• Pacific - Ere Informatique

    Nous y sommes ! Avec cet article, c'est mon 200ème billet dans la rubrique "Jeux vidéo" de ces blogs - sous réserve Pacific - Ere Informatiqued'oublis dans le décompte ! Il va être question de l'Amstrad CPC et d'un jeu dédié uniquement à cette machine, à savoir Pacific,  jeu de 1987, d'Ere Informatique.

    Pacific  est un jeu vidéo d'un genre indéfinissable ! Si Bivouac, jeu d'Infogrames de la même année est une simulation d'alpinisme, Pacific serait alors un jeu de plongée - mais plus un jeu d'"action" qu'une simulation !

    Vous incarnez en effet un scaphandrier qui s'enfonce dans les profondeurs de l'océan et doit atteindre un certain lieu où une surprise l'attends ! Vous disposez d'une réserve d'oxygène limitée et d'un pistolet pour abattre les poissons indésirables !

    Il vous faudra donc gérer votre oxygène, en ne traînant pas et en vous réapprovisionnant aux relais réguliers !

    En un sens, Pacific est un jeu apaisant ! Pas de batailles, ni de tueries, juste le silence des océans ! En effet, pas de musique dans ce jeu, juste le bruit de bulles de votre bouteille d'oxygène ou des balles tirées ! C'est aussi un jeu assez coloré avec un grand soin apporté aux décors !

    Pacific - Ere InformatiquePour économiser vos réserves, il s'agira de limiter vos mouvements et de laisser faire la gravité en vous laissant tomber ! Il y aurait tout un billet à écrire sur la gravité dans les jeux vidéo qui devint vraiment effective avec des jeux comme Donkey Kong (et n'en ai pas parlé dans le billet associé à ce jeu de Myamoto) ou encore Moon Patrol ! Si le sujet vous intéresse, je vous renvoie à "L'Histoire des jeux vidéo" du Youtubeur Edward !

    Plus vous descendez dans Pacific, plus il y a d'obstacles : poissons, rochers, mines, etc... Il y a heureusement des barils de poudre, par-ci par-là, que vous pouvez faire exploser en tirant dessus pour dégager le passage ! Attention à ne pas être à côté sinon vous perdrez une de vos trois vies !

    Vous avez également des espèces de sextants par endroit qui vous donne accès à une carte des Abysses !

    Ce jeu peut être addictif car la route est longue jusqu'au lieu final et la curiosité risque de vous pousser toujours plus avant ! Pour ma part, j'avais joué, sur Amstrad CPC donc, à Pacific  et l'avais trouvé assez ennuyeux ! Mais bon, c'était  le temps où les éditeurs de jeux vidéo avaient de l'audace - et pas des études de marché et de grandes équipes dignes d'Hollywood ! - et tentait des expérimentations !

    A bientôt pour le 201ème billet "Jeux vidéo" ! Je ne sais pas encore de quel jeu il sera question ?

    « Salammbô - 1er Livre - Flaubert & DruilletStarfighter - Nick Castle »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :