• Le train des barracas - Françoise Legendre

    Je vais ce soir vous reparler de "Facile à lire", cette initiative qu'il faut saluer des bibliothèques à destination des publics qui ont des difficultés avec la lecture ou ne sont pas de gros lecteurs ! La cuvée 2020 propose encore un large éventail de textes, assez courts, allant parfois jusqu'à l'album d'images sans textes avec des thématiques simples et sans grands effets littéraires et une intrigue linéaire.

    Nos chères bibliothèques ont construit des espaces dédiés aux "Faciles à lire" et on peut y puiser à foisons ! Personnellement, comme vous le savez si vous me suivez sur mes blogs, je suis un gros lecteur ! Mais je ne rechigne pas à parler de ces initiatives pour le livre et la lecture.

    Pour résumer, il y a en réalité trois "niveaux" de textes ! Niveau 1, ce sont des livres très "visuels", niveau 2, ce sont des textes de fiction ou documentaires de 50 à 100 pages avec phrases courtes et vocabulaire simple et niveau 2, on a des livres pour adultes, de 100 à 200 pages se lisant sans difficulté majeure mais pour des publics présentant de la fatigabilité ou ayant une faible pratique de lecture.

    On retrouve dans cette "édition 2020" des titres variés notamment De la terre à la pluie, Un petit dessin vaut mieux qu'une grande leçon, L'homme invisible, Des poings dans le ventre, Un océan d'amour, Y'en a marre d'être pauvre, La nappe blanche, La vie des gens, Steven Spielberg, filmer avec des yeux d'enfant, ou Mariages de saison (liste non-exhaustive !). Il y a bien plus de livres et il ne s'agit ici que des coups de cœur !

    Dans ma région, la Normandie, dans le Calvados,  on a le Réseau Territoire Lecture de Caen-la-Mer avec deux établissements coordinateurs qui peuvent vous orienter : la Bibliothèque Alexis de Tocqueville et la Bibliothèque d'Hérouville-Saint-Clair. Un prix "Facile à lire" est remis au livre le plus sollicité il me semble aussi !

    Mais je voulais vous donner un exemple plus détaillé d'ouvrage de cette sélection avec un livre de l'éditeur  "Petite Poche" - dont je vous ai déjà présenté par le passé Le cheval qui galopait sous la terre qui parlait d'un cheval de mine qui retrouvait la liberté ! Ce livre, c'est Le train des barracas de Françoise Legendre.

    On y suit une famille portugaise, en 1965 qui fuit son pays pour échapper aux guerres coloniales et à la pauvreté des campagnes, alors que Salazar y instaurera une dictature en 1968 ! Mais les évenements sont vus à travers les yeux d'une petite fille, Anita qui mène le récit et nous parle de sa famille dans le village de Consolaçao.

    Dans cette famille, il y a Papa, Maman, Pascoal le grand frère et Clara sa petite soeur de 4 ans ! Il y a aussi Pepedro, le vieux pépé/papy qui lui ne prendra pas part à l'exil, car "on ne déracine pas un vieil arbre" et restera pour garder la maison, entretenir le jardin et récolter les pois de senteur en attendant un hypothétique retour des siens ! C'est un déchirement de quitter le vieux bonhomme pour la petite narratrice !

    On nous raconte surtout le secret autour du voyage, du départ et la passage par Lisbonne, le train et le point de chute à Champigny -sur-Marne dans les "barracas", les baraques ou baraquements !

    La gageure de ce texte est de raconter cette histoire en un minimum de pages et malgré cette concision, on sait très bien de quoi il s'agit même si le contexte n'est pas donné !

    Un texte parfait pour tous les lecteurs FLE (Français Langue Etrangère) qui sont souvent des migrants et des déracinés ! Ce récit leur parlera et résonnera avec leur propre expérience !

    On avait découvert "Facile à lire" à l'Atelier Journal de mon boulot, activité qui s'est hélas arrêté, faute d'encadrant ! Pitoyable ! Merci Luc N.

    A bientôt !

    « Addiction générale - Isabelle SorenteLe Printemps des Quais - Génot, Pradelle & Thomas »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :