• L'avénement de Clovis

    Deux phénomènes majeurs et concomitants marquent l'histoire de la Gaule au Vème siècle : le fractionnement de l'Empire romain et les invasions.

    Depuis la fin du IVème siècle, l'Empire romain a été divisé en deux : une partie orientale et une partie occidentale qui inclut la Gaule.

    La poste, élément essentiel pour l'exercice du pouvoir sur un vaste territoire, avait disparu : les échanges étaient de plus en plus lents. L'administration s'était régionalisée et les informations ne remontaient plus jusqu'à un pouvoir central qui ne pouvait plus faire parvenir ses ordres.

    Dans le dernier quart du IV et au Vème siècle , le lime de l'Empire est rompu, d'abord sur le Danube puis sur le Rhin.

    Les Goths franchissent le Danube en 376. En 410, les Wisigoths, menés par Alaric, pillent Rome. Les Vandales, les Alains et les Burgondes franchissent le Rhin près de Mayence en 407. Les envahisseurs révèlent une grave crise interne de l'Empire romain.

    Les Wisigoths s'installent au sud-Ouest de la Gaule, els Burgondes au sud-ouest et les Francs au Nord . Wisigoths et Burgondes sont chrétiens, de l'hérésie d'Arius, tandis que les Francs sont paiens.
    Childéric, le père de Clovis et roi des Francs de Tournai, et son armée étaient au service des romains, comme mercenaires, pour la défense de la Belgique Seconde, dont la capitale était Reims. Clovis succède à son père en 481.

    Un contact privilégié s'établit entre Clovis et l'évèque Rémi, titulaire de l'Eglise de Reims.  On citera l'épisode du vase de Soissons en 486, vase liturgique enlevé à l'église et dont l'évèque demande la restitution et qu'un guerrier franc fendit d'un coup de hache.

    Le baptême de Cloivs a lieu en 496 ou 499. Les élites gallo-romaines se rallient alors au roi des Francs.
    Le ralliement des évèques catholiques facilite la conquète par les Francs du royaume des Wisigoths après la victoire remportée par Cloivs contre eux à Vouillé en 507.

    La Gaule romaine devient ainsi le regnum francorum, royaume des Francs.
    La noblesse gallo-romaine deviendra la hiérarchie du clergé et le corps administratif du pays.

    « Sillage - Morvan et BuchetVie d'Emile Zola - II - La vie de Bôhème »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :