• Nous retournons chez Glénat pour le tome 2 du manga Dragon Ball Super - scénarisé par Maître Akira Toriyama et dessiné par le jeune Toyotaro dans le style de son aîné ! Rappelons que Glénat est l'éditeur historique de Dragon Ball, a beaucoup fait pour introduire ce support/genre littéraire en France et publie aussi Bleach et One Piece !

    Le manga en question diffère de l'anime éponyme - certains éléments sont différents et il y a des intrigues qui ne figurent pas dans un support ou dans l'autre ! Ainsi, l'Arc "Golden Freezer" est passé sous silence dans le manga - même si une allusion y est faite !

    On reprends où on en était resté à la fin du tome 1 - à savoir un tournoi entre les Univers 6 et 7 d'un multivers qui en compte douze ! Beerus et Champa, les Dieux de la Destruction respectifs de ces deux Univers Jumeaux, alignent leurs champion !

    Pour Beerus, nous avons encore en lice : San Goku, Végéta, Piccolo et le terrible Monaka. En face, pour l'Univers 6, se tiennent prêt à combattre : Frost, un alter-ego de Freezer, pas si réglo qu'il n'y parait, Otta Magetta, un MetalMan de la galaxie 66950, Cabba, un Saiyan qui progresse vite et enfin Hit, un tueur à gages qui contrôle le temps !

    Les combats ont lieu sur le ring dans ce tome 2 ! Pas moins de sept combats variables en intensité ! L'enjeu du tournoi est l'acquisition de Super Dragon Ball, grosses comme des planètes ! Qui l'emportera ? Je vous laisse découvrir "l'annonce de l'Univers gagnant" !

    Un mystérieux personnage - tout puissant - fait son apparition à la fin de ce chapitre et avant la transition vers l'Arc suivant ! Il s'agit de Zen-O Sama qui sera très important par la suite et que même les Dieux de la Destruction, les Kaio-Shin et les Anges craignent !

    Après le Multivers, on a un arc portant sur les univers parallèles mais dérivants de voyages dans le temps ! C'est l'Arc "Trunks du Futur" ! Pour nous expliquer cela, l'institutrice de Trunks et Goten nous donne un petit cours à propos du paradoxe du grand-père, ici de la grand-mère !

    On retrouve le Trunks de l'Arc des Cyborgs dans la précédente série - et dans l'anime Dragon Ball Z ! Trunks a vaincu C17 et C18 mais un adversaire encore plus redoutable a surgit qui semble être en réalité une version sombre de San Goku, un être appelé par défaut "Goku Black" ! Celui-ci a anéantit dans le futur toute la population de la Terre et celle d'autres planètes ! Goku et Végéta vont aller dans le futur pour tenter de lui mettre une raclée !

    Un manga bien sympathique, plein de nouvelles idées, de nouveaux personnages et concepts, tout en restant dans l'esprit et le style de la série originale ! En ce moment, je suis aussi l'anime éponyme les dimanche matin et je dois dire que le "Tournoi du Pouvoir" me botte bien - mais de cela, il sera question une autre fois !

    Je vous donne rendez-vous pour le tome 3 dont j'ignore la date de parution !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Nous allons maintenant nous intéresser à l'oeuvre d'Akira Toriyama et plus précisément à Dragon Ball Z mais Dragon Ball Z - Saison 1 - Episodes 1 à 39uniquement à l'anime !

    Dragon Ball Z est l'anime qui fait suite à Dragon Ball ! On est vite frappé par le fait que l'accent est moins mis sur le côté fun et humoristique et plus sur les enjeux dramatiques et surtout sur l'action ! L'anime se révélera sur la longueur comme une suite de combats des héros contre des adversaires de plus en plus puissants ! Faut-il le déplorer ? La conséquence est que sur la dernière saison, la neuvième, tout cela devient un peu répétitif !

    Il est question ici de la Saison 1 - qui regroupe les épisodes 1 à 39 - et s'intitule l'arc "Saiyans" - diffusée en 1989 et 1990 au Japon puis dans le Club Dorothée. Elle comprends les sous-arcs "Raditz", "Entraînement",  et "Nappa et Vegeta" !

    La série débute quelques années après le dernier tournoi Budokai ! San Goku s'est marié à Chichi et a eu un fils, San Gohan dont on découvrira vite qu'il possède un fort potentiel ! Après la menace Satan Petit Coeur (VF)/Piccolo Jr.(VO), désormais éradiquée, nos héros connaissent la paix ! Celle-ci va vite être brisée par l'arrivée d'une capsule spatiales !

    De cet engin stellaire, sort vite un certain Raditz ! Celui-ci est venu chercher son frère Kakarot - qui n'est autre que San Goku. Notre héros a alors la révélation de ses origines ! Il est un Saiyan - Guerrier de l'Espace ! - de second ordre envoyé asservir la Terre mais il a oublié sa mission suite à un choc à la tête ! De plus, Raditz est son grand frère !

    San Goku et Piccolo vont affronter et éliminer ce Raditz - avec l'aide involontaire de San Gohan ! Mais Goku est tué et se retrouve au paradis ! Ses amis promettent alors de le ressusciter avec les Dragon Ball car deux autres Saiyans, Nappa et Vegeta, sont  en route vers la Terre ! Goku profitera de son séjour auprès de maître Kaio pour s'entraîner !

    Nos héros, Piccolo, San Gohan, Krilin, Yamcha, Ten-Shin-An et Chaoz s'entraînent aussi et affrontent les deux autres Guerriers de l'Espace qui possèdent des dispositifs qui évaluent la force de combat ! Beaucoup vont périr et les deux vilains ne seront défaits qu'au terme d'un long combat, fort difficile, qui s'étend sur plusieurs épisodes ! Victoire mais cela s'est joué à un cheveu !

    San Goku a été ressuscité mais d'autres sont morts et Vegeta a pris la fuite et risque de revenir ce venger ! Piccolo et le Tout Puissant ayant disparu, les Boules de Cristal aussi ! Mais l'assistant du Tout Puissant leur apprendre l'existence d'autres Dragon Ball sur la planète Namek, planète d'origine du Tout Puissant qui est donc aussi un extra-terrestre ! Ce que nos amis ignorent, c'est qu'une menace encore plus grande les attends dans l'espace ! Elle a pour nom Freezer !

    Un début de série haletant qui ne fait qu'annoncer de très longues aventures qui s'étendront sur pas moins que 291 épisodes !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La série Dragon Ball  - qui a fait les beaux jours du club Dorothée dans les années 1990 - demeure emblématique et Dragon Ball Super - Tome 1 : Les Guerriers de l'Univers 6 - Toriyama & Toyotaros'est terminé en manga au tome 42 après le combat contre Maijin Boo !

    En 2015, Akira Toriyama, cédant sans doute à quelques pression ou à quelques envie, ressuscite la saga et lui donne une suite ! Ce sera Dragon Ball Super ! Si il s'occupe toujours du scénario, il délègue le dessin à Toyotaro qui copie le style du maître avec assez de brio !

    Ceci donne lieu à un anime - qui compte à ce jour - avril 2017 ! - 84 épisodes, en plusieurs arcs et un manga comportant deux tomes au Japon et publié en France par Glénat au format japonais ! Cette nouvelle série efface les événements de l'anime Dragon Ball GT et débute en reprenant les intrigues des longs-métrages, Battle of Gods et La Résurrection de F.

    L'Univers de Dragon Ball s'élargit et s'ouvre à la notion de Multivers - si chère à Marvel et DC Comics ! En effet, le terrain doit être plus grand pour que San Goku et les autres Super Saiyans rencontrent des adversaires à leur mesure !

    Venus tout droit du film Battle of Gods, on retrouve le dieu de la Destruction, Beerus et l'ange Whis ! Le début du manga reprends d'ailleurs l'intrigue du film ! Je vous parle ici du tome 1 du manga Dragon Ball Super - intitulé "Les Guerriers de l'Univers 6"- et pas de l'anime que je ne connais pas - ou très partiellement ! Mais je parlerais des arcs de cet anime un à un en tant voulu dans le futur quand je les aurais vu !

    Un élément nouveau par rapport à Battle of Gods est la venue de Champa, un autre dieu de la Destruction et l'ange Vados, tous deux de l'Univers 6. On apprends aussi que Goku et ses amis sont dans l'Univers 7, le jumeau du numéro 6 ! Ces éléments sont sans doute présents dans l'anime ! (?)

    Parmi les éléments nouveaux, la Patrouille Galactique, le Roi de la Galaxie et un être omniscient ! Ainsi que de nouvelles Dragon Ball de la taille de planètes ! Ces objets divins vont être l'enjeu d'un tournoi entre Goku et ses amis et des guerriers de l'Univers 6 !

    Cet Univers 6 est très étonnant ! On y rencontre Frost, l'équivalent là-bas du Freezer de l'Univers 7 et des Saiyans particuliers ! En effet, Frost et ses Saiyans ont une nature bonne à l'opposé des ennemis de jadis de Goku et de nos héros !

    A la fin du tome, ce tournoi ne fait que commencer !

    Et de nouveaux défis, en la personne d'êtres encore plus forts, de niveau divin, s'ouvrent à nos héros !

    Certains puristes pourront éventuellement dénigrer cette nouvelle saga... Pour ma part, je trouve que cela démarre bien passé la redite de Battle of Gods ! Nostalgie !...

    A un de ces jours pour le tome 2 !


    votre commentaire
  • La Saison 9 de l'anime One Piece est considérable tant par son importance narrative que par son nombre One Piece - Saison 9 - Episodes 264 à 312d'épisodes! A tel point que j'ai choisi de diviser ce compte-rendu en deux billets dont voici le premier qui couvrira l'Arc "Enies Lobby", soient les épisodes 264 à 312 ! Par la suite, plus tard mais je l'espère pas trop longtemps je m'attarderais sur la suite, les Arc "Post-Enies Lobby" et "Ice Hunters" !

    Dans l'Arc "Enies Lobby", Chapeau de Paille et ses amis vont prendre une toute autre ampleur ! Ils vont défier le Gouvernement Mondial et surmonter les périls de l'Île Judiciaire Enies Lobby, en venir à bout, ce qui n'avait jamais été fait au cours des siècles précédents ! Je me suis laissé dire que par la suite la prime sur l'équipage allait dépasser les 600 millions de Berries ! Ça promet des aventures encore plus mouvementées à l'avenir !

    Précédemment, Monkey D. Luffy a été confronté sur l'Île de Water Seven - par ailleurs en proie à une vague Aqua Laguna hors du commun - au redoutable Cypher Pole 9 ou CP-9, les redoutables assassins infiltrés du Gouvernement Mondial ! Les héros ont sauvé in extremis Monsieur Icebarg, le patron de la compagnie de construction de navire Galley-La - même si la confrontation s'est mal passée ! Hélas ils n'ont pu empêcher Rob Lucci - le type au pigeon -, Kaku, Kalifa et Blueno de kidnapper Franky, alias Cutty Flam, afin d'obtenir de lui les plans de l'Arme Antique Pluton, ni de forcer la main à Nico Robin, seule personne au monde capable de déchiffrer les Ponéglyphes et aussi seule rescapée de la destruction de l'ïle d'Ohara - et depuis fugitive !

    Mais Luffy ne l'entends pas de cette oreille et avec le reste de son équipage, des types restés fidèles à Galley-La menés par Paulie le manieur de cordes et la Franky Family bien décidée à sauver son patron, la bande de héros utilise le train prototype "Rocket Man" - conduit par la vieille Kokoro - pour se rendre à Enies Lobby, à la poursuite du "Puffing Tom", le train régulier !

    One Piece - Saison 9 - Episodes 264 à 312Des péripéties ont bien sur lieues durant le voyage, narrées dans la deuxième moitié de la Saison 8 où Sanji affronte notamment des sous-fifres du CP-6 et du CP-9 dans le train ! Puis la bande déterminée débarque avec tapage à Enies Lobby ! Mais plus de 6000 hommes les attendent de pied ferme ainsi que le CP-9 au service de l'affreux Spandam - qui enferma jadis le bon Tom ! Il y a les membres précédemment cités de l'organisation gouvernementale additionnés de Jabura, Kumadori et Fukuro ! La plupart des membres du CP-9 ayant par ailleurs mangé des Fruits du Démon !

    Ça bataille dur pour arriver en bas de la Tour Judiciaire ! D'autant qu'il faut le faire avant que Nico Robin ne soit conduite à l'immense Porte de la Justice ! De plus, l'affreux et colérique Spandam menace de déclencher à tout moment un Buster Call, le dispositif militaire le plus effroyable de la Marine, détruisant tout à chaque fois, ce qu'il finira par faire... par erreur ! Luffy et ses compagnons vont affronter - et défaire ! - quantités de piétailles de base puis affronter en duels mano-à-mano, un contre un, les membres du CP-9 ! Je reviendrais sur les détails lorsque je vous parlerais des Log du Manga !

    Finalement, les héros vont triompher ! Même le légendaire Rob Lucci sera vaincu ! Et Luffy utilise de nouvelles potentialités de son pouvoir de Fruit du Démon : le "Gear Second" et le "Gear Third" redoutablement efficace ! L'équipage, cerné par les navires de la Marine, verra son sort sauvé par un compagnon inattendu auquel les héros vont faire leurs adieux par la suite ! Puis, c'est le retour vers Water Seven !

    De l'action ! Beaucoup d'action dans cet Arc "Enies Lobby" et des enjeux qui montent de plusieurs crans ! Personnellement, j'ai hâte de voir la suite !

    Quelques épisodes - de "transition" - une demi-douzaine - qui n'apportent rien et que pour ma part, j'ai zappé ! Certains sont des copier-coller des tous premiers épisodes de la Saison 1 dont ils reprennent en effet les séquences (Origines de Luffy, Arc Morgan, Arc Kuro etc...) Aussi des épisodes spéciaux - dont un de Noël ! - qui se passent avec nos héros mais dans le cadre du Japon médiéval dans une sorte d'univers parallèle !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La Saison 5 est l'ultime Saison de Yu-Gi-Oh ! - si on exclut la Saison additionnelle "Capsule Monsters" ! Elle s'articule en deux moments ! Dans une première partie, suite aux événements de l'Orichalque, Kaïba organise un nouveau tournoi pour les meilleurs duellistes du monde ! Enfin, dans la seconde partie, Yugi et ses amis voyagent dans le temps et se retrouvent dans l’Égypte antique où ils découvrent l'histoire de Pharaon et doivent contrecarrer un mal ancestral !

    Tout d'abord, nous suivons les péripéties du "Grand Championnat" ! Géré par un super-Yu-Gi-OH ! - Saison 5ordinateur, ce Tournoi inclut des joueurs tels que Yugi, Joey, GrandPa, Rick, Rebecca, Vivian Wong et Ziegried Lloyd parmi d'autres ! Les duels s’enchaînent avec leur lot habituel de rebondissements et même de tricheries ! C'est assez classique au final ! Le problème, c'est que le candidat Ziegfried est venu là pour se venger de Kaiba en piratant l'ordinateur de contrôle avec ses talents de hacker ! Une moitié de saison qui permets aussi de revoir d'anciens personnages comme la petite chipie Rebecca et de constater les progrès de certains joueurs comme Joey, l'ami de toujours !

    Le deuxième partie de Saison tourne autour de l'héritage de Pharaon ! Yugi et ses amis voient leurs esprits transférer dans le passé du temps de Pharaon ! On découvre alors comme celui-ci régnait entouré de protecteurs possédant les objets du Millenium ! On comprends alors quels ont été les destins et rôles de Pharaon et de l'ancêtre de Kaiba, grand prêtre au service du premier !

    Mais des personnages corrompus sévissent dans l'ombre et passent à l'action au grand jour ! Notamment Bakura qui libèrent des forces infernales tel le terrible Zorc ! Dans ces temps anciens, les monstres des cartes étaient de véritables monstres emprisonnés dans des tablettes de pierre ! Ainsi une jeune fille de cette époque incarnait la puissance du Dragon Blanc aux Yeux Bleus et le Pharaon devra faire appel aux trois dieux égyptiens pour contrer Zorc mais sera-ce suffisant ? Pas sur !

    Finalement, le Pharaon sans nom découvre, contre toute attente, son nom ! Il s'appelle Atem ! Mais pour être libéré de Yugi Muto et enfin "reposer" en paix, sa mission contre Zorc terminée, le monarque doit perdre un duel contre le jeune garçon ! C'est l'ultime duel de la série et il est plus palpitant que jamais et les deux adversaires/ amis/alter-ego donnent le meilleur d'eux même ! La conclusion survient enfin et elle est parfaite !

    Une très bonne Saison ! J'ai néanmoins trouvé quelques longueurs dans les épisodes qui mettent en place les éléments de l’Égypte antique ! Heureusement, cela s’accélère avec le combat contre Zorc et le duel final Yugi / Atem est peut-être le meilleur combat de cette Saison - voire de la série entière ! - qui finit en apothéose !

    A bientôt ! Nous reparlerons de Yu-Gi-OH ! GX - la série animée suivante d'une franchise très riche tantôt variée, tantôt répétitive - qui construit sur le connu pour expérimenter de nouvelles choses !


    votre commentaire
  • L'équipage du Chapeau de Paille vient tout juste de vivre les événements trépidants d'Alabasta, où Luffy a battu l'un des sept Grands Corsaires, Crocodile, et a vu sa prime augmenter. Les héros reprennent la mer laissant la Princesse Vivi derrière eux et comptant un nouveau membre d'équipage, une certaine Robin, une des personnalités les plus recherchées par la Marine et le Gouvernement Mondial !

    C'est ainsi que s'ouvre la Saison 5 - qui est disons le tout de suite nettement moins One Piece - Saison 5intéressante, fait un peu office de bouche-trou pour atténuer l'avance que l'anime a sur le manga d'Eiichiro Oda, et n'est donc composé que d'épisodes Fillers ! Néanmoins à la fin, on note quelques subtiles allusions - "une île paradisiaque par-delà la Brume Arc-en-ciel" qui font peut-être référence à la Saga "Île céleste" et à son apogée l'Arc Skypiea où Luffy n'affrontera pas moins qu'un Dieu !

    On compte donc un peu plus d'une douzaine d'épisodes dans cette Saison 5 qui si ils n'apportent rien à l'histoire permettent de temporiser !

    Tout d'abord, l'Arc "post-Alabasta", soient cinq épisodes qui focusent chacun sur un des personnages de l'équipage de Luffy ! Il y a ainsi un épisode sur Chopper, un autre sur Nami, puis un sur Sanji , encore un autre sur Usopp et enfin, on termine avec Zoro ! Cela raconte quelques petites aventures qui sont arrivés à ces personnages ! Ainsi Chopper soigne la doctorine, Sanji aide un apprenti-cuistot et Zoro remplit un contrat de chasseur de primes dans un épisode flash-back!

    L'arc suivant est celui de "l'Île aux chèvres" où les héros, après avoir traversé des récifs, abordent une île peuplée de chèvres - d'où le titre ! - et où vit un vieil usurier, nommé Zenny, qui rêve de devenir pirate ! Luffy et ses amis l'aideront à réaliser son rêve à un âge avancé ! Au passage, on retrouve encore des officiers de la Marine corrompus !

    Enfin, c'est au tour de l'Arc "Brume Arc-en-cil" qui est une histoire de boucle temporelle - toujours délicat à scénariser ce genre de chose ! Luffy et une partie de son équipage finissent dans une poche spatio-temporelle, un mini-univers qui est en faite un cimetière d'épaves où ils risquent d'errer pour toujours ! Mais les héros recevront l'aide des pirates à la citrouille et du savant Henzo et s'opposeront à l'avide maire de Ruruka, un certain Wetton, et sa descendance !

    Puis l'équipage reprends la mer et croiseront bientôt le chemin d'une Île céleste ! Le dernier épisode de cette Saison 5 s'arrête sur un cliffhanger : une épave de navire qui tombe du ciel !

    Au final et en résumé, l'Arc post-Alabasta termine la Saga Alabasta (nommée aussi parfois Saga Baroque Works) et les Arc "Île aux chèvres" et "Brume Arc-en-ciel" débutent - et sont en fait des amuses-gueules de la Saga suivante nommée "Île céleste" ou encore Saga Skypiea du nom de son Arc central ! La terminologie varie selon les sites internet !

    Voilà, on se retrouve bientôt avec le Log 2 du manga !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • One Piece est le manga numéro 1 au Japon et en France, encore en cours de publication dans ces deux pays ! C'est un récit aux nombreux personnages et aux multiples péripéties !

    Je vais ici chroniquer le premier des "Log" - des éditions collectors reprises des plus de 80 tomes en petits formats chez Glénat ! Le Log 1 - pour des raisons de logique commerciale - est particulièrement volumineux avec plus de 400 pages, grand format, et regroupant 21 épisodes qui nous amènent jusqu'à la défaite de Baggy !

    One Piece - Eiichido Oda - Log 1Abordons maintenant les choses dans le détail ! Luffy est un jeune homme, ami de Shanks le Roux ! Le garçon voue une admiration sans bornes à son aîné et s'est promis de devenir "Roi des Pirates" ! La tâche pourrait lui être facilité par le fait qu'il a mangé un jour par curiosité un "Fruit du Démon", le Fruit du Gum-Gum, qui fait de lui un homme élastique ! Pour le forcer à honorer sa promesse, Shanks lui a laissé son chapeau de paille en gage !

    Dès les premiers épisodes, Luffy est confronté à d'autres pirates, notamment l'obèse Alvida, pourvu d'une massue ! Il rencontre le matelot Kobby qui rêve de s'engager dans la Marine et lui permet d'échapper aux griffes de la redoutable grosse femme !

    Par la suite, Luffy et Kobby accostent près d'une base de la Marine où est détenu Roronoa Zoro, ex-chasseur de pirates et futur pirate de l'équipage de Luffy ! Luffy fiche une raclée à l’agaçant Hermep et se confronte au père de celui-ci, le despotique Colonel Morgan doté d'une hache à la place de la main droite ! Mais là encore, "Chapeau de paille" n'en fait qu'une bouchée ! Roronoa Zoro rejoints ensuite Luffy tandis que Kobby rejoint enfin la Marine !

    Par la suite, Luffy et Zoro débarquent dans une autre ville complètement désertée à cause de la bande de pirate de Baggy le Clown ! Luffy rencontre Nami, une "voleuse de pirates" dont on ne sait encore trop rien du passé ! Nami acceptera de collaborer avec nos deux héros et deviendra la navigatrice de Luffy ! Mais avant cela nos amis sont confrontés à Baggy, qui mangé le Fruit de la Fragmentation, son équipage, son vice-capitaine Morgue le dompteur et son lion Richie et son chef d'état-major Cabaji l'épéiste acrobate ! Ils font aussi la connaissance du maire et de Chouchou un courageux petit chien qui protège la boutique d'aliments pour animaux de son défunt maître !

    Les pirates de Baggy et Baggy constitueront certes un plus gros défi pour Luffy et Zoro mais ces méchants ne seront là encore pas de taille ! Les héros vont nettoyer la ville de leur présence ! Puis ils repartiront vers de nouvelles aventures où ils recruteront d'autres membres d'équipage ! L'aventure ne fait que commencer !

    Une très belle édition avec notamment quelques pages en couleurs, des croquis et des "Dossiers" ainsi que des "Key Words" numérotés ! Sont abordés et détaillés - mais cela ne va jamais bien loin ! - les personnages : Luffy, Zoro et Nami, Baggy et sa bande, des éléments de l'univers tels les "Fruits du Démon", les types de pirates, les Primes etc...

    Voilà une très belle édition - chez Hachette-Collection une fois de plus ! - pour un très beau et bon manga ! Promis bientôt je vous reparle de l'anime !

    A bientôt !

    PS : Ceci constitue, au moment où je l'écris, mon 1500ème billet - sur eklablog et Overblog ! Ça commence à faire ! "Au moment où je l'écris", le lundi 20 juin 2016 car comme j'intercale des billets antidatés entre fin 2008 et aujourd'hui ce billet passera bientôt au rang 1600, 1700, 1800 et plus progressivement ! Le but à terme étant au moins un billet par jour sur les huit ans que dure déjà ce blog !

    PPS : Par ailleurs, je tiens à remercier tous mes lecteurs et particulièrement ceux qui sont assidus de ce blog ! L'audience monte peu à peu, lentement mais sûrement ! Aux alentours de 100 visiteurs uniques par jour et 200 pages vues par jour aussi ! N'hésitez pas à laisser des commentaires et à vous abonner car j'aimerais lancer une newsletter dès que j'aurais assez de followers !


    votre commentaire
  • La Saison 4 de One Piece se nomme "Arc Alabasta" et nos amis vont vivre des aventures trépidantes dans un royaume de sables en proie à la sécheresse et à l'agitation politique !

    One Piece - Saison 4 - Episodes 92 à 130Dans la Saison 2 - Arc Whiskey Peak - "Chapeau de Paille" avait fait la connaissance de Baroque Works et plus encore, un peu avant, de Miss Wenesday ! Il s'avera que cette Miss Wenesday n'avait pas mauvais fond et était en fait une Princesse, la Princesse Vivi qui avait infiltré l'organisation criminelle pour mieux la démanteler ! Mais la tâche était trop dure pour elle et c'est là qu'arrivent Luffy et son équipage !

    Car en effet, Baroque Works et son chef Mister 0 - qui n'est autre que Crocodile, un des Sept Grands Corsaires - veulent mettre la main sur l'île d'Alabasta. Pour cela, ils utilisent la Danse Powder, une poudre qui fait tomber la pluie et instrument Koza, le chef des rebelles. Les membres du Baroque ont en effet infiltré les deux camps !

    Luffy et ses compagnons traversent le désert, rencontrent un chasseur de prime, ainsi qu'un vieil ermite puis arrivent à Rainbase, là où se situe le casino de Crocodile. Au cours du premier round, le Grand Corsaire - qui peut changer son corps en sable - inflige une sévère correction à Luffy mais l'acte 2 a lieu à Alubarna, la capitale où se déroule la grande bataille entre la Garde Royale et les Rebelles ! Là, l'équipe du Vogue Merry affronte Mister 1, Mister 3 et Mister 4 et leurs acolytes féminines !

    Luffy se déchaîne et protège ses amis en dérouillant Crocodile ! Hélas bien qu'ils aient sauvé le Royaume, la Marine ne lâche pas l'équipage du Vogue Merry !

    Une Saison 4 particulièrement longue - 38 épisodes - avec des rebondissements et où Luffy montre qu'il n'est pas invincible puisqu'il essuie sa première défaite !

    A la fin de la Saison, un membre d'équipage part et un autre arrive : Nico Robin !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • "Dartz et l'Atlantide" constitue la quatrième saison de l'anime Yu-Gi-Oh !. C'est un filler, c'est à dire que Yu-Gi-Oh ! - Saison 4 - Dartz et l'Atlantideces épisodes ne font pas partie du manga original mais s'insèrent parfaitement dans l'intrigue !

    Yugi Muto et ses amis vont être confrontés à une nouvelle menace, le despotique Dartz qui rêve de régner sur le monde en manipulant l'Orichalque et les monstres des profondeurs à savoir le Léviathan !

    Le méchant Dartz va s'accaparer les âmes de plusieurs duellistes secondaires, Insector Haga, May Valentine..., pour ressusciter son dieu obscur ! Les duellistes confrontés à Yugi manipulent ainsi la carte "Sceau de l'Orichalque" !

    Cette fois encore, nos héros jouent gros et Yugi/Pharaon est obligé de faire équipe avec Seto Kaiba, au grand dam de ce dernier ! Le duel ultime est absolument délirant avec Dartz qui aligne un monstre comptant plusieurs milliers de points d'attaque, constituant même un défi pour les Dieux Egyptiens !

    C'est ce que j'aime dans cette série pour les plus jeunes, les renversements dramatiques et improbables de situation !

    C'est l'Heure du Duel !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • One Piece continue avec une Saison 3 un peu plus courte puisqu'elle ne contient qu'un seul Arc, l'Arc "Royaume de Drum".

    One Piece - Saison 3 - Episodes 78 à 91Suite à leurs aventures sur Little Garden, l’île préhistorique, Nami, la coéquipière de Luffy a contracté un virus tropical et se porte au plus mal. L'équipage du Chapeau de Paille débarque alors sur une île enneigée, le Royaume de Drum à la recherche d'un médecin !

    Dans cette Saison 3, l'équipage de Luffy va s'étoffer d'un membre de plus, un renne au nez bleu qui a mangé le "Fruit de l'Humain" et possède sept transformations ! Plus important encore, c'est un excellent médecin formé par le Docteur Hiluluk toujours volontaire et la Doctorine Kureha au caractère bien trempée !

    Mais le Royaume de Drum a subit récemment une attaque de pirates et Luffy est d'abord mal accueilli mais le soldat local, Dolton, lui accorde sa confiance. C'est alors que le dictateur local, Wapol, qui a mangé lui le "Fruit du Glouton", chassé par Barbe Noire, revient et revendique son trône ! Luffy va lui mettre une trempe comme il se doit !

    Voilà un Arc qui n'abaisse pas le niveau de la série ! Tony Tony Chopper, le renne au nez bleu, est un personnage attachant comme seul Eiichiro Oda sait en créer !

    A la fin de cette Saison 3, l'équipage remets le cap vers Alabasta pour en chasser le Baroque Works de Mister Crocodile et remettre la princesse Vivi en place ! On entraperçoit par ci-par là des éléments futurs de l'intrigue, le Gouvernement mondial, Barbe Noir ou encore ce mystérieux Ace qui semble chercher Luffy !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Abordons maintenant la Saison 2 de l'Anime One Piece, des épisodes diffusés pour la première fois au Japon en 2001 et 2002... Ça ne date pas d'hier !

    Luffy et son équipage, Zoro, Nami, Usopp et Sanji, abordent la route de Grand Line en passant à travers une montagne, Reverse Mountain ! On découvre bien vite que la navigation sur cette voie est particulière !

    One Piece - Saison 2 - Episodes 62 à 77En effet, les conditions climatiques y sont très variables et les boussoles ordinaires ne fonctionnent pas ! Il faut utiliser des instruments spéciaux appelé Log Pose qui permettent de naviguer d'île en île, de proche en proche, prenant chaque fois le champ magnétique de l'île suivante sur la route. Heureusement, il y a aussi des Eternal Poses qui conduisent chacun à une île spécifique !

    De nouveaux ennemis pour cette Saison 2 qui, après la Saga East Blue, inaugure la Saga Baroque Works ! Luffy et ses amis vont en effet être confronté à une organisation de tueurs à gages et de chasseurs de primes qui portent des numéros décroissants en fonction de leur puissance, la plupart des chefs de ce groupe ayant mangé des fruits du démon ! Une panoplie de méchants donc dont les terribles Mister Five et Mister Three !

    De plus, Chapeau de Paille vient en aide à la Princesse Vivi et promets de l'escorter jusqu'à son Royaume d'Alabasta, en proie aux révoltes déclenchées par le Baroque Works !

    Quatre arcs dans cette Saison 2 : "Laboon", "Whiskey Peak", "Les aventures de Kobby et Hermep" et "Little Garden" ! Je ne vous dirais pas plus pour ne pas vous dévoiler toutes les surprises de cette Saison !

    Le récit autour de Baroque Works, Mister Zéro et Alabasta se poursuit dans la Saison 3 !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • On termine ce panorama de la Saison 1 de l'anime One Piece en abordant les deux derniers arc narratifs de cellle-ci à savoir l'arc de "Loguetown" (épisodes 48 à 53) et celui de "L'île du navire de guerre" (épisodes 54 à 61) !

    Mais d'abord quelques généralités ! Nos héros s'acheminent peu à peu vers Grand Line. Luffy rêve de mettre la main sur le légendaire trésor de Gold Roger, le One Piece, Nami la navigatrice veut dessiner une cartographie complète de ces eaux, Sanji veut trouver All-Blue, Zoro désire lui affronter Mihawk et Usopp espère devenir un grand guerrier. L'aventure continue !

    Ces personnages vont croiser toutes sortes d'antagonistes dont les plus terrifiants sont One Piece - Saison 1 - Episodes 48 à 61peut-être ceux qui ont mangé un fruit du démon ! Luffy en a mangé un par erreur, qui a fait de lui un homme élastique mais Baggy le Clown en a aussi avalé un qui lui permet de se morceler sans dommage. On découvre dans ces deux derniers arcs de cette première saison d'autres "détenteurs" de pouvoirs des fruits du démon à savoir Lady Alvida, le colonel Smoker, la jeune Apis et le terrible Erik ! Je vous laisse la joie de découvrir leurs pouvoirs respectifs !

    Dans l'arc "Loguetown", Luffy suit les traces de son modèle Gold Roger en découvrant la ville, étape vers Grand Line, où le pirate légendaire a été exécuté et a prononcé les mots qui devaient déclencher la "Grande Vague de Piraterie". Là, nos héros affronte Baggy, Alvida, Smoker et sa subordonnée et sont sauvés in-extremis par un mystérieux personnage qui semble avoir d'encore plus grands pouvoirs !

    Dans l'arc "Île du navire de guerre", Luffy aide Apis à protéger Ryushi, un vieux dragon millénaire et à retrouver son nid ! L'amiral Nelson est à la recherche des dragons pour s'approprier l'immortalité et confie une mission au mercenaire Erik qui suit son propre agenda !

    A la fin de la Saison 1, l'équipage du Vogue Merry traverse la montagne de Red Line et s'apprête à entrer dans Grand Line ! On sait déjà que Baggy, Alvida et Smoker sont sur la même route et d'autres personnages devraient prochainement faire leur réapparition comme Shanks le Roux ou Mihawk !

    Décidément, je trouve cette série pleine de promesses ! Que j'ai découvert sur le tard ! Mais mieux vaut tard que jamais !

    Prochainement, je vous parlerais de la Saison 2 et de celles qui suivent ainsi que des mangas dont est tiré l'anime, par Eiichiro Oda, en détaillant, pour le manga, davantage chaque arc !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • One Piece est un manga d'Eiichiro Oda, prépublié pour la première fois en 1997 ! Cette oeuvre a donc plus de 15 ans et continue d’additionner les tomes ! Ce qui va nous intéresser aujourd'hui, c'est l'anime qui en a été tiré, sous l'égide de la célèbre maison Toei ! Cette série ou anime compte plus de 800 épisodes et 17 saisons à ce jour ! Je parlerais pour commencer de la Saison 1 - et encore pas de tous ses épisodes, seulement les 47 premiers, mettant de côté pour plus tard les arcs "Logue Town" et "Île du navire de guerre".

    One Piece - Saison 1 - Episodes 1 à 47Cette saison 1 se nomme "East Blue", du nom de la mer plutôt tranquille - tout est relatif ! - où se déroule les premières pérégrinations du jeune Monkey D. Luffy dit "chapeau de paille" - homme élastique du fait qu'il a mangé un jour un "fruit du démon" qui donne des pouvoirs !

    Dans ces premiers épisodes, Luffy, qui rêve de parcourir "Grand Line" sur les traces de Gold Roger et devenir "Roi des pirates", Luffy donc, recrute son équipage au cours des différents arcs !!

    Je ne rentrerais pas dans les détails de chaque story-arc, réservant cette possibilité pour lorsque je parlerais des différents tomes du manga associé !

    Cependant, dans l'Arc "Morgan", arc très court, Luffy rencontre le chasseur de primes Roronoa Zoro et l'engage comme premier partenaire ! Il affronte aussi un officier de la Marine, la police des mers !

    Les motivations et background des personnages sont exploités dans ces épisodes ! Ainsi on apprends que Luffy est un ami du pirate Shanks Le Roux, que Zoro veut devenir le meilleur escrimeur du monde !

    On apprends aussi que Nami veut réunir la somme de 100 millions de Berry. Nami est une jeune femme que rencontre Luffy et qui deviendra sa navigatrice ! Elle s'associe à lui dans l'Arc "Baggy le clown". On en apprendra bien plus sur elle dans l'Arc "Arlong" !

    Luffy recrute aussi Usopp, mythomane invétéré ou conteur de génie, et mettra en déroute le pirate Kuro dans l'arc du même nom !

    Dans l'arc "Baratié" - du nom d''un navire restaurant, Luffy engage Sanji, comme cuisinier et mets là encore un pirate redoutable en déroute, l'amiral Don Krieg !

    Dans ces premiers épisodes, la série est lancée sur les chapeaux de roues ! Luffy gagne ses premiers galons et recrute à la pelle - et sur ce plan là cela ne s'arrêtera pas là ! La série One Piece - calée sur le registre de l'aventure et de l'humour - est une série généreuse qui comporte une galerie de personnages qui semble sans fin ! L'auteur Eiichiro Oda a de l'imagination à revendre et développe un monde digne des plus grands manga du genre shonen : DragonBall, Bleach ou Naruto !

    J'ai longtemps hésité avant de me lancer dans cette aventure mais j'ai finalement franchi le pas à l'été 2015 - soit très tardivement - et ne le regrette pas !

    Embarquez avec les pirates sur le Vogue Merry !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Dragon Ball qui fit les beaux jours du Club Dorothée à la fin des années 1980 est l'adaptation en anime du manga d'Akira Toriyama, qui s'est lui-même inspiré pour son personnage d'enfant adepte des arts martiaux de la légende du Roi-singe comme en témoigne la queue de primate de Sangoku !

    Dragonball - Saisons 1 & 2Je nomme ici Saison 1 l'ensemble des épisodes 1 à 13 - la première quête des Dragon Ball - et Saison 2 pour les épisodes 14 à 28 - le Tournoi des Arts Martiaux ! Ceci pour des raisons de commodité d'analyse car rien ne garantit que ce soit une classification "officielle" (toutefois elle est adoptée sur certains sites !).

    Dans la Saison 1, la jeune Bulma, une jeune fille ingénieuse et pleine de ressources tombe lors d'un de ses voyages sur un enfant sauvage, le jeune Sangoku. Le garçon ne connait pas les manières de la ville, ce qui dans un premier temps déconcerte la jeune fille mais bien vite, elle se rend compte que le gamin est bien utile pour terrasser tous les monstres, T-Rex ou ptérodactyles qui courent les régions sauvages ! Il est en effet un expert en arts martiaux, éduqué par le défunt Sangohan, son grand-père ! Or Bulma est en quête des sept boules de cristal "venues des étoiles" qui exaucent tous les voeux ! Sangoku qui possède la boule à quatre étoiles se joint à elle dans cette quête !

    En chemin, ils croiseront Oolong, un cochon métamorphe, Yamcha et Plume et Tortue Géniale entre autres ! Parmi les antagonistes, outre divers monstres de grand chemin, le "grand" méchant de ce début d'histoire - plus bête que méchant - est Pilaf et sa bande qui court aussi après les Dragonball !

    Le dragon Shenron est finalement invoqué une fois les boules réunies mais Oolong gâche le voeu de Pilaf qui détient nos héros prisonniers en demandant au dragon une petite culotte. Pilaf ne deviendra donc pas cette fois maitre du monde ! C'est alors que Sangoku montre un aspect "explosif" de sa personnalité !

    Dans la "seconde" Saison, Sangoku s'entraine aux arts martiaux chez le maitre Tortue Géniale et rencontre Krilin, un autre élève, au départ son rival mais bien vite son meilleur ami ! Sangoku montre des dons et des talents certains !

    Puis vient le Tournoi des Arts Martiaux auquel participent Sangoku, Krilin, Yamcha, Lanfant, Nam, Guilan et aussi le redoutable Jackie Choun qui cache un secret ! Tortue Géniale pour sa part espère que ses élèves ne gagneront pas le Tournoi pour ne pas choper la grosse tête et compromettre leurs carrières ! Mais Jackie Choun aura fort à faire si il veut battre Sangoku !

    La Saison s'arrête après le "Combat final" et on enchaine sur un nouveau voyage de Sangoku à la recherche des boules de cristal !

    Une série amusante, attachante, pleine d'action et de dérision ! Elle peut s'apprécier au premier degré pour les enfants - mais il y a d'autres niveaux de lectures pour les plus grands à l'image de Tortue Géniale obsédé par les naiades, les grosses paires de seins et les culottes en soie (particularités hélas censurées dans la VF) !

    Et aussi la chanson d'Ariane du Club Dorothée au générique français : "Dragon Ball, la quête finale des sept boules de cristal..." !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Lorsque les séquelles du film Matrix, à savoir Matrix Reloaded et Matrix Revolution, sortent au cinéma, en 2003, elles sont accompagnées de toute une campagne merchandising avec des comics, un jeu vidéo et des films d'animation ! Ces films d'animation sont au nombre de 9 et regroupés sous le label Animatrix !

    Les 9 histoires des courts-métrages racontent des évènements secondaires à la trilogie et mettent en scèneAnimatrix - Wachowski Brothers des personnages secondaires comme le Kid. Voyons en détails ces récits !

    "Dernier Vol de l'Osiris" narre des évènements qui précèdent le deuxième film - une sorte d'introduction où l'Osiris, un vaisseau de la cité des humains du monde réel, Zion, affronte des machines, fait une découverte et doit transmettre ces infos au haut commandement. Le capitaine Thadeus et son équipage vont se sacrifier à cette fin ! Le scénario - très lié aux films donc ! - est signé des Wachowski eux-mêmes et le film est en images de synthèse et non en animation traditionnelle !

    "La Seconde Renaissance" - Parties 1 et 2 - revient sur les évènements qui ont vu les machines s'affranchir de l'Humanité et prendre le contrôle de la planète au cours d'une guerre impitoyable ! C'est sanglant à souhait et là encore signé par les Wachowski !

    Le dernier récit signé des deux frères est "L'Histoire de Kid" - un personnage des films - qui est un adolescent rêveur qui croit en un "autre monde" et qui va se suicider pour y accéder ! Se faisant, il se libère de la Matrice - un peu comme Néo !

    "Record du Monde" et "Au-delà" sont des animes ! Dans les deux cas, ces récits explorent les "limites" de la Matrice. Dans le premier récit, un sportif de haut niveau dépasse le "programme" , et en battant un record du monde, découvre la vrai nature de la matrice ! Le second récit raconte une "histoire de fantômes chinois", soit une zone où le programme de la matrice dérape et se produisent des évènements "surnaturel". C'est là que la jeune Yoko cherche son chat ! "Record du monde" est signé Yoshiaki Kawajiri et "Au-delà" est l'oeuvre de Kôji Morimoto.

    Yoshiaki Kawajari est aussi l'artisan de "Programme" ou deux rebelles s'entrainent en réalité virtuelle. Or l'un des deux veut trahir et renoncer au combat, entrainant sa partenaire dans cette entreprise qui ne s'en laissera pas compter !

    "Une histoire de détective" est un polar dans la Matrice, de Shinichiro Watanabe où un détective enquête sur des disparitions dans ce qui est la Matrice mais dont il ignore la nature virtuelle ! Il va s'approcher trop près de la vérité et être victime d'un "Agent" !

    On se retrouve dans le monde réel avec "Matriculé" de Peter Chung où un groupe de rebelles a pris le contrôle de machines mais se retrouve vite dépassé par une attaque de Sentinelles ! Funeste destin au bout du chemin !

    Ca reste de très bon animes - sans être d'anthologie ! Malheureusement, le phénomène Matrix s'est avéré être un feu de paille ! On ne peut égaler des phénomènes ou des franchises d'univers partagés comme Star Wars aussi facilement !

    Il faut voir Animatrix comme un exercice imposé !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Jem et les Hologrammes est une série d'animation américano-japonaise, diffusée pour la première fois en France en 1986 dans l'émission Vitamine. La série compte 3 saisons - soit 65 épisodes - de 20 minutes chacun et raconte le parcours musical de Jem/ Jerrica Benton et son groupe Les Hologrammes et sa perpétuelle rivalité avec l'autre groupe, plus punk et "mauvais genre", Les Misfits.

    Jem et les Hologrammes - Saison 1La série est une coproduction avec la firme de jouets Hasbro, destinée alors à promouvoir les poupées mannequins Jem. Hélas pour la série, les poupées durent céder face à la concurrence de Barbie, ce qui fit que la Saison 3 ne fut jamais diffusée en totalité sous nos latitudes !

    A la mort de son père, président-fondateur de la maison de disques Starlight Industries et de l'orphelinat pour jeunes filles Starlight, Jerrica hérite de cinquante pourcents des parts de son "empire", l'autre moitié étant gérée par le machiavélique, et calculateur, Eric Raymond. Tout va à vau-l'eau dans la pension et les filles ont besoin d'argent ! De plus, Raymond s'apprête à faire main-basse sur l'entreprise familiale - voire à la couler - et lance pour cela son propre groupe Les Misfits, un trio de "mauvaises filles" prêtes à toutes les exactions pour parvenir au succès. Ce groupe malveillant est composé de "Pizzazz" - aux cheveux verts -, "Roxy" et "Stormer". Jerrica décide de réagir !

    Jerrica découvre alors une autre part de l'héritage de son père, l'ordinateur holographique Synergy, qui possède la personnalité de la mère de la jeune fille ! Avec cette machine hyper-développée, Jerrica va pouvoir créer des Hologrammes et endosser la panoplie de Jem. Avec ses amies, Kimber, Aja et Shana, elle va former le groupe de Jem et les Hologrammes.

    Eric Raymond va alors organiser une compétition musicale entre les deux groupes rivaux dont Starlight industries sera l'enjeu. Il va mettre des bâtons dans les roues de Jerrica/Jem et Rio Pacheco, le petit ami de celle-ci, n'aura que trop à faire pour les protéger !

    Jem illuminera ensuite la scène - avec sa coiffure rose reconnaissable - et gardera secrète l'existence de Synergy, endossant tour à tour ses deux personnalités pour se jouer d'Eric Raymond et de ses complices !

    Une série amusante par son côté kitsch, qui rappelle une certaine innocence de cette époque ! De plus chaque épisode est ponctué d'interludes musicaux façon simili-mini vidéo-clip avec des titres tel "Outta my way" des Misfits ou "Only the Beginning" de Jem et les Hologrammes.

    Je n'ai pas regardé mais il doit être possible de se procurer la série en DVD à l'heure actuelle - pour ce qui est des moyens légaux ! Pour le reste, Youtube est ton ami !

    Dédicace à Vincent !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La Saison 1 de Yu-Gi-OH ! terminée, nos héros, autour de Yugi Muto, goûtent un repos bien mérité ! Mais l'action reprend dans les Saisons 2 et 3 qui ne forment en réalité qu'un seul acte narratif autour de la compétition de Batailleville organisée par Seto Kaïba !

    Le métaplot de toute la série tourne autour du destin de Pharaon - dont Yugi est en quelque sorte la réincarnation - et des sept objets du Millénium. Yugi possède le Puzzle et Bakura s'est emparé de l'objet de Pegasus au terme de la Saison précédente, l'Oeil du Millénium !

    Séto Kaïba organise donc une nouvelle compétition à Batailleville. Un curieux et inquiétant personnage va faire son apparition,Marek, qui possède la Baguette du Millénium -avec laquelle il peut contrôler les âmes. Marek est, avec sa soeur Isis - qui possède aussi une amulette - un des Gardiens du Tombeau ! Mais il a été perverti et envoie ses sbires affronter Yugi, Joey, Mai Valentine et autres participants au cours du tournoi et de sa phase de sélection !

    Yu-Gi-Oh ! - Saison 2 et 3 : BataillevilleDes cartes surpuissantes font également leur apparition : les Dieux Égyptiens ! Marek possède la carte dragon ailé de Ra, Séto va mettre la main sur Obélisk le Tourmenteur et Yugi obtiendra en défaisant un des sbires de Marek, le dragon Slypher ! Un duel au sommet s'annonce entre les trois !

    Nos héros se qualifient évidemment et la phase finale - révélée par des cartes de géolocalisation se déroule à bord du dirigeable de la Kaïba Corp ! Les huit derniers finalistes s'affrontent et il n'en restera que quatre qui se mesureront dans une tour au centre d'une île !

    C'est là que commence la Saison 3 - avec un arc narratif intermédiaire - autour du fils légitime de Gozabura, le père de Séto, un certain Noah - qui intercepte le dirigeable et plonge les héros dans un monde de réalité virtuelle ! Là, des duels ont à nouveau lieu pour sortir de ce guêpier et celui qui tire véritablement les ficelles finit par se montrer ! Ce genre d'arc est généralement crée quand l'anime a pris de l'avance sur le déroulement du manga papier et pour combler l'attente !

    La deuxième partie de la Saison 3 voit enfin l'affrontement au sommet - c'est le cas de le dire ! - entrer Yugi, Séto, Joey et Marek ! Et vient clôre ces deux Saisons !

    A noter, pour la petite histoire, que les cartes de Dieux Egyptiens donneront les noms des classes de la Duel Academy dans la série suivante ! Jaunes Ra, Bleus Obélisque et Rouge Slypher à laquelle appartient Jaden !

    De nombreux billets encore à venir sur cette franchise !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • La série Albator, le corsaire de l'espace - encore connue sous le titre Albator 78 - avait lancé la mode des Albator 84 - Leiji Matsumotodessins animés japonais ou animes en France - avec Goldorak, Capitaine Flam et autres œuvres tandis que quelques années plus tard - environ une décennie - , Akira allait lancer la vague des mangas d'où découlent ces animes !

    Rappelez vous Albator 78 - si vous faites parti de ma génération, celle née dans les années 1970 - série à laquelle j'ai déjà consacré un billet que je compléterais rapidement ici de quelques infos ! Albator y combat les Sylvidres avec l'aide de son ami, réincarné dans l'ordinateur de l'Atlantis. Ces femmes végétales malfaisantes enlèvent Stellie la fille de cet ami et Albator va de planète en planète pour la secourir ! C'est ensuite, l'arc narratif autour de Jasmine et de Vilak et de leur sacrifice ! Les trois derniers épisodes avaient été censurés et non-diffusés à l'époque !

    En 1984, Albator revient sur les petits écrans à l'heure du goûter avec Albator 84, une série censée se déroulé chronologiquement avant la précédente. Toutefois, je suis en désaccord avec ce point car il y a des détails qui ne coïncident pas - dus à des erreurs de traduction ? J'en doute ! - et ce raccrochement est assez artificiel !

    Cette fois, les ennemis du capitaine sont les Humanoïdes, des êtres cruels au teint blafard qui ont asservi les hommes et auxquels seul notre héros balafré - et quelques autres - s'opposent à bord d'un autre vaisseau Atlantis de couleur verte cette fois ! Il est secondé par son ami Alfred, sa compagne Mima et son fidèle équipage dans cette lutte !

    Dans les premiers épisodes de cette série qui en compte 22, Albator recrute de nouveaux compagnons ! D'abord Johnny, auquel les jeunes spectateurs pourront s'identifier puis Lydia et le Docteur et enfin Nausicaa.

    Les Humanoïdes multiplieront les traquenards et les perfidies pour vaincre Albator et échoueront à chaque fois. Chaque fin d'épisode est ponctuée par une morale édifiante autour de la liberté, du courage ou des fleurs. Cela contrebalance la cruauté des ennemis qui ont parmi leurs rangs un certain, Mr. Zon, un ingénieur humain, traitre à l'Humanité qui rêve de concevoir un vaisseau plus performant que l'Atlantis et recueille des données à cette fin !

    Pendant ce temps - et tout du long des 22 épisodes - Albator combat les méchants et recherche l'"ile au Trésor", une planète idéale qui serait le dernier refuge pour l'Humanité !

    En parlant d'Humanité, voilà une série hautement Humaniste qui promeut de belles valeurs et est indémodable !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Tout d'abord, en guise de préambule à ce 1021 ème billet, je vous souhaite à tous une bonne année 2015 - qui sera riche en nouveaux articles divers et variés !

    L'époque est à la déclinaison d'univers et de franchises sous tous les supports - le transmedia storytelling. Yu-Gi-Oh GX - Saison 1C'est aussi le cas dans le domaine des anime ! Je vais vous proposer cette fois un billet pour les ados fans de manga, la série dérivé des aventures de Yugi Muto, Yu-Gi-Oh ! GX - Duel Academy !

    La série originelle, Yu-Gi-Oh !, montrait des duels de cartes où se jouait souvent le sort du monde ! Il n'y a que dans l'univers naïf des enfants qu'une telle chose est possible ! Dix ans plus tard après les aventures de Yugi, Seto Kaiba, un des protagonistes, a ouvert une Académie de Duel - où vont se former les nouvelles générations de duellistes : Rouges Slipher, Jaunes Ra et Bleus Obélisk !

    Le nouveau héros se nomme Jaden Yuki. Il intègre la Duel Academy en tant que Rouge. La série introduit pléthore de nouveaux héros qui sont autant de défis et d’adversaires pour Jaden ! Il y a ses deux proches copains, Charlie et Syrus, Rouges comme lui, Alexia Rhodes, Chad et Zane, des Bleus et Bastien, un Jaune. Il y a aussi les professeurs, Monsieur Banner et Crowler.

    La Saison 1 comporte 52 épisodes et son thème est "Les Cavaliers de l'Ombre". Dans un premier temps, Jaden combat divers élèves de l'école ayant des decks à orientation fortement marquée puis on entre dans le fond des choses.

    Sept "Cavaliers de l'Ombre" convoitent les clés des esprits. Le directeur de l'école confie les sept clés aux sept meilleurs éléments et les méchants doivent les gagner au cours de duels !

    Ces sept Cavaliers sont redoutables et se nomment Masque des Ténèbres, Camula, Tania, Don Zaloog, Abidos, Titan et Amnael. Ils ne font cependant qu'obéir à un sinistre maitre pour l'acquisition des Bêtes Sacrées - équivalent des Dieux Égyptiens - auxquelles les sept clés donnent accès !

    La saison se termine par une cérémonie à l'école où les héros fêtent évidemment une victoire chèrement acquise !

    Bref, une série qui renouvelle intelligemment une franchise lucrative mais qui reste très naïve, très enfantine !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire est un film d'animation de la Toei company, datant de 2014 mais qui ne sort sur les écrans français que le 25 février 2015. Il s'inscrit dans la lignée de projets d'adaptations en animation par informatique des animes de l'ère glorieuse des années 1980 - 1990, à la suite d'Albator le Corsaire de l'Espace.

    On retrouve donc Seiya, Shiryu, Shun, Hyoga et Ikki dans leur mission de protection de la réincarnation Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaired'Athéna. Le film reprends les bases du récit de la deuxième moitié de la première saison de l'anime, la traversée des 12 Maisons du Zodiaque, avec toutefois des différences notables ! Citons notamment qu'il n'y a pas d'affrontements avec la Vierge ou Aphrodite, que Hyoga remporte du premier coup son combat contre le Verseau et n'est pas emprisonné momentanément dans un bloc de glace éternelle. Le dénouement est similaire mais pas conduit de la même façon ! Signalons la présence d'une espèce de golem de pierre qui affronte une demi-douzaine de Chevaliers d'Or, les occupe, tandis que nos héros, Seiya en tête, font face au Grand Pope et au Chevalier des Gémeaux. Autre différence, le Sanctuaire - magnifique ! - n'est pas en Grèce mais bel et bien dans une sorte de Paradis interstellaire !

    Côté animations et graphismes, c'est sublime, sans une tâche et nickel. Les personnages sont très expressifs et les coups de poings et explosions bien rendus. Mention spéciale aux décors - là encore, le Sanctuaire !

    Par la "magie d'internet", j'ai pu voir ce film en version japonaise - sous-titrée en anglais mais vous recommande d'aller le voir au cinéma en février 2015 si vous êtes à fond dans la culture manga ! On peut se demander si les "chapitres" suivants de la Saga - Poséidon, Hadès- seront aussi adaptés ?!

    On se retrouve bientôt dans ce domaine pour un billet sur la série Albator 84 - avec des compléments sur la série de 1978 !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Je vais maintenant publier un billet consacré aux plus jeunes - disons aux 8-12 ans - et m'intéresser au passage au phénomène manga et anime et à celui des jeux de cartes à jouer et à collectionner !

    Je vous ai déjà - à l'occasion d'un billet sur le jeu de Blizzard : HearthStone - parlé de Magic l'Assemblée et d'autres jeux du même genre parmi lesquels on compte NetRunner, le Star Wars CCG de Decipher notamment.

    Mais le Pays du Soleil Levant a aussi fourni ses Collectible Card Games avec Pokémon et Yu-Gi-Oh ! C'est de cette dernière franchise dont il est question ici.

    Car les CCG génèrent des produits dérivés et un merchandising : jeux vidéo et peluches dans le cas de Pokémon et manga et anime dans le cas de Yu-Gi-Oh !.

    Yu-Gi-Oh ! - Saison 1Le manga Yu-Gi-Oh ! est l’œuvre de Kazuki Takahashi, publié à l'origine dans le magazine culte au Japon Weekly Shonen Jump - compilé ensuite en tomes par Shueisha et en France par Kana.

    Des séries d'animations virent le jour par la suite, d'abord du fait de Toei Animation puis par le studio Gallop. Le jeu de cartes associé s'appelle Magic & Wizards au Japon. Duel de Monstres dans le récit !

    Yugi Muto est un jeune lycéen, souffre douleur de ses camarades. Mais expert en résolution de casse-tête, il résous un jour le Puzzle du Millénium et libère l'âme de Pharaon. Avec son alter-égo, il devient LE Champion du Duel de Monstres.

    Il est accompagné de ses amis dont certains comme Joey Wheeler sont aussi des duellistes de moindre talent. Il y a aussi Téa Gardner et Tristan Taylor. Enfin, détail qui compte, le Grand-père de Yugi tient une boutique de jouets et peut donc approvisionner la bande en cartes inédites !

    Yugi/Pharaon a de plus un grand rival : le prétentieux et fier Seto Kaiba, héritier de la Kaiba Corp, société qui a créé les disques holographiques de duel. Seto est encore un ennemi au début de cette série.

    La Saison 1 de la série de 2000 - qui compte 49 épisodes si on inclut l'arc sur les "Monstres des Dés" (une variante du jeu) - tourne autour d'un tournoi organisé sur une ile privée par Maximilien Pegasus, le créateur de la version moderne du Duel de Monstres - qui était en réalité joué dès l'Egypte antique avec une magie bien réelle.

    Sur cette ile, Yugi, Joey et Seto vont affronter nombre d'adversaires dont Bandit Kaine, Insector Haga, les Frères Paradoxe, Mai Valentine, une potentielle alliée et le mystérieux et inquiétant Bakura qui semble possédé.

    Au final, Yugi livre un duel contre Pegasus lui-même, redoutable expert en possession de l'Oeil du Millénium et utilisant des cartes spéciales "Monde des Toons".

    Ce qui est appréciable - et fait le sel de cette série d'animation - ce sont les duels de monstres, les decks particuliers et les stratégies mises en œuvres. il y a souvent de sacrés retournements de situation, un suspens et c'est ce qui fait tout l'intérêt de la série. A part, cela l'animation et les graphismes restent très conventionnels.

    Cela reste un manga et un anime pour les garçons pré-ados !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Albator, le corsaire de l'espace ou Albator 78 est une série d'animation de Science-Fiction de la Toei Animation d'après le manga de Leiji Matsumoto - qui en France fit les beaux jours de Récré A2 !

    En 2980, l'Humanité est sur le déclin. Les océans se sont asséchés et l'Humanité a fini par se tourner - au bout de longues hésitations vers l'"océan du haut", l'Espace ! Elle exploite ses colonies agricoles sur d'autres planètes et les hommes ont leur subsistance assurée gratuitement mais au prix de leurs âmes et de leurs libertés, abêtis qu'ils sont par les programmes de télémédias ! Le Gouvernement mondial, oisif, n'est pas conscient qu'une menace extraterrestre pèse sur lui !

    Albator, le corsaire de l'espace, à bord de son vaisseau l'Atlantis, est le dernier rempart de la civilisation contre les Sylvidres, de redoutables femmes-végétales. Notre héros peut compter sur son équipage : Alfred, Nausicaa, le Docteur Zéro et Clio ainsi que les matelots de l'équipage ! Il peut aussi compter sur son alliée Esmeralda !

    La Reine Sylvidra fait assassiner tous les astronomes en préparation de son invasion de la Terre. Les Terriens pensent à tort que c'est Albator le responsable et Vilak mènent les forces terriennes contre la mauvaise personne. Albator a un point faible, la petite Stellie, une enfant de 7 ans placée dans un orphelinat mais il saura déjouer tous les pièges tendus par ces ennemis sournois ! Le jeune Ramis, fils d'un astronome, finit par se joindre à l'équipage de l'Atlantis et constitue le point de vue externe à l'aventure, le néophyte.

    Albator 78 a été un véritable phénomène notamment en France à son époque où il a fait découvrir l'animation japonaise avec Goldorak et Candy ! Pour ma part, j'avais l'Atlantis radiocommandé et je lisais tous les mois le magazine d'Albator qui publiait des récits en bande-dessinés inédits. Cette série compte 42 épisodes - dont le dernier - avait me semble-t-il - été censuré dans notre pays !

    Albator - ou Harlock - a connu plusieurs incarnations et versions - dont la suivante fut Albator 84 - dont je vous parlerais plus tard ! - jusqu'à de tous récents films d'animation en images de synthèse !

    L'univers de Leiji Matsumoto est complexe et est un "univers partagé" qui comprend aussi des séries comme Galaxy Express 999 !

    Hissez le pavillon noir !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Vic le Viking est un dessin animé qui vit le jour en 1974 à la télévision japonaise et qui fut importé en France - dans Croque-Vacances - à l'été 1979 ! C'est une des séries qui a bercé mon enfance ! Elle est une création née de la collaboration entre allemands, autrichien et japonais qui portent sur le petit écran les récits de Runer Jonsson, un journaliste et écrivain suédois !

    Vic le Viking - Runer JonssonLa série est pleine de malice - avec son dessin enfantin ! On a l'habitude de voir les Vikings comme des brutes sanguinaires pillant ports et monastères. Ce sont certes de fiers guerriers doublés de navigateurs hors-pairs.

    Jouant sur ce cliché, la force et la brutalité des vikings, le dessin animé raconte les aventures d'un petit viking, un jeune enfant, Vic, chétif et malingre mais qui se sort de toutes les situations périlleuses par son intelligence vive ! A contre-courant du cliché, c'est l'esprit qui est mis en avant, appelant les jeunes spectateurs à faire montre d'astuce dans la vie !

    Le dessin animé possède sa galerie de personnages hauts en couleurs : Halvar, le chef viking, bonimenteur - mais brave - et père de Vicky/Vic - qui a pour village Flake ! il a un équipage d'une demi-douzaine d'hommes sur qui ils peut compter : Urobe, Flaxe, Ube, Tjur et Snore.

    Le groupe a le chic pour se mettre dans des situations impossibles mais Vicky, se grattant le nez puis claquant des doigts, trouve toujours l'idée qui les sort du pétrin !

    La série originelle compte 78 épisodes. il existe aussi un film allemand de 2009, Vic le Viking et une série d'animation en 3D - 3 saisons - depuis 2013 !

    Pour ma part, j'ai toujours en tête depuis cette époque bénie de l'enfance la chanson du générique !

    A bientôt !

     


    votre commentaire
  • Dragon Ball d'Akira Toriyama - et sa suite Dragon Ball Z - est un phénomène de la culture japonaise populaireDragon Ball Z : Battle of Gods - Akira Toriyama - faisant partie du genre manga Shonen. L'histoire de l'enfant à la queue de singe Son Goku, débarqua en France à la fin des années 1980 et fit les beaux jours du "Club Dorothée".

    Il s'agit à la fois d'un manga et d'un anime. Le manga, dans sa traduction française, occupait à l'origine 42 tomes et regroupait les intrigues des deux animes Dragon Ball et Dragon Ball Z. On eut droit à une autre série moins convaincante - car sans Akira Toriyama - Dragon Ball GT, à des jeux vidéos de combat, à des OAV et films "dérivés" et récemment à une réécriture ne gardant que l'essentiel : Dragon Ball Kai !

    Son Goku est un Sayan que l'on a envoyé sur Terre enfant pour soumettre la planète/ Mais le gamin se cogne la tête et "oublie" sa mission. Il est recueilli par grand-père Son Gohan. Plus tard, il se joint à la jeune Bulma pour la quête des Dragon Balls qui exaucent les voeux, affronte l'Armée du Ruban Rouge, s'initie aux arts martiaux avec le pervers Tortue Géniale, participe et finit par remporter le Grand Tournoi des Arts Martiaux.

    Son Goku se fait de nombreux amis er sauve plusieurs fois la Terre : de Piccolo Jr, de Végéta, de Freeza, de Cell, de Boo. Il ne cesse de gagner en puissance et devient un Super Guerrier ou Super Saiyan !

    Le manga comme l'anime retranscrivent de manière très efficaces, chaque support avec ses propres techniques, les mouvements des combats, les chocs, les coups, les explosions de Kamehameha ! Le manga est sur ce point très dynamique et c'est une de ses particularité, propre au Shonen japonais - techniques que l'on retrouvera dans Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque, Naruto, One Piece ou Bleach !

    Dans Dragon Ball Z : Battle of Gods - dont le ton demeure toutefois très "gamin", enfantin avec une moralité angélique - Son Goku est confronté à Bills, le Dieu de la Destruction qui se réveille après une période d'inaction et menace de détruire la Terre. il recherche le Super Saiyan God et le trouvera lorsque tous les Saiyans (Goku, Gohan, Goten, Végéta, Trunk et l'enfant à naitre de Videl) de la planète bleue uniront leurs forces.

    Disons que la confrontation se termine sur un match nul et que Goku, déjà très fort, à encore une marge de progression - en se lançant dans une quête à travers l'Univers ! D'ailleurs,ce film, réalisé par Masami Hosoda, s'intercale entre Dragon Ball Z et Dragon Ball GT !

    Nouveauté dans la réalisation : le recours plus marqué au traitement de l'image par ordinateur ! De plus, le film fut tourné en IMAX. Il est sorti en mars 2013.

    Les aventures de Goku ne sont donc pas terminées ? On rêve d'avoir la suite en manga par Toriyama ! Même si sur la fin, la série a tendance à devenir répétitive et à surenchérir !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Quoi, déjà un autre billet sur Bleach, si peu de temps après avoir présenté la Saison 7 ! Et oui ! Mais n'allezBleach - Saison 8 pas croire que j'enchaine les épisodes à longueur de journée !

    La vérité est que j'ai découvert la série Bleach - début 2012 - en la prenant, par hasard, par le milieu, in media res comme on dit et sur des chapitres assez haletants !

    La Saison 8 voit nos héros : Ichigo, Rukia, Uryu Ishida, Chad et Renji pénétrer dans Las Noches, le palais d'Aizen, se trouver confronter à une intersection de cinq passages et donc contraints à se séparer. Dans la plus pure tradition des Shonen (ces mangas pour adolescents), nos valeureux guerriers, dans leur quête pour ramener Orihimé, prisonnière du méchant, vont chacun faire face de leur côté à un adversaire. Mais ces ennemis sont de plus en plus puissants et l'équipe de secours va y laisser des plumes !

    Commençons par Ichigo ! Il affronte bien vite un certain arrancar nommé Dordoni qui balaie vite le jeune homme qui ne représente aucun challenge pour lui...jusqu'à ce que Kurosaki libère son Bankai et son Hollow et le terrasse !

    De son côté, Uryu Ishida - qui a retrouvé ses pouvoirs depuis la Saison 6 affronte Ciruci Sanderwicci, une sorte de lolita gothique et arrancar de son état. Il finit par la battre avec ses nouvelles ressources et sa puissante épée d'energie !

    Rukia combat le mystérieux Espada Aaroniero Arruruerie qui, après avoir retiré son masque, prend le visage de Kaien Shiba, un shinigami décédé proche de la jeune femme. Mais Rukia perce l'imposture et est ensuite blessée à mort par l'Espada. Elle réussit pourtant à le tuer et reste sur le carreau !

    Pendant ce temps, Chad ne connait pas non plus de répit et lutte contre Gantenbainne Mosqueda. Chad révèle alors de nouveaux pouvoirs et triomphe de son adversaire. Pour peu de temps car apparait alors un Espada redoutable, Nnoitra Gilga qui le met hors de combat en un éclair.

    Reste Renji qui affronte lui, épaulé par Dondochakka, un des compagnons de la petite Nell, un autre Espada, le diabolique Szayelaporro Granz. Renji n'est pas à la hauteur quand arrive Ishida ! Le duo/trio met en déroute le vilain qui se régénère et leur prépare déja un nouveau piège.

    Ichigo rencontre enfin Ulquiorra, pensant que ce dernier est le plus puissant des Espada. En fait, Ulquiorra lui révèle qu'il n'est que le quatrième en puissance, lui apprend la mort de Rukia et met Ichigo vite en déroute. Le Bankai et le Hollow d'Ichigo ne lui sont d'aucun secours. Arrive ensuite Grimmjow qui escorte Orihimé pour soigner Ichigo et avoir son match revanche. Par ailleurs, Grimmjow neutralise Ulquiorra pour un temps restreint en utilisant un stratagème et un artefact.

    Le combat final de la Saison 8 a donc lieu entre Ichigo et Grimmjow et je préfère vous laisser voir les épisodes pour en connaitre l'issue !

    Cette Saison 8 japonaise court des épisodes 152 à 167 ! Elle n'est que sang et sueur et me rappelle en d'autres temps la Bataille du Sanctuaire de Saint Seiya !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Nous voici déjà rendus à la Saison 7 de Bleach ! On sait désormais qu'Aizen prévoit d'assassiner le Roi de la Soul Society et qu'une grande bataille se profile "à l'hiver prochain" dont le destin de la ville de KarakuraBleach - Saison 7 n'est pas le moindre enjeu dans la balance.

    Depuis la fin de la Saison 6 donc, Ichigo s'entraine dans cette perspective auprès des Vizards, de même qu'Ichida, Chad, Renji, Rukia et Orihimé. C'est à l'équipe d'Hitsugaya, dépêchée sur Terre, que revient la tâche de s'occuper des affaires courantes, à savoir la gestion des Hollows. On en est là quand la Saison 7 commence !

    Une saison qui a vrai dire n'apporte pas grand chose et est carrément décevante si on la compare au reste de la série - surtout à ce qui va suivre !

    On commence par des épisodes filler de type one-shot ! Nos shinigamis se retrouvent dans des positions improbables de footballeur, de pratiquant de Kendo, de pâtissier etc... On dirait des hommages à d'autres séries d'anime. On pense à Olive et Tom où aux séries dans le monde de la cuisine (aucun titre ne me vient à l'esprit ! Pardonnez mon inculture mangaesque !).

    Dans une second temps, des arrancars rebelles aux ordres d'Aizen prennent des initiatives et passent à l'attaque dans le monde des humains. Patros est de la première vague, suivi de deux acolytes. Ils sont évidemment défaits.C'est plus compliqué par la suite avec le retour de Grimmjow, de Yammi, de Luppi,de Jeagerjaques et d'une curieuse création d'Aizen, Wonderweiss. Ichigo a alors l'occasion de libérer son Hollow pendant 11 secondes !

    Le tournant et point culminant de la Saison 7 est l'enlèvement d'Orihimé par les sbires d'Aizen. Ichigo, Ichida et Chad se rendent alors dans le Hueco Mundo, la dimension des Hollows. Ils y rencontrent des arrancars un peu loufoques qui leurs procurent une aide : Nelliel, Pesche et Dondochakka. Le groupe de sauvetage est plus tard rejoints par Rukia et Renji !

    La fine équipe s'achemine vers la citadelle de Las Noches, domaines des Espadas et tombe sur Lunujanga, une sorte de démon des sables qui les envoient dans la Forêt des Ménos. Rukia est séparée du groupe et rencontre Ashido, un shinigami rescapé et unique survivant d'un autre groupe de shinigamis envoyé à la poursuite de Hollows il y a des centaines d'années et qui est piégé dans la forêt. Rukio et Ashido se mesurent alors aux Menos menés par un Adjuchas.

    La Saison se clôt alors que le groupe est proche de Las Noches. Les combats contre les Espadas vont pouvoir commencer. Mais là, c'est le sujet de la Saison 8 et suivantes !

    On se retrouve plus tard. En attendant, à bientôt !


    votre commentaire
  • Bonjour ! On reste dans le monde des mangas et des animes avec cette fois-ci une série qui fait partie de laLes Chevaliers du Zodiaque - Masami Kurumada seconde vague du genre en France, en 1988, Les Chevaliers du Zodiaque - en VO Saint Seiya - qui débarqua à l'époque dans le Club Dorothée à une période où pour ma part, je me désintéressais de ce genre de programme, quittant le collège pour le lycée ! Cette série marque la fin de mon adolescence et suit une première vague au début des années 1980 où les dessins-animés japonais - qu'on ne désignait pas encore comme mangas ou animes - s'appelaient Goldorak, Albator ou Candy !

    Je vais vous parler dans ce billet à la fois du manga et de l'anime. Le manga fait 28 tomes qui se lisent de droite à gauche - chez Kana et Panini en France. L'anime comprend plusieurs saisons : Le Sanctuaire, la Bataille du Sanctuaire, Asgard (qui est un filler), Poséidon, des films (La Bataille de la Pomme d'Or...) et des OAV (Hadès et Elysium). Par la suite, on vit diverses séries dérivés : Saint Seiya G, Lost Canevas, Next Dimension et Saint Seiya Omega. Mais je vais me limiter ici à des considérations générales sur la création de la série et du récit jusqu'au 41ème épisode de la série, juste avant le début de la Bataille des 12 Maisons ! Je ne parlerais pas non plus des figurines !

    Lorsqu'il crée Saint Seiya, en 1986, pour le célèbre hebdomadaire Weekly Shônen Jump, Masami Kurumada est déjà un mangaka reconnu, notamment avec sa série sur un boxeur, en vingt-et-un tomes Ring ni Kakero. Kurumada est en effet un spécialiste des sports de combat. Mais comme il est également un féru de mythologie, il a bien vite l'idée d'une série tournant autour des mythes grecs (puis par la suite nordique). Il mixe ces aspects avec la spiritualité typiquement japonaise - allié à un style graphique classique mais efficace et donne naissance à la série dont il est question ici.

    On suit les aventures des Chevaliers de Bronze, dix post-adolescents recrutés par Mitsumasa Kido, un important homme d'affaire, pour suivre un entrainement spartiate - ils étaient au départ 100 candidats - afin d'être dignes de recevoir des armures correspondants à des constellations. En fait, précédemment lors d'un voyage en Grèce, dans un lieu appelé le Sanctuaire, Mitsumata a été mêlé à une conspiration du Grand Pope contre la réincarnation d'Athéna. Le vieil homme prend alors sous sa coupe celle qu'il considère dès lors comme sa petite fille Saori Kido et l'armure d'or du Sagittaire qui lui sont confiés par le Chevalier Aiolos.

    Mitsumasa Kido, par le biais de sa fondation, organise alors la garde rapprochée de Saori/Athéna en sélectionnant les dix Chevaliers de Bronze qui s'affrontent ensuite au cours du Grand Tournoi Galactique pour mériter l'Armure d'Or du Sagittaire. Mais l'armure est dérobée par Ikki le Chevalier du Phénix avant la fin du tournoi.

    Cinq chevaliers se détachent du lot : Seiya, Chevalier Pégase, Shiryu, Chevalier du Dragon, Hyoga, Chevalier du Cygne, Shun, Chevalier Andromède et finalement Ikki qui se joint à eux !

    Le Grand Pope ne reste pas sans réagir et envoie bientôt ses Chevaliers d'Argent pour récupérer l'Armure d'Or. A la fin des 40 premiers épisodes, Saori et sa garde rapprochée se rendent en Grèce pour affronter le Grand Pope protégé par ses 12 Chevaliers d'Or !

    Un récit épique, des batailles de héros qui assènent des coups de poings à la vitesse du son ou de la lumière capables d'ébranler des montagnes... La bataille promet d'être rude !

    Je regarde depuis peu à nouveau les premiers épisodes. Cela reste assez épique mais par rapport à des séries plus récentes (comme Bleach ou One Piece par exemple), cela a quand même vieilli ! On est dans le genre de la série japonaise pour ados et jeunes adultes mâles avec combats à la clé.

    Dans l'avenir, je vous concocterais un billet spécialement sur la Bataille des 12 Maisons !

    Faites exploser votre cosmos et à bientôt !


    votre commentaire
  • On retourne déjà dans le monde de Bleach avec cette fois la Saison 6 qui introduit Vizards et Arrancars ! Tant il est vrai que j'enchaine le visionnage des épisodes ces deux dernières semaines !...

    Bleach - Saison 6Les épisodes 110 à 131 sont particulièrement riches en rebondissements, en nouvelles intrigues, développements et personnages !

    Cela commence avec nos deux héros, Ichigo et Ishida dont on découvre que les géniteurs -leurs pères en l’occurrence - ne sont pas de simples figurants ou des ressorts comiques mais sont bels et bien impliqués dans la Soul Society ou le clan des Quincy. Tandis qu'Ishida tente toujours de récupérer ses pouvoirs, Ichigo s'interroge de même sur sa capacité à protéger ses amis et surtout à contenir son côté sombre, le Hollow qui est en lui !

    C'est là qu'apparait Hirako Shinji ! Ce mystérieux et inquiétant jeune homme aborde Ichigo conscient que ce dernier abrite un Hollow en lui et lui propose de le rejoindre dans son groupe, les Vizards qui sont en fait des ex-shinigamis qui ont maitrisé un Hollow qui se trouve en eux. Dans un premier temps, Ichigo refuse mais sa situation devenant intenable, le shinigami suppléant de Karakura finit par s'entrainer avec ce groupe pour augmenter sa puissance personnel - afin de contrer la menace des Arrancars !

    En effet, Aizen refait parler de lui et envoie ses Arrancars, des Hollows surpuissants qui ont arraché leurs masques et possèdent l'équivalent d'un Zanpakuto. La première rencontre entre Ichigo et ses amis et deux Espadas d'Aizen, crées par le Hogyoku, la Perle de la Destruction, Ulquiorra et Yami se passent mal pour nos héros. C'est là qu'Ichigo décide de réagir ! S'ensuit une diatribe sur la détermination du guerrier !

    Puis d'autres Arrancars, cinq en tout menés par un sixième, Grimjow, apparaissent au dessus de la ville mais n'étant pas les plus puissants des Arrancars, ils sont contrés, cependant de justesse, ce qui laisse imaginer l'ampluer de la menace de la vingtaine d'autres Arrancars qui attendent d'attaquer depuis le Hueco Mundo !

    D'autant que la Soul Society découvre enfin le véritable but d'Aizen, se procurer une Oken une Clé Sacrée et pénétrer dans le domaine du Roi spirituel des Shinigamis pour le tuer, rien de moins qu'un déicide donc ! La bataille finale doit avoir lieu l'hiver prochain et c'est la ville de Karakura qui est menacée - on retrouve la thématique des villes maudites japonaises telles Hiroshima et Nagasaki !

    A la fin de la Saison, tous nos héros s'entrainent donc d'arrache-pied pour augmenter leur niveau de puissance !

    Et après chaque générique de fin, on a droit à "L'Encyclopédie illustrée des shinigamis" qui comprends la présentation des capitaines, une aventure de Kon, le Grand Livre des Arrancars et l'Edition Gold notamment !

    Une série que j'aime de plus en plus : l'humour, les dialogues bien écrits, des génériques péchus, une BO sympa et dynamique, des combats de plus en plus spectaculaires et incertains !

    Bref, je continue l'aventure Bleach !

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Les séries japonaises - les animes - se composent généralement de plusieurs saisons mais aussi souvent d'OAV et de films -qui sans être du niveau du Voyage de Chihiro, des films de Myazaki, réservent parfois quelques bonnes surprises. Pour les adeptes des séries du Club Dorothée, il n'est pas utile de signaler ainsi l'existence de films dérivés pour les séries Les Chevaliers du Zodiaque, de même qu'une quinzaine d'OAV pour DragonBall et DragonBall Z !

    Je vais de ce pas vous rédiger un billet sur l'univers de Bleach - dont j'ai déja chroniqué les cinq premières Bleach - Memories of Nobodysaisons - et dans la foulée donner mon premier article dans le temps sur un film d'animation pour mes "Chroniques cinéphiliques".

    Le premier des quatre films de Bleach à ce jour se nomme Bleach : Memories of Nobody. Il est effectivement plus fignolé que la série dans sa réalisation - je trouve par ailleurs les dialogues excellents - tout comme dans la saison 6 que je visionne actuellement et dont je vous parlerais aussi bientôt. Il se dégage aussi une certaine poésie - comme les japonais savent en faire à propos d'histoires de fantômes - de ce récit !

    Ichigo et Rukia mènent leur mission de shinigami dans la ville de Karakura lorsque des âmes errantes, nommées des Blanks, font leur apparition, de même qu'une nouvelle dimension, la Vallée des Cris entre le monde des humains et la Soul Society.

    Ce phénomène a eu lieu régulièrement au cours de l'histoire de shinigamis mais cette fois-ci, un groupe nommé les Dark Ones mené par Ganryu, bref un clan de shinigamis déchus il y a 1000 ans cherche à utiliser la Vallée des Cris pour provoquer une collision entre les dimensions afin d'assouvir leur vengeance. Pour cela, ils doivent mettre la main sur la Shinenju, la mémoire collective des Blanks, réunie en une seule entité.

    Par ailleurs, Ichigo rencontre Senna, une étrange jeune fille shinigami - sur laquelle le récit déploie tous ses efforts pour nous la rendre attachante - et y réussit fort bien !

    Car le ressort dramatique de cette histoire repose sur Senna. On devine assez vite qu'elle est la Shinenju et les Dark Ones mettent la main dessus alors qu'Ichigo - suivant une thématique de plus en plus récurrente au fil des saisons - a juré de la protéger.

    La suite est assez classique ! Les méchants mettent la main sur Senna, Ichigo et ses amis se prennent une correction, le péril de cataclysme est de plus en plus imminent et finalement les héros se rendent dans la Vallée des Cris pour sauver Senna et éviter le pire !

    Ils y parviendront - évidemment - la seule inconnue étant le sort de Senna !

    Un excellent additif à la série régulière !

    Je vous dis à bientôt pour un billet sur la saison 6 qui introduit Vizards et Arrancars !


    votre commentaire
  • Bleach - Saison 5La Saison 5 de Bleach est la suite directe de la Saison 4 et comporte les épisodes 92 à 109. L'affrontement entre Ichigo, ses amis, les Shinigamis d'un côté et les Bounts de l'autre se poursuit mais cette fois dans la Soul Society.

    En effet, à la fin de la Saison précédente, Kariya et ses sbires ont manoeuvré pour rendre à Ichida ses pouvoirs de Quincy afin que ce dernier leur permette de franchir un portail vers l'Autre Monde !

    Arrivés dans le rukongai, les Bounts manœuvrent les indigènes, vivants sur un monde féodal et très pauvres, afin de constituer une armée et leur permettre d'entrer dans l'enceinte du Seireitai, les quartiers des 13 Divisions et de la Soul Society.

    Pendant que les quatre Bounts accompagnant Kariya sèment le désordre et finissent par se sacrifier, leur chef mets la main sur l'Emblème de la Terre Pure, une sorte de canaliseur d'âmes capable de libérer une grande quantité d’énergie explosive. Mais une fois de plus, sur le lieu même ou Rukia devait être exécutée dans une saison précédente, le Sokyoku, Ichigo se dresse et fait face à Kariya, le Bounts dément !

    Dément pas si sûr !? Il y a au cours de la Saison de nombreux flash-backs qui nous expliquent les origines des Bounts. L'idée du vampire psychique est peu à peu abandonner au profit d'une sorte de races d'immortels persécutés. Ils sont le résultats d'expérience menées par les Shinigamis - et Ran Tao - sur des âmes humaines et des âmes artificielles. Mais l'expérience a mal tourné et les Bounts ont été exilés, persécutés et finalement presque exterminés.

    Désormais, Kariya, le plus puissant d'entre eux, veut se venger et détruire la Soul Society. Tout n'est donc pas noir et blanc mais gris - les Bounts sont des victimes en quelque sorte.

    Enfin, à la toute fin de cette saison, lors de leur combat final, Kariya demande à Ichigo si il a confiance en ses amis, Rukia, Orihimé, Chad, Ichida et Renji car ,selon le chef des Bounts, en acquérant trop de puissance, on perd les gens qu'on voulait protéger qui prennent peur et s'éloignent de vous - et il parle là de son expérience personnelle !

    Une problématique spécifique aux univers de super-héros ?

    A bientôt !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique