• La destruction du réel - Bertrand Vergely

    Avant de présenter l'ouvrage de Bertrand Vergely, La destruction du réel, sous-titré "La fin programmée de l'humain a-t-elle commencé ?", présentons rapidement l'auteur !

    Bertrand Vergely est un philosophe contemporain, normalien et agrégé, professeur en khagne, et se décrivant comme un "artisan philosophe". La fin de l'humain qu'il décrit dans le présent ouvrage passe pour lui par le mariage gay et il s'y est évidemment opposé en 2013. Notre auteur s'intéresse à la théologie, et on devine qu'il est un catholique pratiquant ! Il semble aussi avoir en horreur la Révolution française, le socialisme et Mai 68. Plutôt conservateur donc ! Voire intolérant ?

    Je m'étonne qu'un tel bouquin assez réac et parti-pris ai pu finir dans les rayonnages de la Bibliothèque Tocqueville de Caen ! Qui commande donc les bouquins ? Mais bon, l'impression désagréable que j'ai eu par moment à la lecture est surtout dans la première des trois parties de l'essai, celle sur la Filiation, par la suite, on voit que notre homme est plus mesuré, moins passionné ? - pas sûr ! - en tout cas très érudit ! Chaque début de chapitre commence par le nom d'un grand penseur de l'humanité suivi de l'évocation d'un concept sur lequel Vergely réagit par rapport au sujet du livre, sur l'actualité de ce concept dans la post-Modernité !

    Le livre s'articule en trois parties de mêmes tailles : la Filiation, les Robots et la Vérité - où il parle respectivement du "Mariage pour tous" et de la PMA/GPA, puis du Transhumanisme et enfin des rapports au vrai dans le virtuel ou le possible.

    Abordons maintenant le sujet qui fâche, l'homoparentalité... Pour notre auteur, le rapport homme-femme est blessé. Or ce rapport fonde l'enfant et il est remplacé par géniteur/mère porteuse ! Avec la GPA, on entre dans un rapport marchand, marchandisation des corps où le désir d'enfant tue l'enfant qui devient un objet, une chose. Sur ce point, je ne peux pas tout à fait donner tort à Vergely et c'est aussi un avis que partage Michel Onfray, philosophe athée.

    Sur la Théorie du genre qui affirme que le genre est une construction sociale, il est bon de ne pas perdre de vue qu'il y a des réalités biologiques (et ça l'ancien étudiant en biologie que je suis le sais bien pour l'avoir étudié, les gènes, les hormones tout ça !...). Le nier, c'est entretenir un mensonge voire une névrose ! Après, c'est AUSSI une construction sociale qui vient se surajouter ensuite et l'appuyer - mais ce n'est pas qu'une construction sociale !

    Notre essayiste, ici, rèsume ceci au règne de l'individu qui s'auto-invente comme il parlera plus loin de l'humain comme démiurge à propos du Transhumanisme !

    Bref passons sur cette première partie, la plus sensible ! Tout en rappelant que chacun à le droit de s'exprimer dans le respect, afin d'ouvrir le débat, afin d'argumenter pour convaincre ! Il n'en reste pas moins que pour moi, même si j'ai des réserves sur la Théorie du genre, il faut bien admettre que le Mariage gay est une avancée sociale ! Pour Vergely, il mets en danger la notion de généalogie qui fonde l'humain, l'inscrit dans un passé, une Histoire, une continuité ! Il développe largement dans le livre.

    Pour l'auteur, on est passé, et il semble le déplorer de l'Homme blanc, hétérosexuel et chrétien à l'Homme nouveau qui est individualiste (comment le nier ? Il n'est pas le premier à faire ce constat !), multiculturaliste et transgenre. Il y aurait une "capitulation" devant le cours des choses ! C'est le règne de l'Evolution, signifiant la Nécessité, sur l''Histoire qui conçoit le choix libre, du Bios contre le Langage (récit).

    Dans la seconde partie, un autre moment, sur les Robots, l'auteur interroge sur ce en quoi consiste la Liberté et comment un Pouvoir peut assurer à sa population cette liberté ? Faut-il préférer une version matérialiste - assurer la subsistance ! - ou privilégier la Spiritualité dans une version idéaliste ? Un Etat qui ne se préoccuperait  que de donner du pain deviendrait vite autoritaire ! Et si c'était la Beauté qui sauvera le monde pose Vergely, assez perché pour le coup en apparence mais en réalité très cohérent. C'est la question du Salut !

    Par ailleurs, allons-nous devenir des machines où les machines vont-elles s'humaniser ? Le monde de demain sera-t-il inhumain ? Pratiquera-t'on un eugénisme cognitif au sein de l'école du futur qui sera au main des généticiens et des neuro-psychologues et où on nous implantera des puces dans le cerveau ? Sombre constat qui donnera encore moi envie d'aller à l'école ! Et notre auteur de s'appuyer sur Laurent Alexandre, Idriss Aberkane et Yuval Noah Harari dont il partage les craintes !

    Avec le Transhumanisme, dont les acteurs possèdent à la fois le cash/l'argent et la donnée/ l'information en quantité, avec les GAFA, aura-t'on une Humanité (si on peut encore parler d'Humanité ?) à deux vitesses : des riches à l'espérance de vie et aux capacités très augmentées et la grande masse des inutiles et des inactifs ? Luc Ferry dans son livre de 2016 sur le sujet appelait à une régulation par l'Etat mais peut-on encore avoir confiance aux politiques, soumis aux lobbies et à l'opinion ?

    Le Transhumanisme (dont j'ai déjà eu l'occasion de parler dans plein de billets !) nait de la rencontre dans la Silicon Valley entre les diplômés de Stanford et les émules de la Beat Generation. Il pourrait bien être la nouvelle grande Religion de demain car qui pourrait résister à ses promesses de guérir nos maladies, de pallier à nos handicaps, voire de supprimer la mort ? C'est aussi désormais la Génération "J'ai le droit" à qui on ne refusera rien de tout ceci.

    On rappellera à ce stade que "la meilleure des vies n'est pas la plus longue mais la plus sage." Ici, c'est la  tentation de l'homme-Dieu, le péché d'hubris des Grecs et la soif de maîtrise et de pouvoir !

    Enfin, dans un troisième temps est abordé la question de la Vérité. A l'heure des fake news et du réel diffracté, le vrai n'est plus d'actualité mais la vérité est désormais un  instrument de domination du réel, notamment avec la science qui cherche à percer ce réel ! La vérité n'est donc plus depuis longtemps ce qui est bien ou moral, mais ce qui nous donne plus de pouvoir.

    Sous le concept de vérité sont abordé la question du Multiple, celle aussi du Virtuel et du Possible, et sur ces deux derniers points je m'attarderai plus !

    La Virtuel a la même racine que virtu. le virtuel est bien réel (ne parle-t'on pas de "réalité virtuelle" ?) a l'opposé du possible qui lui n'est que potentiel ! Le virtuel est acte ! Avec le virtuel, c'est l'avènement de l'homme-démiurge, depuis la Renaissance, notamment avec Machiavel en politique qui pose que la nature copie désormais l'Homme et que l'Homme copie les virtu d'autres hommes (là où Platon posait dans La République que c'était l'homme qui devait copier la nature, se caler sur l'harmonie du cosmos des Grecs !).

    Le Possible, lui, tient du domaine du rêve (comme le montre la fable de La Fontaine sur Perette et le pot au lait). Vergely en profite pour tacler Judith Butler et les Féministes en disant qu'"ouvrir le champ des possibles au minorité" restait du domaine du projet, du voeu pieux et du rêve et que ça n'en faisait pas une morale car la morale est effective, pas seulement possible ! Raisonnement imparable ! La simple possibilité volatilise la réalité des choses et le réel restreint les possibles !

    Dans les derniers chapitres, Vergely amène quelques considérations sur sa discipline, la philosophie en posant par exemple que le philosophe ne doit pas se perdre dans les idéalités mais rester dans le sensible là où le mathématicien est dans le concept par pur jeu !

    Ainsi, pour conclure sur le Transhumanisme, il est montré que la philosophie du Transhumanisme est celle du jeu qui s'adresse à notre part enfantine. Ces technologies nous font, comme on a déjà dit plus haut, des promesses !

    Et pour conclure sur la Vérité, il faut rappeler que c'est la parole, le témoignage qui fait l'événement (et nos bons merdias savent bien en jouer actuellement qui passe ce qui les dérange sous silence !). La vie est un théâtre et nous jouons nos rôle sociaux (comme dirait Erwin Goffman que Vergely ne mentionne pas, seulement moi !) dans La société du spectacle de Guy Debord !

    Vergely pose la dernière pierre de son ouvrage en listant tout la panoplie d'attitudes qu'on peut avoir face au futur qui s'annonce, du déni à la rage, en passant par l'espérance, la foi dans le progrès ou les bonnes volontés mais au bout du compte, il nous dit qu'il existe une autre attitude qui est de croire en l'imprévisible ! Censé !

    Voilà, je termine ici ce billet qui est déjà bien long et pourtant, ai laissé quantités de points sous silence ! Dans les noms en tête des chapitres, mentionnons quelques noms pour vous faire saliver : Simone de Beauvoir, Pierre Bourdieu, René Girard, Darwin, Dostoievski, Bergson, Hobbes, Sade, Freud, Mary Shelley, Comte, Leibniz, Platon, Giordano Bruno, Arcimboldo, Fontenelle ou Gilles Deleuze... Edgar Morin qui m'est très cher est également cité ainsi que Michel Onfray !

    A bientôt !

    « La Guérison des Dalton - Lucky LukeHoward Phillips Lovecraft - Intégrale - Tome 1 »

  • Commentaires

    1
    Helena GRaf
    Mercredi 5 Août à 15:34

    Bertrand Vergely est pour moi une lumière divine. Je lis ses livres, ses articles, j'écoute ses mots sur Youtube. Je voudrais en parler à tout le monde, non seulement voudrais, mais je vais le faire. Prochainement je recois un ami francais. Mes enfants (adultes)  seront à table, et j'en parlerai/nous en parlerons. - Je lui ai écrit déjà une petite lettre lui demandant d'écrire un livre sur le probleme de tomber amoureuse et de ne pas pouvoir comprendre pourquoi on perd la souveraineté sur ses cimportements. - Je ne connais aucune autre personne que je prendrais pour digne de traiter de ce problème. Mais BErtrand VErgely l'est. - Certes, il a tant d'autres choses  à faire. Mais si déjà il écrivait un petit essai ce serait merveilleux. - Je contribue aussi à augmenter sa notoriété en Allemagne.  Jusqu'aujourd'hui je n'ai encore trouvé aucun livre traduit en Allemand. Que puis-je faire pour améliorer cet état des choses.

    Ce que je  cherche encore: un commentaire, un essai sur le problème de la construction / déconstruction de l'homme. Donc ce qu'on appelle le constructivisme. Probablement il y en a déja, mais je n'ai encore trouvé rien (sauf quelques lignes dans certains textes). Car je traite moi-même ce sujet dans un étude "Vom Feminismus zur Gender-Theorie" (Schlüsselgewalt). J'ai eu longtemps des problemes de comprendre ce que ces ag 

    J’ai une approche beaucoup plus pragmatique et réaliste. Aujourd’hui, la plupart des pays démocratiques et laïques ont compris et accepté que les couples hétérosexuels et homosexuels doivent avoir les mêmes droits (et les mêmes devoirs) devant la loi régissant leurs rapports patrimoniaux et de filiation, et que la loi doit protéger les enfants de ces couples alors qu’ils vivent aujourd’hui en France dans un vide juridique. Sans rancœur.nts du Gender voulaient dire par: il faut déconstruire l'hétérosexualité, .., devenir tous des personnes unisex.... 

    Pour la traduction en Allemand: On devrait m'indiquer une maison éditrice de son choix. - Encore une fois merci de tout coeur. Helena Graf, Kuckelkornweg  42, 52080 Aachen (Aix-la-Chapelle)

     

     

      • Helena GRaf
        Mercredi 5 Août à 15:38

        Erreur - je corrige mon texte:

        Bertrand Vergely est pour moi une lumière divine. Je lis ses livres, ses articles, j'écoute ses mots sur Youtube. Je voudrais en parler à tout le monde, non seulement voudrais, mais je vais le faire. Prochainement je recois un ami francais. Mes enfants (adultes)  seront à table, et j'en parlerai/nous en parlerons. - Je lui ai écrit déjà une petite lettre lui demandant d'écrire un livre sur le probleme de tomber amoureuse et de ne pas pouvoir comprendre pourquoi on perd la souveraineté sur ses cimportements. - Je ne connais aucune autre personne que je prendrais pour digne de traiter de ce problème. Mais BErtrand VErgely l'est. - Certes, il a tant d'autres choses  à faire. Mais si déjà il écrivait un petit essai ce serait merveilleux. - Je contribue aussi à augmenter sa notoriété en Allemagne.  Jusqu'aujourd'hui je n'ai encore trouvé aucun livre traduit en Allemand. Que puis-je faire pour améliorer cet état des choses.

        Ce que je  cherche encore: un commentaire, un essai sur le problème de la construction / déconstruction de l'homme. Donc ce qu'on appelle le constructivisme. Probablement il y en a déja, mais je n'ai encore trouvé rien (sauf quelques lignes dans certains textes). Car je traite moi-même ce sujet dans un étude "Vom Feminismus zur Gender-Theorie" (Schlüsselgewalt). J'ai eu longtemps des problèmes à comprendre ce que ces agents du Gender voulaient dire par il faut déconstruire l'hétérosexualité, .., devenir tous des personnes unisex.... 

        Pour la traduction en Allemand: On devrait m'indiquer une maison éditrice de son choix. - Encore une fois merci de tout coeur. Helena Graf, Kuckelkornweg  42, 52080 Aachen (Aix-la-Chapelle)

      • Helena GRaf
        Mercredi 5 Août à 15:45

        Pardon, je continue: ce titre-ci , son contenu, est peut-être déjà suffisant pour me donner une réponse. Je verrai.

        Mai comment sera-t-il possible que je l'achète? - Je vais chercher sur Amazon. Car ceci c'est uniquement une bibliothèque. H.G.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :