• Bretonne - Nolwenn Leroy

    Découverte dans une émission de télé-réalité, la saison 2 de la Star Academy, fin 2002, Nolwenn Leroy s'est révélée Bretonne - Nolwenn Leroypar la suite être plus qu'un phénomène de mode télévisuelle, une véritable artiste, à la fois auteure-compositrice- interprète et multi-instrumentiste !

    Entre 2002 et 2017, la jeune femme a publié six albums studio et deux albums live et s'est classée deux fois en tête du TOP 50 ! Mais par ailleurs, la chanteuse voue une relation particulière à la Bretagne, sa terre natale, puisqu'elle est en effet née, en 1982, à Saint-Renan dans le Finistère !

    C'est ainsi qu'en décembre 2010, elle sort son quatrième album, consacré à la musique bretonne et celtique, avec des arrangements par Jon Kelly ! La galette - bretonne ? - s'intitule Bretonne et comprends 13 titres - et verra une autre édition avec 7 titres supplémentaires fin 2011 ! Dans ce CD, Nolwenn fait une déclaration d'amour à la Bretagne !

    Un album au contenu varié, oscillant entre airs traditionnels, "Dans les prisons de Nantes", "Suite sudarmoricaine", " Bro gozh ma zadou" (hymne traditionnel de la Bretagne) - dont certaines ont été popularisées par Alan Sitvell et Tri Yann,  et des chansons plus récentes de la variété moderne comme " Le Bagad  Lann-Bihoué" d'Alain Souchon (un artiste que je vénère !) ou "Ma Bretagne quand elle pleut" de Jean-Michel Caradec.  Aussi des compositions plus récentes comme "Brest" de Miossec mais une seule chanson inédite composée spécifiquement pour cet album : "Je ne serai jamais ta Parisienne" du même Miossec !

    Le dernier titre de la version "simple" nous invite à "Rentrer en Bretagne" !

    Au sein d'une telle diversité, un album qui possède néanmoins une certaine unité, autour du thème du folklore breton !

    Dans les titres bonus, on pouvait trouver "Sunday Bloody Sunday" (titre de U2) via iTunes et sur l’Édition Deluxe, du Mike Oldfield, "Moonlight Shadow" ou "To France" ou encore Simon & Garfunkel !

    L'interprétation de Nolwenn est impeccable et inspirée ! C'est devenu un lieu commun et une banalité de dire qu'elle a une très belle voix tellement c'est évident dès la première écoute !

    Paradoxalement, très peu de binious et de bombardes (instruments spécifiquement bretons !) dans cet album ! Ils sont même absent et l'accompagnement musical oscille entre traditionnel irlandais et folk rock ! Ca reste de la World Musique aussi !

    Petit détail amusant, la couverture de l'album ! C'est une photo que l'artiste a retrouvé chez sa grand-mère qui la présente à trois ou quatre en habit traditionnel breton, preuve de son véritable attachement à ses racines ! Photo qui fut prise à Locronan dans le Finistère !

    Nolwenn Leroy nous rappelle qu'à une époque d'incertitudes et de perte d'identité, il est bon de retrouver ses racines ! il est encore possible de dire cela sans laisser ce genre de discours aux identitaires, aux nationalistes belliqueux, aux racistes et à l'extrême-droite ! En effet, je pense personnellement que c'est en sachant d'où l'on vient que l'on pourra apporter sa part dans la construction du cosmopolitisme et de l'échange des cultures pour l'enrichissement mutuel et l'ouverture à l'autre !

    Pour en revenir à Bretonne, Nolwenn a reçu pour cet album un double disque de diamant en 2012, moment où le disque a commencé une carrière international. En France, il s'est en effet écoulé à plus d'un million d'exemplaires ! Nolwenn a trouvé là un créneau mais ne s'y est pas campée !

    Merci à mon pote et voisin Rico, autre Breton, qui m'a prêté ce disque !

    A bientôt !

    « Super Hang-On - SegaBarbarian - Psygnosis »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :