• Les Thanatonautes - Bernard Werber

    Les Thnatonautes - Bernard WerberBernard Werber est un auteur populaire, une sorte de "Jules Verne contemporain", connu pour ses romans à succès ancrés dans la vulgarisation scientifique. Il est connu pour ses cycles de récits, principalement la Trilogie des Fourmis où beaucoup n'ont vu, à tort, qu'un simple récit entomologique alors qu'il s'agit d'un récit plus philosophique !

    Les Thanatonautes fait partie d'une duologie - avec L'Empire des Anges - suivie plus tard par la Trilogie des Dieux. Un Thanatonautes est étymologiquement un "navigateur de la mort" - un explorateur d'un continent inconnu et terrifiant ! Ce roman est sorti en 1994, partiellement rédigé en "écriture automatique", confesse Werber - et s'inscrit dans une tradition ouverte 4 ans plus tôt, en 1990, par le film L'Expérience Interdite - avec une Julia Robert débutante - et qui nous montrait des étudiants en médecine se plongeant en état de mort simulée pour découvrir ce qu'il y a au-delà !

    Évidemment, ce genre de protocole n'est pas sans risque ! Dans le roman de Werber, on va avoir trois temps ! Le temps des bricoleurs, le temps des pionniers et le temps des professionnels  - d'où Werber à tiré les titres des trois adaptations en BD de son roman, parues entre 2011 et 2013 !

    On va voir une foule de personnages se presser dans Les Thanatonautes qui vont petit à petit repousser les limites et découvrir de nouveaux territoires ! Il y a Michael Pinson, le protagoniste central, Raoul Razorbak, Amandine Ballus, Felix Kerboz, Rose Solal, Freddy Meyer, le vieux de la montagne (si cher à Assassin's Creed) et d'autres !

    Michael Pinson découvre la mort très tôt et elle l'intrigue. Il va faire des études de médecine et va étudier l'hibernation des marmottes avec Raoul Razorbak. Un événement survient lorsque le président français Lucinder vit une EMI (Expérience de Mort Imminente) et décide alors ensuite de financer la recherche sur les NDE (Near-Death Experience - vous savez la lumière au bout du tunnel !). Le roman traite donc d'un sujet on ne peut plus sérieux, "vitale", et plutôt déconsidéré !

    La thanatonautique va exiger son tribut de vivants et un scandale éclate. Néanmoins une cartographie sommaire du  "continent des morts" est établie ! Je vous renvoie au jeu de rôle Wraith : Le Néant - et aux grandes religions, au Phédon de Platon aussi éventuellement !

    Après le territoire bleu, s'étend le territoire noir, celui des ténèbres et de l'angoisse ! Ces territoires ont pour but de vous retenir dans l'au-delà ! Les thanatonautes, le franchir en ayant recours aux pratiques bouddhistes - d'où la spiritualité à "bon marché" des romans de Werber !

    Quoi de plus puissant que l'angoisse, sinon que le plaisir sexuel et charnel ? Derrière le deuxième mur comatique, s'étend en effet le territoire rouge, l'ensemble se trouverait dans Sagittarius A, un trou noir !

    L'opposition va alors apparaître sous le forme d'armées d'ectoplasmes et une guerre des religions va avoir lieu ! Freddy Meyer va constituer une armée ectoplasmique, l'"armée de l'alliance" ! En découleront des règles régissant le paradis.

    Après la zone d'attente des ectoplasmes, s'étend la zone jaune ou la connaissance absolue ("délier son âme de son corps pour contempler la vérité ultime" clame la philosophie antique !). Puis, c'est la zone verte, celle de la Beauté idéale, par delà les Idées - Werber a bien retenu ses cours de philosophie de Terminale !

    Toutefois, ce genre de voyage ne va pas plaire à certaines Autorités supérieures et transcendantes et l'équipe de thanatonautes, comble de l'ironie, meurt, façon Destination finale, dans un crash d'avion et les mémoires des gens concernant cette expérience de thanatonautique sont effacées ! L'Humanité n'est pas encore prête !

    C'est globalement un bon roman d'un auteur qui est tombé ensuite dans la facilité ! A partir du Mystères des dieux et sa conclusion bancale - pas originale en tout cas et où la montagne accouche d'une souris ! - j'ai trouvé moins d'intérêt à le lire ! Y reviendrais peut-être un jour cependant ! De plus Werber a des idées, mais au niveau du style, on voit bien qu'il n'est pas de formation littéraire ! Journalistique à la rigueur !

    A bientôt !

    « Star Wars - Clone Wars - Tome 7 : Les Cuirassés de RendiliLogan - James Mangold »

  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Mai 2017 à 20:33

    Un roman de Werber qui se défend. En revanche, j'ai trouvé l'ensemble des suites de plus en plus décevantes, clichés et prévisibles. Ce tome-ci peut se suffire à lui-même, et c'est d'ailleurs ce que je conseillerai à tous les non-aficionados de l'auteur...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :