• Inspecteur la Bavure - Claude Zidi

    Inspecteur la Bavure - Claude ZidiClaude Zidi se moquait déjà de la police, la tournant en dérision, bien avant Les Ripoux, déjà en 1980 avec sa comédie potache, Inspecteur la Bavure ! C'est aussi l'occasion pour Coluche, dans le rôle d'un inspecteur gaffeur et incompétent d'exceller dans son registre habituel - le comique ! - face à un Gérard Depardieu pris à contre-emploi dans un rôle toutefois de "mauvais garçon"' - qui colle plus à son image - mais qui est ici aussi détourné !

    L'intrigue commence dans les années 1950 lorsque le père de notre protagoniste principal devient un héros de la police en arrêtant au prix de sa vie Pierrot le Fou ! Plus tard, le dit fils, Michel Clément - Coluche donc - encouragé par sa mère, jouée par l'inénarrable Marthe Villalonga en mère poule, obtient de justesse, son diplôme d'inspecteur - au regard des exploits de son paternel ! Très vite, il se retrouve muté comme stagiaire au sein de la Police Judiciaire (et se fait au passage tabassé par ses collègue au terme d'une méprise !).

    La route de Michel - qui accumule les gaffes (comme avec ces déménageurs/cambrioleurs ou cet agresseur de petites filles lors d'une reconstitution dans deux des nombreuses scènes cultes du film)  - va bientôt croiser celle de Roger Morzini, l'ennemi public numéro 1 - joué par Depardieu - qui se fait opérer du visage :

    - Même votre mère ne vous reconnaîtrait pas !

    - Qu'est-ce que tu dis ? Même si tu m'avais fait la tête à Frankenstein, elle me reconnaîtrait ma mère ! (dialogue savoureux entre le gangster et son chirurgien plastique qui finira trucidé !).

    Marie-Anne Prossant, une journaliste ambitieuse et fille à papa - jouée par Dominique Lavanant  - nargue Morzini pour obtenir une interview de lui ! Clément assume officiellement sa protection - de manière visible - tandis qu'une équipe de policiers plus compétents se tient en retrait pour arrêter Morzini lorsqu'il approchera la fille ! On voit que ses supérieurs prennent notre inspecteur la Bavure pour un crétin mais il va tous les doubler et emporter le cœur de la belle !

    Morzini approche Clément en se faisant passer pour Antoine Collard, un auteur de polar désireux d'apprendre les truc de la police ! Il abuse de la naïveté de notre héros et kidnappe Marie-Anne puis réclame une rançon à son riche industriel de père ! Cela nous donne droit à une cocasse scène avec une poupée gonflable dans une voiture !

    Michel voit alors rouge mais est arrêté par ses collègues soupçonné d'avoir aidé Morzini - à son insu en fait, croyant à une blague de Collard ! On fait alors évadé notre gaffeur pour le suivre jusqu'au gangster, pensant qu'ils sont complices mais Clément se débarrasse de son manteau muni d'un émetteur/mouchard en le donnant à un clochard !

    Michel Clément peut alors compter sur ses amis - qui lorsqu'ils ne lui causent pas des problèmes avec une bijoutière (ou une brocanteuse ?) et des pistolets Le Page - sont prêts à l'aider, notamment en enlevant la mère de Morzini pour procéder à un échange ! On retrouve alors la personnalité rusée et facétieuse de Coluche derrière son rôle. La maman tuyaute Michel sur la planque possible de son fils et celui-ci s'y rends avec un tracto-pelle !

    C'est une excellente comédie qui est devenu un classique du genre, un des films les plus connus de Coluche ! On retrouve des acteurs du précédent film de Zidi, Les Sous-doués - dont Dominique Hulin qui joue "Presse-purée". On a aussi Richard Anconina en copain de Coluche qui rejouera avec lui dans Tchao Pantin, dans un tout autre registre ! Florent Pagny et Hippolyte Girardot font également des apparitions.

    La musique du film est signée Vladimir Cosma. Une BD /adaptation du film fut réalisée par Cabu et Didier Convard, parue en journaux puis aux éditions Albin Michel.

    Roger Morzini est clairement un pastiche de Jacques Mesrine, abattu par la police l'année précédant la sortie du film !

    Tout le monde n'appréciait par l'humour à cette époque là déjà car Coluche reçut une menace de mort d'un groupe d'extrème-droite appelé Honneur de la Police - ce qui s"ajoutait aux pressions qu'il subissait alors suite à sa candidature à l'élection présidentielle de 1981 !

    A bientôt !

    « Thunder Blade - SegaKiffe kiffe demain - Faiza Guène »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :