• Le Bel Inconnu - Renaut de Beaujeu

    Le Cycle Arthurien, que l'on appelle aussi "Matière de Bretagne" a connu une belle postérité et est surtout connu du grand public à travers des films tel Excalibur, oeuvre de John Boorman de 1981, des jeux vidéo, des jeux de rôles - comme Pendragon, bref a eu un impact indéniable dans la culture populaire !

    Il est plus rare que l'on lise véritablement la source originale, à savoir les textes de Chrétien de Troyes notamment ! Il existe par ailleurs des récits encore moins connus tel Le Bel Inconnu, roman du Sieur Renaut de Beaujeu !

    Qui était Renaut de Beaujeu me direz-vous ? Il est né en 1165 et était Seigneur de Saint-Trivier et de Cuisery, mort en 1230. Il est le troisième fils de Renaud III, Seigneur de Baugé, mort lors d'un conflit entre lui et les sires de Beaujeu et les comtes du Mâconnais.

    Si les médiévistes connaissent Renaut en tant qu'auteur de roman, c'est pour son roman en vers Le Bel Inconnu. Mais notre homme a aussi composé des poèmes courtois dont l'un est cité dans Le Roman de la Rose de Jean Renart !

    A l'heure actuelle, on ne possède plus qu'un seul manuscrit du Bel Inconnu qui est conservé dans les collections de la Bibliothèque du Château de Chantilly ! Il s'en est donc fallu de peu pour qu'on ne perde ce texte !

    Le Bel Inconnu ou Guinglain fils de messire Gauvain et de la Fée Blanchemal  fait donc partie de la Matière de Bretagne. Cette Matière de Bretagne est en fait plus large que le Cycle Arthurien qui n'en est qu'un élément ! Ici, on est bien dans le Cycle Arthurien toutefois ! On nous  raconte dans le roman de Renaut de Beaujeu les périples de Guinglain de Tintagel, un héros sans mémoire ignorant donc ses origines et son nom qui est devenu un nouveau chevalier en quête d'exploits à la Cour du Roi Arthur et qui a hésité entre l'amour de la Fée aux Blanches mains de l'Île d'Or et d'une Reine qu'il épousera finalement et dont il recevra la couronne.

    Mais très vite, les voiles du passé se dissipent et notre chevalier découvre qu'il est le fils du célèbre Gauvain et d''une fée ! Ceci fait ainsi de lui le "meilleur chevalier du monde" avec son père ! On suit donc son parcours !

    Un roman qui rencontra le succès dans toute l'Europe au XIIème siècle car il contient quelques innovations et particularités ! Parmi celles-ci, on a une fin décevante ou le héros n'épouse pas la Fée qu'il aime mais celle qui le fera Roi. On a aussi, selon Roger Dragonetti, une "esthétique de l'inachevé" avec une fin "ouverte", non conclusive ! On a donc là un roman très moderne dans sa conception ! Enfin, on a une forme de métalepse ou fusion de la temporalité de l'auteur et de celle du personnage avec en outre des interventions de l'auteur !

    J'ai lu ce livre dans le cadre de mes études de Lettres modernes ! Ces romans du Moyen âge possèdent un charme indéniable et si ils ont traversé les siècles, c'est bien une preuve de leurs qualités intrinsèques !

    A bientôt !

    « House of 9 : Le Piège - Steven R. MonroeCommand and Conquer : Conflit du Tibérium - Westwood Studios »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :