• Arrow - Saison 2

    Arrow - Saison 2En ce moment, profitant du confinement, j'enchaîne les épisodes de la série Arrow  et je la trouve passionnante ! Il s'agit aussi de la série préférée de ma nièce Marie, du haut de ses 12 ans, et même si ma camarade Mescalinette trouve qu'il s'agit d'un "Batman du pauvre" - et elle n'a pas tout à fait tort, je trouve bien des qualités à ces histoires.

    La Saison 2 est toujours aussi bien construite scénaristiquement parlant et les surprises  s’enchaînent ! On remarque que dans cette série, tous les personnages ont des secrets et dans cette Saison un agent fauteur de troubles vient mettre la pagaille et révéler tous ces secrets : le retour de Slade Wilson !

    Le récit entremêle deux chronologies : le présent à Starling City et le passé, il y a cinq ans, durant la seconde année d'Oliver Queen sur l'île. Revenons d'abord sur ce passé qui éclaire le présent !

    Un certain Docteur Anthony Ivo  - joué par Dylan Neal - débarque avec tout un cargo de mercenaires et de prisonniers-cobayes car il cherche une drogue élaborée par les Japonais durant la Seconde Guerre mondiale et nommée Mirakuru qui, injectée à un sujet, le dote d'une force et d'une résistance phénoménales, le rendant quasi invulnérable et accessoirement lui faisant perdre la raison.

    Autre surprise de la Saison 2, Sara Lance, interprétée par Caity Lotz n'est pas morte sur le yacht des Queen et cela Oliver nous l'a caché durant toute la première Saison. Elle a quitté l’île plut tôt qu'Oliver et a été formée par la Ligue des Assassins et sa maîtresse Nyssa - jouée par la belle Katrina Law. Nyssa est la fille de Ras Al Ghul, un ennemi traditionnel de Batman et on reparlera de ce méchant dans la Saison 3. Enfin, et donc, Sara est devenue une Tueuse puis une justicière à Starling City, dans le présent, sous le nom de Canary et qui vient épauler Arrow, Diggle et Felicity.

    Dans le passé, sur l'ïle, Ivo va soumettre Oliver à un choix impossible : choisir entre la vie de Sara et celle de Shado. Le maléfique docteur finira par abattre Shado d'une balle dans la nuque, ce qui provoquera l'ire de Slade Wilson, à qui ses amis ont préalablement injecté le Mirakuru. Slade ayant perdu la raison, ne sera alors obsédé que par la vengeance - car il aimait secrètement Shado (qui avait choisi Oliver !) - et reviendra l'exercer dans le présent en prenant l'alias de Deathstroke !

    A Starling City, Slade va s'associer à Sebastian Blood - joué par Kevin Alejandro, - qui est en réalité le Brother Blood, un autre barjo masqué qui veut rénover la ville quitte à faire des morts (et qui a accessoirement tué ses deux parents !). Blood brigue et obtiendra un temps la mairie de Starling City, la ville ayant été très éprouvée à la fin de la Saison 1, Arrow n'ayant pu empêcher la destruction des Glades de la main de Malcom Merlyn. Tommy est mort durant ces événements et il s'avérera que Malcom a survécu !

    La famille Queen va aussi être durement éprouvée durant de cette Saison 2 ! Un de ses membres va mourir pour assouvir la vengeance de Slade, et Thea Queen va apprendre qui est son vrai père ! L'entreprise des Queen passera en outre sous le contrôle de la vénéneuse et manipulatrice d'Isabel Rochev - jouée par Summer Glau - qui est une autre alliée de Slade Wilson.

    Beaucoup d'action aussi dans cette Saison ! Arrow a décidé de laisser tomber la liste de noms et de ne plus tuer ! Lui et Diggle vont avoir affaire à l'ARGUS, organisation gouvernementale dirigée par l'inflexible Amanda Waller - jouée par Cynthia Addai-Robinson - dont "on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs" semble être la devise (et qui mets en place notamment le Suicide Squad - Harley Quinn - jouée par Tara Strong -  faisait d'ailleurs un caméo très furtif !). A cette occasion, Diggle recroise la route de Floyd Lawton aka Deadshot, semble faire la paix avec celui qui n'a fait qu'exécuter un contrat au fond et apprend l'existence de HIVE qui semble être une organisation paramilitaire dont on devrait réentendre parler dans le futur.

    A la fin de la Saison, Arrow doit de nouveau protéger Starling City contre une nouvelle menace d'ampleur, cette fois, l'armée de bagnards, boostés au Mirakuru de Slade Wilson !

    Arrow peut toujours compter sur ses amis pour l'épauler. Roy Harper prend plus d'importance dans cette Saison et devient un side-kick du justicier à l'arc qui prendra plus tard le nom d'Arsenal. Roy a été malencontreusement dopé au Mirakuru lui aussi et en sentira les effets secondaires négatifs, la folie !

    Mes personnages favoris de cette série sont pour l'instant des personnages féminins ! J'adore par ordre décroissant : Felicity, Sara et Thea ! Mais en réalité, tous les personnages sont bien écrits ! Seul bémol sur le l'officier Quentin Lance qui semble être le seul de la série à ne pas avoir fait le rapprochement entre Arrow et Oliver Queen mais comme il le dit à un moment, il préfère ne pas connaître l'identité du justicier, qui est devenu maintenant son allié !

    Enfin, cette Saison 2 d'Arrow contient deux ou trois épisodes - au milieu et à la fin de la Saison - qui servent de backdoor pour introduire la série Flash qui développera sa propre Saison 1 l'année suivante, seconde série de l'Arrowverse, aussi très prometteuse ! On applaudira le procédé, intelligent et subtil et qui amène les choses en douceur, nous prépare bien ! On aime déjà le personnage de Barry Allen, joué par Grant Gustin.

    Plus anecdotique, signalons aussi qu'entre les épisodes 5 et 6 de cette Saison 2, s'intercalent le six épisodes très courts (entre 1 et 2 minutes chacun) de la web-série (visible sur Youtube, uniquement en VO non sous-titré) "Blood rush" qui raconte comment Roy Parker, guidé par Felicity Smoak récupère l'échantillon de sang d'Arrow/Oliver Queen récupéré quand le justicier a rendu une visite à Moira dans la Saison 1 et dont l'experte en informatique pensait avoir ordonné la destruction. C'est sponsorisé par les enceintes Bose !

    La série est aussi aussi prenante par le fait que plusieurs cliffhangers bien pensés viennent relancer brillamment l'intrigue à la fin de chaque épisode, à la manière des vieux sérials, laissant le téléspectateur chaos ! Et aussi l'efficacité du procédé des deux Timelines qui se font échos tout du long de cette Saison 2, de manière encore plus appuyée que pour la Saison 1 !

    Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup d'estime pour cette série - et pour le Arrowverse - et me demande pourquoi j'ai attendu aussi longtemps pour la visionner (sans doute le fait  et le préjugé que Marvel soit plus populaire en France que DC Comics !).

    A bientôt !

    « Atlantis - Luc BessonLondres - Virginia Woolf »

  • Commentaires

    1
    Herbert
    Lundi 20 Juillet à 13:30

    qu'entre les épisodes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :