• Les bracassées - Marie-Sabine Roger

    Les romans de Marie-Sabine Roger se suivent et se ressemblent et à chaque fois, c'est le même enchantement ! A chaque fois, cette auteur y décrit avec simplicité et acuité une galerie de personnages abîmés par la vie, ce que certains appellent cruellement des "cassos" ou alors aussi des handicapés si mal considérés par nos sociétés, psychophobes, grossophobes, etc,... Les bracassées  ne dérogent pas à cette règle !

    La narration se fait à la première personne du point de vue de deux personnages, ce qui permets de multiplier les focales - chacune des deux narratrices à son propre style qui se reconnaît très bien !

    On a ainsi Fleur Suzain, une vieille femme de soixante-seize ans, souffrant d'obésité morbide et également d'agoraphobie et qui ne souffre du réconfort qu'avec son petit chien Mylord et du ténébreux Docteur Fiodor Borodine ! Elle s'exprime à travers une sorte de journal intime que son thérapeute lui a demander de tenir.

    De l'autre versant, on a Harmonie, une jeune femme mal dans sa peau aussi et vivant tant bien que mal avec un - Bordel de Pute, Enculé -  Syndrome de Gilles de la Tourette (son "Tabourette").

    Au début de ce roman, Harmonie et Fleur (toutes les deux si mal-nommées) vont se rencontrer quand la jeune femme va répondre à une annonce de ménage de la vieille dame en fait pour garder Mylord pendant les rendez-vous chez le Docteur Borodine ! Ca va mal se passer et Fleur va prendre peur du Gilles de la Tourette d'Harmonie, n'étant pas prévenue - et va même lui causer une fracture du bras en lui coinçant celui-ci dans sa porte blindée.

    Mais par la suite, après quelques explications, les regards vont changer et Harmonie ira même jusqu'à habiter chez Madame Suzain après avoir rompu avec son ami Freddie qui a eu un mot malheureux, la traitant de "Bracassée" !

    Autour des ces deux personnages centraux gravitent une galerie de personnages tous aussi touchant les uns que les autres hormis le Docteur Borodine qui s'avèrera être un escroc ! On a donc d'autres "bracassés" dont Tonton, de son vraie nom Denise, marchande de poisson, tatouée et piercée à l'allure masculine et au franc-parler qui sculpte le métal donnant vie à des oeuvres "très moches" mais exécutées avec coeur et dont on découvre sur la fin du récit la beauté cachée !

    On a aussi Elvire, une autre jeune femme, la copine d'Harmonie affublée d'un nystagmus (des mouvements incontrôlés et continuels des yeux) et d'une mère "tocquée" du ménage !

    Ce petit groupe va s'épauler et finalement chacun réussira à s'affirmer. On assiste à une transformation de ces personnages.

    Celui qui va jouer un rôle essentiel dans cette mutation est le vieux monsieur Poussin, âgé de 103 ans, qui pratique la photographie N&B derrière la fenêtre de son petit appartement de la Rue des Soupirs - Rue où habite aussi Madame Suzain et où se trouve l'atelier de Tonton. Monsieur Poussin révèle la beauté cachée des individus, leur permets de s'aimer et en voyant ces milliers de clichés, Harmonie comprends que la normalité est dans le regard des autres et que tout est affaire de subjectivité et aussi de savoir percevoir le bon côté des gens.

    A la fin du récit, notre petite "association de malfaiteurs" organise une exposition façon street art, pour les habitants du quartier avec 250 photos d'Aimable Poussin et les sculptures de métal de Tonton ! Un happy end et une bonne leçon de vie !

    Un roman enjoué et qui redonne le moral ! L'humour - dont Boris Vian disait qu'il était "la politesse du désespoir" - et l'autodérision sont pratiqués à haute dose dans ce roman (parfois c'est même un peu trop appuyé et Fleur est souvent trop naïve !). Ce récit dédramatise le  handicap et montre que nos différences font nos forces pour peu qu'on apprenne à s'accepter.

    A bientôt !

    PS : Ceci est le 3000ème article de tous mes blogs confondus (Overblog, eklablog, Skyblogs), le 3000ème que je rédige de toute ma vie !

     

    « Yu-Gi-Oh ! 5D's - Saison 4Front Populaire #1 - Eté 2020 (2ème partie) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :