• Qu'est-ce que les Lumières ? - Emmanuel Kant

    Les Lumières désignent un large mouvement intellectuel du XVIIIème siècle étendu à toute l'Europe (Enlightment  en Grande-Bretagne, Aufklarung en Allemagne...) qui avait pour but l'émancipation de l'esprit qui devait permettre aux hommes de se libérer notamment de la superstition !

    On est donc dans le prolongement d'un mouvement amorcé dès la Renaissance, avec Francis Bacon, notamment, qui pose la Raison et son plein usage comme étalon de la pensée - et qui se prolonge au XVIIème siècle avec le Cogito cartésien !

    Les Lumières permettent aussi la naissance de l'opinion publique et d'organes de presse indépendants - réfugiés aux Pays-Bas (avec Bayle) pour éviter la censure. C'est aussi l'apparition de l'Encyclopédie. On pense enfin que les Lumières ont préparé le terrain pour la Révolution française - mais ceci mériterait une analyse poussée car ce n'est pas le seul facteur.

    En 1784, le philosophe allemand Emmanuel Kant rédige un court opuscule intitulé Réponse à la question : qu'est-ce que les Lumières ? (Was ist Aufklarung ?).

    Dans ce texte, Kant invite l'homme à penser par lui-même - "Sapere aude !" - en montrant combien cela est bénéfique. Il s'agit de se défaire de ses préjugés, notamment ceux inculqués par la religion - le Christianisme - et de tout soumettre au libre examen critique. Ne jamais rien prendre pour une évidence ! On n'est pas loin du doute cartésien !

    En agissant ainsi, on échappera au dogmatisme métaphysique, illusion d'une raison qui voit trop grand et s'épuise dans des questions vaines, prenant les vérités pour acquises (les dogmes religieux). On évite aussi le mysticisme religieux qui est une renonciation à la raison, problématique du point de vue de la liberté. Obéir à la raison est obéir à la loi qu'on s'est prescrite et non pas nous assujettir à la loi d'un autre, fut-ce une institution ou un génie !

    L'homme, précise alors l'auteur des trois Critiques, était jusqu'alors dans un état de minorité, comme un enfant. L’avènement des Lumières doit marquer le passage à la maturité - et accessoirement permettre le développement des sciences qui sont alors vue comme source de progrès (ça c'est moi qui rajoute !). Il faut vivre de sa propre expérience et apprendre de ses échecs, comme un enfant qui apprends à marcher et trébuche au début - et finit par se relever et marcher droit !

    Cet accès à la maturité relève d'une pratique individuelle ! Elle est l'affaire de chacun mais est aussi l'affaire de tous ! Il y a un usage public du raisonnement et Kant défends la liberté d'expression et de publication - alors qu'en cet ans, les ouvrages devaient bénéficier de privilèges royaux pour être publier et la censure était très présente ! La liberté d'expression couplée à la liberté de publication permets de répandre les idées émancipatrices !

    Mine de rien ce petit texte est fondateur et constitue une bonne entrée pour toute étudiant - et tout curieux - qui s’intéresserait à ce phénomène intellectuel que furent les Lumières ! A recommander !

    Et n'oubliez pas "Sapere aude !" !

    A bientôt !

    « Saint-Denis bout du monde - Samuel ZaouiLe Corniaud - Gérard Oury »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :