• Lucky Luke : La ville fantôme - Morris & Goscinny

    Lucky Luke : La ville fantôme - Morris & GoscinnyGoscinny est un scénariste de BD très inventif ! Néanmoins pour ces albums de Lucky Luke, il s'inspire - comme on l'a déjà vu ! - des mythes et légendes de l'Ouest Américain ! Parmi ces images d’Épinal, il y a le mythe de la ville fantôme associée à la Ruée vers l'Or ! C'est bien évidemment Morris qui est au dessin !

    C'est en effet le thème de la trente-neuvième histoire - et du vingt-cinquième album (originellement paru en 1965 chez Dupuis après la prépublication de coutume dans le journal Spirou !) ! Le récit tourne autour de la ville de Gold Hill où le vieux Powell s'étant fait roulé par un truand qui a "salé" une mine (le fait d'y déposer de l'or pour faire croire à un filon !) a acheté la mine et a provoqué une ruée vers le métal jaune !

    Pourtant des années après, la ville a été désertée et seul le vieux prospecteur y demeure encore, s'attachant à ses chimères ! Lucky Luke arrive sur ces entrefaits, accompagné de deux tricheurs au poker, Denver Miles, le grand échalas au large sourire, et Colorado Bill, petit et gaffeur, souffre-douleur du premier, croisés sur la route !

    Le trio se retire sur Bingo Creek, la ville voisine, elle encore habité ! Denver a alors vent de la triste histoire de Powell et décide de monter une arnaque en recommençant la tromperie du "salage" de la mine ! Il suffira de racheter la mine au vieillard, de faire monter artificiellement sa valeur, et de la revendre à bon prix !

    Seulement voilà, Powell est têtu et ne veux pas vendre ! Le duo d'escroc va alors passer l'album à multiplier les tentatives pour le déloger ! Faire croire que Powell est un sorcier, qu'il vole du bétail ou la caisse du saloon ! Ils ne parviendront à rien du fait de leur simple bêtise ou par l'action de Lucky Luke habitué à traiter avec des idiots ! C'est alors toute une suite de gags !

    Finalement, Powell revient à la raison et vends sa mine ! Denver monte alors son arnaque mais l'escroquerie ne lui rapporte rien du fait de l'empressement de Colorado Bill qui répands la nouvelle qu'on a trouvé de l'or avant que l'acte de propriété change de mains ! C'est une nouvelle ruée vers l'or qui risque de se terminer comme la précédente une fois la duperie découverte et avouée par les tricheurs - qui repartent comme au début de l'album couverts de goudron et de plumes !

    Gold Hill va-t'elle redevenir une ville fantôme ? Non, car le vieux Powell va raviver les cœurs et encourager les nouveaux habitants à se lancer dans une autre activité : l'agriculture ! Tout est bien qui finit bien !

    Un album dans la bonne moyenne ! Une population de l'Ouest qui n'est pas montrée à son avantage ! L'habitant de Bingo Creek de base est lâche et alcoolique et c'est un puissant ressort comique !

    Contrairement à ce qu'indique le titre et laisse penser le dessin de couverture, pas de surnaturel dans ce récit ! Du comique par contre, évidemment !

    Il m'a semblé que Jolly Jumper interagissait davantage avec son cavalier, Luke, que dans les albums précédents !

    A bientôt !

    « Souvenirs dormants - Patrick ModianoSale El Sol - Shakira »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :