• Balzac - Henri Troyat

    Nous allons maintenant parler du genre "Biographies de personnages illustres" - genre qui se voit consacrer un Balzac - Henri Troyatrayonnage entier dans ma bonne bibliothèque d'Ifs ! Des auteurs se sont illustrés dans ce genre et parmi les contemporains: Alain Peyrefitte (De Gaulle), Jacques Attali (Gandhi, Mitterrand...), Max Gallo (César, Victor Hugo,..) et aussi Henri Troyat (Zola, Balzac...)

    Il va être question ici de la biographie de Balzac par Troyat ! Henri Troyat, né à Moscou en 1911, a fuit la Russie avec sa famille en 1917 et devint par la suite un romancier et biographe prolifique ! Parmi ses coups d'éclat, sa nomination à l'Académie française en 1959. Il est décédé à Paris en 2007.

    Honoré de Balzac ! Est-il besoin de le présenter ? Il est l'architecte de la Comédie humaine - qui avant les Rougon-Macquard d'Emile Zola, se veut un panorama de la société de son époque, celle de la France de la première moitié du  XIXème siècle à la manière d'un naturaliste ! Balzac n'était cependant pas un naturaliste - car le terme serait anachronique ! - mais déjà un réaliste - dédicaçant Le Père Goriot à Geoffroy Saint-Hilaire, le taxinomiste !

    Connu pour la profondeur de ses descriptions, son style fourni voire surchargé, Balzac était un bourreau de travail, enchaînant les romans dans les années 1930 - 1935 et écrivant même la nuit en carburant au café - ce qui abrégea probablement son existence ! L'écrivain qu'il était contrôlait chacun de ses personnages, maîtrisant le moindre aspect de leur vie !

    Ce que montre la biographie de Troyat, c'est que dans sa vie personnel, Balzac ne maîtrisait pas grand-chose ! Outre qu'il se ruina dans des affaires non fiables comme un atelier d'imprimerie ou une maison d'édition, la vie sentimentale de Balzac n'était pas de tout repos !

    Dans les dix dernières années de son existence, les préoccupation de l'auteur du Lys dans la vallée, tournaient autour de Mme Hanska, l'"Etrangère" dont Balzac s'était épris et dont il attendit le divorce pour pouvoir épouser cette noble d'origine polonaise !

    Balzac voulait réussir sa vie comme il avait réussit sa carrière d'écrivain !  Le "Napoléon des lettres" ou "Le Galérien des lettres" savait dénouer les intrigues dans ses romans, aimant les mondanités, courant d'une femme à l'autre, et aussi à sa tâche littéraire jour et nuit, finit par vaciller tel un enfant ! Il finit par épouser Madame Hanska , ayant délaissé l'écriture, mais n'en profita pas longtemps, s'éteignant peu après le mariage, et décédé à 51 ans !

    On proposa à Achille le héros grec de choisir entre une vie paisible mais anonyme et une vie courte mais glorieuse ! Balzac eut la vie courte et glorieux à l'instar d'Achille (ça c'est moi qui le dit et pas Troyat !). A sa manière, la Comédie humaine est une épopée !

    A bientôt !

    « Sido - ColetteLes 55 Jours de Pékin - Nicholas Ray »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :