Star Wars - The Clone Wars a d'abord été entre autre un jeu vidéo d'action bien bourrin, sur GameCube, PlayStation 2 et Xbox, édité par LucasArts en 2002 ! Il s'agissait alors de revivre certains moment clés de l'Episode II : L'Attaque des Clones.

    Le jeu se compose de 16 missions et débute bien évidemment sur Géonosis. Mais la suite est inédite ! Chaque mission se découpe en plusieurs sections. Vous dirigez au départ le Maître Jedi Mace Windu venu secourir Obi-Wan, Anakin et Padmé dans l'arène de Poggle le Bref. Hélas le débarquement des clones ne permet pas d'interpeller le Comte Dooku qui s'enfuit et la Guerre des Clones peut débuter !

    Vous explorer six planètes différentes, par la suite, en plus de Géonosis. Il y a de tout, de la planète de neige à la décharge planétaire. La Campagne tourne autour d'une mystérieuse et redoutable arme antique des Sith qu'il va vous valoir arrêter et détruire.

    Le titre suit un rythme infernal et les ennemis défilent vite. Vous dirigez vos Jedi un par un sur le champ de bataille et sabres les opposants. Vous avez une série d'objectifs à remplir assez variés et vous disposez aussi d'une demi-douzaine de moyens de transport, du landspeeder à la Canonnière de la République, en passant par le Walker ou le lézard géant.

    Les objectifs consistent principalement à défendre ou à détruire ! On a par exemple défendre ou détruire des convois, priver une base de ses générateurs, protéger des canons géants, poursuivre des fuyards en moto-jet... mais aussi piloter la navette de transport pour quelques Jedi à évacuer. Parmi vos armes, lasers et lance-roquette mais aussi sabre-laser et bien sûr la Force ! Des munitions sont régulièrement dispersées et n'attendent que vous ! Ca se résume souvent à une espèce de shoot-them up en 3D/beat them all bien davantage qu'à un FPS !

    Vous serez parfois accompagné de quelques PNJ/trouffions un brin kamikazes et pourrez débloquer un mode multijoueurs ! La difficulté assez corsée par moments accroît d'autant la longévité de ce jeu ! Profitez bien aussi des cinématiques !

    Que la Force soit avec vous ! A bientôt !


    votre commentaire
  • En 1991, l'auteur de SF Timothy Zahn avait crée la sensation en relançant l'Univers Etendu de Star Wars avec le roman L'Héritier de l'Empire, premier tome de la Trilogie "La Croisade Noire du Jedi Fou". Il devait ainsi nous introduire des personnages fameux, appelés à une belle postérité, comme Mara Jade et surtout le Grand Amiral Thrawn !

    Zahn va par la suite revenir maintes fois dans l'univers de Star Wars, jusqu'à récemment en 2019 avec de nouveaux romans intégrant le Nouveau Canon - après la réintroduction et la réécriture de son personnage fétiche Thrawn ! Mais dès la fin des années 1990, l'auteur récidive avec la Duologie "La Main de Thrawn" qui marque le retour du Grand Amiral de l'Empire, supposé mort , assassiné par son garde du corps Noghri, à la fin de la précédente trilogie romanesque !

    Publié à la fin des années 1990 donc, en 1997 précisément, Star Wars - Le Spectre du passé - qui sera suivi par Star Wars - Vision du Futur - est le premier volume de cette Duologie, bien écrite mais bien moins forte en intensité que son oeuvre précédente dans ce domaine, l'effet de surprise et de nouveauté retombé. En fait de Thrawn, on a affaire à une espèce de clone, en réalité un comédien, mis en place par un Moff de l'Empire et un ex-garde impérial !

    L'Empire se réduit désormais à ce qu'on nomme "les Vestiges de l'Empire", soit moins de mille systèmes stellaires. L'amiral Pellaon,anciennement sous les ordres de Thrawn, est aux commandes. Dans ce contexte, Leia Organa et Han Solo tentent toujours de parer aux menaces intérieures contre la Nouvelle République tandis que Luke Skywalker et Mara Jade sont sur la piste d'un vaisseau pirate qui transporte des clones.

    Un tome qui brille par ses intrigues politiques et ses conspirations mais qui n'oublie pas les bonnes scènes d'action. Le conflit avec l'Empire est sur le point de s'achever avec cette Duologie - par la signature d'un Traité de Paix et ce sera ensuite le temps du "Nouvel Ordre Jedi" avec la menace des Yuuzhan Vongs !

    J'ai bien aimé ce premier tome et cette duologie de manière générale mais regrette que le vrai Grand Amiral Thrawn soit vraiment mort ! Après, c'est désormais son sort dans l'Univers "Légendes", reste à voir ce que Disney a prévu pour lui dans le nouveau Canon où il est pour l'instant disparu dans les Régions Inconnues - endroit auquel son sort à toujours été lié, en rapport aussi avec l'Ascendance Chiss ! - disparu en compagnie de Ezra Bridger à la fin de la série Star Wars Rebels !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Qu'il s'agisse de West End Games ou ensuite de Wizards of the Coast, les éditeurs américains des jeux de rôles Star Wars ont éprouvé le besoin de publier, à côté des livres de RPG proprement dits, des jeux de plateaux reposant sur des mécanismes de jeu semblables ! Chez WEG, on eut un jeu sur la Bataille de Hoth, un autre sur celle d'Endor, des simulateurs de combats de chasseurs (dont Star Warriors, Guerriers des Etoiles  en VF) ou un simulateur de combat au sabre-laser !

    Wizards of the Coast eut des ambitions plus modestes et, sauf erreur de ma part, ne sorti que ce "Invasion of Theed Adventure Games", en octobre 2000, peu de temps après la sortie de l'Episode I

    On suit dans ce jeu de plateau un groupe de jeunes gens confronté à l'invasion de Naboo, de la ville de Theed en particulier, par la Fédération du Commerce et ses armées de droïdes.

    Dans les fait, publiée en même temps que le nouveau jeu de rôles de Wizards en 2000, cette boite est destinée à l'initiation en présentant des règles simplifiées du jeu de rôles et une aventure prête à jouer livrée avec tous ses accessoires.

    On apprendra donc à gérer les combats, la Force, l'expérience. La présence d'un MJ est donc nécessaire et il y a un livret contenant les aventures qui se déroulent pendant l'invasion de Theed. Ces aventures sont simples, sans grandes complications ni péripéties et donc courtes à jouer. On pourra les intégrer dans une campagne classique, notamment les scénarios du guide "Secrets of Naboo" publié par ailleurs !

    Parmi les accessoires, on a donc feuilles de personnages en couleur, avec résumés des règles importantes; carte, pions, et même une figurine de jeune Wookiee façon Kenner qui figure l'un des héros de la boite ! A noter que le personnage de la Jedi, Sia-Lan Wezz réapparaitra dans le dernier tome - Epilogue" - de la série de BD "Légendes" de 2004 "Clone Wars" où elle connaitra un sort funeste des mains de Dark Vador himself !

    Voilà, on ne peut que louer toutes ces initiatives en faveur de l'initiation au jeu de rôles encore que ce soit là l'aspect "technique de simulations" qui soit mis en avant et pas l'aspect "storytelling" !

    Ca n'a hélas jamais été traduit en français !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Boba Fett a toujours suscité un grand intérêt parmi les fans de Star Wars ! Son succès est inversement proportionnel, à l'instar d'un Dark Maul, au nombre de répliques qu'il a dans les films ! Et le fait que ce soit un personnage sous un costume et muni d'un casque qui cache son visage permets de le faire jouer par n'importe quel acteur, même si à l'origine, ce fut Jeremy Bulloch son interprète !

    En 2002, l’Épisode II de la Prélogie Star Wars - qui a mal vieilli je trouve ! - lève un coin du mystère sur les origines de Boba ! Dans L'Attaque des Clones, on apprends qu'il est le fils d'un autre mercenaire mandalorien, le terrible et sans pitié Jango Fett et en fait son clone parfait crée par les Kaminoens !

    Une série de six romans jeunesse a été écrite dans la foulée - dont un seul, le premier, a jamais été traduit en France et qui à partir de 2014, ne fera plus partie du Canon et sera estampillé "Légendes" comme tout l'Univers Etendu d'alors d'ailleurs !

    La série animée The Clone Wars montrera certains aspect de la vie de Boba après la mort de Jango, décapité par Mace Windu d'un coup de sabre-laser dans l'arène de Geonosis, comment le jeune "apprenti mercenaire" appelé à devenir une légende parmi les chasseurs de primes, se joint à Aurra Sing, Bossk et Dengar et cherche à se venger du maître Jedi !

    Mais revenons au premier roman de la sus-mentionnée série de six ! Dans Boba Fett : Apprenti mercenaire, écrit pas Terry Bisson, on suit le garçon depuis Geonosis jusqu'à son association avec Aurra Sing et le Comte Dooku sur Raxus Prime ! Mais les deux tiers du livre reprennent les événements de l’Épisode II,  mais par les yeux du fils de Jango !

    Là aussi, Boba est prêt à sacrifier son enfance pour venger Jango et va nouer des alliances ! Il se retrouve tout seul dans une galaxie pleine de danger mais montre déjà la force de caractère qui va faire sa réputation ! En quelque sorte un roman qui introduit cette série qu'on ne peut lire hélas qu'en VO ! Ca pourrait être d'un intérêt limité par la redite avec un certain film mais comme c'est bien écrit et amené, ça passe !

    En tout cas, et comme c'est estampillé "Jeunesse", ça se lit très facilement !

    Boba Fett fait ses premiers actes de bravoure dans une galaxie qui s'apprête à trembler sous ses coups de blasters qui font toujours mouche !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • En 1999, on eut droit à une véritable déferlante de produits dérivées pour le retour de la Saga Star Wars sur Grand Écran après une absence de seize années ! Les produits les plus intéressants ne furent évidemment pas les sucettes Chupa Chups Jar-Jar Binks ou les bains moussants Dark Maul  - mais certains livres qui ajoutaient du contenu à un Univers Étendu déjà bien "Étendu" !

    On eut ainsi une série de près de vingt romans jeunesse - au début des années 2000, intitulé "Les Apprentis Jedi" qui revenait sur la carrière de padawan d'Obi-Wan Kenobi, guidé sur les voies du Jedi par son maître assez atypique Qui-Gon Jinn !

    Je vais ici vous développer une recension du tome 1 - "Premières armes" - et  du tome 2 -  "La Menace surgie du Passé" ! Le premier volume est écrit pas Dave Wolverton (à qui on devait déjà le roman "adulte" - Le Mariage de la Princesse Leia !) puis à partir du tome 2, c'est Jude Watson qui prends la plume !

    Résumons d'un trait l'intrigue de ces deux romans junior ! Au début de "Premières armes", Obi-Wan est en proie au doute ! Il va avoir 13 ans et jusque là a suivi l'enseignement commun des Jedi au Temple sur Coruscant ! Mais il est temps qu'un maître le prenne pour padawan ! Mais qui ? Obi-Wan redoute de finir dans le Corps Agricole et s'est bien ce qui semble l'attendre ! Un cargo doit même l'emmener sur Bandomeer pour sa nouvelle vie de cultivateur !

    Mais voilà, le sort va en décidé autrement ! Qui-Gon Jinn est également sur le vaisseau en partance pour une mission. Des pirates Togoriens se mêlent à la partie et les deux Jedi, le maître et l'apprenti vont faire front ensemble. Il semble finalement que le jeune padawan soit en passe de se trouver un mentor !

    L'intrigue de ce premier volume se déroule en 44 avant la Bataille de Yavin (le point de référence !), soient 12 ans avant La Menace Fantôme !

    Dans le tome 2, Qui-Gon et Obi-Wan sont arrivés sur Bandomeer et le maître Jedi est confronté à un Jedi renégat, un Jedi noir qui a sombré du Côté Obscur, un certain Xanatos en quête de vengeance contre Qui-Gon ! Ce qui explique les réticences de ce dernier à reprendre un autre padawan sous son aile ! Les deux héros vont devoir déjouer les pièges de ce Xanatos qui est "La Menace surgie du Passé" !

    Que dire de ces romans ? Ce sont des aventures on ne peut plus classiques, une sorte d'exercice de style sur la relation maître-padawan, un peu épicé par le fait qu'ici cette relation ne va pas de soi, Qui-Gon Jinn se refusant d'abord à aider Obi-Wan Kenobi ! On retrouve encore un énième Jedi sombre ! A voir ce que donne la suite de la série que je n'ai pas encore lue mais je crains qu'elle soit du même acabit, les romans jeunesse Star Wars étant assez édulcorés !

    Une série qui fait de plus écho à la série "Les Jeunes Chevaliers Jedi" d'Anderson et Moesta qui montre aussi de jeunes héros en formation !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • "La Crise de la Flotte Noire" est une  trilogie de romans Star Wars, écrite par Michael Kube-McDowell qui se situe entre 16 et 17 ans après la Bataille de Yavin ! On y fait la connaissance d'une race d'aliens expansionnistes et racistes, les Yevethas, hautement antipathiques qui pratiquent le génocide de masse systématique !

    En réalité, en éliminant l'Empire, la Rébellion, devenue la Nouvelle République, a réveillé tout un tas de conflits locaux et de haines ancestrales ravalés sous le règne de Palpatine !  L'intrigue de ce roman n'est hélas pas sans rappeler ce qui s'est passé en ex-Yougoslavie durant les années 1990 (ce roman date de la fin de ces années-là !) après la chute de l'URSS  et ses conflits ethniques ! Je pense que l'auteur s'en est clairement inspiré bien que n'ai trouvé aucun interview qui aurait pu le confirmer !

    On pourra cependant reprocher à ce récit de reprendre des idées d'intrigues qu'on avait déjà vu dans Trêve à Bakura - avec les Ssi-ruuk - ou par la suite avec la longue saga des Yuuzhan Vongs, la race expansionniste qui pratique le génocide à grande échelle de tout ce qui ne lui ressemble pas ! Sans doute un signe des temps de notre époque nihiliste qui se reflète même dans la paralittérature !

    Dans le tome 1 de cette trilogie romanesque, intitulé "La Tempête approche" à juste titre, les événements se mettent en place ! Le vice-roi des Yevethas fait semblant d'opter pour la diplomatie, face à Leia Organa, le symbole de la Nouvelle République, alors que ses troupes génocident ) tout va dans leur coin de galaxie ! Le nouveau régime galactique s'en retrouve ébranlé, à l'image des dissensions quant à la conduite à tenir !

    Il y a deux autres intrigues dans ce roman, en parallèle !

    Tout d'abord, nous avons Lando Calrissian qui se lance sur la piste d'un vaisseau spatial fantôme, le Vagabond Teljkon, pour les Service Secrets de la Nouvelle République ! Il est ici flanqué des deux droïdes phares de la Saga, C-3PO et R2-D2 ! On retrouve aussi avec plaisir le cyborg Lobot ! Et j'apprécie la petite référence en passant à l'autre vaisseau errant le Last Chance,  je crois, le navire itinérant dans lequel les Aldéraniens avaient remisé toutes leurs armes après la Guerre des Clones, apparu dans un scénario pour le jeu de rôle Star Wars de West End Games et qui n'a jamais été traduit par chez nous !

    Le troisième et dernière intrigue concerne Luke Skywalker, contacté par une Fallanassi, une adepte du "Courant", une secte de la Force basée sur l'illusion et la dissimulation qui lui apprends que sa mère est vivante ! Comme ça a été écrit en 1998 ou par là, le nom de Padmé n'est jamais mentionné et il s'agira en fait d'un leurre ! Ouf, on a échappé aux incohérences !

    Voilà un premier roman de cette trilogie qui appartenait à l'Univers étendu avant que celui-ci ne soit effacé de la canonicité par Disney en 2014 ! Ce n'est pas une mauvaise trilogie en soi et ça se lit plutôt bien en fait - mais bon c'est du "Légendes" désormais ! C'était sorti directement en poche chez Fleuve Noir à l'époque et c'était d'ailleurs les trois premiers tomes de leur collection de romans Star Wars en Poche qui compte plus de 160 titres en 2018 - la plupart épuisés et introuvables - dont cette trilogie !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • On arrive désormais à la fin de la série de romans "Légendes", "L'Académie Jedi" avec ce tome 3 : "Les Champions Star Wars - L'Académie Jedi - Tome 3 : Les champions de la Force - Kevin J.Andersonde la Force" ! C'est toujours Kevin J. Anderson qui est à la manœuvre et qui clôt ici toutes ses intrigues - mais qui seront pour certaines appelées à connaître d'autres développement dans la suite de l'Univers Étendu, notamment le personnage de Kyp Durron, et sa psychologie de "franc-tireur" qui sera repris par d'autres auteurs !

    Les étudiants nouvellement réunis de Luke Skywalker, dans sa nouvelle Académie Jedi sur Yavin IV, sont désemparé car leur maître est plongé dans une sorte de profond coma ! Pire que tout, l'esprit d'un Seigneur Sith, Exar Kun, tente d'étendre son influence sur les jeunes Jedi et a déjà perverti Kyp Durron ! Il est intéressant de noter que l'auteur, Kevin J. Anderson, a par ailleurs développé le personnage d'Exar Kun dans des comics, "Légendes des Jedi" ("Tales of the Jedi" en VO !) qui se passe 4000 ans avant la Bataille de Yavin, Dans notre monde et notre chronologie à nous, on peut constater que déjà en 1994, moment où sont sortis tous ces écrits, juste après que Timothy Zahn ait relancé l'Univers Étendu, il y avait une volonté de croiser les œuvres et les médias en un tout le plus cohérent possible ! Fin de l’aparté !

    Kyp Durron, de son côté, semble en effet avoir basculé du Côté Obscur, s'emparant du Broyeur de Soleil, une super-arme que l'Empire a développé dans l'Amas de la Gueule, sous la supervision de l'Amirale Daala, appelée elle aussi à jouer un rôle de premier plan dans les romans suivants, en particulier la série "Le Destin des Jedi" ! Le jeune homme a annihilé le monde de Carida, une académie impériale, voulant venger son frère disparu mais tuant en réalité celui-ci dans le processus ! Preuve si il en est que le Côté Sombre n'est pas bon conseiller ! Han Solo, se sentant une responsabilité, va tenter de ramener Kyp vers la Lumière !

    On a là un roman avec du potentiel mais largement sous-exploité ! Par exemple, Daala dispose de gros moyens logistique mais se prends une lourde défaite malgré cela ! Le récit a par ailleurs des allures de roman junior ! Même si Luke est très mal en point, il n'est jamais réellement en danger ! Et enfin, certes certains personnages meurent mais ce sont des héros - si on peut appeler à des "héros" ? - très secondaires !

    Cependant, en mettant Luke en retrait, ceci permets de faire émerger la nouvelle génération de Jedi ! Ce sont eux les Champions de la Force !

    Le roman fait aussi dans la surenchère  le prototype d’Étoile Noire, le Broyeur de Soleil ( qui ne détruit pas des planètes mais des systèmes entiers !) et les MT-AT ou octopodes impériaux capables d'escalader des falaises ! Et je ne sais plus si c'est dans ce tome que les élèves Jedi assemblés envoient valdinguer un super-destroyer stellaire (il me semble et ça coûte même la vie à l'un d'eux !) ?

    Pour conclure sur cette trilogie romanesque, les tomes 1 et 2 sont intéressants - particulièrement le tome 1 (je vous renvoie à mon article sur "La Quête des Jedi") mais le tome 3 conclusif est un peu bâclé ! L'ensemble est paru en Intégrale fin 2017 !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Les romans Star Wars de l'Univers "Légendes" adoptent des formats bien différents ! On a ainsi des one-shots, des Star Wars - Les X-Wings Tome 1 : L'escadron Roguetrilogies ou des méga séries de près de vingt livres comme Le Nouvel Ordre Jedi ! La série Les X-Wings - dont le premier tome "L"escadron Rogue" a été initié par Michael A. Stackpole - est à mi-chemin puisqu'elle compte une dizaine de romans - et fait pendant à la série de BD Rogue Squadron !

    Dans Les X-Wings, exit les Jedi ! On suit une escadrille de pilotes de Aile-X - d'où le titre - après la Bataille d'Endor. L'escadron Rogue a - pour rappel - été constitué par Luke Skywalker et Wedge Antilles au lendemain de la Bataille de Yavin à partir des restes du Red Squadron ! Une série de jeux vidéo - sur Nintendo 64 et PC - a par ailleurs été consacrée aux Rogues durant cette période de la Guerre Civile Galactique ! Ce sont encore les Rogues qui ralentissent l'Empire durant la Bataille de Hoth ! Puis par la suite, Luke, accaparé par sa formation de Jedi, laisse les commandes de ce groupe de pilotes experts à Wedge.

    Qu'en est-il du Tome 1, "L'escadron Rogue" ? Ce livre fut classé à sa sortie par le magazine de jeu de rôles Backstab dans la rubrique "Poubelle" ! Je dis "pourquoi tant de haine ?". Il ne faut pas s'attendre à de la grande littérature mais à du pur divertissement !

    On commence le roman par un combat spatial ! Tie et X-Wings s'affrontent dans l'espace profond. En réalité, on apprends bien vite qu'on est dans un simulateur. Par rapport aux BD éponymes, l'action des romans est postérieure. On sera marqué par le fait que la description des batailles  - allocation de l’énergie aux lasers, écrans, moteurs, par exemple, fait fortement penser aux procédures des jeux de la série de LucasArts, X-Wing !

    Wedge recrute ses pilotes dans ce Tome 1 et donc les entraîne. En effet, les effectifs tournent régulièrement. Le livre vaut surtout pour la description des batailles mais il dresse également une vaste galerie de portraits de pilotes dont certains vont périr !

    Au niveau de l'intrigue générale, il s'agit pour la Rébellion/ Nouvelle République de forcer le passager vers Coruscant. Pour cela, les Rogues vont devoir attaquer la planète Wayland, un bastion impérial. Mais le nom de Wedge Antilles fait trembler l'ennemi !

    Ce récit a un fort parfum de Science-fiction militaire ! Normal me direz vous dans Star Wars, il y a "guerre" ! La première partie de la série s’étend sur les quatre premiers tomes - la suite étant consacré à un escadron d'espions, L'escadron Spectre ! - et donc Stackpole a le temps de développer son intrigue et ses personnages, notamment Corran Horn, héros corellien appelé à jouer un grand rôle par la suite dans l'Univers Étendu d'alors !

    Au final, contrairement à l'avis de Backstab, j'ai trouvé ce roman pas si nul ! Ca se lit vite. Encore faut-il prendre le temps de lire l'ensemble du cycle pour en apprécier le schéma général bref toute la saveur ! Mais il est cependant vrai que c'est une lecture qu'on oubliera vite mais qui pose certaines bases pour la suite de l'Univers Star Wars "Légendes".

    Et les couvertures sont superbes si on aime les vaisseaux spatiaux de la Saga !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Apparu dans une séquence du Star Wars Holiday Special, en 1978, Boba Fett est devenu une icône de la Saga Star Wars ! Son aura de mystère vient précisément du fait qu'on en sait très peu sur lui !

    En 2002, George Lucas nous livre L'Attaque des Clones et lève une partie du voile sur les origines de Boba Fett ! Il est un clone de son père, le déjà chasseur de primes, Jango Fett ! L'Episode II nous montre à quel point Jango est un traqueur efficace !

    Dans le film de 2002, Jango Fett est embauché par le Comte Dooku, outre pour servir de modèle à l'armée de clones, mais aussi pour éliminer la Sénatrice Amidala ! Pour cela, il s'associe à la Clawdite Zam Wesell, une alien métamorphe aux traits féminins - interprétée par Leeanna Walsman alors connue pour sa prestation dans la série Hartley, cœurs à vif. Mais la collègue de Jango - et amie de Boba - connaît un sort funeste dans cet Episode !

    La série Star Wars - Le Côté Obscur a été lancée de même en 2002 par les Editions Delcourt et le tome 1 de cette série s'intitule "Jango Fett et Zam Wesell" ! On découvre comment s'est tissé la "collaboration" -peut-on parler d'amitié vu que le professionnel passe avant tout !?

    L'album contient deux récits qui s'enchainent, l'un consacré à Jango Fett et l'autre à Zam Wesell, scénarisés tous les deux par Ron Marz et illustrés respectivement par Tom Fawler et Ted Naifeb. L'intrigue tourne autour de l'acquisition musclée auprès d'une tribu d'indigènes d'une petite idole de pierre ! Dans la seconde partie, on découvre que des activistes veulent se servir de la statuette pour activer une super-arme et détruire Coruscant !

    Un récit finalement assez anecdotique, pour ne pas dire quelconque ! Le dessin est qui plus est assez passable, voir franchement "moche" ! Une histoire qui n'apporte rien à la trame générale - si ce n'est la relation entre Jango et Zam ! On aurait préféré un récit plus inspiré ! A noter la présence du Maître Jedi Yarael Poof et aussi l'explication de pourquoi on ne le voit plus dans l’Épisode II ! Vous l'aurez compris cette intrigue se situe juste avant le film de 2002 !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Le tome 2 de la trilogie Star Wars -"L'Académie Jedi" - s'intitule "Sombre disciple" et est toujours écrit par Kevin J. Anderson ! Le tome 1 n'était qu'une mise en bouche ! Luke y avait rassemblé ses élèves et le groupe avait fondé une Académie Jedi sur Yavin IV !

    Pendant ce temps, Han Solo et Chewbacca étaient confrontés à l'Amiral Daala, qui protégeait avec sa flotte un chantier de développement de super-armes impériales et venait en aide à Kyp Durron, un jeune garçon au potentiel de Jedi mais qui moisissait dans les mines de Kessel !

    Deux intrigues se détachent dans ce tome 2 !

    D'abord, sur Yavin IV, un mal ancien est tapi au fond des temples massassis, édifices dont les BD "La Légende des Jedi" - sur lesquelles Kevin J. Anderson a aussi œuvré en parallèle -  nous dévoilaient l'origine et la construction ! Ce mal ancien se réveille et passe à l'attaque, plongeant Maître Luke - Skywalker - dans le coma et ses étudiants dans le désarroi, corrompant au passage l'un d'entre eux ! Il s'agit d'Exar Kun, un ancien Sith depuis oublié !

    Kevin J. Anderson, Palpatine et Vador n'étant plus là, réussi donc par un tour de passe-passe scénaristique à ressusciter la menace Sith ! La menace d'un fantôme cette fois et pas la menace fantôme ! Celle-là, elle était un peu facile, je vous l'accorde !

    Kyp Durron est l'étudiant qui va se retrouver à passer du Côté Obscur, du moins à flirter avec ! Précédemment, il avait volé avec Han Solo, le Broyeur de Soleil, un vaisseau capable de transformer les astres en supernovas et par là détruire tout un système astral ! Or Kyp est poussé par la colère - qui mène, comme on le sait, au Côté Obscur du fait de l'embrigadement forcé de son frère dans l'Armée de l'Empire !

    Le Broyeur de Soleil inquiète donc fortement la Nouvelle République ! C'est la débandade compète du côté de ses dirigeants ! Mon Mothma est mourante, Leia tiraillée entre sa famille et ses responsabilités politiques et Ackbar s'est exilé depuis qu'il a crashé son B-Wing sur la Cathédrale des Vents de la planète Vortex ! Le versant politique de ce tome 2 est, à vrai dire, le moins intéressant du roman ! Ça tergiverse et s'apitoie beaucoup !

    Les menaces sont toujours présentes ! Il faut compter aussi avec l'Amiral Daala ! Ça commence mal pour l'Académie Jedi de Luke ! Tout se réglera dans le tome 3 : "Les Champions de la Force" !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars - Le Côté Obscur - Tome 10 : La Ballade de Jango FettLa série de comics Dark Horse/ Delcourt (par ailleurs désormais "Légendes") "Le Côté Obscur" est une série anthologique Star Wars autour des grandes figures de méchants de cet univers ! Les histoires se déroulent donc à toutes les époques en principe !

    Le Tome 10 est consacré à Jango Fett, et explore les origines du chasseur de prime mandalorien, découvert en 2002 dans  L'Attaque des Clones, père de l'armée de clones et de Jango Fett ! Ce récit - scénarisé par Haden Blackman et dessiné magnifiquement par Ramon F. Bachs - raconte aussi comment Jango est recruté par Dark Tyrannus/Dooku pour fournir la patrimoine génétique des clones ! Il va en effet subir une sorte de test mortel sur la planète Galidraan !

    L'histoire s'organise en deux temps et tourne autour de la nature guerrière des Mandaloriens ! Des décennies de cela, un drame va se jouer sur la planète Concord Dawn. Le groupe de Mandaloriens, "Death Watch", mené par un certain Vizsla est d'avis qu'ils doivent conquérir la galaxie (comme du temps des Guerres Mandaloriennes !?) et s'oppose aux Mandaloriens légitimes menés par Jaster Mereel pour qui son peuple doit juste représenter l'élite des mercenaires - avec un code d'honneur !

    L'Honneur, Vizsla et ses hommes semblent en être dépourvus ! Ils assassinent la famille du jeune Jango, les Fett ! Celui qui n'est encore qu'un gamin est alors pris sous l'aile sous Jaster !

    Les années passent et Jango devient un guerrier mandalorien aguerri (il est Mandalorien de naissance à la base car Concord Dawn est une colonie de Mandalore !) Les batailles se suivent et sont sanglantes ! Mais des trahisons surviennent et ce ne sont pas les dernières ! Au cours d'une série d'escarmouches, Jaster est tué par Vizsla ! Jango Fett va alors lui succéder !

    Ceci se termine sur le monde de Galidraan, une planète de forêts enneigées ! Fett et son groupe tombent dans une embuscade tendue par le Gouverneur local et par Vizsla ! Mais il y  a pire car ces derniers ont trouvé le moyen d'impliquer un groupe de Jedi menés par le comte Dooku ! C'est un massacre ! Quasiment tous les Mandaloriens sont tués et seul Jango Fett en réchappe !

    Mais de nombreux Jedi sont morts aussi durant l'opération et, des années plus tard, ceci suscite l'intérêt de Dark Sidious et de son nouvel apprenti Dark Tyrannus pour Jango Fett, devenu par la force des choses "tueur de Jedi" et le candidat idéal pour l'armée de clones de la République qui sera chargée d'exécuter plus tard l'Ordre 66 ! Voilà pour ce récit fondateur d'une lignée de méchants !

    L'album contient un second récit beaucoup plus court : "La Voie du Guerrier" par Pater Alilunas et Will Conrad ! Jango et son jeune fils Boba s'associent et usent de ruse pour venir à bout d'un groupe de maraudeurs ! Pas grand chose à en dire ! Ça se lit mais est très en deça du récit précédent !

    Pour être vraiment complet, je dois mentionner le jeu Star Wars - Bounty Hunter sorti tout début 2003 sur Playstation 2 et Gamecube uniquement ! Il est le complément de cette BD - se déroule entre celle-ci et l'Épisode II - et constitue l'ultime test que Dooku fait subir à Jango qui consiste à défaire une secte menée par une disciple sombre de la Force ! On retrouve le personnage du Mandalorien Montross - rapidement aperçu dans la BD chroniquée dans le présent billet ! On essaie décidément de tout relier chez Lucasfilm, cela n'a pas changé avec Disney même si les "compteurs" ont été remis à zéro !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Nous allons maintenant revenir sur un des premiers romans de l'Univers "Légendes" Star Wars, publié aux USA en 1994 et deux ans plus Star Wars - L'Académie Jedi - Tome 1 : La Quête des Jedi - Kevin J.Andersontard en France, écrit par Kevin J. Anderson, auteur réputé de fantasy ! Il s'agit du Tome 1 de la trilogie "L'Académie Jedi", intitulé "La Quête des Jedi" - les autres tomes étant "Sombre disciple" et "Les Champions de la Force" !

    L'action se déroule onze ans après la Bataille de Yavin, soit juste après les événements de la BD Dark Horse "L'Empire des Ténèbres" ! L'Empire n'est pas complétement vaincu et nos héros s'inquiètent du sort de la Nouvelle République. Les Jedi paraissant un prérequis pour faire revenir la paix dans la Galaxie, Luke Skywalker s'en va former une Académie Jedi !

    Pour cela, l'ex-fermier de Tatooine, devenu maître Jedi va se mettre en quête d'élèves à travers la Galaxie ! Il va ainsi trouver plusieurs recrues - dont Gantoris - dont le futur s'annonce sombre, le prospecteur minier de Bespin, Streen et quelques autres ! L'Académie Jedi sera finalement établie sur Yavin IV - où sommeille un mal très ancien qui va tout mettre en péril !

    Pendant ce temps, Han Solo et le fidèle Chewbacca se rendent sur Kessel, les fameuses mines d'épices et vont se retrouver dans les ennuis jusqu'au cou ! En effet, un Rybet retors, nommé Moruth Doole va mettre le duo aux fers. Han et son Wookiee se retrouvent dans les mines d'épices, se confrontent à de monstrueuses araignées et rencontrent un jeune homme, Kyp Durron, qui se révèle avoir un potentiel de Jedi - de quoi intéresser Luke !

    Mais non loin de Kessel, dans la Gueule, un amas de trou noir, une autre menace plane ! La flotte de l'Amiral Daala se trouve en effet en position à cette endroit, veillant sur un prototype opérationnel ... d’Étoile de la Mort !

    Kevin J. Anderson nous livre ici un bon roman Star Wars plein d'aventures et de péripéties ! Il est, avec Timothy Zahn, un des auteurs les plus prometteurs de cette époque !

    En novembre 2017, "L'Académie Jedi " est rééditée en gros tome omnibus regroupant les trois volumes du cycle !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • LucasArts, la filiale jeux vidéo de LucasFilm, a toujours eu à cœur de diversifier son offre de produits, se reposant essentiellement, à partir des années 1990, sur la licence Star Wars revenue en force et travaillant avec des sous-traitants comme Totally Games, Coolhand, Electronic Arts etc,...

    Donc Star Wars devait faire plusieurs immersions dans le domaine du jeu de stratégie /Wargames ! On eut Force Commander, Galactic Battlegrounds et Empire at War  ! Mais avant cela, il y eut Star Wars Rebellion en 1998 !

    Star Wars Rebellion  est un jeu de stratégie avec gestion de ressources ! Il n'y a pas de phases de combats à la Warcraft / RTS - c'est à dire avec des animations à gogo ! - comme on trouvera dans les jeux qui suivront ! Ce n'est donc pas un Real-Time Strategy Game ! Plutôt un jeu qui se déroule par fenêtres !

    Star Wars Rebellion - LucasArts

    Vous pouvez jouer la Rébellion ou l'Empire ! Évidemment, comme dans les films, l'Empire a plus de ressources mais l'Alliance a un meilleure réseau d'espions et pratique un travail de sape ! La carte de la galaxie comporte 200 mondes qu'il faut contrôler pour s'en approprier les ressources, construire des usines, des casernes et des chantiers navals qui produiront ensuite vos troupes vous permettant d'étendre votre influence !

    Vous disposez aussi de personnages-clés : les héros des films ! Luke, Han, Leia, Dark Vador, l'Empereur mais aussi tirés de tout l'Univers Étendu de l'époque ! Soixante personnages en tout qui feront, selon leurs compétences, de la diplomatie, du sabotage, de l'espionnage, de la Recherche-Développement !

    Dire que ce n'est pas un RTS est aller un peu vite car on a quand même droit à des phases de combats spatiaux en 3D où vous pourrez disposer vos vaisseaux, forcer des blocus et prendre les planètes ! Mais pour les combats terrestres, on n'a pas de telles phases de jeu - ce n'est donc pas un RTS !

    Attention car vos personnages peuvent se faire capturer voire tuer ! C'est une des conditions de  victoire : capturer certains héros ! Ou alors prendre le contrôle de toute la galaxie ! Il est aussi possible de construire des Étoiles de la Mort ! Mais attention car des actions trop brutales peuvent entraîner des revirements de loyauté des planètes !

    Le jeu dispose aussi d'une encyclopédie qui vous fournira informations à gogo sur les personnages et les planètes !

    Un jeu très prenant - comptez une dizaine d'heures pour une partie ! J'adorais jouer à ce jeu à l'époque - qui n'est pas d'une difficulté folle mais demande tout de même du doigté ! Heureusement, il y a les sauvegardes pour revenir sur une partie mal engagée !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars : Clone Wars est une série d'animation "traditionnelle" (et pas en images de synthèse !), réalisée par Genndy Tartakovsky - à qui on doit Samuraï Jack  et Le Laboratoire de Dexter. Elle comporte trois saisons sorties entre novembre 2003 et mars 2005. Nous allons nous intéresser ici aux deux premières saisons !

    Elles comptent au total 20 épisodes - d'un format particulier car très court : 3 minutes (hormis le dernier qui doit faire 8 minutes il me semble !?). Cela oblige donc à une narration très serrée et très dynamique ! On va à l'essentiel ! Le trait est très nerveux et l'animation très rapide !

    La série raconte la Guerre des Clones entre les Épisodes II et III ! Elle a été décanonisée depuis et remplacée par la série en 3D de Dave Filoni : The Clone Wars - avec laquelle il ne faut pas la confondre.

    En fait, la série nous emmène sur plusieurs champs de batailles ! Le principal étant sur Munnilist ou Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker vont prendre la place-forte du Clan Bancaire Intergalactique, dirigé par les Muuns ! Ceux-ci ont fait appel au mercenaire Durge - qui est quasiment immortel ! -pour leur protection ! A la fin, Asajj Ventress attire Anakin sur Yavin IV pour un duel au sommet des temples Massassi !

    Parallèlement, on suit d'autres Jedi ! Mace Windu défait à lui-seul une armée droide et une arme séparatiste sur Dantooine - récit un peu "gros-bill" pour le coup mais vu à travers les yeux d'un jeune garçon ! Kit Fiston affronte la Ligue d'Isolation Quarren sur le monde aquatique de Mon Calamari tandis que Yoda défends le temple des cristaux Kyber sur Ilum !

    Le dernier épisode est particulièrement puisqu'on y assiste à la mort d'une demi-douzaine de Jedi, sur le monde dévasté d'Hypori, des mains d'un seul adversaire : le terrible Général Grievous ! En effet, comme le dessin-animé du Star Wars Holidays Special qui avait introduit Boba Fett avant L'Empire contre-attaque, Star Wars : Clone Wars nous présente ce personnage avant La Revanche des Sith !

    Voila une série qui tentait d'innover et qui, sous son format particulier, est une bonne surprise !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars : Planète Rebelle - Greg BearDans les années 1990, l'éditeur Del Rey publia une série d'une vingtaine de romans qui faisait suite aux événements post-Retour du Jedi, 25 ans après, dans la Nouvelle République ! Cette série, ce fut "Le Nouvel Ordre Jedi" - qui raconte l'invasion de la Galaxie par les extragalactiques Yuuzhan Vong !

    Star Wars : Planète Rebelle - qui lui se déroule en 29 avant la Bataille de Yavin - en est en quelque sorte un prologue ! Les protagonistes centraux de ce roman de Greg Bear sont Obi-Wan Kenobi et son Padawan Anakin Skywalker dont il commence la formation !

    Une Jedi a disparue ! Il s'agit de la créature aviaire Vergere - qu'on retrouvera dans "Le Nouvel Ordre Jedi" ! Des aliens inconnus ont visité la mystérieuse planète Zonama Sekot ! Cette planète est particulière car toutes ses productions - de la simple chaise au vaisseau spatial - sont douées de vie ! Ce qui ne sera pas sans rappeler la technologie des Vong !

    Ce livre est intéressant car il montre les premières étapes de l'évolution d'Anakin ! On voit aussi qu'il possède des aptitudes hors du commun ! On retrouve également le Gouverneur Tarkin ainsi que le directeur de la firme Sienar, intéressé par les vaisseaux produits sur la planète en question ! Mais à part cela, rien de bien palpitant !

    En effet, le scénario est assez convenu, les chapitres très courts - ce qui casse le rythme ! - et il ne se passe pas grand chose ! Ce roman fut par ailleurs le premier livre ayant trait à la Prélogie - avant même Dark Maul : L'Ombre du Chasseur et Vent de Trahison  ! A ne lire que si vous êtes complétiste et voulez vraiment tout avoir lu de la Saga !

    Dispensable donc !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Le personnage de Dark Maul a fait son grand retour dans les séries-télé The Clone Wars et Rebels ! Incarné par RayStar Wars - Dark Maul : L'Ombre du Chasseur - Michael Reaves Park au cinéma, l'apprenti Sith n'a que quelques lignes de dialogues dans La Menace Fantôme ! Pourtant il a marqué les esprits !

    Dans la lignée de cet Episode I, , sort à la même époque le roman de Michael Reaves, Dark Maul - L'Ombre du Chasseur. En effet préalablement à la Prélogie, le tueur Sith s'est vu assigner quelques missions par son maître Dark Sidious !

    Ce roman se présente comme un polar ! C'est assez inhabituel dans les romans Star Wars ! Encore plus inhabituel, les méchants gagnent à la fin - dans toute la Prélogie en fait ! De quoi retourne-t'il ?

    Sidious a passé un accord secret avec la Fédération du Commerce ! Mais un des Neimoïdiens a trahi et souhaite vendre des informations ! Maul va se lancer sur la trace du fuyard ! D'où le "chasseur" du titre puisque ce récit est aussi celui d'une longue traque ! C'est sombre à souhait !

    Le Neimoïdien va en effet vendre un artefact avec les informations à un contrebandier qui se trouve là au mauvais moment ! Le pauvre Lorn Pavan - accompagné de son droïde - va vraiment passer une mauvaise journée puisque Maul va l'ajouter sur sa liste ! Une Padawan anonyme va alors tenter de s'interposer ! La traque se déroule dans les bas-fonds de Coruscant.

    Ce livre montre à quel point les Sith sont sans pitié, et de féroces guerriers ! Ce roman fait partie des romans pré-Prélogique de la fin des années 1990 - avec Vent de Trahison - et qui mettent en place les événements du Blocus de Naboo ! Il y eut également une BD Dark Maul dans la collection "Le Côté Obscur" où celui-ci décapite le Soleil Noir, l'organisation criminelle ! A chaque fois, il s'agit de cacher les traces de Sidious !

    On retrouve des personnages de Michael Reaves dans ses autres romans Star Wars comme le droïde de Lorn Pavan, dans Medstar et Etoile Noire notamment !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La Prélogie Star Wars se distingue nettement de la Trilogie de Luke/Han/Leia - tout en assurant une certaine continuité ! - en ce sens qu'elle est beaucoup plus politique là où les films de 1977, 1980 et 1983 étaient plus dans l'émotion et surtout l'action pure ! Les romans se situant dans cette période - tout en étant dans des registres extrêmement variés ! - accentuent cette impression !

    Star Wars : Vent de Trahison  - James LucenoJames Luceno est un des auteurs les plus érudits de l'Univers Etendu Star Wars ! En effet, chacun de ses romans renvoie des connexions vers quantités d'autres récits - ce qui assure une cohérence ! Son roman ​Star Wars : Vent de Trahison ​se situe peu de temps avant les évènements de ​La Menace Fantôme et montre déjà les complots de des êtres sombres ourdissent depuis les coulisses !

    Le Chancelier Valorum est alors encore au pouvoir ! Face aux troubles croissants qui agitent la République, en particulier d'ordre commercial, le dirigeant décide d'organiser un sommet sur la planète Eriadu, monde de la Bordure Extérieure, mais que la Famille Tarkin qui est ici aux commandes, a mené à un rang de prestige et d'influence semblable à ceux des mondes du Noyau !

    C'est notamment durant ce sommet commercial que les Néimoidiens vont éliminer les autres races dirigeantes de la Fédération ​du Commerce et en prendre les rênes, menant au blocus de Naboo et aux péripéties de l'​Episode I ! Des luttes d'influence se dessinent - certains gagnent du galon: Palpatine, Tarkin, Nute Gunray et d'autres sont éjectés de l'échiquier !

    Et les Jedi dans tout cela ? Me direz-vous ! Ils apportent la dose d'action du roman et sont encore cantonnés aux rôles de protecteurs et de détectives ! C'est un plaisir de retrouver Qui-Gon Jinn qui n'aura eu qu'un temps de présence limité dans la saga au final! Il est ici évidemment accompagné de son Padawan Obi-Wan Kenobi et les deux affrontent un groupe de terroristes, ces groupes qui préfiguraient alors les séditions à venir et le mouvement Séparatiste contre la corruption interne de la République !

    Au final, un très bon roman - qui anticipe même des éléments de l'​Episode II, alors​ que ce film n'était pas encore sorti à l'époque, ​Star Wars : V​ent de Trahison étant paru en 2001, aux USA !​

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Star Wars : Knights of the Old Republic - BiowareStar Wars : Knights of the Old Republic est peut-être LE plus gros carton de la franchise Star Wars dans le domaine des jeux vidéo ! Sorti en 2003, sur XBox, PC et Apple Macintosh, KOTOR - en abrégé - est développé par Bioware et édité par LucasArts ! C'est un jeu de rôles et d'aventures qui se déroule quatre millénaires avant la Bataille de Yavin, durant l'Ancienne République tandis que celle-ci s'est enlisée dans une guerre contre les Mandaloriens puis contre les Sith regroupés sous la bannière de Dark Malak !

    Ce jeu fut un immense succès critique et commercial, vendu à plus de trois millions d'exemplaires et qui donna lieu à un KOTOR 2 ainsi qu'à un MMORPG : Star Wars : The Old Republic, sur lesquels nous reviendrons en temps voulus ! Il y eut aussi une série de comics chez Dark Horse/ Delcourt !

    KOTOR utilise une partie méconnue de l'Univers Étendu et son système de jeu, optimisé, est assez révolutionnaire ! C'est une version encore plus poussée de ce que Bioware avait fait pour les Baldur's Gate ! Là encore vous gérez une équipe de personnages au tour par tour ! Vous utilisez des armes ainsi que les pouvoirs de la Force !

    En effet, vous incarnez un Forceux, qui par un coup du Destin, se retrouve amnésique au Star Wars : Knights of the Old Republic - Biowaredébut de l'histoire et doit repousser une invasion par les troupes Sith du vaisseau "Endar Spire" au dessus de Taris ! Vous êtes acculé et obligé de prendre une capsule de sauvetage ! Par la suite, vous recrutez vos compagnons dont une certaine Bastila Shan, une Jedi d'importance, à laquelle vous semblez lié ! Vous aurez également à vous confronter aux Seigneurs Sith Dark Revan et Dark Malak ! A ce sujet - et je ne veux pas vous spoiler ! - la fin du jeu révèle un ultime twist ou renversement de situation qui est de taille !

    Le jeu est une immense quête, celle des Cartes Stellaires qui doivent vous mener à la Forge Stellaire, une arme antique redoutable de l'Empire Infini Rakata, arme que convoitent les Sith à même de générer des flottes à l'infini !

    Pour retrouver ces Cartes, vous vous rendrez sur des mondes déjà connus, tel Tatooïne, Kashyyyk, Manaan, une nouvelle planète ou Korriban le bastion du Côté Obscur ! Vous affronterez les Sith et la Corporation Czerka, voyagerez à bord de votre vaisseau, l'"Ebon Hawk", gagnerez des points d'expérience, des niveaux et donc de la puissance, devrez choisir si vous tombez du Côté Lumineux ou du Côté Obscur en fonction de chacun de vos choix ! Des combats haletants, de l'exploration, des énigmes, des coups de théâtre vous attendent ! Aussi des Cinématiques plutôt réussies et prenantes aux moments clés du jeu, la possibilité de dialoguer avec les PNJ etc...

    Mais trêve de longs discours, le mieux est encore de jouer à KOTOR qui est disponible sur la plateforme de jeux Steam !

    A bientôt !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique