• Lors de House of M, en 2005, la Sorcière Rouge décrétait " No more Mutants" ("plus de Mutants") et éradiquait la majorité des porteurs du Gène X.

    Dans ce Graphic Novel, publié comme toujours par Panini Comics - sous le Label Marvel - la situation estX-Men : No more Humans - Carey & Larroca inversée. Les X-Men découvrent un matin - avec angoisse - que 7 milliards d'Humains ont disparus ! Ceci provoque un chaos indescriptible, voitures et avions se crashant !

    Qui est à l'origine de ce "fait d'arme" ? Ce n'est autre que Raze, le fils du futur de Wolverine et Mystique. en fait, il reconfigure la Terre - grâce à la technologie de portails et d'espaces virtuels de la Société Autolycos - pour servir de refuges à des fugitifs Mutants venant de dizaines de dimensions où ceux-ci sont traqués et où cela a mal tourné pour eux !

    On est donc dans la continuation de l'actuelle série de Bendis, j'ai nommée All-New X-Men (dont j'ai déjà fait un billet) avec les premiers X-Men venus du passé et les X-Men du futur de Battle of the Atom. A noter également la présence de Diablo, récemment ressuscité depuis sa mort dans Le Retour du Messie !

    C'est Mike Carey qui signe le scénario ! Pour Marvel, il a œuvré sur X-Men Legacy et Ultimate Fantastic Four. Son idée de base est très originale mais la fin est à mon avis un peu bâclée ! Je n'ai pas bien compris quel était le destin des réfugiés Mutants trop vite expédié !

    Le dessin - assez réussi - est de Salvador Larroca qui a d'abord travaillé pour la filiale britannique de Marvel (Marvel UK). Il collabore entre 2000 et 2006 sur Fantastic Four avec une des ses idoles, Chris Claremont. Il connait les X-Men qu'il a déjà dessiné dans Uncanny X-Men, X-Men et X-Trême X-Men. Plus récemment, il travaille avec Matt Fraction sur Invincible Iron Man.

    En général, les Graphic Novels Marvel sont des pauses, des histoires à part dans la chronologie mais celle-ci s'insère parfaitement dans la Continuité !

    Un bilan globalement positif et une histoire qui appelle d'autres développements... dans All-New X-Men !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Docteur Strange - Season OneLa gamme de Marvel Graphic Novels, Season One, lancée il y a peu a pour objectif de mettre au goût du jour les origines des super-héros de la Maison des Idées, sans changer le récit de départ mais en l'enrichissant plutôt. C'est aussi une porte d'entrée pour les nouveaux lecteurs dans cet univers.

    La plupart des grosses pointures de la société Marvel ont déjà eu droit à leur Season One : Spider-Man, Hulk, 4 Fantastiques, Daredevil, X-Men, Ant-Man, Iron Man, Wolverine et aussi Docteur Strange. Strange signifiant "étrange" en anglais, quel meilleur nom pour cet adepte de la magie, crée en 1963 par Stan Lee et Stave Ditko.

    Stephen Strange n'est pas un ado mais déjà un homme mur avec un passé - et des travers - qui est un chirurgien renommé qui fait payer cher ses consultations. C'est donc un homme égoïste mais qui renferme une petite parcelle de générosité au fond du cœur.

    Suite à un accident de voiture, il perd l'usage de ses mains et ne peut plus pratiquer son métier. Il se met alors en quête de l'Ancien, un mythe de l'Himalaya, un sorcier qui serait capable de le guérir.

    Comme dans le récit original de 1963, Strange trouve l'Ancien et celui-ci le met à l'épreuve. Le vieil homme a par ailleurs un autre disciple, Mordo, qui complote contre lui et invoqque le démon Dormammu.

    Dans le season one qui lui est consacré, Strange se met en quête de trois anneaux magiques qui lui permettront de contrôler les Vishantis, de puissante entités mystiques ! Il est aidé dans sa quête par Wong, qui deviendra son serviteur et protecteur et Sofia, une archéologue. Au bout de cette quête, Strange dévoilera sa vraie nature.

    Un album qui revisite un moment important des origines d'un monde Marvel avec ses éléments magiques. Le scénario est de Grek Pak (à qui on doit des sagas sur Hulk) et le dessin d'Emma Rios, dessin qui jongle avec le style psychédélique des années 1960 mais que personnellement je trouve un peu confus et surchargé. Le scénario en lui-même est assez classique et vaut pour l'épisode des trois anneaux qui est l'apport de Greg Pak il me semble.

    Si je devais donner une note à cette BD, je donnerais 12/20 !

    En attendant de découvrir les autres Season One !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • En 1963, Charles Xavier réunit, dans son École pour Jeunes Surdoués, ceux qui seront les premiers X-MenFirst X-Men - Neal Adams & Christos Gage et qui lutteront pour tenter de faire accepter les Mutants par l'Humanité. On a vu récemment, avec Avengers VS X-Men que les choses ne se sont pas si bien passées !

    Cette année, en 2013, les X-Men - et les Avengers - fêtent leurs 50 ans d'existence. Christos Gage, scénariste et Neal Adams au dessin, nous révèlent un pan caché de la mutanité, les premiers X-Men, avant Charles Xavier, avant Magnéto et sa Confrérie des Mauvais Mutants, avant le programme Sentinelle et avant l'Arme X.

    Logan, le mutant aux griffes bien connu, prend conscience de l'émergence d'une génération d'être aux dons génétiques et du fait que le gouvernement les traque. Il décide en s'associant à Victor Creed de le rassembler et de les entrainer en vue de constituer une armée capable de se défendre. Parmi ces véritablement premiers X-Men, il y a Holo, Bomb, Yéti, Météor mais l'affaire tourne court ! Le groupe est confronté à Virus, un autre mutant capable de contrôler les âmes et les corps. Le groupe de jeunes mutants est décimé et Creed garde une dent contre Logan, à l'origine de leurs rivalités.

    On croise au passage Charles Xavier et Erik Lehnsherr ( ce dernier traque les nazis en Amérique du Sud). ils n'ont pas encore constitué leurs groupes respectifs mais l'"Affaire First X-Men" va leur déclencher une prise de conscience. L'intrigue de cette série de comics se déroule entre 1955 et 1963.

    Un scénario pas révolutionnaire mais une curiosité pour les complétistes (ceux qui veulent lire toutes les intrigues de l'univers Marvel , dont je vais partie). Le dessin de Neal Adams est particulier et on aime ou on aime pas. Moi, j'ai tendance à trouver ça "bof" !

    Pas une BD inoubliable mais je me devais de la chroniquer ! Il y aura d'autres chroniques de comics Marvel à l'avenir à foison !

    A bientôt !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique