• Les origines du Tour de France

    Cette année 2013, le Tour de France cycliste, fondé en 1903 - et interrompu pendant les conflits mondiaux - fête ses 100 ans !

    Les origines du Tour de FranceC'est l'occasion pour moi de revenir sur les origines de cet évènement sportif - si décrié ces dernières années à cause des scandales de dopage mais pourtant si populaire - qui fait la joie de ma Maman notamment !

    La Grande Boucle nait dans l'esprit de Géo Lefèvre qui souffle à son patron Henri Desgrange, directeur de L'Auto l'idée d'organiser une grande course cycliste par étapes entre les grandes villes du territoire national.

    Or l'Auto est un journal sportif qui a été crée principalement pour concurrencer un autre journal Vélo qui est connu pour être dreyfusard et qui pratique des tarifs publicitaires assez élevés. Desgrange voit là l'occasion d'organiser un évènement spectaculaire qui propulsera son journal. c'est ce qui se produira et Vélo cessera de paraitre en 1904.

    Le premier Tour de France a lieu en 1903 et est émaillé de nombreuses fraudes, certains concurrents et industriels les finançant - les équipementiers - n'hésitant pas à endommager le matériel ou a empoisonner les coureurs. Desgrange est alors constamment obligé d'affiner le réglement de la course.. Pour contourner ces abus et ces coups bas, le créateur du Tour instaure en 1930 les équipes nationales. Ce sera alors une longue tradition de "guerre" entre ces équipes à l'image de Gino Bartali, un coureur de l'Italie du Nord, poussé par Mussolini en 1938 à promouvoir le fascisme.

    Le Tour permet à des générations d'écoliers d'alors d'apprendre la géographie. Ainsi Paul Vidal de la Blache, marchand de carte, voulant isoler sa discipline de l'Histoire, fait figurer le parcours du Tour, qui a cette époque varie peu d'une année sur l'autre, sur ces cartes et en vends des milliers aux communes.

    En 1906, le Tour fait étape à Metz et à Nancy alors dans l'Alsace-Lorraine de possession allemande depuis la défaite de 1870. En France, on rêve de revanche et l'épreuve est l'occasion d'exprimer le sentiment national.

    Le Tour va rapidement faire des étapes de montagnes sur les routes payées par Napoléon III pour lui permettre d'aller prendre les eaux et sur les voies reliant les forteresses des Alpes construites suite à la signature de la Triple Alliance en 1882 entre l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie et l'Italie.

    Le Tour, c'est aussi la "Caravane du Tour" qui compte en 2013 près de 150 "exposants". L'un des premiers sponsors à parcourir les routes de France et à distribuer ses produits fut le chocolat Meunier.

    Par la suite, le Tour prend de l'ampleur et les congés payés de 1936 lui amènent plus de public. L'Equipe succède à l'Auto et Fausto Coppi, Jacques Anquetil, Raymond Poulidor, Bernard Hinault, Laurent Fignon et Greg Lemon entrent dans la légende.

    Comme vous le voyez, le Tour a partie lié avec l'Histoire de France dans laquelle il s'inscrit !

    Bon Tour 2013 et à bientôt !

    PS : je tiens à signaler que les infos de ce billet proviennent de l'excellent magazine "l'éléphant" dont je ne saurais que trop vous conseiller l'acquisition et la lecture !

    « Le Manuel des Armes - L'Appel de CthulhuLa légende de Robert le Diable »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :