• Jour de courage - Brigitte Giraud

    Jour de courage - Brigitte GiraudJ'avais beaucoup aimé le roman de Brigitte Giraud, J'apprends, et avais aussi lu son autre récit Nous serons des héros. Je vous renvoie aux articles que j'ai fait ici sur ces deux livres.

    J'ai littéralement "dévoré" Jour de courage, un autre de ses romans, en l'espace d'une soirée, d'une traite, en deux heures de temps, ce qui est plutôt bon signe ! Bon en même, c'est un petit roman de moins de 160 pages  qui fait un parallèle entre Livio, un adolescent des années 2020 et Magnus Hirschfeld, médecin juif-allemand et homosexuel qui fonda un des premiers instituts de sexologie durant l'Entre-Deux Guerre et dont les travaux et la bibliothèque furent l'objet du premier autodafé des nazis, ces criminels contre l'Humanité et la Culture !

    Dans le récit, Livio livre un exposé oral sur ce médecin et la majeure partie du roman - disons les quatre cinquièmes raconte le déroulé de cette épreuve pédagogique. Le jeune homme est en effet très impliqué dans cet exercice car le destin de ce médecin et les causes qu'il défendait font écho à sa propre existence ! En réalité, Livio s'est découvert homosexuel et assez rapidement l'exposé va se transformer en coming-out !

    A une époque où on mets des gays à toutes les sauces dans toutes les oeuvres artistiques, dans The Walking Dead, dans les comics et films Marvel, même dans Star Wars - souvent de manière pas forcément justifié histoire de racoler les LGBT au fort pouvoir d'achat, Brigitte Giraud aborde de manière beaucoup plus fine la question de la difficulté de se vivre homo dans une société par toujours tolérante (les manifs contre le Mariage pour Tous, les appels aux meurtres des autorités tchétchènes ou les déclarations scandaleuses du Brésilien Bolsonaro qui ne lui ont pas empêché d'être élu, la criminalisation des homos en Russie, en Afrique et dans les Pays du Golfe, montrent qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire !).

    La façon dont est racontée le déroulement de la prestation de Livio est très vivante et des éléments sur sa vie en arrière-plan, son contexte familial notamment, sont apportés par touches subtiles. Brigitte Giraud a aussi bien cerné la psychologie des adolescents et des jeunes adultes !

    On navigue donc entre passé et présent dans un jeu d'échos !

    Hélas, Livio n'obtient pas l'effet qu'il aurait souhaité et essuie un silence gêné de sa classe dans une ambiance de malaise ! Il est lâché par son amie Camille, jeune fille amoureuse de lui qui vit très mal cette révélation et n'aura pas l'attitude adéquate, ne saura pas trouver les mots, déçue et trahie !

    Livio finira par disparaître ! Plus seul que jamais, il fugue à la fin du récit et on ne le retrouvera jamais !

    Finalement, on a là un livre qui appelle à plus de tolérance ! L'homophobie n'était donc pas que l'apanage des nazis mais aussi le fait de beaucoup de personnes encore à l'heure actuelle !

    Je dédie ce billet à Jérôme, Vincent et Pauline, très impliqués dans cette cause de la part du gay-friendly que je suis !

    Bref un excellent roman !

    A bientôt !

    « Star Wars - Le Cristal de Kaiburr - Austin & SprouseL'Homme qui n'aimait pas les armes à feu - Tome 1 : Chili con carnage - Lupano & Salomone »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :