• Broadway est un haut lieu des comédies musicales et du théatre. Situé à New-York, cet haut-lieu des arts Le mythe de Broadway dans les années 1920de la scène était déja au sommet - et peut-être à son apogée -dans les Années Folles : Mae West, Josephine Baker et les Marx Brothers y ont brillé de mille feux ! Petit état des lieux...

    Au milieu des années vingt, les théatres de New York établissent un record de pièces jouées (plus de 250) et d'affluence du public. La décennie s'ouvre avec une adaptation d'E. Rice Burroughs et son Tarzan of the Apes (1921). Les metteurs en scène ne reculent alors devant aucun défi puisque cette pièce met en scène de vrais animaux !

    Parmi les stars de Broadway, il faut compter avec la langoureuse Mae West qui provoque le scandale en 1926 dans Sex, la pièce qu'elle produit avec Jim Timony et dans laquelle elle se déhanche suggestivement ! Condamnée en 1927 pour indécence, la star n'en rencontre pas moins un succés immédiat. On la reverra dans une apogée encore plus prodigieuse en 1928 avec la pièce Diamond Lil, spectacle écrit et joué par ses soins qui relate la vie d'une femme de couleur dans les années 1890, son premier vrai grand succès à Broadway pour une artiste complète !

    D'autres stars incontournables de cette époque et de cette "épopée" sont les Marx Brothers et leurs comédies musicales I'll Say She Is (1924), The Cocoanuts (1925) et Animal Crackers (1928).

    Le répertoire joué à Broadway fait montre d'une extrème diversité : adaptations littéraires, drames et comédies...

    La pièce Les hommes préfèrent les blondes (1926 - tirée du célèbre roman d'Anita Loos) est restée célèbre. Il faut compter aussi avec la comédie musicale No, No Nanette et sa célèbre chanson populaire Tea for Two (écrite par Vincent Youman et Irving Caesar).

    Néanmoins, le spectacle qui eut le plus de retentissement fut sans doute le célèbre Showboat où l'on chante les chansons d'Oscar Hammerstein II et Jérôme Kern (Ol' Man River, Make Believe...). Il y aura plus de 500 représentations de ce show !

    Enfin pour être complet, on ne peut passer sous silence la carrière de Joséphine Baker qui, avant la Revue Nègre à Paris (première le 2 octobre 1925) brûla les planches de Broadway dès 1923 dans Shuffle Along, une revue de Harlem ! Miss Baker incarna la femme libérée, eut affaire aux censeurs notamment allemands en février 1929 et les nazis autrichiens l'année précédente à Vienne. On lui reproche là encore de faire preuve d'"indécence publique" !

    J'aurais pu m'etendre sur d'autres pièces telles Laugh, Clown, Laugh produit par David Belasco, The Vortex de Noel Coward, Emperor Jones d'Eugène O'Neill ou The Jazz Singer avec George Jessel.

    Broadway est alors le phare mondial du music-hall. il faudra attendre 1928 pour voir d'autres villes briller dans le genre avec la première de L'Opéra de quat'sous de Bertolt Brecht à Berlin !

    A bientôt !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique