• Le château d'Harcourt et son arboretum

    Le château d'Harcourt et son arboretumNous allons nous promener cette fois-ci en Normandie, dans l'Eure, et visiter le château d'Harcourt, un château-fort du moyen-âge assez bien conservé qui est entouré d'un "arboretum", un espace crée au XIXème siècle pour acclimater diverses espèces d'arbres au climat de la France.

    Le château d'Harcourt se situe près de la vallée du Risle, entre Evreux et Rouen. Ses origines remontent à celles de la famille des seigneurs d'Harcourt au temps des invasions vikings au Xéme siècle. Avec le traité de Saint-Clair-sur-Epte, en 911 après JC, le Roi de France cède un morceau de territoire qui allait devenir le duché normand. Rollon le chef des vikings partage alors ces terres entre ses meilleurs guerriers et Bernard le Danois reçoit un domaine qui comprenait Harcourt.

    Son descendant, Errand d'Harcourt, suit Guillaume le Conquérant dans son périple anglais et revient en 1078 à Harcourt où il édifie alors un château à motte essentiellement en bois qui est vite remplacé par une construction "en dur".

    Au siècle suivant, le château d'Harcourt est dôté d'un donjon en pierre, carré, à contreforts plats, semblable aux donjons normands. Le donjon est dès lors l'attribut essentiel du pouvoir, place forte militaire mais aussi centre administratif, économique et religieux. Il est financé par la corvée et un surplus de levée de fonds numéraires.

    Au XIIIème siècle, sont édifiées les fortifications, perfectionnements des forteresses dans le pays suivant le modèle mis en place par Philippe Auguste et qui se propagea en France et en Europe. il y a donc enceinte, basse-cour et barbacane enjambant un fossé (avec herse, assommoir et vantaux). Dans cette période, le domaine des Harcourt s'agrandit par le fait de mariages et d'alliances.

    Aux XIVème et XVème siécles, durant la Guerre de Cent Ans, il y a des Harcourt côté français mais aussi côté anglais. Ils sont majoritairement liés d'abord aux Anglais, par fidélité au Comte d'Evreux mais Jean IV d'Harcourt accorde finalement son soutient à Philippe VI de Valois, Roi de France et va former le comté d'Harcourt. Jean VII, malgré un bon système de défense, est finalement chassé de son château en 1418 par les Anglais qui deviennent les administrateurs des lieux jusqu'à ce qu'ils soient chassés à leur tour par Dunois, lieutenant de Charles VII.

    Le domaine est ensuite transmis aux Lorraine. Puis, au XVIIème siècle, à l'époque moderne, le château est profondément modifié dans sa structure sous l'impulsion de Françoise de Brancas, Princesse de Lorraine, protégée de Madame de Maintenon et fondatrice de l'Hôpital d'Harcourt.

    Puis, le château s'efface jusqu'à la Révolution. Il est à partir de là racheté par Louis Gervais Delamarre, avocat parisien et arboriculteur d'avant-garde qui expérimente la culture de l'arbre. En 1827, il lègue le domaine et ses expérimentations à l'Académie Française d'Agriculture.

    L'arboretum est crée en 1833 par André Michaux qui rassemble des collections d'essences exotiques pour les étudier. Puis, en 1975, un arboretum de peuplement voit le jour.

    Parallèlement, le château est classé "monument historique" en 1862 et ouvert au public en 1967. Il est légué au Département de l'Eure en 1999.

    Je l'ai visité ! C'est un lieu où il fait bon se promener. Du fait qu'il n'est pas très connu, il n'y a pas trop de monde et c'est un endroit reposant témoin de l'Histoire et qui allie la Nature à la Pierre. Faites-y donc un petit détour si vous passez dans l'Eure. De plus, si vous y allez en famille, on vous remettra un "Carnet de visite" avec des jeux et des activités à faire sur place pour les enfants !

    A bientôt !

    « L'écriture comme un couteau - Annie ErnauxLe confident - Hélène Grémillon »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :