• Naissance de l'Islam

    Je vous propose maintenant un billet non exhaustif afin d'"éclairer votre lanterne" sur une religion au coeur de l'actualité - commençons par aborder la naissance de cette troisième religion monothéisme chronologiquement !

    Je prends mes sources dans le Philosophie Magazine hors-série N°25 - sur le Coran - que je vous conseille d'acheter tellement il est bien conçu !

    Naissance de l'IslamLa Naissance de l'Islam se situe au VIème siècle de notre ère. Vers 570 après J.-C., nait Muhammad (Mahomet), fils d'Abdullah et d'Amina bint Wahab, à la Mecque, dans la péninsule arabique, alors polythéiste. Il fait partie de la tribu des Hachémites.

    En 595, Muhammad épouse Khadidja, riche veuve chez qui il avait été embauché comme caravanier. De 605 à 610, il prend l'habitude de se retirer sur le mont Hira, près de La Mecque, pour méditer dans des cavernes. C'est de 610 à 632 qu'il reçoit la Révélation de l'Ange Gabriel. D'abord, ce sont 90 sourates qui lui sont révélées à La Mecque sur des thèmes ayant trait à l'eschatologie, le système social de La Mecque et la condamnation du polythéisme.

    Mais, en 622, Muhammad doit quitter La Mecque. Lui et ses disciples concluent un pacte avec les représentants de Médine et s'y installent. L'hégire ("départ, fuite") marque le début de l’ère islamique (année 0)

    En 624, c'est la première victoire des musulmans sur les Mecquois. Puis, l'année suivante, en 625, les musulmans subissent une défaite au mont Uhud.

    En 628, Muhammad signe une trêve de dix ans avec les Mecquois, trêve qui est rompue en 630. La Mecque est alors conquise par les musulmans et une amnistie générale est offerte aux Mecquois. Les idoles sont détruites.

    en 632, c'est le pèlerinage à La Mecque. Muhammad prononce un sermon célèbre qui résume tout son enseignement puis retourne à Médine où il meurt.

    De 622 à 632, 24 sourates sont révélées à Médine sur des questions juridiques et les normes sociales. Muhammad récitait ses sourates à ses fidèles qui les mémorisaient en s'aidant parfois de supports mnémotechniques comme des branches de palmier, des feuilles de papyrus ou des omoplates de chameaux.

    A la mort du Prophète, de 632 à 634, le premier calife de l'Islam est Abou Bakr, ancien compagnon et beau-père de Muhammad qui rassemble les fragments coraniques pour former la première compilation du Coran sous forme de Livre.

    Puis, de 634 à 644, Omar, un autre beau-père de Muhammad, devient le deuxième calife succédant à Abou Bakr. Il conquiert la Palestine, la Mésopotamie, l’Égypte et la Perse. Il poursuit la recension des versets du Coran alors que beaucoup de témoins sont morts.

    Le troisième calife est Othmân, époux d'une des filles de Muhammad, de 644 à 656, qui fait établir la version officielle du Coran, suite à des controverses autour du texte. C'est la "vulgate d'Othmân".

    De 656 à 661, Ali, cousin de Muhammad et époux de l'une de ses filles, Fatima, devient le quatrième calife de l'islam. Il est le premier successeur de Muhammad considéré comme légitime par les chiites.

    La Bataille de Siffin a lieu en 657 et oppose Ali et Muawiya, membre de la famille d'Othmân. Et en 661, Muawiya devient calife, fondant la dynastie des Omeyyades (sunnites), non reconnue par les chiites. Les Omeyyades sont la première dynastie califale (661 - 750; capitale Damas). Puis elle règne à Cordoue de 929 à 1031. Les Abbassides lui succèdent (deuxième dynastie califale), de 750 à 1258 avec Bagdad pour capitale.

    Dans la deuxième moitié du VIIème siècle, un schisme se produit dans la communauté musulmane entre chiites et sunnites. Il est surtout causé par des évènements liés aux deux fils d'Ali : Hasan renonçant au califat au profit de Muawiya en 661 et l'assassinat de Husayn en 680 par les troupes omeyyades.

    Le Chiisme est un courant formé par les partisans des descendants d'Ali qui se distinguent des sunnites sur le plan politique (non reconnaissance des califes) et religieux (orientation ésotérique et autorité des imams). Pour les chiites, seuls les descendants d'Ali peuvent prétendre à la succession de Muhammad en devenant imams.

    Les sunnites rejettent la doctrine de l'imamat et lui préfèrent donc celle du califat. Ils reconnaissent l'ensemble des califes musulmans.

    Enfin, les sunnites reconnaissent six recueils de hadith; les chiites, quatre, différents, avec un grand nombre de dits attribués à Ali, premier imam. Les hadith sont les dites et actes du Prophète, rapportés par ses proches et expliquent les versets obscurs du Coran.

    Voilà, pour ces quelques informations à propos desquelles on se rend compte que notre connaissance de l'Islam, à nous Européens, est très faible !

    A bientôt !

    « Don't Starve - Klei EntertainmentStar Wars - Rebellion - Tome 6 : Petites victoires »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :