• La Mort à Venise - Thomas Mann

    Thomas Mann est un des plus célèbres écrivains allemands du XXème siècle, Prix Nobel de Littérature en 1929. Il est considéré comme un des écrivains de la décadence dans une Europe post-Première Guerre mondiale et où les nazis se hissent vers le pouvoir !

    Cependant Thomas Mann refuse d'accepter cette décadence et s'opposera toujours à toutes les idéologies en "isme" comme celle promue par Hitler ! L'écrivain célébré s’érige en défenseur de la "bonne Allemagne" celle qui possède des valeurs positives !

    Emigré en Suisse à partir de 1933, Thomas Mann n'adhère pas au nazisme, néanmoins - et cela fut longtemps un tabou pour ses admirateurs - il était antisémite et xénophobe !

    Mort à Venise, nouvelle commencée en 1911 et publié en 1912, s'inscrit dans cette thématique de la décadence ! Ce récit est en partie autobiographique ! Cette nouvelle a inspiré plus tard un film (Visconti), un opéra et un ballet.

    Gustav von Aschenbach est un écrivain de Munich reconnu (et anobli) dans la cinquantaine. Troublé par une mystérieuse rencontre lors d'une promenade, il part en voyage sur la côte adriatique et finit par aboutir à Venise, une ville dans laquelle il ne s'est jamais senti à l'aise. Dans son hôtel du Lido, Aschenbach découvre Tadzio, un jeune adolescent polonais qui le fascine par sa beauté. Il n'ose l'aborder et le suit dans la ville de Venise. Aschenbach, en proie à une sombre mélancolie et une sorte de fièvre dionysiaque, succombe à l'épidémie de choléra asiatique qui fait alors rage dans la ville. Il meurt sur la plage en contemplant une dernière fois l'objet de sa fascination.

    C'est donc à la fois un récit sur l'art, le temps qui passe, la beauté et la mort ! Je l'avais d'ailleurs étudié dans le cadre d'un enseignement de littérature comparée sur le thème de la mort ! il y a de nombreuses références à la Grèce antique dans le récit, une époque où on pratiquait la pédérastie. De plus, c'est remarquablement bien écrit et cela se ressent même dans les traductions !

    On peut aussi rapprocher ce texte de La Naissance de la Tragédie de Nietzsche en ce qui concerne le dionysiaque opposé à l'apollinien !

    Je ne me livrerais pas à une analyse détaillée mais il y aurait beaucoup à dire de ce texte troublant ! Il est notamment disponible en recueil avec d'autres nouvelles du grand auteur !

    A bientôt !

    « Les principaux concepts de Pierre BourdieuStar Wars : Battle for Naboo - LucasArts »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :