• Pong : une légende vidéoludique

    J'ai déjà eu l'occasion sur ce blog d'aborder les pionniers des jeux vidéo ainsi que grandes étapes de son histoire : ​Spacewar, Computer Space, Pac-Man,Tetris, Tomb Raider, ​l'histoire des MMORPG depuis ​Everquest ​jusqu'au plus célèbre, ​World of Warcraft !​ Le secteur a connu un développement fulgurant et génère désormais plus de profits et bénéfices que tous les studios d'Hollywood ! C'est un domaine où les pionniers étaient d'authentiques génies semblables aux artistes de la Renaissance, polyvalents et visionnaires !

    Mais dans tous ces articles, je n'ai fait qu'évoquer brièvement une autre légende vidéoludique à savoir le jeu ​Pong qui joua un rôle central dans le lancement d'une des premières - sinon la première firme du secteur aux Etats-Unis ! - , la société Atari !​ Pour rédiger ce billet, je vais me baser sur l'excellent bouquin de Daniel Ichbian, "La Saga des jeux vidéo - de Pong à Lara Croft" chez Vuibert !

    Pong : une légende vidéoludiquePong est le fruit des efforts et du labeur d'un certain Nolan Bushnell ! Fils d'un entrepreneur en bâtiment de l'Utah, le gosse Nolan est un véritable Géo Trouvetout qui bricole des robots dès l'âge de 6 ans ! Esprit curieux, il suit des cours d'économie, de philosophie et de mathématiques à l'université. Durant cette période, en 1961, ​Spacewar ​est développé au MIT par Steve Russell pour mettre en valeur les capacités graphiques de l'ordinateur DEC PDP-1 ! Nolan Bushnell découvre ce jeu et est véritablement fasciné ! Il en devient même addict ! Il pressent le potentiel que pourrait avoir un tel jeu dans un parc d'attractions ! Par la suite, le jeune homme va tenter - en vain de se faire recruter par Disney - et finira finalement chez Ampex, un fabricant de magnétophones haut de gamme.

    Par la suite, Nolan développe dans la chambre de sa fille le jeu ​Computer Space - qui est plus ou moins un clone de Spacewar ! Mais trop compliqué, le jeu, décliné en arcade, est un flop ! Bushnell comprends alors que les gens veulent des jeux simples ! Par la suite, il fonde, le 27 juin 1972, la société Atari !

    Bushnell et ses premiers employés, Al Alcorn et Ted Dabney, ont l'idée d'un jeu simpliste, une simulation de tennis qu'ils baptisent Pong suivant l'exemple de l'Odyssey 100, une machine qui simule un tel jeu, conçue par Ralph Baer qui avait ouvert la voie !

    Sur l'écran, un cadre symbolise un court de tennis doté d'un filet central. Une balle représentée par un carré blanc lumineux rebondit de part et d'autre de la surface de l'écran. A l'aide de manettes latérales simulant des raquettes (représentées par 2 bâtonnets), les joueurs doivent intercepter cette balle et la renvoyer vers l'autre côté du court. Si l'un 'eux la rate elle disparaît et il perds alors un point ! Al Alcorn va travailler comme un damné jour et nuit pour concevoir - avec un minimum de circuits imprimés - la première machine !

    Le premier prototype de Pong est prêt au bout de trois mois ! Mais ce prototype a un prix de revient trop cher, ce qui exclut de le vendre comme un jouet ! il sera donc proposé dans les salles d'arcades. Très vite, le jeu prend des allures de phénomène de société ! C'est un énorme succès et les gens font la queue pour jouer à Pong ! Pour l'anecdote croustillante, la première machine, vendue et testée au Andy Capp's Cavern connaît un court-circuit à cause du trop plein de pièces de monnaie qu'elle accumule rapidement dans ses entrailles !

    Ayant essuyé un refus du constructeur de billards électroniques Bally/Midway, Bushnell doit se résoudre à lancer la production avec ses propres moyens ! Son entreprise a alors un côté largement anticonformiste, alcool et marijuana circulent ! - pour attirer les jeunes talents ! Grâce à un investisseur de la Silicon Valley, Don Valentine - qui fournit des fonds - Pong est enfin lancé en grosses quantités ainsi que des variantes Dr Pong pour les salles d'attentes des médecins ou Puppy Pong pour la clientèle des hôtels ! En 1973, la société Atari a déjà vendu 6000 exemplaires de ​Pong ​à un prix moyen de mille dollars pièce ! Par la suite, Bally/Midway revient sur sa décision et achète les droits d'exploitation du jeu que le directeur d'Atari, acculé financièrement par une mauvaise gestion, finit par leur accorder à contrecœur !

    Pong verra de nombreuses variantes et clones lancés par d'autres éditeurs, ce qui fait monter le nombre total de machines écoulées à plusieurs dizaines de milliers ! Ce jeu est devenu légendaire, reste un des plus gros succès des jeux vidéo et a lancé la société Atari qui produira par la suite d'autres jeux dont Space Race ou Grand Trak puis l'ordinateur personnel Atari 800 - un flop relatif ! - et la console Atari VCS 2600 !

    Pour ma part, à cette époque, j'avais découvert Pong - ou probablement un des ces clones - sur une console appartenant au frère de mon père, mon oncle René -qui voulait ainsi "épater la galerie" avec cette "nouveauté" au milieu des années 1970 ! Je n'eut pas la chance de posséder la console Atari VCS 2600 - trop cher ! - et me rabattait sur la console française Phillips Vidéopac 7200 !

    A bientôt !

    « Crafton et Xunk 2 - L'Ange de Cristal - Ere InformatiqueLes 110 pilules - Magnus »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :