• Château le Kinnor de Fervaques

    Ce dimanche, je suis allé, avec un groupe, près de Lisieux, en Pays d'Auge et de Livarot pour visiter un château dont la construction remonte principalement aux XVIe et XVIIe siècle, le Château le Kinnor, appelé aussi Château de Fervaques ou Domaine de Fervaques.

    Notre petit groupe a été accueilli chaleureusement pas un aimable châtelain et sa femme qui nous ont offert salle pour déjeuner, cafés bien chauds - par ce temps pluvieux avec la tempête Florence - puis nous a fait la visite !

    Ce château est en réalité très élégant ! Il s'y donne de très nombreuses animations culturelles. On y reçoit aussi des enfants notamment en situation de handicap. On y donne des lectures publiques, des concerts de piano, des ballades en petit train, des vidéoconférences, des pièces de théâtre, des célébrations religieuses, messes et autres et enfin des colloques - notamment concernant le mouvement romantique - avec des professeurs de l'Université de Caen dont je connais certains des intervenants pour avoir été mes profs de Lettres !

    Le lieu est en effet un point de ralliement pour les études sur le Romantisme. En effet, François-René de Chateaubriand - auteur des Mémoires d'Outre-tombe et du Génie du Christianisme - un des plus grands génies littéraires du XIXe siècle avec Victor Hugo a fréquenté ce château car il y rencontrait alors l'hôte de de cette période Delphine de Custine, fort jolie femme - qui avait échappé à la guillotine de peu ! - et avec qui l'écrivain entretenait une liaison amoureuse.

    Le Château le Kinnor a été construit à l'initiative de Guillaume de Hautemer, gentilhomme et militaire français qui a confié l'ouvrage au soin de François Gabriel, originaire d'Argentan, maître maçon ancêtre de la prestigieuse lignée d'architectes des Gabriel, famille à qui on doit, pour ne donner que quelques exemples, le Petit Trianon à Versailles, l’École militaire du Champ-de-Mars à Paris, l'Opéra royal du Château de Versailles, une partie du Louvre, la place de la Concorde ou la place de la Bourse à Bordeaux !

    Mais il existe une bâtisse antérieure au même endroit, datant du XVe siècle et en partie conservée !

    Henry IV rendit une visite au Domaine De Fervaques, car Guillaume de Hautemer briguait le titre de Pair de France. Le roi n'aurait pas été insensible à la beauté de la seconde épouse du gentilhomme militaire, Anne d'Alègre. Notre châtelain ne fut jamais Pair de France mais fut tout de même nommé Maréchal de France et Henri IV lui accorda son amitié et avait beaucoup de confiance en lui. On raconte que Guillaume de Hautemer était assez prétentieux de nature ! C'est lors d'une visite qu'Henri IV, protestant, nourrit peut-être le projet de se convertir au catholicisme pour clore l'épisode des Guerres de Religion.

    Dans la période qui suivit la Révolution, Delphine de Custine côtoya Chateaubriand dans ce Domaine de Fervaques. Son mari et son père furent décapités par les Révolutionnaires. Elle avait un fils qui écrivit un livre sur la Russie de l'époque et elle fit redécorer les intérieurs du château du style sobre du Directoire !

    On pourra aussi admirer les douves inondées par La Touque, la rivière qui sépare par ailleurs Deauville de Trouville ainsi que deux arbres magnifiques : le plus vieux platane d'orient de France - qui est âgé de 600 ans et est énorme et majestueux - et un hêtre pourpre bicentenaire dit "de Chateaubriand" !

    Le château le Kinnor est classé monument historique depuis 1995.

    J'ai déjà visité de nombreux sites de mon département du Calvados mais il en reste beaucoup d'autres à découvrir !

    A bientôt !

    « Lioness : Hidden Treasures - Amy WinehouseStar Wars : Docteur Aphra - Tome 2 : L'Enorme Magot »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :