• Madame Claude - Sylvie Verheyde

    Depuis 2016, la pénalisation des clients de prostituées à cours en France ! Totale hypocrisie quand on sait que nos politiques aiment bien frayer avec ces filles à l'image d'un DSK ! Mais bon, le prolo n'a pas le droit à ses petits plaisirs !

    Liens entre sexe et pouvoir sont exposés dans le film  Madame Claude, de Sylvie Verheyde, de 2021, disponible sur Netflix, sur la "Maquerelle de la République" dans les années 1960. Un film qui se veut sulfureux mais est tout juste conventionnel et convenu !

    Fernande Grudet, petite femme de province désargentée monte à Paris et finit par devenir une bourgeoise, gérant un "cheptel" de filles, leur enseignant les secrets de la séduction et menant les hommes par le sexe, les "amis" et non pas les clients, des hommes d'influence de la République !

    Car Claude fraye aussi bien avec les criminels, les gangsters, les "pires malfrats du grand banditisme" qu'avec les politiques, avec la complicité de la police et des Renseignements Généraux ! Elle flirte aussi avec le scandale comme quand le garde du corps d'Alain Delon, Markovic, est assassiné.

    Le succès de Claude vient du fait qu'elle a su réinventer les codes de la prostitution. "500 francs pour 2 heures" pour des clients parfois violents, pervers,  ou des stars comme Marlon Brando.

    Une Légende entoure Madame Claude, on dit qu'elle n'existe pas ou qu'elle est un homme. Le film nous présente aussi la femme derrière la maquerelle, ses histoires d'amour et de sexe aussi bien avec des hommes qu'avec des femmes. Dans le film, on nous montre sa relation avec Sidonie, une jeune femme ambitieuse, une putain qui n'a pas froid aux yeux, qui a besoin d'être "cadrée" et dont le père travail au Quai d'Orsay !

    Femme de pouvoir dans un milieu masculin et misogyne, Madame Claude dérange ! Elle en sait de plus beaucoup sur les affaires d'Etat !

    Mais dans le film, Madame Claude va finalement s'apercevoir qu'elle a fini par s'attacher à quelqu'un et quand le sentiment se mêle au sexe, c'est peut-être là le début des vrais problèmes pour elle !

    Un film assez convenu donc, sans surprises - avec des scènes de sexe pour ceux qui veulent se rincer l'oeil ! - mais qui évite de porter des jugements moraux de manière explicite !

    Fernande Grudet est interprétée par Karole Rocher et Sidonie par Garance Marillier. Au casting, on a aussi Roschdy Zem et Benjamin Biolay.

    A bientôt !

    « Anthropologie structurale - Claude Lévi-Strauss (4ème partie)Traité Théologico-politique - Spinoza »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :