• Aura l'orpheline - Roberto Baldazzini

    Aura l'orpheline - Roberton BaldazziniVous connaissez déjà Roberto Baldazzini si vous êtes un habitué de ce blog car c'est lui qui a dessiné le récit érotique, Chiara Rosenberg , scénarisé par Celestino Pes ! Pour Aura l'orpheline, qui date de 2005, il est seul aux commandes !

    Aura est donc une jeune orpheline, qui fuit les "fantômes de son adolescence" et qui va, après quelques mauvaises rencontres, trouver refuge auprès de travailleurs du sexe ! L'action se déroule dans un quartier mal famé où rôde quelques prédateurs sexuels pour lesquels la jeune fille est une proie facile !

    Parmi les bonnes âmes qui veillent sur Aura, il y a Carlo, un homosexuel, réalisateur de films pornos, qui l'héberge quelques jours chez lui. Il y a aussi Safiria, une jolie "nana" qui est en réalité un transsexuel - et qui effectue des strip-teases dans sa propre boite lorsqu'elle ne se prostitue pas !

    C'est Safiria qui va proposer à Aura de travailler comme serveuse dans con club ! Là, notre jeune héroïne rencontre aussi Tim, une sorte de videur, homme à tout faire, à qui elle va s'offrir.

    Dans la tradition des héros orphelins, Aura ira de mésaventures en mésaventures ! C'est certes un récit érotique mais c'est volontiers glauque par moments ! Non pas du fait qu'il y ait des homos et des trans, mais plutôt par la galerie de pervers que l'on croise comme "l'Ange inséminateur" qui est à deux doigts de violer Aura dans une cabine de peep-show, sauvée par l'intervention Aura l'orpheline - Roberton Baldazzinide Tim ! Il y a aussi dans cette histoire une certaine attirance de l'auteur pour la scatophilie (ça vomit, ça urine et ça défèque à plusieurs reprises !).

    C'est aussi volontiers bavard avec des esquisses de psychologie ! Aura est un personnage angoissé qui prends des anxiolytiques...

    A l"origine, ce récit se dénommait Senza Famiglia, ou Sans Famille en italien - hommage à Hector Malot !

    Voilà, je ne vous ferais pas un topo sur la biographie de Roberto Baldazzini ! Disons simplement que son style de dessin a évoluer du "noir et blanc tranché" à une "ligne claire élégante" ! Après avoir dessiné beaucoup de polars pour les revues Orient-Express et Comic Art, il se tourne vers les récits érotiques, surtout pour la revue Blue !

    J'attendais beaucoup de cet album en raison du dessin de Baldazzini qui convient très bien pour des récits érotiques ! Malheureusement, les maints aspects malsains et déviants de cette histoire m'ont beaucoup déçu !

    Comment les choses se terminent-elles pour Aura ? Elle semble tracer sa route avec un nouvel inconnu "bien sous tous rapports" et soucieux de l'arracher au monde du peep-show ! Le prince charmant ?

    A bientôt !

    « Star Wars - Dark Vador, le Seigneur Noir des Sith - Tome 1 : L'Elu - Soule & GiamuncoliThe Walking Dead : La Chute du Gouverneur 2 - Kirkman & Bonansinga »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :