• Limonov - Emmanuel Carrère

    Le dernier récit d'Emmanuel Carrère est la biographie d'Edouard Limonov, personnage étonnant et polémique aux multiples facettes. L'auteur a reçu le prix Renaudot 2011 pour ce roman mêlant l'itinéraire d'un être singulier et la grande Histoire, plus précisément celle de la Russie depuis la fin de la "Grande Guerre Patriotique", comme les Russes appellent la Seconde Guerre Mondiale..

    On verra donc aussi se succéder dans ce livre : Staline, Khrouchtchev, Brejnev, Gorbatchev, Eltsine et Poutine. J'avoue que suite à la lecture de cet ouvrage, je suis un peu moins ignorant des réalités russes dont les médias occidentaux ne donnent peut-être pas toujours une juste vision. Emmanuel Carrère est le fils de l'Académicienne Hélène Carrère- D'Encausse, d'origine russe et russophile émérite. Il connait donc bien son sujet, ce pays où sa famille a ses racines.

    Mais revenons à Edouard Limonov. Le personnage est en effet sujet à polémique et certains ont  pu reprocher à l'auteur de donner une vision sympathique d'un type qui ne l'est pas : leader d'un parti d'extrème-droite dont le drapeau s'inspire du drapeau nazi, un fasciste donc !

    En réalité, d'une part, Carrère ne juge pas et oscille -il le dit - entre divers sentiments envers son personnage -sujet : fascination, admiration, surprise, moquerie, dégoût et d'autre part, le personnage de Limonov est ambivalent et pas d'un seul bloc !

    Certes, Limonov a une conception du monde un peu schématique : divisé selon lui entre deux catégories d'individus, ceux qui réussissent et les ratés. Lui ne veut évidemment pas faire partie du groupe des pauvres types !

    Limonov mènera une vie d'aventurier : voyou en Ukraine, poète underground à Moscou, clochard puis majordome d'un milliardaire à New-York, écrivain a succès à Paris, soldat en ex-Yougoslavie et taulard en Russie.

    D'un certain point de vue, Ed Limonov a en effet des aspects peu ragoûtants (notamment lors de son allégeance aux miliciens serbes) mais c'est aussi un homme fidèle en amitié, et tout en contradictions, détestant les pauvres mais prêt à venir en aide à ceux touchés par l'infortune. Enfin, Limonov est aussi attachant pas son côté "Pied-Nickelé".

    Le mieux que je puisse vous conseiller est de lire ce récit. Vous l'aurez compris, parce que Limonov est précisément un aventurier, cela ne rend son parcours que plus romanesque ! Carrère réussit une fois de plus à nous livrer un témoignage passionnant qui touche à la complexité des êtres et du réel, des apparences et des masques. L'auteur semble persister après le Jean-Claude Romand de L"Adversaire à dresser des portraits d'êtres atypiques voir "monstrueux", en tout cas hors normes et c'est ce qui est fascinant pour le lecteur !

    A bientôt !

    « Rapaces - Jean Dufaux & Enrico MariniUne rencontre - Milan Kundera »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :