• 14 juillet 1789 : La Prise de la Bastille

    Le 20 juin 1789, les représentants du Tiers-Etats - rejoints par quelques membres de la noblesse libérale et du bas-clergé, lors d’États Généraux qui s'enlisent, se réunissent dans une salle annexe et prêtent le Serment du Jeu de Paume, jurant de ne pas se séparer avant d'avoir donné une constitution à la France !

    La Révolution française était engagée ! De juridique, celle-ci va devenir plus violente lorsque le peuple va s'en mêler !

    14 juillet 1789 : La Prise de la BastilleLors de la séance royale du 23 juin 1789, Louis XVI fait connaitre sa réaction. Le roi se déclare prêt à faire des sacrifices à condition que l'on ne touche pas à la religion - donc maintien de la dîme. Ils annoncent aussi de nouveaux impôts pour la noblesse et semble décréter la fin des États Généraux. Ceci ne satisfait personne ! Ni la noblesse, ni le Tiers-Etat !

    Devant la grogne qui monte, Louis XVI fait se regrouper des troupes autour de Paris pour maintenir le calme. Des rumeurs enflent, parlant de "Saint-Barthélémy des patriotes" ! De plus, le renvoi de Necker, le responsable des finances - qui sera rappelé après les évènements qui se profilent - avait aussi suscité une forte désapprobation populaire.

    Dans ce contexte, un avocat et journaliste, Camille Desmoulins, harangue la foule au Palais-Royal le 12 juillet 1789, appelant le peuple à résister ! Dès lors, la foule va gagner les Invalides et réquisitionner 3000 fusils et 12 canons mais manque de poudre et de munitions. Elle va alors lancer l'assaut sur la Bastille, place-forte et prison royale, pour en trouver !

    La Bastille était originellement destinée à défendre la Place Saint-Antoine et les remparts de l'est de Paris. Elle fut utilisé occasionnellement comme prison dès le règne de Louis XI. A l'époque de Louis XVI, le roi pouvait y faire enfermer sans procès sur simple lettre de cachet les fâcheux qui lui déplaisaient et Voltaire et le Marquis de Sade y firent des séjours ! C'est donc un symbole de la Monarchie qui va tomber le 14 juillet !

    Au moment de sa prise, la prison de la Bastille était dirigée par son gouverneur Bernard-René Jordan de Launay et ne contenait en ses murs que sept prisonniers (2 fous, 4 détenus pour dettes et un noble). Ce fut le peuple parisien du Faubourg Saint-Antoine essentiellement, soutenu par certains membres de la Garde bourgeoise et des Gardes Françaises qui pris la Bastille, devant des milliers de spectateurs. De Launay fit tirer sur la foule, ce qui occasionna une centaine de morts ! La citadelle finit par tomber, les prisonniers furent libérés, les archives de la prisons dispersées dans les fossés. Finalement, le gouverneur eut la tête coupée en Place de Gréve au moment des évènements et trimballée au bout d'une pique !

    La Prise de la Bastille fut commémoré en 1989 - lors du bicentenaire de la Révolution française. Mais en réalité, ce que l'on fête chaque année le 14 juillet - Fête nationale - n''est pas cet évènement mais la Fête de la Fédération du 14 juillet 1790 !

    Les épisodes de la Révolution en marche allaient se succéder - y compris dans la violence ! Après la capitale, le feu se poursuivit en province avec ce que l'on appela la Grande Peur - là encore fondée sur des rumeurs - et allait aboutir à la célèbre nuit du 4 août 1789 !

    Mais nous en reparlerons ! A bientôt !

    « X-Men - Le Commencement - Matthew VaughnChouans ! - Philippe de Broca »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :