• Sans un bruit - John Krasinski

    En 2018, sort Sans un bruit qui est un thriller horrifique de John Krasinski. Par les postulats de son scénario, le film reprend un peu le même exercice qu'un épisode de la Saison  4 de Buffy contre les vampires à savoir "Un silence de mort" ("Hush" en VO), un épisode "muet" !

    Nous sommes dans une énième variation d'un monde post-apocalyptique dont on ne nous dit pas comment on en est arrivé là ! Des créatures de cauchemars, super-prédateurs (aliens ou démons) ont envahi la planète et surgissent pour vous éventrer dès que vous émettez le moindre bruit. Et comme on n'a donc pas de son, pas de dialogues dans ce film où les protagonistes gardent  le silence pour leur propre survie, pas de longue scène d'exposition sur le pourquoi du comment, juste quelques coupures de journaux fragmentaires !

    En réalité, en cherchant l'info sur le net, j'apprends que les monstres sont d'origine extraterrestre, arrivés via une pluie de météorites, mais ce n'est pas trop mis en avant ou dit explicitement dans le film ou alors un détail m'a échappé ?

    On suit une famille du Midwest, les Abbott, constituée des parents, Evelyn - jouée par Emily Blunt - et Lee - joué par John Krasinski, des enfants, leurs fille Regan - jouée par Millicent Simmonds, fille sourde de naissance - et leurs fils Marcus - avec Noah Jupe dans le rôle -  et Beau - joué par Cade Woodward. Casting minimal dans une planète désertée !

    John Krasinski est à la fois réalisateur et acteur principal de son film et est marié à Emily Blunt à la ville ! On reste en famille.

    Le film s'ouvre par un drame initial ! En effet, un des enfants, du fait de la négligence d'un autre, commet une imprudence et est emporté par un des monstres.

    Puis la famille s'établit dans une ferme et garde le silence. Or Evelyn attend un enfant et vous voyez comme moi les problèmes qui s'annoncent, un bébé ça crie fatalement. Mais la famille a tout un système D pour parer aux éventualités.

    On découvre donc tout au long du film les règles de ce monde bizarre ! J'ai trouvé qu'il se dégageait une certaine poésie de ce silence contraint. Evidemment à un moment tout dérape avec une issue fatale mais la famille, les survivants, découvrent finalement le point faible des monstres et va pouvoir contre-attaquer.

    On doit admettre que ce film repose sur un postulat original et est un vrai exercice de style. Ce scénario inventif et brillant est signé par Scott Beck et Bryan Woods. L'actrice Millicent Simmonds est réellement sourde dans la vraie vie car le réalisateur ne voulait pas d'"une actrice entendante faisant la sourde".

    Le film a reçu de très bonnes critiques et met nos nerfs à rudes épreuves. Plus qu'un "Alien campagnard" ! Succès en salles aussi !

    Cet article est le 600ème que je réalise sur Overblog dans la catégorie "Cinéma" - donc 600 films sans compter les films X du Skyblog secret !

    A bientôt !

    « White House Down - Roland EmmerichLa Technique et le Temps - Tome 2 : La Désorientation (2ème partie) - Bernard Stiegler »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :