• Histoire de la Cosmologie - L'Ere de la Relativité

    Le XXème siècle voit encore croitre le cadre dans lequel on pense l'Univers. C'est le moment où Einstein pense et formule ses théories de la Relativité, Relativité restreinte en 1905 et Relativité générale en 1915.

    La Grande Avancée est que l'on découvre que l'Univers a une Histoire ! Certes, il en a déjà une dès l'Antiquité mais pensée selon les récits d'Hésiode ou de la Genèse - donc d'un point de vue théologique.

    Certes, Einstein n'allait pas dans ce sens ! Lui pensait un Univers Stationnaire mais ses équations démontraient pourtant le contraire ! C'est ainsi qu'il introduit la Constante Cosmologique pour compenser la contraction de l'Univers du fait de la gravitation avec une valeur qui pousse à son accroissement et donc équilibre le tout. Il le regretta pas la suite. Cependant, ironie de l'Histoire, l'Univers s'accroit plus vite que prévu du fait de l’Énergie Noire - donc la Constante Cosmologique pourrait se référer à l’Énergie Noire !

    Mais revenons au début du XXème siècle, avant toutes ces théories ! A l'époque, les étoiles stimulent les imaginations et des vocations se sont sans doute créer lors de la projection, en 1902, du Voyage dans la Lune deHistoire de la Cosmologie - L'Ere de la Relativité Méliès : les aventures du professeur Barbenfouillis et de ses acolytes livrant une version féérique du cosmos !

    Puis, comme on l'a dit, Einstein et De Sitter établissent le modèle de la Relativité générale dès 1915 tandis que le monde s'entretue dans la Première Guerre Mondiale. Ces théories sont confirmées par la preuve qu'apporte Arthur Eddington lors d'une éclipse solaire : la gravitation déforme l'Espace-Temps et la masse d'une étoile dévie la lumière !

    L'Histoire de l'Univers se forme à partir de l'"atome primitif". C'est en, effet à partir de là que le chanoine Georges Lemaitre imagine un univers "évolutif", dès 1927.

    En 1929, Edwin Hubble observe la fuite des galaxies, preuve d'un Univers en expansion !

    Cependant, des philosophes restent attachés à la Terre et en 1934, Edmund Husserl, dans La Terre ne se meut pas, contre la doctrine copernicienne affirme que la Terre doit être considéré comme le sol originaire de notre ancrage corporel.

    Côté scientifique, les théories continuent à s'affiner et en 1948, le Russe Georges Gamow prédit l'existence d'un rayonnement "fossile" - issu d'un lointain passé de l'Univers. Ce n'est qu'en 1965 que Penzias et Wilson découvrent accidentellement un bruit de fond en réparant une antenne Bell. Ils observent en fait le rayonnement fossile prédit par Gamow, vers 3°K. ils publient un article et obtiennent un Prix Nobel - contrairement à Gamow décédé entre temps d'une cirrhose du foie !

    Cette origine de l'Univers est nommée dès 1950 par Fred Hoyle, lors d'une émission radiophonique à la BBC, "Big Bang" en la dénonçant car celui-ci défendait un Univers stationnaire.

    Dans le champs de la philosophie, on continue de constater cet éloignement de la Terre et l'homme comme un simple -point de l'Espace-Temps - la perte de son enracinement premier dans la Terre. Hannah Arendt, dans Condition de l'homme en 1958, considère que cette distance théorique nous confère un pouvoir technique qui "risque même de mettre en danger le processus naturel de la vie". Que l'on songe aux dérives de la Raison - et de la Science /du progrès - et à ses perversions avec la planification de la Shoah et des génocides et Hiroshima et Nagasaki !

    Je ne parlerais pas dans ce billet de la conquête spatiale, de la rivalité dans ce domaine entre USA et URSS (Spoutnik, Gagarine, le programme Apollo, MIR, les navettes etc...). Cependant, en posant le pied sur la Lune, l'homme rejoint Méliès et relève un temps la tête !

    De l'Univers infini, on passe dans la deuxième moitié du siècle au multivers ! Ainsi en 1956, Hugh Everett, dans sa thèse à Princeton (le campus d'Einstein à partir des années 1930 et sa fuite d'Allemagne), évoque un multivers d'origine quantique. Cependant Relativité et physique quantique restent par ailleurs toujours inconciliables et Einstein qui pensait que "Dieu ne joue pas aux dès" contre l'avis de Niels Bohr, ne parviendra jamais à la théorie du Tout unissant les 4 forces fondamentales !

    Sommes-nous seuls dans l'Univers ? Les années 1950 voient pulluler les films hollywoodiens d'invasions extraterrestres - issus de la littérature de SF - en vérité allusion à la menace bien réelle elle d'invasion soviétique - et dans ce cadre, en 1961, Frank Drake établit une équation permettant d'estimer le nombre de civilisations extraterrestres avec lesquelles nous pourrions entrer en contact !

    L'Univers n'en finit pas de faire rêver en même temps que son infinité peut nous angoisser. L'imaginaire de l'homme est alors entre Star Trek et Alien !

    A bientôt !

    PS : Il y aurait encore beaucoup à détailler sur de nombreux points évoqués ici. J'aurais sans doute l'occasion d'y revenir dans l'avenir !

    « Sur les Terres d'Horus - Tome 2 : Meresankh ou le choix de SethVie d'Albert Camus - I - L'enfant d'Alger »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :