• La légende de Robert le Diable

    Nous allons nous intéresser aujourd'hui à une légende de Normandie, relatée dans le texte du moyen-âge, les Chroniques de Normandie et redécouvert au XIXème siècle par Amélie Bosquet, une accointance de Gustave Flaubert et George Sand.La légende de Robert le Diable

    Qui est le Robert le Diable de la légende ? On n'en est pas sûr avec certitude et on ne peut que spéculer sur Robert Ier, le père de Guillaume le Conquérant.

    Robert le Diable reprend un motif des Saintes Ecritures, l'Homme né de la Femme. Robert est né de Inde alors que le mari de celle-ci était parti chasser en forêt de Rouvray, et du Diable.

    Enfant, Robert se fit coupable de méchancetés et d'atrocités sans pareils : il tua son maître d'école pendant son sommeil puis à la plénitude de sa jeunesse, il pille les églises, ravage les monastères, tue les maris, enlève les femmes. Pour le salut de l'âme de son fils, Inde veut le faire chevalier et racheter un comportement somme toute assez coutumier de monde de la féodalité d'alors par la religion.

    Robert accepte avec répugnance d'être fait chevalier et la veille des armes, au lieu de passer la nuit en prière et déshononore la plus belle des religieuses d'un monastère de femmes, situé à une lieue de Rouen.

    Il massacre ensuite ses adversaires lors d'un tournoi et prend la tête d'une bande de mauvaises gens qui pillent à tout va !

    Mais il finit par demander des comptes à sa mère et apprend avec horreur la promesse que celle-ci a fait au Diable. Desespéré, il cherche la rédemption et va voir le Saint-Père qui lui demande alors trois choses : de contrefaire le fou, de garder un complet mutisme et de ne se nourrir qu'en volant la nourriture aux chiens. Robert va alors montrer le même excés dans sa quête de repentir. Il devient alors el bouffon de l'empereur

    La chronique de Robert se termine brusquement lorsque celui-ci de Robert le Diable devient Robert le Saint.

    On peut encore voir de nos jours le Chateau de Moulineaux, dominant la Seine, près de Rouen qui est un témoignage de cette légende !

    A bientôt !

    « Les origines du Tour de FranceLa liste de mes envies - Grégoire Delacourt »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :