• Ready Player One - Steven Spielberg

    Steven Spielberg est vraiment à lui seul représentatif d'une époque, le cinéma de divertissement et la culture geek à son apogée dans les années 1980. Il s'en donne à coeur joie avec ses joujoux dans Ready Player One, film de science-fiction de 2018, d'après le roman Player One d'Ernest Cline, paru en 2011.

    En 2045, le monde est en proie à de nombreuses crises : changement climatique, famine, pauvreté et guerre. Pour échapper à un quotidien morose, la population trouve refuge dans l'Oasis, qui est un monde de réalité virtuelle. On joue dans l'Oasis avec des combinaisons, des gants et un casque de VR à la manière d'un MMORPG. C'est devenu un exutoire et les gens y investissent toutes leurs économies pour équiper leur avatar !

    Le jeu a été crée par un geek en puissance nommé James Halliday (joué par Mark Rylance) durant les années 2020. Associé à James Ogden Morrow (joué par Simon Pegg), Halliday a conçu l'Oasis mais a toujours regretté par la suite de s'être séparé de son compagnon de route ! Puis le concepteur est décédé mais il a caché un oeuf de Pâques dans le monde virtuel auquel on parvient par trois clés cachées dans l'Oasis ! Personne n'a jamais trouvé aucune de ces clés pour le moment !

    Wade Owan Watts (joué par Tye Sheridan) est un jeune homme élevé dans les "piles" de Colombus dans l'Ohio. Sous le pseudonyme de Parzival, il cherche à résoudre l'énigme et va finalement parvenir à mettre la main sur la première clé au terme d'une course qu'il mène dans la De Lorean de la Trilogie Retour vers le Futur, échappant à King Kong en utilisant une astuce ! Là il croise la route d'Art3mis qui est en réalité dans le monde réel Samantha Evelyn Cook (jouée par Olivia Cooke) dont Wade va tomber amoureux, dans les deux mondes !

    Pour compléter la fine équipe, on a Aech/Helen (jouée par Lena Waithe), Daiton/Toshiro (joué par Win Morisaki) et Sho/Xo, un gamin de onze ans (joué par Philip Zhao).

    Il est important de préciser que celui qui mettra la main sur l'oeuf se verra confier l'entière propriété et responsabilité de l'Oasis et une fortune s'élevant à un demi-billion de dollars (mille milliards de dollars, la fortune qu'aura bientôt Jeff Bezos dans notre monde). Cela attire la convoitise du concurrent de Gregarious Games, la société  IOI - innovative Online Industries et son dirigeant Nolan Sorrento (joué par Ben Mendelsohn, le Orson Krennic de Rogue One) qui envoie ses armées de Sixers dans le monde virtuel pour essayer de trouver l'oeuf et faire une OPA hostile sur la concurrence !

    Le film peut se voir comme un immense jeu vidéo avec son lot d'épreuves et de niveau ! La deuxième clé s'obtient à l'issue d'une épreuve qui est un hommage à Shining, le film de Stanley Kubrick d'après Stephen King (et là je regrette de n'avoir pas vu ce film pour pleineement apprécier cette séquence !). La troisième et dernière clé utilise une référence au jeu vidéo Adventure de la console Atari 2600 qui est le premier jeu dans l'Histoire à inclure un easter egg !

    Le grand plaisir du jeu est de s'amuser à en découvrir toutes les références à la culture geek ! Elles sont innombrables : films, séries-télé, musiques, livres, romans et BD, jeux de société, jeux vidéo, nourritures, vêtements ! Je ne pourrais pas toutes les cités ! Disons outre les quelques unes que j'ai déjà mentionnées : Star Wars évidemment, Star Trek, Batman et Superman, le Géant de Fer, Alien, Mortal Kombat, Mario Kart, Thriller de Michael Jackson, Duran Duran, le Rubik's Cube, Doom, Halo, Jurassik Park, Battlestar Galactica, Gundam, Godzilla, Donjons & Dragons, etc,... Un film d'une grande richesse et un brin nostalgique !

    L'autre point fort du film est le futur qu'il décrit avec ses casques de VR, ses drones et toute la technologie qui est très crédible ! On y est déjà un peu ! Et évidemment, il y a la morale qui en découle à savoir que le monde virtuel est très bien et tous les geeks mal à l'aise avec le monde réel ont tendance à s'y réfugier mais rien ne vaut la réalité car elle est réel et c'est là qu'on s'y fait des ami(e)s !

    Un grand Spielberg pour un film événement avec des prouesses niveaux effets spéciaux ! Spielberg s'est visiblement fait plaisir et on prend plaisir avec lui !

    A bientôt !

    « Encyclopédie Star Wars - Les Troupes de l'EmpirePacific Rim : Uprising - Steven S. DeKnight »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :