• Les fruits d'or - Nathalie Sarraute

    Le Nouveau Roman est un mouvement littéraire dont les représentants les plus célèbres sont Alain Robbe-Grillet, Michel Butor, Samuel Beckett, Jean Ricardou, Claude Simon et Nathalie Sarraute. Ces auteurs sont publiés par les Editions de Minuit entre 1942 et 1970.

    Alain Robbe-Grillet théorise ce mouvement dans Pour un Nouveau Roman. La caractéristique principale de ce mouvement est de rejeter l'intrigue et les personnages au profit de la forme comme pur jeu linguistique, rejoignant en cela le formalisme russe et surtout le structuralisme, école critique en œuvre durant la même période. On l'a accusé d'être un mouvement qui interessait principalement les universitaires et les théoriciens de la littérature.

    En 1956, Nathalie Sarraute avait déjà questionné le roman et contesté ses conventions dans son essai l'Ere du soupçon. Son œuvre romanesque est la mise en pratique de sa réflexion théorique.

    En 1964, Nathalie Sarraute reçoit le Prix Internationale de Littérature pour son roman Les fruits d'or.les-fruits-d-or_couv.jpg
    Elle développe son écriture à retranscrire la notion de tropismes. Ce sont ces petits mouvements insaisissable de la pensée qui sous-tendent toutes nos actions, nos paroles, fugitifs par nature. Dans les fruits d'or, elle tente de saisir la "sous-conversation".

    En effet, il n'y a pas vraiment d'intrigue dans ce roman. Il s'agit de l'ascension et de la mise au ban d'un roman les fruits d'or  (sorte de mise en abyme) auprès de la critique. On voit comment un consensus peut se faire autour d'un livre, autour de la doxa (l'opinion) auquel tout le monde se rallie par conformisme. Il y a des meneurs et des suiveurs mais le mot de la fin reste le plaisir de la lecture.

    Il n'y a pas non plus de personnage discernable, aucune description de ceux-ci. Les voix alternent avec les pensées - la "sous-conversation" - sans être identifiées.

    Autant vous avertir, ce roman vous déroutera dès ses premières pages si vous êtes habitué à des intrigues à la Balzac ou à la Hugo. Mais par la suite, la surprise passée, on parvient à entrer dans le livre.

    Une lecture à tenter !

    A bientôt !

    « Entre les murs - François BégaudeauLe vieil homme et la mer - Ernest Hemingway »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jérémy_sur_overblo
    Vendredi 13 Juillet 2012 à 01:37

    Lecture tentée et lecture appréciée ! Je recommande vivement la lecture des Fruits d'or, tout d'abord parce que c'est une belle expérience du Nouveau Roman et ensuite parce que c'est une interrogation fine sur la critique littéraire et sur la valeur d'une œuvre littéraire. Pour ceux qui ont apprécié la thématique de l'autre, le poids de l'autre sur le jugement, l'idée simple d'un individu face à la société, je recommande chaleureusement la pièce de théâtre "Le Silence" de Sarraute (voyez: http://www.litte-ratures.fr/le-silence-nathalie-sarraute/). Une pièce très courte mais non moins intense ! Une lecture à tenter, également. Bonne lecture !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :