• Avant-propos sur la Cybernétique

    Cette année 2020 - 2021 (si le Covid le permet ?), j'ai repris mes études de philosophie et je fais un Master M1 dans cette discipline. Passionné d'épistémologie, j'ai décidé de faire un mémoire sur le vaste domaine qu'est la Cybernétique en partant de l'ouvrage fondateur de 1948 de Nobert Wiener intitulé La Cybernétique - Information et régulation dans le vivant et la machine. J'ai aussi pour projet d'aborder l'intelligence artificielle dans le cadre du Master M2 l'an prochain ! Ca colle parfaitement avec mon goût pour les approches pluridisciplinaire ! La cybernétique est un domaine que j'ai découvert à travers les travaux de Bernard Stiegler et Edgar Morin dont vous savez que je suis fan si vous suivez ce blog depuis longtemps !

    Le mémoire ne devant pas trop dépasser les 80 pages, j'aurai sûrement plus de matière et donc de ce "surplus", je fais une série d'articles en complément et je commence ici par un "Avant-propos que la Cybernétique", quelques considérations générales tirées de la préface de la traduction française que j'ai de l'ouvrage de Wiener ! Commençons !

    Un message n' a de sens qu'en fonction du répertoire dont dispose le récepteur pour l'intrpréter. Il n'y a donc pas une seule façon de comprendre un message ! La cybernétique, en rapport avec la théorie de l'information, couvre beaucoup de domaines et trouve des applications dans tous ces champs disciplinaires qui sont autant de répertoires. Des mathématiques à la psychologie, de l'économie à la biologie, de la physique à l'informatique,...

    Le livre de Wiener de 1948 introduit la Cybernétique ! Norbert Wiener est avant tout un grand mathématicien. On retient surtout ses apports à l'informatique et à la robotique. Son oeuvre couvre en fait bien plus que la seule cybernétique. Et enfin, la cybernétique a des conséquences métaphysiques.

    A l'origine, Wiener collabore avec un physiologiste, Arturo Rosenblueth, sur la modélisation physiologique. Son livre de 1948 a été écrit en trois mois à la demande de l'éditeur Enrique Feynmann. L'ouvrage est suivi par les rencontres transdisciplinaires de la Fondation Macy. Il mêle des considérations philosophiques et des apports techniques.

    La Cybernétique et l'ouvrage de Wiener apparaissent juste après la Seconde Guerre mondiale et le lancement de cette discipline a été "amorcé" par les crédits de l'Armée américaine ! Le livre est hanté par les spectres de ce conflit tout juste terminé et par la Guerre Froide qui s'annonce. Il s'inscrit aussi dans un contexte d'automatisation industrielle dans le monde du travail et l'apparition de l'ordinateur. A cette époque, on concoit aussi beaucoup de prothèses pour les vétérans.

    Wiener étudie notamment les processus aléatoires et ainsi les phénomènes de synchronisation des décharges neuronales par le rythme alpha, les alternateurs dans les centrales électriques et les colonies de lucioles. Comment ces systèmes complexes se régulent, s'organisent.

    La Cybernétique est-elle l'apogée d'un utilitarisme universel ? Mais en réalité Wiener ne remplit pas les critères pragmatiques car il voit toujours les modélisations mathématiques au delà des cas concrets.

    La Cybernétique est transdisciplinaire ! Pour ne citer qu'un seul de ses champs d'applications, on mentionnera l'éthologie. Mais on pourrait aussi s'appuyer sur les phénomènes d'expressions des gènes ou la régulation des enzymes ! Elle pose aussi les rapports entre les Lois de l'Entropie , le "démon de Maxwell" et la théorie de l'information. Un système s'organise entre son état physique et l'information qu'il renferme notamment par des jeux de rétrocontrôles ! Avec aussi la notion de téléologie (finalité - et je me dis que je pourrais repenser la théorie des quatre causes d'Aristote à travers la cybernétique parmi les champs philosophiques pour mon mémoire ?).

    La notion de "rétrocontrôle"/"rétroaction" ou "Feedback" (information en retour - commande après une mesure par exemple) qui permet la régulation des systèmes est fondamentale en cybernétique et porte différents noms selon les disciplines. Les rétroactions sont des messages mais tous les messages ne sont pas des rétroactions.

    L'information est fondamentale - mais où sont les limites de l'information ? Les rayons du soleil que reçoit une plange sont -ils du même registre que les messages informatiques ?  Pas du même genre ça c'est sûr !

    La cybernétique est finalement avant tout une "méthodologie".

    Nous essaierons d'entrer plus dans le vif du sujet la prochaine mais je vous averti que si je traiterais le plus de domaines possibles lui étant liés dans ces billets, pour mon mémoire, me limiterais à la biologie,à l'informatique (et un peu à la psychologie) !

    A bientôt !

    « Star Wars - L'Ascension de Kylo Ren - Soule & SlineyEncyclopédie Star Wars - Les Troupes de l'Empire »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :